REPORTAGES

DERNIÈRES NEWS


10/03/2014 19:17

Le WiPT, c'est fini ! Merci à tous et à bientôt !

Coverage par Winamax

La troisième édition du Winamax Poker Tour, c'est déjà fini ! Tout a débuté mi-septembre avec les Sit & Go « Starting Block » et les tournois « Tremplin » : près de 200 000 joueurs se sont affrontés en ligne afin de se qualifier pour les étapes live freeroll ! Puis de fin octobre à mi-janvier, 41 villes de l'Hexagone ont accueilli en grande pompe 82 étapes qui ont alors permis à des centaines de joueurs de décrocher gratuitement leur place pour la grande finale individuelle ou par équipes. Et puis, les finales ont eu lieu, du 27 février au 9 mars, dans l'enceinte parisienne du Cercle Clichy-Montmartre, onze jours magiques !

Un rendez-vous exceptionnel durant lequel un nouveau record a été battu, celui de l'affluence sur un tournoi live payant, avec 1,263 joueurs dans la finale individuelle. Un rendez-vous qui a vu un nouveau champion émerger, Pierre Merlin, grand vainqueur du tournoi individuel. Un rendez-vous où Roger Hairabedian et ses deux compères Stéphane Bazin et Antonin Teisseire ont fait parler l'expérience dans la finale par équipes, la grande nouveauté de cette troisième saison. Un rendez-vous où croupiers, floors et autres membres de l'organisation ont bossé sans relâche jour et nuit sous la houlette du papa du WiPT Matthieu Duran.

Merci aux joueurs sans qui cet événement n'existerait pas, le Cercle Clichy-Montmartre et son accueil chaleureux, les nombreux croupiers dont l'endurance a été mise à rude épreuve, l'équipe de D4 Events qui a réalisé avec brio le direct vidéo, le staff Winamax pour son investissement. Merci à tous d'avoir contribué à cette formidable fête du poker ! Et merci Jacquie et Michel bien sûr ! (Ah non, c'est autre chose ça). On se retrouve très vite, ensemble, pour un nouveau rendez-vous, le festival électro poker SISMIX qui se déroulera du 21 au 25 mai à Marrakech !

Les résultats de la finale individuelle
Les résultats de la finale par équipes
Le reportage de la finale individuelle
Le reportage de la finale par équipes
Le reportage du tournoi Onlive
Toutes les vidéos autour de la 3e édition du Winamax Poker Tour


Kinshu

10/03/2014 17:27

Vidéo : Un pour tous et tous pour un !

Retour sur la compétition par équipes avec notamment les trois mousquetaires Roger, Antonin et Stéphane de la Big Roger Team, les grands vainqueurs de l'épreuve !

10/03/2014 02:48

Finale par équipes : victoire de la Team Big Roger !

Coverage par Winamax

L’équipe de joueurs la plus expérimentée au départ est au final la dernière encore debout : Stéphane Bazin, Roger Hairabedian et Antonin Teisseire remportent la première Grande Finale du Winamax Poker Tour par équipes devant 97 triplettes de joueurs, parmi lesquelles 50 équipes qualifiées en freeroll lors des 41 étapes régionales du WiPT organisées entre octobre et janvier dernier.

Pour leurs efforts, les trois vieux briscards du circuit se partageront 30,000 euros, et rajoutent un trophée à une étagère déjà bien fournie. Mais sans doute que les trois garderont un souvenir particulier de cette victoire acquise, une fois n’est pas coutume, en commun. La Big Roger Team n’aura d’ailleurs pas manqué de saluer le format original du tournoi, crée pour la première fois à l’occasion d’un évènement live. Et ils n’ont pas été les seuls, loin de là, à chanter les louanges de cette nouvelle manière de jouer, qui réconcilie le côté individualiste du poker avec le plaisir de disputer une compétition en collectif. Vivement la prochaine !

Pour vous replonger dans cette finale par équipes, direction notre reportage en direct.

Pour les résultats complets et la liste des 16 équipes primées, cliquez ici.

Benjo

05/03/2014 19:32

Vidéo : le dénouement du WiPT individuel

05/03/2014 01:07

Pierre Merlin remporte le Winamax Poker Tour !

La finale individuelle du WiPT se termine en apothéose avec la victoire d'un amateur de talent face à Gaëlle Baumann. L'histoire se répète : comme à Dublin, un joueur du Team chute sur la dernière marche d'un gros évènement Wina.

Le WiPT individuel est terminé, mais le WiPT se poursuit avec, dès demain, le tournoi "online" à 500 euros et vendredi, le coup d'envoi du WiPT par équipes. Il n'est pas trop tard pour vous inscrire !

