NEWS édition 2012

REPORTAGES

DERNIÈRES NEWS


06/03/2013 01:20

Le WiPT, c'est fini... Jusqu'à la prochaine fois !



Après des milliers de tournois Sit-N-Go "Starting Block" sur Winamax...
Après des centaines de tournois "Tremplin"...
Après la mémorable étape live inaugurale à la Grande Halle de la Villette de Paris...
Après 80 étapes joués dans 40 villes dans toute la France 8 week-ends durant...
Après des dizaines de tournois de qualification en ligne et en live...
Après six jours d'apothéose au cercle Clichy-Montmartre en compagnie de 1 222 joueurs...
Après le sacre du champion 2013 Mathieu Philbert...

Il est temps de dire "à la prochaine" au Winamax Poker Tour !

Et je pense que je ferai écho au sentiment général en écrivant que cette deuxième édition du WiPT fut en tous points réussie.

Cela n'aurait pas été possible sans le travail quotidien des 80 et quelques employés de Winamax tout au long des huit derniers mois.

Cela n'aurait pas été possible sans le travail de nos partenaires : les équipes organisatrices des étapes régionales, les anglais de D4 Events produisant le direct vidéo de l'épreuve, et l'ensemble du personnel du cercle Clichy-Montmartre dont l'accueil, pour la deuxième année consécutive, nous a fait nous sentir comme à la maison.

Et bien sur, cela n'aurait pas été possible sans vous, les joueurs : vous avez été plus de 100,000 à participer aux qualifications sur Winamax, plus de 10,000 au rendez-vous des étapes live, et 1,222 très exactement au départ de la grande finale du Winamax Poker Tour, créant un nouveau record d'affluence pour un tournoi de poker en France.

A vous tous, je dis "merci", et à très bientôt, car oui, après de tels moments, on a qu'une envie : recommencer le plus vite possible !

Galerie : les 196 gagnants des 81 étapes freeroll du WInamax Poker Tour
Toutes nos vidéos autour du Winamax Poker Tour

Benjo

06/03/2013 01:19

Winamax Poker Tour 2012/2013 - Résultats
Finale - 550€ l'entrée - 1 222 joueurs



Vainqueur : Mathieu Philbert (Qualifié online Winamax) 100,000€
2e : Grégoire Auzoux (Qualifié online Winamax) 64,000€
3e : Jérémy Marinier 47,000€
4e : Patrick Miangu (Qualifié freeroll WiPT) 35,000€
5e : Maxime Chilaud (Qualifié online Winamax) 27,000€
6e : Torgny Andersson (Suède) 22,000€
7e : Fateh Aïssi (Qualifié online Winamax) 19,000€
8e : Damien Gayer (Qualifié online Winamax) 16,000€

Cliquez-ici pour consulter la liste complète des 160 joueurs primés au WiPT.

05/03/2013 05:14

Découvrez les neuf finalistes du Winamax Poker Tour

Éliminé en 16ème place, Nicolas Levi est le dernier joueur aisément reconnaissable à avoir quitté le tournoi. Les neuf joueurs que nous observerons mardi disputeront leur première finale majeure. Les amateurs ont la part belle : un seul des finalistes se déclare comme étant professionnel, tandis que cinq d'entre eux ont décroché leur qualification en ligne, sur Winamax. Patrick Miangu représentera fièrement les quelques 200 joueurs ayant remporté leur ticket gratuitement lors d'une des 81 étapes WiPT freeroll organisées dans toute la France entre octobre et janvier dernier...



Grégoire Auzoux – 29 ans, Paris - Qualifié online Winamax - 4,655 millions en jetons

Grégoire connait bien le milieu du poker : le parisien s'occupe d'affiliation au sein de la société de paris sportifs et poker BetClic. Ce joueur amateur, passionné par le poker depuis 2003, époque où il a fait ses premiers pas en live à l’Aviation Club de France, a accroché à son tableau de chasse une 2ème place lors d’un tournoi live à 250€ qui lui a permis de remporter 7,500€. Entretemps, Grégoire s’est mis au poker en ligne, avec succès : sous le pseudo ‘Hefigih’, il a remporté plusieurs tournois majeurs sur Winamax (Highroller, XTRA, XTASE, etc.) ! Qualifié sur Winamax via un satellite à 50€, Grégoire a connu une progression très linéaire dans le tournoi, à tel point qu’il ne s’est jamais véritablement mis en danger. Grégoire entamera la finale avec le tapis le plus important.



Torgny Andersson - 43 ans, Gothenburg (Suède) - 4,17 millions en jetons

Comme lors de la première édition du Winamax Poker Tour, nous retrouvons en finale un joueur étranger au milieu des Français. Numismate et philatéliste, Torgny excerce aussi en parallèle une activité d'agent de voyages pour joueurs de poker Suédois : "J'organise des séjours vers des tournois à 500 et 1000€ dans toute l'Europe", dit-il. Ils étaient donc 7 Scandinaves à participer à la finale du Winamax Poker Tour : Torgny est le dernier d'entre eux. Joueur de poker depuis 15 ans, Torgny a disputé de nombreuses compétitions prestigieuses, y compris les championnats du monde à Las Vegas, se classant dans les places payées une douzaine de fois. Son meilleur résultat est une cinquième place lors de la "Christmas Poker Week" à Gothenburg en 2007, pour 30000 euros de gains environ. Comme beaucoup d'autres finalistes du WiPT, Torgny nous a avoué avoir pris un très mauvais départ dans le tournoi, perdant la majorité de son capital durant les premières heures. La suite, on s'en doute, a été plus heureuse... Car Torgny entamera la finale avec l'un des plus gros tapis !