Finale WiPT individuelle : résultats



Finale individuelle du Winamax Poker Tour - 550€ - 1263 joueurs
Vainqueur : Pierre Merlin 100,000€
2e : Gaëlle Baumann (Team Winamax) 65,000€
3e : Karim Elias 48,000€
4e : Eric Souvay 36,000€
5e : Gauthier Roumieu 28,500€
6e : Emmanuel Fernandez 23,500€
7e : Neil Siguerdidjane 19,000€
8e : Pascal Martinez 16,000€
9e : Hugo Lemaire 14,000€

Liste complète des joueurs primés au WiPT individuel

25/02/2014 16:30

Finale individuelle : le sat de la dernière chance !

Coverage par Winamax

Vous souhaitez jouer la finale individuelle du Winamax Poker Tour, mais vous n'êtes pas encore inscrit ? Aïe, aïe, aïe, le tournoi affiche déjà complet ! Ou presque... Il ne vous reste qu'une seule voie possible pour être de la partie : l'ultime satellite en ligne qui a lieu ce mardi 25 février à 21 heures ! Cinq places pour la compétition sont à gagner dans ce tournoi qualificatif au prix d'entrée de 50 euros. Dépêchez vous de vous inscrire, car ce satellite est limité à 66 joueurs maximum ! Ces dernières places à décrocher sont valables pour le Day 1B de la grande finale (jeudi 27 février à 20 heures) .

Si n'avez pas la chance de disputer la finale individuelle du Winamax Poker Tour, ne manquez pas la grande nouveauté de cette troisième saison - le tournoi par équipes ! Des places sont encore disponibles pour ce tournoi par équipes de trois où une dotation de 100,000 euros est garantie ! Deux satellites à 20 euros l'entrée, avec à chaque fois un package à 1,110 euros garanti, sont programmés mardi 25 février et dimanche 2 mars, à 20 heures 30.

Ultime satellite pour la finale individuelle

Mardi 25 février, 21h - 50€ - 5 tickets à gagner (limité à 66 joueurs)

Derniers satellites pour la finale par équipes

Mardi 25 février, 20h30 - 20€ - 1 package garanti
Dimanche 2 mars, 20h30 - 20€ - 1 package garanti

21/02/2014 13:46

Les dix commandements du qualifié

Après être venu à bout de milliers de joueurs en ligne, puis en live, vous avez franchi toutes les étapes et décroché votre qualification la grande finale du Winamax Poker Tour. Félicitations ! Vous allez disputer votre premier gros tournoi de poker ! Un moment qui marque une existence, assurément. Que vous soyez engagé dans la finale individuelle ou par équipes, voire même les deux (bravo !), ne paniquez pas, tout va bien se passer : voici nos dix conseils pour arriver au cercle Clichy Montmartre sans pression et l’esprit léger…



1. Les lieux, tu repéreras

Pour intégrer le Cercle Clichy-Montmartre, deux étapes à franchir : le service de sécurité (rassurez-vous, le dress code est tout ce qu’il y a de plus coulant) puis le stand d'accueil où vous deviendrez officiellement membre du cercle.

Afin d’éviter les interminables files d’attentes le jour J nous vous conseillons de vous occuper de la paperasse en avance, la veille du tournoi par exemple : vous pourrez au passage repérer les lieux (et ainsi vous enlever une bonne dose de pression) ! Et si vous voulez être l’élève modèle, vous pouvez pré-remplir votre dossier d’inscription en ligne.

2. Tes mises, tu annonceras

Messieurs dames, ne soyez pas timides, à la table il faudra PARLER ! Afin de vous faire comprendre, il est conseillé d’annoncer l’ensemble de vos actions à la table. Ceci afin notamment d’éviter l’erreur classique : être obligé de vous contenter de « call » alors que vous souhaitiez plutôt relancer. C’est ce qu’il se passera si, par exemple, aux blindes 100/200 vous posez un unique jeton de 500 sans rien dire : le croupier considérera votre action comme un call 100% du temps et vous ne pourrez pas relancer. C’est la règle du jeton unique !

3. En une fois, tu miseras

Si vous avez décidé de ne pas suivre notre conseil #2, alors suivez celui-ci : lorsque vous misez, avancez les jetons d’un seul geste ! Imaginons qu’un adversaire mise 2,000 sur le flop. Si vous voulez relancer à 7,000, la chose à ne PAS faire est de d’abord avancer deux jetons de 1,000, puis un de 5,000. Même si les deux gestes ne sont séparés que par une seconde d’intervalle, vous aurez tout de même fauté et le croupier appliquera la règle en vous obligeant à payer, vous privant de votre opportunité de relancer. Notez que ce problème peut être résolu en appliquant systématiquement notre conseil #2 !

4. Les jetons des autres, tu surveilleras

Sur Internet, c’est simple, toutes les informations sont affichées en temps réel : nombre de joueurs restants, places payées, hauteur des blindes, taille de votre tapis et de celui des adversaires… Au Cercle Clichy-Montmartre, ce sera à vous de faire le taf’ ! Que vous soyez impliqué ou non dans un coup, pensez à régulièrement à compter votre tapis et celui de vos adversaires, tout en surveillant l’évolution des blindes… Croyez-nous, on en a déjà croisé plein, des joueurs payant une relance à tapis avec de se rendre compte, trop tard, que la somme demandée est dix fois supérieure à celle escomptée, faute d’avoir repéré cette pile de jetons de grosse valeur chez l’adversaire !



5. Le croupier, tu écouteras

Nous vous prions de gommer au plus vite trois réflexes très courant chez les joueurs plus habitués aux parties entre amis qu’aux tournois officiels :

1/ Quand vous remportez un pot, attendez que le croupier vous le tende pour vous en saisir. Vous avez le droit de toucher uniquement les jetons qui se trouvent dans votre zone de jeu !
2/ Par conséquent, vous ne pouvez pas non plus toucher au pot pendant une main. Si vous voulez en connaître la taille, demandez au croupier. Il n’a pas l’autorisation de vous livrer son montant exact mais pourra vous l’éparpiller afin que vous l’estimiez.
3/ Ne faites pas/ne demandez pas la monnaie avant la fin du tour d’enchères ! Si vous avez posé un jeton de 100 en guise de petite blinde à 50, restez patient quelques instants… Le croupier ne manquera pas de vous rendre votre dû dès toutes les enchères préflop terminées.

6. Tes cartes, tu protégeras

Durant les étapes live régionales, vous avez reçu un cadeau un protège-cartes à l’effigie de votre ville. Utilisez-le ! Il n’est pas rare que certains croupiers embarquent par inadvertance des cartes – principalement aux sièges 1 et 10, les plus proches du dealer – alors que des joueurs sont encore dans le coup. Ce serait dommage de se faire piquer sa paire d’As alors que deux joueurs sont à tapis, non ?

7. La structure, tu apprécieras

Lors de votre qualification, la structure était un tantinet rapide puisque chaque tournoi devait être terminé le soir même, en dix heures, avec 120 joueurs au départ. Ce ne sera pas du tout le cas lors de la finale, qui offre une structure deepstack laissant place au proverbial « beau jeu ».

Vous débuterez avec 20,000 jetons et les niveaux dureront 40 minutes durant le Jour 1, puis une heure à partir du Jour 2. N’investissez donc pas tout votre tapis dès les premières minutes de jeu avec une simple top paire ou un tirage couleur, et rappelez-vous qu’une paire d’As peut parfois être perdante… Sachez donc la jeter quand il le faut ! Aussi, prenez le temps d’observer vos adversaires et de poser votre jeu… Sur le tournoi par équipes, il faudra être un peu plus actif (mais pas trop !) avec 10,000 jetons de départ et des blindes 50/100 (niveaux de 20 minutes).



8. Impressionné, tu ne seras pas

Hormis vous, nos qualifiés (live comme en ligne), une catégorie de joueurs bien particulière va sera présente autour des tables des finales du Winamax Poker Tour : les réguliers des cercles et casinos ! Leur jeu favori ? Tenter de déstabiliser les joueurs les moins expérimentés… Attention, donc, à ne pas vous laisser intimider par leur expérience et les petits « coups de vice » de ces vieux briscards ! Assurez-vous des actions adverses avant chaque action, et n’hésitez pas à poser des questions au croupier. Et ne partez pas pour autant dans une guerre d’égo contre eux, c’est un vilain défaut au poker !

9. Un comportement exemplaire, tu auras

Le Winamax Poker Tour, c’est avant tout une affaire de fair play ! Si les salves d’applaudissements après une élimination, coutumières lors des freerolls lives, seront surement moins nombreuses, quelques bonnes manières resteront de rigueur : montrer immédiatement votre main lors d'un abattage (évitant ainsi de faire un slowroll), ne pas se lever et enfiler son manteau lorsque vous êtes dominé lors d’un coup à tapis avant le flop (c’est très agaçant pour vos adversaires lorsque vous finissez par gagner le coup) ou encore taper de rage dans la table après avoir subi un vilain coup. Le poker doit rester un jeu de gentleman : soyez exemplaires !

10. Tu ne tilteras point

Attention, jeunes gens ! La partie la plus dure d’un tournoi, c’est l’élimination… On se lève, on est hagard, on voit quelqu’un s’assoir à NOTRE siège, celui qu’on a tant convoité et chauffé ces dernières heures, et on a souvent qu’une envie : aller se refaire en cash-game. Non, non et non ! Prenez le temps de décompresser, allez raconter aux potes vos péripéties, buvez un verre, et c’est seulement après tout cela qu’on vous autorise à revenir autour des tables avec votre mental refait à neuf.

On a gardé le Meilleur conseil pour la fin…

AMUSEZ VOUS !