Romain Rambaldi – 30 ans, Paris - 3,535 millions en jetons

Les cartes, c’est son métier ! Quand il n’est pas assis derrière une table de poker, c’est qu’il la dirige : Romain est en effet croupier en freelance. Mordu de poker depuis un voyage en Australie en 2007 où il s’était installé à une table de cash-game du Crown Casino de Melbourne, Romain passe son temps libre à jouer dans les cercles de la capitale, notamment au cercle Clichy-Montmartre, son quartier général depuis quelques années. C’est d’ailleurs par le biais d’un des satellites organisés par le CCM qu’il a pu décrocher son ticket pour le tournoi. Amateur éclairé, Romain se retrouve fréquemment en table finale des tournois réguliers de son cercle préféré. Cette finale du Winamax Poker Tour sera toutefois beaucoup plus importante que toutes celles qu’il a pu disputer jusqu’à maintenant.



Jérémy Marinier - 27 ans, Paris - 2,27 millions en jetons

S'il se considère comme un joueur amateur, Jérémy ne plaisante qu'à moitié quand il dit qu'il joue au poker pour "se payer des appartements". Joueur régulier sur les tables de cash-game de Winamax en NL100 et NL200 sous le pseudonyme 'SickBastard', le tourangeau tire des bénéfices non négligeables des tables. "Mais mon réel métier, c'est comptable co-propriété" confie-t-il. En gros, tenir les comptes d'un immeuble, "ce qui est bien payé et ne me prend pas trop de temps". Jérémy s'est inscrit directement pour la finale du WiPT sans passer par les étapes de qualification. Il sera soutenu en finale par son grand ami Antoine "ICall&Muck" Pignon, qu'il considère comme son frère.



Patrick Miangu - 22 ans, Viry-Chatillon - Qualifié freeroll WiPT - 2,085 millions en jetons

Près de 200 des participants à la finale du Winamax Poker Tour avaient décroché leur qualification au cours des 81 étapes gratuites organisées dans toute la France entre octobre et janvier dernier : Patrick est le dernier d'entre eux encore en course ! Ainsi, avant d'arriver au cercle Clichy-Montmartre, l'étudiant de 22 ans avait franchi avec succès plusieurs étapes : remporter un tournoi Sit-N-Go "Starting Block" d'abord, puis briller lors d'une épreuve "Tremplin", puis figurer ensuite parmi les 35 meilleurs joueurs de l'étape de qualification de Paris (Grande Halle de la Villette), qui avait rassemblé 2 000 joueurs. Et Patrick n'était pas encore au bout de ses peines : le jour du départ de la finale du WiPT, un accident de voiture sans gravité - sauf pour sa voiture ! - allait le faire arriver en retard, et plutôt distrait, pour entamer la partie ! La suite allait se révéler plus heureuse : de belles cartes et des jolis coups de poker - dont un superbe bluff contre le joueur du Team Winamax Nicolas Levi allaient lui permettre de se qualifier pour l'ultime. Ayant commencé le poker il y a trois ans, Patrick n'a jamais déposé un centime sur Winamax, montant son capital en jouant les tournois "freeroll". Il attribue une partie de sa réussite aux nombreuses sources d'information disponibles sur Internet, notamment la série "Dans la tête d'un pro", et au fait qu'il n'ait pas eu à payer de sa poche l'entrée de 550€ pour le tournoi, ce qui lui a permis de jouer sans pression.



Maxime Chilaud - 18 ans, Rouen - Qualifié online Winamax - 2,01 millions en jetons

Étudiant en première année de droit, Maxime joue au poker depuis sa majorité... Acquise en juin dernier seulement ! Cet étudiant en droit a disputé son premier vrai tournoi à l'occasion de l'étape qualificative Winamax Poker Tour de Rouen, où il avait manqué la table finale de peu en atteignant la dixième place. Ce qui ne l'a pas empêché de remporter ensuite un tournoi satellite à 50€ sur Winamax, lui permettant de disputer le second tournoi de sa jeune carrière à moindre coût : la finale du WiPT. Maxime avoue avoir eu un parcours en forme de "montagnes russes" tout au long de l'épreuve : "J'ai failli sauter plein de fois !"



Damien Gayer - 20 ans, Pau – Qualifié online Winamax - 1,965 millions en jetons

Passionné de poker, c’est dans son club l’APP64 (Association Paloise de Poker 64) que Damien fait ses armes depuis trois ans. Ce jeune étudiant (école d’ingénieur) joue sur les tables Winamax sous le pseudo « Shoo64 ». C’est au sein de son club qu’il a emporté son ticket d’entrée pour venir jouer la finale. « Je tiens à remercier tous les membres de mon club, le soutien permanent qu’ils m’ont accordé sur le forum. Vraiment, c’est aussi pour eux que je joue ».



Fateh Aïssi - 31 ans, Bezons – Qualifié online Winamax - 1.95 millions en jetons

Habitué des cercles parisiens, Fateh court depuis 4 ans les tournois de poker en live. Fan des tournois deepstack, c’est pourtant sur un satellite à 10€ sur les tables de Winamax.fr qu’il a décroché son ticket pour la finale du Winamax Poker Tour, qu’il a failli ne pas jouer : « C’est vrai, j’étais engagé sur un autre tournoi dans un cercle parisien concurrent. Je figurais parmi les chip-leaders, mais j'ai perdu un pot énorme à une heure du départ du Day 1B du WiPT ! Je me suis précipité au cercle Clichy-Montmartre, j'arrive en retard..." Quatre jours plus tard, voilà Fateh en table finale ! Cet agent immobilier de 31 ans a la tête sur les épaules. « J’y crois. Demain, je serai prêt. Mais les huit autres joueurs aussi. Comme depuis le début de la compétition, il faudra être concentré, ne rien lâcher ». En évoquant la traditionnelle photo des 9 derniers prétendants au titre, il nous confie : « si j’avais des photos de classe comme ça tous les jours… Croyez-moi, même moi je n’y crois pas, je ne réalise pas ! »



Mathieu Philbert – 24 ans, Bar-le-Duc - Qualifié online Winamax - 1,845 millions en jetons

Régulier des tournois en ligne Winamax, Mathieu a presque tout gagné sur le site, notamment le Main Event en novembre 2012, pour un gain de 25,000€ ! Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si « sowclet » (son pseudonyme en ligne) se consacre à plein temps au poker depuis maintenant trois ans. Joueur professionnel, Mathieu est par ailleurs titulaire d’un diplôme de Pisteur Secouriste. Qualifié pour cette finale grâce à satellite en ligne à 10€ l'entrée, Mathieu a failli passer à la trappe dès la première journée de compétition, en se retrouvant à tapis dans un coup où il ne jouait plus que trois cartes dans le paquet. Sauvé des eaux, il a ensuite fait parler son expérience pour se hisser en table finale. Il réalisera quoiqu’il arrive sa meilleure performance en live lors de cette finale, lui qui avait terminé 34ème de l’épreuve en 2012.