Harper, Kinshu & Benjo

19/02/2014 12:11

Place de Clichy : le guide de survie WiPT
Pour une finale WiPT en toute sérénité

C’est avec un plaisir non dissimulé que nous nous apprêtons à investir pour la troisième année consécutive le cercle Clichy-Montmartre, où se tiendra la grande finale du Winamax Poker Tour à partir du 27 février prochain. Une troisième saison qui voit le plus grand championnat amateur de France prendre un peu plus d'ampleur, avec l’ajout au programme d’une compétition par équipes et d’un tournoi « onlive » venant compléter un programme de tournois déjà bien fourni, avec en figure de proue le Main Event individuel à 550€ où plus de 1200 joueurs sont attendus.

Au total, ce sont onze journées et soirées que nous allons passer sur la très animée place de Clichy ! Et comme il n’y a pas que le poker dans la vie, voici quelques-unes de nos adresses favorites aux alentours du CCM, afin que votre séjour soit aussi réussi en dehors du cercle que dedans…


Coverage par Winamax

S’attabler

Même s’il n’est pas possible de manger autre chose que des snacks (chips et compagnie) au CCM, personne ne s’en plaindra car la place de Clichy ne manque pas de propositions culinaires pour toutes les bourses. Ceux pour qui la pause-déjeuner et la pause-dîner sont avant tout des moments à expédier au plus vite se tourneront vers le McDo, KFC et Quick, trois enseignes disposant d’une franchise sur la place. Un Subway se trouve un peu plus loin sur le boulevard de Clichy, et vous trouverez aux alentours nombre de petites échoppes proposant crêpes, hot-dogs, sandwiches et paninis. La matin, un Starbucks saura combler vos besoins en mocha blanc, brownies et autre smoothies (à prix exorbitant, il faut bien l’avouer).

Pour ceux qui auront un peu plus de temps devant eux, on recommande plus que jamais le Wepler, historique brasserie ouverte depuis la fin du 19ème siècle. Fruits de mer et choucroute figurent parmi les incontournables de la carte de cet établissement prestigieux.

Envie d’Asie ? Ne cherchez pas, Sushi Kim vous tend les bras à deux pas du CCM (descendez la rue de Clichy, première rue à gauche, vous y êtes) avec son offre « tout à volonté » à prix fixe, très appréciée des morfales que nous sommes.

Aussi à côté du CCM, Tabla Pizza offre un service plutôt rapide jusque très tard (un avantage lorsque l’on est au beau milieu d’un tournoi de poker) et des pizzas tout ce qu’il y a de plus croustillantes.

Quoi d’autre ? En cas de mal de pays, les joueurs venus du Nord iront se consoler chez Léon de Bruxelles. On aime toujours autant Le bistro des Dames avec son ambiance intimiste et sa carte renouvelée régulièrement (18, rue des Dames), pareil pour Le Bouclard et sa cuisine traditionnelle (1, rue Cavallotti). Et puis on aime toujours aussi peu L’Hippopotamus mais on le mentionne tout de même car le gaillard reste ouvert super tard.

Se désaltérer

Coverage par Winamax

Bon, déjà, commençons par les nouvelles qui fâcheront les soiffards : suite à d’importants travaux de rénovation, le cercle Clichy-Montmartre a récemment perdu l’un de ses deux bars… Celui situé au fond, entre la salle de poker et la grande table de jeu du « multicolore ». Bien entendu, tout cela est pour la bonne cause, les travaux vont permettre de gagner de la place et donc de caser plus de tables, mais tout de même, les leveurs de coude dans notre genre ressentiront le manque, même si le long bar situé près de l'entrée reste ouvert et que les joueurs pourront bien entendu se faire servir rafraichissements et cafés aux tables.

Une fois sorti du CCM, notre bar préféré des alentours se trouve en fait à quelques centaines de mètres de la place de Clichy, il va falloir marcher un peu mais ça vaut le coup : le Kremlin Bar qui, comme son nom le suggère, vous propose une quantité impressionnante de vodkas et bières en directe importation des satellites de l’ex-URSS, le tout dans un décor volontairement vieillot tout à fait charmant. Pour ne rien gâcher, la sélection musicale est excellente, dans une tonalité plutôt rock (6, rue André Antoine). Non loin, nous vous recommandons le Mansart, où vous pourrez défier Vikash Dhorasoo au baby-foot (1, rue Mansart).

Plus près de la place de Clichy, le pub Black Sheep que l'on aimait bien a fermé, mais son remplaçant Le Boucan est tout aussi recommandable avec son ambiance New-Yorkaise, et les tauliers Cyril et Leslie nous ont promis que les porteurs du bracelet WiPT seront bien reçus ! (108, blvd de Clichy). Toujours apprécié : L’Entracte Café, mais il ne faut pas s’y pointer à trente, la place manquerait (7, rue Biot).

Se remuer

Coverage par Winamax

Ah, les nuits de Pigalle… Même si la prostitution a presque entièrement disparu du boulevard de Clichy, les nuits y restent résolument chaudes et pittoresques avec moult sex-shops, strips-clubs et autres bars à hôtesses ouverts jusqu’à part d’heure… Et qu’on ne vous recommandera sous aucun prétexte, ces pièges à touristes en ayant laissé plus d’un sur le carreau.

Quelques adresses testées et approuvées pour ceux qui voudront fêter une victoire (ou se consoler d’une défaite) jusque très tard :

O’Sullivans (92, boulevard de Clichy) et Café Oz (1, rue de Bruxelles) : Deux pubs avec une programmation musicale généraliste qui plaira au plus grand nombre. Le premier est gigantesque et offre les proverbiales « deux salles, deux ambiances ». Idéal pour les groupes !

L’Epoque (28, boulevard de Clichy) : Un karaoké mythique ouvert jusque part d’heure. On ne peut pas dire que l’accueil soit royal, mais pour se détendre les cordes vocales et hurler à la mort sur « Comme d’habitude » après un bad beat, il n’y a rien de mieux.

La Machine du Moulin Rouge : Vous êtes amateur de musique électronique pointue ? Vous ne sortez jamais avant minuit ? Vous aimez taper du pied à l'infini sur un tempo 4/4 enrichi en basses qui font vibrer la cage thoracique ? La Machine est faite pour vous, avec sa programmation techno et/ou house de qualité les vendredis, samedis (et parfois le dimanche) jusqu’à l’aube.

Le Pigallion : Vous êtes comme un con à la porte de La Machine au level du soleil, poussé dehors par la fermeture ? Pas de problème : juste en face, le Pigallion reste ouvert jusque midi. Ambiance "after de films de zombie" garantie. (Si après cette heure vous voulez encore danser, je ne peux rien faire pour vous, désolé, mais je veux bien l’adresse de votre pharmacien).

En ce qui concerne des endroits un peu plus select (« Ah non, les baskets ça passe pas, chef »), on nous a aussi dit du bien du Carmen, une boîte située au 34, rue Duperré. Nous n’avons pas testé, mais pour avoir visité l’endroit il y a quelques années, le cadre est définitivement magnifique.

Se cultiver

Vous êtes gâtés : la finale du Winamax Poker Tour se déroule au plein coeur d’un arrondissement magnifique et chargé d’histoire. Entre l’ambiance délicieusement olé olé de Pigalle, les ruelles rétro partant de la place des Abesses, garanties 100% « Vieux-Paris-Qui-N’existe-Presque-Plus », la butte Montmartre et son Sacré Cœur dominant Paris de toute sa hauteur, ou encore le cimetière de Montmartre où vous pourrez saluer Dalida, Sacha Guitry ou François Truffaut, les alentours du CCM offrent de belles promenades : n’hésitez pas à explorer les environs !

Infos pratiques

En cas de besoin urgent de liquidités, une range de distributeurs automatiques se trouve sur le trottoir faisant face au cercle Clichy-Montmartre, de même qu’une station de taxis, afin de faciliter votre retour à l’hôtel. Le métro (Place de Clichy) dessert les lignes 2 et 13, et reste ouvert jusque 1h du matin environ (2 heures les soirs de week-end).

Vous êtes en voiture ? Inutile d’espérer trouver une place aux alentours du cercle (ne gâchez pas votre chatte, vous en aurez besoin pour gagner le tournoi), et les parkings souterrains sont souvent pleins à craquer. Une bonne idée : se garer en périphérie à l’une des portes d’entrée de la capitale (exemple : Saint-Ouen) et terminer le trajet en métro.

Le cercle Clichy-Montmartre
Adresse : 84 Rue de Clichy - 75 009 Paris
Tél. : 01 48 78 32 85

Le cercle ouvre au minimum une heure avant le coup d’envoi de la première épreuve au programme du jour.

Benjo

17/02/2014 18:43

Finale individuelle

Dix ultimes places à gagner dimanche

Coverage par Winamax

Devant le succès du super-satellite mis en place le dimanche 16 février (202 entrants, 15 qualifiés), Winamax remet le couvert le dimanche 23 février à 21 heures ! En déboursant cinquante euros, vous pourrez participer à ce tournoi garantissant dix tickets pour la finale du Winamax Poker Tour. Le lot comprend l’entrée à 550 euros et les frais de cotisation au Cercle Clichy-Montmartre. Attention, ce satellite vous qualifiera automatiquement pour le Day 1B de l’épreuve (jeudi 27 février à 20h) ! N’oubliez pas non plus les satellites quotidiens : nous sommes au cœur de l’ultime semaine vous permettant de décrocher votre ticket pour la finale.