Rendez-vous à 15h pour la finale

La conclusion du Winamax Poker Tour sera bien entendue retransmise en direct sur Winamax.fr, en complément de notre reportage écrit. Bonne nuit à tous !

Siège 1 : Mathieu Philbert (Qualifié Winamax) 1,845 m.
Siège 1 : Patrick Miangu (Qualifié freeroll WiPT) 2,085 m.
Siège 1 : Grégoire Auzoux (Qualifié Winamax) 4,655 millions
Siège 1 : Torgny Andersson (Suède) 4,17 m.
Siège 1 : Fateh Aissi (Qualifié Winamax) 1,95 m.
Siège 1 : Jérémy Marinier 2,27 m.
Siège 1 : Romain Rambaldi 3,535 m.
Siège 1 : Damien Gayer (Qualifié Winamax) 1,965 m.
Siège 1 : Maxime Chilaud (Qualifié Winamax) 2,01 m.

Blindes : 50,000/100,000, ante 10,000

Prix

Vainqueur : 100 000 euros
2/ 64 000€
3/ 47 000€
4/ 35 000€
5/ 27 000€
6/ 22 000€
7/ 19 000€
8/ 16 000€
9/ 14 000€

26/02/2013 14:13

Suivez la finale en direct !



À événement exceptionnel, dispositif exceptionnel : comme pour chacun de nos gros évènements, notre équipe de reporters, composée de Benjo, Harper et Kinshu, sera sur le pont pour couvrir en direct l’intégralité de la finale du Winamax Poker Tour.

Ce reportage, à suivre quotidiennement sur Winamax.fr, incluera des compte-rendus réguliers de l’action par écrit, des photographies en pagaille, et une retransmission vidéo en direct lors de la seconde moitié de l’épreuve (dimanche 3 mars, lundi 4 mars, et mardi 5 mars). La finale, notamment, sera ainsi regardable en vidéo, en intégralité, et commentée par nos reporters et les pros du Team !

N’hésitez donc pas à communiquer à vos proches l’adresse de notre site officiel Winamax.fr si vous désirez qu’ils soient tenus au courant en direct de vos progrès dans le tournoi !

25/02/2013 17:02

Le Team Winamax sera au rendez-vous



Allez-vous tomber à la table d’un de nos joueurs pros ou WIP (« Winamax Important Person ») ? Voici la répartition des journées de départ de nos champions :

Day 1A

Team Winamax
Nicolas “CrocMonsieur” Levi
Ludovic “Sir Cuts” Lacay
Gaëlle “O RLY” Baumann
Michel “MIK.22” Abécassis

Day 1B

Team Winamax
Davidi “Kitbul” Kitai

WIP
Vikash Dhorasoo
Michel Boujenah
Benoit du Pac
Philippe Dana
Adam Assad
Raphael Brunis

Day 1C

WIP
Cécile de Ménibus
Jean-Marie Lamour
Moundir
Mimisiku
Christophe
Mike d’inca
Titoff
Philippe Cura
Sandy Collet
Johann Duhaupas
Olivier Sitruck
Jérôme Jeannet
Patrick Chêne

Day 1D

Team Winamax
Ludovic “Mikedou” Riehl
Bruno “Kool Shen” Lopes
Manuel “manub” Bevand
Yann “Da Prod” Del Rey

WIP
Hugues Obry
Alain Bouzigues

22/02/2013 11:39

Une soirée exceptionnelle pour tous les joueurs du WiPT !
Vendredi 1er mars à partir de 18h au O’Sullivans (92, blvd de Clichy)



On danse ? Histoire de fêter cette deuxième édition du Winamax Poker Tour, qui devrait à nouveau
battre un record d’affluence pour un tournoi organisé en France, nous avons mis sur pied une petite soirée au pub, pas très loin du cercle Clichy-Montmartre.

Cette soirée se tiendra vendredi 1er mars au O’Sullivans, à partir de 18 heures. (Oui, je sais, vendredi soir, c’est en plein pendant le Day 1D : on n’a pas pu faire autrement, c’était complet les autres soirs). Le O’Sullivans est un pub géant-slash-boîte de nuit situé sur le boulevard de Clichy, vous ne pourrez pas le louper puisqu’il se trouve juste à côté du très voyant Moulin Rouge.

TOUS les participants au WiPT sont conviés à cette soirée : il vous suffira de présenter votre bracelet « Winamax Poker Tour » à l’entrée de l’établissement (ne vous en débarrassez pas après avoir joué votre Day 1, donc !) et d’être présentable (en gros, pas de jogging, et pas 2 grammes d’alcool dans le sang au moment de se pointer...).

A l’intérieur de cette sympathique boîte (testée et approuvée à de nombreuses reprises par le Staff Winamax dans le passé !), vous pourrez accéder à une salle privée dédié à notre soirée (jusqu'à 23h, après quoi l’espace redeviendra public, mais on gardera les tables). Bien entendu, le reste du club sera accessible à tous aussi. Il y aura à boire en quantité, à grignoter aussi, et on pourra danser jusque très tard, sauf si on a un Day 2 à jouer le lendemain, attention, je serai là pour envoyer au lit ceux qui font les fous jusqu’à pas d’heure.

Bref, on vous attend de pied ferme pour boire des canons, et fêter votre (future) victoire.

21/02/2013 16:59

Suivez le Team Manub au WiPT !

A l’occasion de la grande finale du Winamax Poker Tour, Manuel Bevand a pris sous son aile une poignée de joueurs amateurs, qui grâce à lui tenteront de décrocher en freeroll une part des 500 000 euros de prix garantis !