Le Day 1C est complet !

Si vous hésitez encore à vous inscrire pour la finale du Winamax Poker Tour, ne tardez plus : le Day 1C affiche d’ores et déjà complet ! Pour prendre part à l'une des trois autres journées d'introduction, les organisateurs vous recommandent chaudement de ne pas attendre la dernière minute au risque de voir les ultimes places vous passer sous le nez...

12/02/2014 17:29

Finale individuelle : 10 places à gagner ce dimanche à 21h !

Coverage par Winamax

La finale individuelle du Winamax Poker Tour, c'est dans pile poil deux semaines ! Et si le tournoi se remplit à vitesse grand V, il est toujours possible de gagner son entrée. En plus des satellites quotidiens, un Super Sat au droit d'entrée de 50 euros aura lieu ce dimanche 16 février à 21 heures, avec en dotation garantie 10 « packages » pour la finale, comprenant le prix d'entrée de 550 euros et les frais de cotisation du Cercle Clichy-Montmartre. Vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire à ce satellite en rejoignant l'onglet « Satellites » dans l'application. Bonne chance à tous !

LA GRANDE FINALE

Jour 1A-B
Jour 1C-D
Jour 2A-B
Jour 3
Jour 4
Finale

TOURNOI ONLIVE

Jours 1-2

TOURNOI PAR EQUIPES

Jours 1-2-3

VIDÉOS

13/09/2013 11:13 - Winamax Poker Tour - les vidéos

Retrouvez ici les vidéos de la 3ème édition du Winamax Poker Tour

Lancement à Paris

Étape de Paris / Day 1 Individuel

Étape de Paris / Day 2 Individuel

Étape de Paris / Day 1 Par équipes

Étape de Paris / Day 2 Par équipes

Grande Finale au Cercle Clichy-Montmartre

Avant le coup d'envoi

Dans les pas de Pascal Sellem

Cambrai - Paris - Cambrai

Focus sur le Lorraine Poker Tour

Qu'en pense le Team ?

Portraits de passionnés

Dans les coulisses du streaming

Vous entrez en zone ONLIVE...

Finale individuelle : la parole au vainqueur

Bientôt : le SISMIX à Marrakech

LES GAGNANTS

13/09/2013 11:12 - RESULTATS

Paris (26/27 octobre)

Individuel

Ludivine "Devilish" L.
Julie "Djoolix" A.
Myriam "miamiamtous" D.
Eric "L00PING54" V.
Reda "papou777" M.
Bruno "mono60" L.
Vivian "Boo_boute" B.
Scotty "yttocs" A.
Cédric "KingOFFisher" V.
David "gronaldo78" B.
Antoni "TONIG37" G.
Jean-Michel "pifometre" E.
Guerric "Grick4" T.
Martin "nightyboy" G.
Felice "perri57" P.
Nicolas "LuckTilt" C.
Patrick "P8P8" P.
Fabrice "Bab77" F.
Stéphane "skatteuf" P.
Pascal "L ASDUTREFLE" V.
Toufik "cobrax35" A.
Alexandre "frapi" F.
Aurélien "orlquinze" B.
Sam "-iRANOuuuCh- M.
Jérôme "jeje 71007" V.
Guillaume "fifouille11" F.
Samuel "goldorak1968" L.
Kevin "keikeidu36" V.
René "Piwick94" T.
Yoann "Alcatraz42" R.
Jérôme "diablittos" B.
Rémi "lesage12" D.
Bruno "bruno10ou9" M.
Guillaume "brizfer38" B.
Sacha "yougo-slave" N.
Julien "WHEED" G.

Par équipes

François "FraG_85" G.
Fouad "Le Tangerois" A.
Guillaume "La Guix" D.
Antonio "karma007" G.
Bertrand "noodles92" H.
Julien "Super Da Ju" G.
Gregory "gregorinu20" L.
Aurélien "lanfranchi" L.
Donatien "don maretto" M.
Christophe "GhostKing" P.
Baptiste "BaptX75" P.
Sylvain "6R1Z" H.
Caroline "CloranieBzh" M.
Denis "DenisV" V.
Vincent "20cm" B.
Romain "requiem45" L.
Damien "Brian_Tuu" A.
Bruno "Feel High V" B.
François "starbob2" R.
Pierre "Sharkl0" D.
Clément "_NarcoFisho" B.
Marcel "michto fedor" V.
Christophe "HANSENTOF59" F.
Maxime "W_IveAADREAM" C.
Christian "NaCoYoLu" D.
William "sweetback2u" P.
Nordine "Nordine.1er" D.
Christophe "switch95" P.
Nicolas "Obrother36" A.
Yannick "YABOSS" M.

Amiens (9/10 novembre)
Individuel : Stéphanie “tiffany_80” & Baptiste “fencer86”
Par équipes – les “siXth sense” : Anthony “ToTo_Le_OuF”, Laure “Lolitarchz”, & Fabien “Wongggz”

Brive-la-Gaillarde (9/10 novembre)
Individuel : Romain “Fish2Shark” & Jean-Marie “Pok2as”
Par équipes - Les “fisteurs” : Frédéric “fredwpt19”, Michael “camel 1981”, & Antoine “aAa_AnKh_aAa”

Dijon (9/10 novembre)
Individuel : Samuel “Snow ballll” & Arthur “BadMoFo”
Par équipes – les “FATAL Miiaaaou” : Eric “delafoutoye”, Vincent “Sect0r550”, & Pierre “tmai974”

Marseille (9/10 novembre)
Individuel : Nicolas “Nikkolars” & Alexandre “lagrintalex”
Par équipes - les “frac as” : Olivier “ponpon_04”, Fabien “judabricot”, & Hervé “Don Reg”

Saint-Brieuc (9/10 novembre)
Individuel : Pascal “benew29” & Franck “the.boss56”
Par équipes – les “Akatzuki” : Yoann “xAkwapulkox”, Franck “ICHIG0”, & Ludovic “loudfplm”

Anglet (16/17 novembre)
Individuel : Antoine "chaps64" & Jérémy "zizou3h1"
Par équipes – Les "brak all in" : Eddy "killerdie", Sylvain "brassai40", & Samuel "Phildjo40"

Bourg-en-Bresse (16/17 novembre)
Individuel : Mikael "twix69" & Jean-Luc "bram_11"
Par équipes – La “Grenoble Team” : Sébastien "tatos69", Pascaline "pacasline", & Patrice "phildentaire"

Lille (16/17 novembre)
Individuel : Christophe "Chrisleeroy" & Gilles "crapuloz"
Par équipes –“Les trois zouaves” : Laurent "zorglub62", Arnaud "Endelo", & Sébastien "isc4rion"

Nancy (16/17 novembre)
Individuel : Gabriel "gabazur" & Michel "michmuch54"
Par équipes – “LOS POLLOS HERMANOS” : Simon "reddiesel77", Cyril "dubbud", & Julien "Masterkuchh"

Poitiers (16/17 novembre)
Individuel : Michel "sonic86" & Sonia "sosounette"
Par équipes – “les collocs” : Adrien "Doreau77", Teddy "PLAYER79320", & Alexandre "Redschit"

Colmar (23/24 novembre)
Individuel : Benjamin "sekoss" & Stéphanie "Stephish"
Par équipes – Les “GETDOWN” : Julien "sniplas", Fabien "fab_four", & Nino "Byzette"

Le Mans (23/24 novembre)
Individuel : Frank "pikachu2253" & Amaury "Amorasix"
Par équipes – Les “GAS OP” : Gerome "G72T1", Aurélien "Bak2business", & Stephan "HinaTlipssem"

Montpellier (23/24 novembre)
Individuel : Agnès "A19M" & Heitz-Retamal "Seunam"
Par équipes – “La triplette magique” : Gilles "gillou3O", Christophe "tito30p", & Guilhem "jacob11"

Nantes (23/24 novembre)
Individuel : Lionel "BOULISTE49" & Donatien "dexterbz"
Par équipes – Les “KissyFronkSiPick” : Sylvain "NK29", Freddy "ASCardialAS", & Sébastien "RoxaneS29"

Nice (23/24 novembre)
Individuel : Romain "misterbigs" & Karim "SOAD_"
Par équipes – Les “PACApables” : Raphaël "Raph363", Jean-Marc "xrr600", & Serge "eragon 1955"

Angers (30 nov./1 décembre)
Individuel : Patrick "Almuric12" & Gessy "maasta221"
Par équipes - le "Bob Crew" : Axel "BobJohn", Léo "John.Bob", & Benoît "bencobj"

Clermont-Ferrand (30 nov./1 décembre)
Individuel : Cyril "fada007" & Karim "rimk.63100"
Par équipes - Les "3 Fantastiques" : Simon "luffy88", Mickaël "bourricot63", & Frédéric "freddy6611"

Reims (30 nov./1 décembre)
Individuel : Damien "Pokky94" & Alexandre "Suspect-91-"
Par équipes - Les "Rockets" : Arnaud "AwinDmax", Cédric "Stellair", & Simon "jimmyfloyd9"

Saint-Etienne (30 nov./1 décembre)
Individuel : Vincent "Bluffeurfou2" & Frédéric "fred42000"
Par équipes - "Lateamdechoc" : Franck "DeepShark", Céline "Chipette", & Franck "franckv"

Tarbes (30 nov./1 décembre)
Individuel : Cédric "_CED_64_" & Stéphane "stef65190"
Par équipes - Mickael "choco032", Thomas "el flaco24", & Romain "-itos-"