C’est en revenant de Prague, où il disputait l’étape tchèque de l’European Poker Tour, que cette idée a germé dans la tête de ‘ManuB’ : « Je me suis mis à stacker quelques joueurs sur des petits tournois » explique-t-il. « J’ai réalisé que j’y prenais beaucoup de plaisir, alors j’ai voulu tenter l’expérience sur le Winamax Poker Tour ».

Ainsi, ManuB a proposé aux joueurs l’ayant éliminé lors des étapes freeroll régionales de financer intégralement leur participation à la finale du WiPT, moyennant un pourcentage de leurs gains éventuels. Pour faire plaisir et se faire plaisir. : « Le but est de faire découvrir cette expérience à des joueurs amateurs », dit-il. « Au poker, on peut être à la fois généreux et intéressé. »

Bourreaux de ManuB sur les étapes de Bordeaux et Saint-Étienne, Thomas ‘thomasdu17’, Cyril ‘cyrfromprag’ et Alexandre ‘AADUP’ se sont donc vus offrir un stacking intégral pour la grande finale du Winamax Poker Tour, tout comme Annalia ‘puertalia’, la « Sunday Killeuse » de l’édition 2012/2013. Le deal est très simple : Manuel prend en charge la totalité des droits d’entrée en échange de seulement la moitié des gains éventuels.

Manuel et ses poulains feront leur entrée en lice dans l’épreuve lors du Day 1D, vendredi soir. « Je suis très excité quant à l’idée d’avoir ma propre équipe à suivre pendant le tournoi ». Et puis, Manuel est en confiance : « J’avais stacké à 50% Matthieu Duran (NDRL : le papa du Winamax Poker Tour) lors de la dernière édition de l’European Deepstack Poker Championships et il avait gagné plus de 10,000€ en terminant 6ème ! ».

Cette opération, Manuel pourrait bien la renouveler à l’occasion d’un autre tournoi au prix d’entrée modéré, tel que le prochain Winamax Poker Open par exemple. « Je me laisse l’opportunité de recommencer en faisant peut-être cette fois un casting pour sélectionner les poulains ».

En attendant, nous serons bien entendu sur le pont la semaine prochaine pour suivre le parcours de ManuB et de ses poulains durant la grande finale du Winamax Poker Tour ! Coup d’envoi jeudi à 10 heures...

Kinshu

21/02/2013 12:32

Place Clichy : le guide de survie
A l’attention des finalistes du Winamax Poker Tour

Voici la deuxième édition de notre guide touristique des environs du cercle Clichy-Montmartre ! Vous serez des centaines à venir de toute la France pour disputer la finale du Winamax Poker Tour entre le 28 février et le 5 mars prochain : pour ceux qui ne seraient pas familiers avec le bouillonnant 18ème arrondissement, voici nos adresses favorites ! La plupart n’ont pas changé depuis la première édition du Winamax Poker Tour en mai 2012, mais nous nous sommes permis d’en ajouter quelques-unes que nous avons dénichées entre temps.



J’ai faim !

Le CCM ne sert pas de repas, mais cela ne posera absolument aucun problème à personne, puisque la Place Clichy regorge d’offres culinaires de toutes sortes. Commençons par le plus petit dénominateur commun… La malbouffe ! McDo, KFC et Quick : la trifecta des enseignes fast-food les plus populaires par chez nous offrent leurs franchises à deux pas du cercle. Il y a même un Starbucks, histoire de prendre le petit-dej’ avant le coup d’envoi (matinal) des Day 1A et C. (Note : le Mac Dal sus-cité est actuellement fermé pour travaux : le site Internet de la firme américaine nous indique une réouverture prévue pour le samedi 2 mars 2013, en plein milieu du tournoi donc).

Passons à des adresses un poil plus prestigieuses : le Wepler, brasserie parisienne chargée d’histoire (elle a ouvert en 1892 !) vous tend les bras avec ses spécialités de fruits de mer (mais pas que). Un endroit idéal pour se mêler à l’intelligentsia parisienne tout en dégustant une bonne choucroute des familles.

En face, Léon de Bruxelles, le spécialiste de la moule-frite où vous serez assurés de croiser les couvreurs Winamax d’obédience Nordiste au moins une fois dans la semaine, voire plus. Une chaîne, certes, mais une chaîne de qualité correcte !

Récent coup de cœur : le bistro des Dames, au 18 rue des Dames (à 300m environ du cercle, tournez à gauche au bout de la rue Biot), au cadre intime et accueillant. Allez-y le soir, et demandez une table dans la véranda. La carte change tous les jours.

Envie de gastronomie franchouillarde ? Le Bouclard vous attend à deux pas de la Place Clichy, au numéro 1 de la rue Cavalloti. Et pour ceux qui vont sortir tard du CCM après une session éreintante, deux enseignes (au moins) restent ouvertes jusqu’aux petites heures de la nuit : L’Hippopotamus (attention, c’est médiocre, mais ça dépanne lorsqu’on est affamé à 1 heure du mat) et Tabla Pizza (je vous laisse deviner ce qu’on y sert – dites-leur que vous jouez le tournoi, ils vous feront peut-être un prix).

Enfin, un lecteur - bisey de son pseudo - nous a écrit pour nous faire part d’un bon plan : « Je tiens le Paradis du Fruit sur le boulevard des Batignolles, à quelques mètres du CCM. Je suis disposé à monter une offre pour les joueurs du Winamax Poker Tour ! » A voir, donc !

Ceci n’étant bien entendu qu’une modeste sélection parmi la pléthore d’établissements peuplant la Place Clichy et ses environs…

J’ai soif !