Auxerre (7/8 décembre)
Individuel : Martial “Neocash” & Clément “zlatan89600”
Par équipes - les "BR€LAN D'A$" : Rudy "baddcowboy", Jean-Michel "fullauroy" & Cédric "louyau"

Blois (7/8 décembre)
Individuel : Christine “chris45500” & Didier “vipper37x”
Par équipes - "Les 1.8" : Maxime "maxk18", Nicolas "nicolassss18" & Teddy "Vagwen"

Fécamp (7/8 décembre)
Individuel : Sonny “H&Spliff” & Yvan “zorhan”
Par équipes - "Fishou" : Lambert "Keiya", Sonny "H&Spliff" & James "Badtrip76"

Grenoble (7/8 décembre)
Individuel : Christophe “Mandrintof” & David “lessims38”
Par équipes - "les triplettes de belleville" : Anthony "skycrew74", Quentin "oOKENTOo" & Antoine "guyzmale"

Perpignan (7/8 décembre)
Individuel : Paul “66suited”, Sylvain Loosli (Team Winamax) & Julien “pikesoudu77”
Par équipes - "Les fishous du 34" : Karim "kourossk", Laurent "KKTosaur" & Frédéric "matteoenzo"

Cambrai (14/15 décembre)
Individuel : Arnaud "VoleMoiGRien" & Guillaume "chtilens6-2"
Par équipes - les "Méfie te dé 62" : Maxime "maxoussou59", Benoît "kierbano", & Grégory "goro62"

La Rochelle (14/15 décembre)
Individuel : Cyril "Cyril PR" & Stéphane "dingo37"
Par équipes - Les "Suckout Runner Runner" : Benjamin "FreebOrd", Antoine "skull3333" & Emmanuel "ManuSunaM"

Metz (14/15 décembre)
Individuel : Christopher "CRIISS" & Lali "dgil76”
Par équipes - "RIGNY les meusiens" : Michel "mimi55140", Frédéric "ffrreedd123" & Loïc "hedos55"

Saint-Cyr sur Mer (14/15 décembre)
Individuel : Stéphane "Leslie2b" & Daniel "X_Noodles"
Par équipes - "The Roaring Lions" : Franck "Timon06", Ludovic "luckyluds", & Célien "celian83"

Toulouse (14/15 décembre)
Individuel : Gauthier “golgot13” & Gersande “kikou102”
Par équipes - Les "chip's leader" : Gerald "DocteurPatch", Fabien "Favys31", & François "kinebest"

Bordeaux (11/12 janvier)
Individuel : Bruno “Morthimer” & Anthony “till471”
Par équipes – “La virée des pigeons” : Arnaud "Nono79", Stéphane ".royalking", & Guillaume "o_OMoonake"

Lorient (11/12 janvier)
Individuel : Luc “luckyluck56” & Ronan “samshin”
Par équipes - Les "Breizh Team" : David "jack.herrer-", Stéphane "le cloone", & Patrice "zyxwv0987"

Lyon (11/12 janvier)
Individuel : Azzedine “ABx21x” & Mohamed “KING70”
Par équipes - "Les enculators" : Thierry "desenlisator", Fabien "edika", & Pascal "Arsen-Lupin"

Mulhouse (11/12 janvier)
Individuel : Frédéric “fred_du_25” & Clément “fullforlife”
Par équipes - Les "ROLLMOPS" : Carlos "carpov", Loïc "netlak", & Alain "linlin68"

Saint-Lô (11/12 janvier)
Individuel : Grégory “GregPK” & Bruno “CATOR1450”
Par équipes - Les "caprins" : Morgan "morzela", Mathias "—Zork--", & Remy "remychon"

Avignon (18/19 janvier)
Individuel : Helder “Helder777” & Kiril “stoimimi”
Par équipes – La "yodateam" : Philippe "34schiele", Antonio "theyoda30", & Pierre "goby30"

Limoges (18/19 janvier)
Individuel : Patrice “P Ashes” & Daniel “illouna”
Par équipes – "Les Quenelles Sliders" : Julie "Juju Banton", Miguel "----MG----" & Julien "Daddy K Val"

Montauban (18/19 janvier)
Individuel : Rémy “firipi65” & Louis “SHAQO31”
Par équipes – "les friendly calamars" : Emilie "emi31milou", Cyril "Owah" & Vincent "poker31120"

Rouen (18/19 janvier)
Individuel : Eric “e r I c76” & Franck “alchymiste76”
Par équipes – Les "fasemosaique" : Fabrice "deladijon 2", Ludovic "08111968LUDO" & Romain "Devil_Squeez"

Strasbourg (18/19 janvier)
Individuel : Thibaut “boltt” & Steve “Steve220784”
Par équipes – Les "Jean Neymar" : Jean "AAJokerAA", Claude "TigerMuller" & José "jodo1969"