Bon, déjà, pour vous désaltérer, le CCM a tout ce qu’il faut, avec deux bars disposés de part et d’autre de la salle principale. Et autour, les abreuvoirs et terrasses ne manquent pas (Indiana, Clichy’s Tarvern…). Notre endroit préféré près de la place Clichy se trouve à deux pas du CCM, mais n’y allez pas tous en même temps car c’est vite plein : L’Entracte Café (7 rue Biot), un minuscule troquet à l’ancienne aux murs et étagères parsemés d’artefacts cinématographiques : vieilles photos, coupures de journaux jaunies et accessoires divers. Autre bistrot qui nous plaît, le Kremlin, au 6 rue André Antoine, un bar volontairement vétuste qui, comme son nom l’indique, sert des vodkas magnifiques dans un décor mâtiné d’iconographie soviétique. Voilà qui est chose faite. Si vous voulez jouer au baby-foot avec Vikash Dhorasoo, c’est du côté du Mansart qu’il faudra se tourner (1, rue Mansart), mais attention, l’endroit est souvent plein à craquer le week-end, tellement que lors de notre dernière visite, on a tout simplement fait demi-tour pour aller boire ailleurs. Enfin, le Black Sheep (108, blvd de Clichy) est un petit bar à la cool qui ravira ceux qui veulent décompresser autour d’une bière après le tournoi.

J’veux danser !

Vous avez gagné une tonne et vous souhaitez fêter ça comme il se doit ? A l’inverse, vous venez de sauter et voulez oublier vos bad beats sur la piste de danse ? Voici quelques adresses testées et approuvées par Winamax :

O’Sullivans (92, boulevard de Clichy) : Un pub gigantesque (on ne peut pas le rater, il est à côté du Moulin Rouge) qui plaira à la fois aux danseurs fous (2 pistes, 2 ambiances) et à ceux, plus calmes, qui voudront s’assoir autour d'une des nombreuses tables pour refaire le match avec leurs potes.

Café Oz (1, rue de Bruxelles) : Plus petit, plus intime mais avec autant d’ambiance !

L'Époque (38, boulevard de Clichy) : Ce bar karaoké ne paie pas de mine mais est blindé tous les soirs à partir de minuit, entre les touristes italiens, suédois et américains, les flics en civil traquant le dealer et les prostituées en congé. Bref, on ne peut qu’adorer cet endroit ! D’Aznavour à ZZ Top en passant par notre P14B national, Britney Spears, Billy Joel et les chansons paillardes les plus immondes jamais gravées sur disque, le choix de tubes à massacrer est on ne peut plus exhaustif !

En ce qui concerne des endroits un peu plus select (« Ah non, les baskets ça passe pas, chef »), on nous a aussi dit du bien du Carmen, une boîte située au 34, rue Duperré. Nous n’avons pas testé, mais pour avoir visité l’endroit il y a quelques années, le cadre est définitivement magnifique.

Faire le touriste

Entre l’ambiance délicieusement olé olé de Pigalle, les ruelles rétro partant de la place des Abesses, garanties 100% « Vieux-Paris-Qui-N’existe-Presque-Plus », la butte Montmartre et son Sacré Cœur dominant Paris de toute sa hauteur, les alentours du CCM offrent de belles promenades : même s’il va surement faire moche cette semaine, n’hésitez pas à explorer le quartier !

Infos pratiques

Besoin urgent de cash ? Pas de panique, une rangée de distributeurs automatiques est disposée en face du Cercle, de l’autre côté du trottoir. Et rentrer à l’hôtel ou chez soi au milieu de la nuit ne devrait pas trop poser de problèmes, une station de taxi étant installée juste à côté. Le métro (Place de Clichy) dessert les lignes 2 et 13, et reste en fonction jusqu’à 1h du matin environ (2h le week-end)

Vous êtes en voiture ? Laissez tomber l'idée de trouver une place aux alentours : même les parkings souterrains sont la plupart du temps pleins à craquer. Le bon plan : se garer en périphérie (exemple : Saint Ouen) et terminer le trajet en métro.

Le cercle Clichy-Montmartre
Adresse : 84 Rue de Clichy - 75 009 Paris
Tél. : 01 48 78 32 85

Le cercle sera ouvert de 9h00 à 6h du matin durant l’ensemble du Winamax Poker Tour.

Benjo

20/02/2013 12:59

Nos 11 conseils pour aborder la finale du WiPT en toute sérénité

Après être venu à bout de milliers de joueurs durant les phases de qualification en ligne, puis une centaine d’autre lors des étapes live, vous y voilà : vous êtes qualifié pour la finale du Winamax Poker Tour ! Vous allez ainsi disputer votre premier gros tournoi live au milieu de nombre de joueurs expérimentés, certains des professionnels du jeu comme les membres du Team Winamax. De quoi donner le tournis. Pas de panique : voici nos conseils pour s’alléger – en partie – de la pression naturelle qui est en train de vous envahir à l’approche du coup d’envoi… et éviter quelques erreurs trop facilement commises lorsque l’on joue pour la première fois une compétition officielle.



1. Repérez les lieux en avance

Le Cercle Clichy-Montmartre est un établissement privé : y pénétrer suppose d’en être membre, en remplissant un classique formulaire d’adhésion (pièce d’identité obligatoire).

Vous serez nombreux à vous présenter pour la première fois au « CCM » à l’occasion de la finale du WiPT : les files d’attentes à l’inscription le jour J pourraient s’étirer… Notre tuyau est donc tout simple : pointez-vous en avance ! Pourquoi pas la veille du coup d’envoi, en soirée, histoire de boire un coup et repérer les lieux ? Vous ferez ainsi d’une pierre deux coups : en arrivant pour jouer le lendemain, passer le cerbère à l’entrée ne prendra qu’un instant, et le stress d’avant-départ sera quelque peu atténué, puisque vous connaîtrez déjà les lieux.

Pour aller encore plus vite, vous pouvez d’ores et déjà pré-remplir votre dossier d’inscription en ligne (Attention, remplir ce dossier ne vous dispensera pas de quelques formalités une fois sur place, notamment l’impression de votre carte de membre).

2. Parlez

Une boulette courante chez les joueurs non familiers du live : les erreurs de mise. N’oubliez jamais que la parole prime ! Ainsi, il ne sera pas superflu, avant toute action, de l’annoncer à voix haute ! Afin de bien vous faire comprendre, sans ambiguïté. Vous éviterez ainsi l’erreur classique de la relance comptée comme un call. Exemple : blindes 100/200, vous voulez relancer à 500 et posez un jeton de 500 sans rien annoncer : le croupier comptera cela comme un call 100% du temps et vous ne pourrez pas relancer. C’est la règle ! Annoncer clairement « 500 » à voix haute éliminera le problème. Ce serait bête de se retrouver dans un pot limpé à six joueurs avec une paire d’As à cause d’une bourde, non ?

3. Misez bien

Seconde erreur de protocole courante concernant les mises : ne pas avancer les jetons en une seule fois. Là aussi, le croupier a pour consigne de ne prendre en compte que les premiers jetons avancés derrière la ligne. Le plus simple, c’est donc de former votre mise globale dans votre espace réservé et d’avancer ensuite les jetons en une fois derrière la ligne. Aux blindes 100/200 par exemple, mettre deux jetons de 100 derrière la ligne, s’arrêter (même une fraction de seconde), puis mettre un jeton de 500, ne sera pas compté comme une relance à 700 mais bien un call de 200. Là encore, parler sera utile, car lorsque vous annoncez « All-in », ou bien « Tapis » (voir même « Tout dans la bouche papa »), inutile d’avancer l’ensemble des jetons derrière la ligne. Mettre ceux de grosses valeurs s’avèrera suffisant.

4. Surveillez les jetons des autres

Sur internet, le travail vous est mâché. Tout est affiché devant vous : taille des tapis adverses, état des relances, position dans le tournoi, nombre de places payées…. En live, c’est à vous de bosser ! Pensez en permanence à compter l’état des tapis de vos adversaires (et le vôtre !) et, en le rapportant à la hauteur des blindes, à ajuster vos moves en fonction. Parce que des joueurs qui annoncent « payé ! » avant d’avoir compté la hauteur de la relance à tapis du mec en face, pour se rendre compte qu’il les couvre et qu’il a le meilleur jeu, on en a déjà vu !

5. Laissez le croupier diriger la partie

Quand on gagne un pot, le premier des réflexes est de sauter dessus pour s’en emparer… « Mon précieux ! » Pas si vite ! Ne touchez à rien qui se trouve derrière la ligne de jeu. Il s’agit de la zone du croupier, et seul lui – ainsi que la direction du tournoi – est autorisé à y manœuvrer. Attendez donc qu’il vous tende le pot pour vous en saisir. Même scénario lorsque vous souhaitez connaitre la taille du pot : n’y touchez pas ! Demandez au croupier qui vous dispersera les jetons afin que vous puissiez procéder à un compte approximatif. De même, lorsque vous n’avez pas de monnaie, hors de question de vous servir dans le pot – erreur classique de joueurs pas habitués aux parties officielles. Pas de panique, le croupier a bien vu que vous aviez posé un jeton de 500 en guise de grosse blinde à 200, il va vous les rendre, les 300 qui manquent… Mais seulement une fois qu’il aura terminé de diriger le premier tour d’enchères !



6. Protégez vos cartes

Se faire piquer sa paire d’As par le croupier lorsqu’on est à tapis, ça la fout mal, non ? Demandez à la journaliste Estelle Denis, qui a connu la mésaventure aux championnats du monde. Pour éviter cette galère, le plus simple est de toujours protéger vos cartes lorsque vous êtes en jeu, en particulier si vous êtes assis aux sièges 1 ou 10, directement exposés aux mains du croupier. Pour cela, c’est simple : posez quelque chose dessus. Un petit objet, un gri-gri, ou tout simplement un de vos jetons. Ce que vous voulez, mais protégez-les ! Car sachez que même si le croupier commet une erreur en vous prenant vos cartes alors que vous étiez encore en jeu, c’est VOTRE erreur à vous (ne pas avoir protégé vos cartes) qui primera, et vous ne pourrez donc récupérer vos cartes.

7. Faites gaffe aux petits malins

La finale du Winamax Poker Tour verra nombre de qualifiés live et online s’affronter… En compagnie d’une faune bien particulière : les réguliers des cercles et casinos. Des joueurs habitués des lieux, et roués aux mécanismes du poker live. Attention, donc, à ne pas vous faire intimider par leur expérience et leurs petits « coups de vice » ! Faire semblant de payer face à votre mise pour provoquer une réaction, faire semblant de jeter leurs cartes en espérant vous faire défausser les vôtres, s’emparer des jetons et les placer juste au-dessus de la ligne sans les poser, sont autant de coups vicieux conçus pour vous faire commettre des erreurs. Notre conseil : assurez-vous des actions adverses avant toute décision/action, et n’hésitez pas à poser des questions au croupier sur l’état actuel de la main.

8. Ne vous laissez pas impressionner

Hé, c’est peut-être votre premier gros tournoi, mais vous avez déjà parcouru un sacré bout de chemin pour arriver jusque-là ! Ne vous laissez donc pas impressionner : vous méritez votre siège à la table autant que vos adversaires. Et si un d’entre eux commence à fanfaronner en parlant de son récent voyage à Las Vegas ou de sa table finale de l’XTREM, pas de panique à avoir : comme vous, il joue avec deux cartes, et flop, turn et rivière seront les mêmes pour tout le monde ! Prenez vos décisions en fonction de ce que vous voyez à la table, pas à cause du palmarès – réel ou non – déballé par votre adversaire !

9. Ne vous justifiez pas

Lors de leur premier tournoi majeur, les joueurs amateurs aiment se justifier auprès des plus expérimentés. Lors d’un vol de blindes, ils n’hésiteront ainsi pas à montrer un As, histoire de dire : « Tu as vu, je ne te vole pas, hein ! » Mais ce n’est pas quelque chose que nous conseillons. Vous n’avez pas à vous justifier auprès de votre table et, surtout, vous distillez de précieuses informations à des adversaires qui sauront les utiliser plus tard dans la partie. Bref, ne montrez jamais vos cartes tant que ce n’est pas obligatoire, vous ne devez rien d’autre à vos adversaires à la table que de la courtoisie !

10. Ne tiltez pas

Lorsqu’on saute du tournoi, la frustration est de mise. Et c’est bien normal ! Alors attention : nous vous déconseillons fortement d’aller immédiatement vous assoir sur les tables de cash-game, au risque de perdre rapidement de l’argent sous l’effet du tilt. Allez boire un verre, racontez vos bad beats au premier type que vous rencontrez au bar, et oxygénez-vous un peu. Là, il sera peut-être temps d’aller s’inscrire sur un side event ou bien d’attaquer les cash games, mais pas avant !

Et pour finir….

AMUSEZ-VOUS !

Ce n’est pas tous les jours qu’on dispute un tournoi aussi massif, convivial et prestigieux que la finale du Winamax Poker Tour : n’oubliez pas de profiter du moment ! On vous souhaite à tous bonne chance, en espérant chroniquer votre parcours jusqu’au bout !

Harper & Benjo

19/02/2013 18:12

Finale du WiPT : les side-events



Éliminé injustement de la finale du Winamax Poker Tour, vous risquez d’avoir une furieuse envie de prendre rapidement votre revanche… Ça tombe bien, deux très beaux tournois seront organisés en marge de l’épreuve principale !

Appréciable pour son droit d’entrée très abordable (150€) et doté d’une structure agréable (15,000 jetons, niveaux de 30 minutes), le tournoi DeepStack risque d’attirer foule de participants. Jouée en Full Ring (9-10 joueurs par table), cette épreuve débutera le lundi 4 mars à 21 heures et sera bouclée en deux jours.

Disputé au format 6-Max (6 joueurs par table), le High Roller au prix d’entrée de 2,000€ va être pris d’assaut par les jeunes loups du poker en ligne et les vieux briscards de la capitale. Pourquoi ne pas tenter sa chance dans cette épreuve à la structure exceptionnelle (30,000 jetons, niveaux de 60 minutes) qui récompensera le vainqueur d’un très gros billet ? Le tournoi commencera le dimanche 3 mars à 21 heures et s’étalera sur trois jours.

Et si vous en avez votre claque des tournois, le cercle Clichy-Montmartre propose aussi quotidiennement des tables de cash-game. Certes, elles seront moins présentes durant la finale du Winamax Poker Tour, vu que ce dernier va monopoliser une bonne partie de l’espace disponible, mais en fin de tournoi, lorsque le nombre de joueurs en course aura fortement chuté, on pourra compter sur des tables de No-Limit Hold’em aux blindes 1€/2€ (cave minimum : 50€) et 2€/4€ (100€ minimum). A noter aussi la présence de tables « Dealer Choice » (le joueur au bouton choisissant la variante à chaque tour, parmi une dizaine proposées).

Kinshu

LA GRANDE FINALE

Day 1A-B
Day 1C-D
Day 2A-B
Day 3
Day 4
Finale

VIDÉOS

09/11/2012 18:39 - Winamax Poker Tour - les vidéos

Paris, 27 et 28 octobre 2012
La minute Harper #1
La minute Harper #2
La minute Harper #3
La minute Harper #4
Clip compte rendu

Rennes, 10 et 11 novembre 2012
Grenoble, 17 et 18 novembre 2012
Montpellier, 24 et 25 novembre 2012
Nice, 1er et 2 décembre 2012
Reims, 8 et 9 décembre
Lyon, 15 et 16 décembre
Pau, 12 et 13 janvier
Lille, 19 et 20 janvier

RÉSULTATS

Paris (27/28 octobre)
Shaghaegh Chafieh
Julie Autreau
Guillaume Blondeau
Thomas Bernays
Pascal Gauthier
Stevie Thach
Vincent Leprieur
Laurent Bottiau
Florian Brunet
Emmanuel Lapergue

Thierry Cabot
Fabien Pinel
Brice Salvador
Julien Cabaret
Patrick Miangu
Vincent Fontaine
Yannick Anglada
Michel Blanchard
Thomas Courousse
Sebastien Fostier

Sebastien Desbuissons
Nicolas Noilhan
Alexandre Amiel
Laurent Dubruche
Geoffrey Seropian
Samuel Klein
Stephane Malochet
Bernard Zampieri
Serge Marches
Javier Paredes-Pulido

Charles Bellaiche
Francisco Tome
Ludovic Delacroix
Pierre Renaudeau
Saad Ghammad

+ Jorge (qualifié sur le tournoi 6-Max)

Agen (10/11 novembre)
Aurélien “woogataga82” Bellin
Michael “pays47” Menaud
Christophe “pilot” Lapalu
Bruno “lenain3” Rieumajou

Dijon (10/11 novembre)

Christophe “tophe1321” Malinet
Jérémy “MiMi1208” Singeot
Fabrice “antonelbea25” Bouvard
Guillaume “guigou1975” Pousson

Le Mans (10/11 novembre)
Anthony “Wolfy72” Caminade
Hervé “Gramoire” Harreau
Marian “Thomarian” Damge
Maxime “cacolac 85” Renoncourt

Mâcon (10/11 novembre)
Sébastien “MOLIGOAL9” Molina
Nadji “kingflush38” Hadef
Nicolas “faigaff 69” Tomaic
Tristan “redkillerrrr” Cuvillier

Rennes (10/11 novembre)
Pierre “pierre2710” Leduc
Vincent “-vinss-“ Bruno
Emmanuel “La mano 56” Pantoustier
Gwenolé “gwen16” Crete

Biarritz (17/18 novembre)
Tristan "tritouille" Roy
Pantxoa "mutu0088" Mutuverria
Ludovic "drsnake47360" Tauzin
Glenn "lagalette64" Mills

Grenoble (17/18 novembre)
Joseph "cocoleo38" Miras
Frédéric "fred4242" Habermacher
Laurent "chatteman" Grappe
Julien "juvabien" Vallet

Nancy (17/18 novembre)
Emmanuel "manulondon57" Seivert
Cédric ".SPORT BILLY" Morlot
Christophe "chriskiefer" Kieffer
Pierre-David "pyheros" Muratori

Orléans (17/18 novembre)
Yoann "y.rivers" Richard
Simon "sarty41100" Bluet
Christian "brasiliakik" Geraudel
Rosaire "agama23bayo" Oba

Poitiers (17/18 novembre)
Joël "Nirab" Barin
Mickael "steprou_-" Proust
Pascal "x calou61" Raynaud
Julien "Daddy K VAL" Thouvenet

Cherbourg (24/25 novembre)
Dominique "Dom61" Lefevre
Yannick "pateman94" Paugman
Vincent "cataclop50" Millet
Julien "jujutheo" Saussaye

Montpellier (24/25 novembre)
Nicolas "Kerrry" Monteiro Esteves
Guillaume "legui2" Malavieille
Antonio "theyoda30" Cristi
Rémy "TROISBOUDIX" Cougnenc

Mulhouse (24/25 novembre)
Frédéric "fred_du_25" de Almeida
Michel "migmig" Dambr
Didier "tutte68" Utard
Yannick "pflegrrrrr" Pfleger

Toulouse (24/25 novembre)
Julien "Runmouse" Miquel
Jacques "jacques31" Sahun
Alexis "ficelle81" Lassaux
Bruno "BRICOUT31" Riou

Tours (24/25 novembre)
Pascal "pascalrnr" Leblanc
Matthieu "andeckwina" Gachenot
Sébastien "ELPLUSHEUREU" Pourcel
Yann "ice_inside_2" Phuez

Amiens 1 (1/2 décembre)
Hélène "xena02" Degiorgis
Michael "mike1972" Forriere
Arnaud "illenit" Tinelli
Laurent "vanupiai" Coet

Clermont-Ferrand (1/2 décembre)
Vincent "Vince6342" Noraz
Maxime "CrazymaxXx" Brenon
"docteur AS"
Damien "dillinger63" Picazo

La Rochelle (1/2 décembre)
David "Liamam" Maillet
Sebastien "bigjim79" Delage
Alann "Winalann" Gallou
Sabrina "sabjut" Jutard

Nice (1/2 décembre)
Michel "minireve" Millo
Guillaume "guitou0666" Ferrus
Cyril "beull13" Harmalian
Antoine "tutobastar" Monteleone

Sedan (1/2 décembre)
Fabien "FabRicSing" Richard
Jérôme "badbeat08" Tergolina
Fabrice "flesceller" Le Sceller
Julien "fishactivate" Poilvé

Le Havre (8/9 décembre)
Cédric "drixou77" Dupuy
André "scorpion1415" Marie
Jérôme "jsaikido" Saillard
Jean-Noël "carpion" David

Les Sables d’Olonne (8/9 décembre)
Michel "Fataliste85" Pélian
Thierry "Titi Bab" Barbeau
Benjamin "PkrOf85" Taraud
Florian "Gralinous" Chevalier

Montélimar (8/9 décembre)
Julien "AshJ87" Gerbier
Hadj "Diabolito13" Boukort
Florian "letflo38" Plaza
David "pezboy1" Perrinet

Perpignan (8/9 décembre)
Romain "alonzoo" Molina
Jordi "Brelan66" Garcia
Jérôme "okocha34" Ramirez
Jean "x legender34" Audouy

Reims (8/9 décembre)
Jean-Philippe "Lpdf" Constant
Jean-Hervé "jhhicks" Fossat
Johanne "Maylis51B" Guenet
Frédéric "fred51" Loisy

Bordeaux (15/16 décembre)
Jean-Luc "TONTON LULU" Belin
Ludovic "ludo35" Berguin
Nicolas "Konstipouss" Deboos
Rami "nice riri" Cherif

Lorient (15/16 décembre)
Catherine "catimini56" Soenen
Tarik "mob06" Merabet
Yoann "gavroch29" Labat
Josic "roi-arthur" Allot

Lyon (15/16 décembre)
Sebastien "LoNgDrInK" Vieillard
Frédéric "kawan" Vigier
Isabelle "Lady Trinity" Dupraz
Hervé "Herve42330" Rivory

Rouen (15/16 décembre)
Abderrahim "habitrouge75" El Assali
Anouard "ezbam" Rguez
Franck "_jahred_" Viggiano
Eric "Eole1900" Darondeau

Strasbourg (15/16 décembre)
Pierre-Olivier "masterblim" Demesy
Sébastien "Pokersebbb" Guyard
Arnaud "ittix" Itty
Claude "TigerMuller" Muller

Dunkerque (12/13 janvier)
Marvin "Arshmarvin62" Blanquart
Jeremy "tchang62" Behague
Laurent "Lorenz093" Ulpat
R. "Qfr1912" G.

Limoges (12/13 janvier)
Françoise "matala2008" Dagneau
Michael "tysonmike" Chrionnaud
Jean-Charles "sin_us" Percheron
Maxime "GerarMajaxx" Bresson

Marseille (12/13 janvier)
José "Alcala1" Puerta
Frédéric "fasshioniste" Laget
Charly "charly13" Roux
Christophe "taupus" Navarro

Metz (12/13 janvier)
Lionel "nellio1754" Lacroix
Michaël "Ricardo" Carvalho
Jean-Sébastien "cottin" Marzec
Cédric "ced57300" Genco

Pau (12/13 janvier)
Grégory "fullmaster" Delamare
Olivier "gabagabahey" Rouviere
Romain "SanchoTaban" Sanchez
Guillaume "inthe" Ribeiro

Auxerre (19/20 janvier)
Baptiste "johan2508" Demange
Antoine "lancelodulac" Rapiau
Thierry "polynesien" Coutin
Laurent "nax58" Naxos

Dax (19/20 janvier)
David "looping640" Boivert
Arnaud "Letartare" Oudart
David "elky40465" Laulom
Carlos "molene02" De Azevedo

Lille (19/20 janvier)
Marc "marcetude" Verlynde
François "kamkam33" Boury
Guillaume "gus-for-fun" Souris
Maxence "McCloud" Bacy

Nantes (19/20 janvier)
Bastien "Bsts" Sintes
Sébastien "sebus44" Roig
Dominique "SANKK" Victor
Samuel "the_code" Fradin

St-Etienne (19/20 janvier)
Cédric "oimpes" Vidil
Denise "dieuniz" Mounib
Franck "Exodia" Charpentier
Anthony "stalkerpoker" Ribeyron