Winamax Poker Open 2017 : Foire aux Questions officielle

 

Ici, ça joue sérieux ! #WPODublin

Afin de passer la meilleure semaine possible, voici la réponse à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur le WPO Dublin (excepté « Comment on fait pour gagner à tous les coups ? ») Si à la fin de la lecture vous avez encore un doute sur tel ou tel truc, n’hésitez pas à nous contacter.

 

J’ai entendu que le WPO Dublin change d’hôtel cette année ?

Oui ! Et c’est une très bonne nouvelle. Après cinq éditions au Regency Airport, on commençait à s’y sentir un peu à l’étroit. C’est votre faute : vous êtes de plus en plus nombreux chaque année ! Le Winamax Poker Open 2017 se déroulera donc au CityWest Hotel. Un établissement à la fois beaucoup plus spacieux (700 chambres et 3 000 mètres carrés réservés pour le WPO) et plus beau (attendez un peu de découvrir le terrain de golf qui l’entoure…) qui va nous permettre de voir les choses en beaucoup plus grand : plus de poker, plus d’activités décalées et, on l’espère, encore plus de participants ! Habitués du WPO, sachez que le CityWest est un peu plus éloigné du centre de Dublin que le Regency, mais le Luas, la ligne de tramway toute proche, vous permettra de rejoindre le Temple Bar en 45 minutes environ.

 

OK, tu me l’as bien vendu, ça a l’air sympa et joli. Mais on va pouvoir se mettre bien ? Parle-moi des bars, restaurants, piscine, et autres joyeusetés.

Le CityWest à l’habitude de recevoir des très gros tournois de poker (comme le Norwegian Open) mais aussi des salons, conférences, compétitions de fléchettes, meetings annuels des passionnés de modèles réduits en allumettes, etc. Pas de panique, donc : ils sont prêts à nous accueillir très nombreux.

Manger : le CityWest dispose d’un service traiteur dédié rien que pour le Winamax Poker Open. Grande nouveauté cette année : vous pourrez vous faire servir directement à table. Non loin, une brasserie vous accueillera pour le petit dej jusqu’à 10h30 (11h le samedi et dimanche), puis pour le déjeuner et le dîner.
Boire : c’est promis, vous n’aurez jamais soif, y compris si vous avez soif très tard (et on sait qu’au WPO, vous êtes nombreux à avoir soif très tard). La fameuse Leisure Room sera bien entendu de retour, avec une capacité doublée !
Piscine et spa : vous pourrez barboter dans la (spacieuse) piscine, prendre chaud dans le sauna, vous trémousser dans le jacuzzi, et faire du sport dans la salle fitness dédiée jusque 22 heures (18h le week-end). Si vous voulez vous faire beau pour la table finale, il y a même un salon de coiffure !
Golf : le green vous tend les bras du matin au soir. En revanche, c’est payant. Ben oui, l’arrosage et l’entretien d’un aussi beau terrain, ça doit coûter un bras. Ceci dit, les clients de l’hôtel bénéficient d’une réduction.
Wifi : Il est gratuit !

 

Me voilà rassuré. Parle-moi du poker, maintenant. Ça se passe comment, niveau cash-game ?

Le cash-game sera ouvert 24 heures sur 24 ! Et la tradition du Winamax Poker Open de Dublin sera respectée : vous pourrez jouer au tarif que vous voulez (à partir de 1 €/2 € les blindes), et aux variantes que vous voulez, depuis le No-Limit Hold’em jusqu’aux jeux les plus improbables. Chaque année, on peut observer quelques malades inventer des nouvelles formes de poker à trois heures du matin, comme le fameux « Texas Hold’em avec les cartes sur le front » ou « Si tu reçois un As, il faut le donner à ton voisin de gauche » On compte sur vous pour vous montrer imaginatifs.

 

Pour les paiements, ça se passe comment ? Espèces, carte bleue ?

Vous pouvez régler l’inscription à tous les tournois du WPO par carte bleue. Le CityWest est équipé d’un distributeur automatique. Attention cependant, nous ne pouvons pas vous garantir que celui-ci restera approvisionné durant l’intégralité du week-end.

 

550 balles pour le Main Event, c’est pas donné. Je suis un petit joueur, moi. Y’a moyen de se qualifier pour moins cher ?

Bien entendu, et vous serez très nombreux à participer au Main Event via nos satellites, qui sont organisés au rythme de trois qualifs par semaine : chaque dimanche (10 € avec recaves), lundi et mercredi (150 €) avec un package à 1 250 € garanti sur chacun, comprenant l’entrée pour le Main Event et 700 € en cash pour organiser votre voyage. Rendez-vous sur l’onglet « Se qualifier » et n'envoyez pas directement à la corbeille nos newsletters, puisqu’on ne manquera pas d’y mentionner les éventuels changements de planning de ces tournois qualificatifs.

 

Chic, j’ai chatté un satellite en ligne ! Je dois faire quoi ?

Vous serez prochainement contacté par nos services via un email. Surveillez votre boîte aux lettres virtuelle !

 

J’aime pas les satellites, et j’ai de quoi me payer le tournoi. Comment m’inscrire directement ?

Plusieurs options : payer par virement bancaire via l’onglet « S'inscrire », acheter votre ticket dans notre boutique VIP, ou bien tout simplement vous pointer avec 550 € en liquide au CityWest.

 

Je suis arrivé à Dublin ! Maintenant, je dors où ?

Le plus simple est de dormir sur place, au CityWest Hotel (attention les habitués : ne vous pointez pas au Regency ! Y’aura personne cette année. Enfin, y’aura pas de joueurs de poker, quoi.) Vous pouvez réserver votre chambre sur la page « S'inscrire » N’oubliez pas de rentrer le code promo WPO17 mis en place spécialement pour vous ! Et n’attendez pas le dernier moment car il n’y aura peut-être pas de place pour tout le monde ! Si d’aventure le CityWest venait à afficher complet, rendez-vous sur Booking.com (ou tout autre site de réservation en ligne) pour trouver une solution de repli dans les environs, ou sur AirBNB pour booker un appartement (une solution particulièrement adaptée pour ceux d’entre vous venant en groupe).

 

Et le gagnant, il va se mettre combien dans les poches ?

Cela dépend bien entendu du montant total de la cagnotte. En 2016, Antonin Teisseire a remporté 72 000 €. De quoi commander 12 000 pintes de Guinness au Temple Bar. Au total, 1 086 inscriptions avaient été recensées, pour 126 joueurs récompensés.

 

Si je ne gagne pas le Main Event (ce qui serait quand même surprenant), je peux me refaire sur un side event ?

Assurément. Au total, ce sont 33 tournois et satellites qui sont inscrits au programme du Winamax Poker Open 2017 entre le mardi 19 et le dimanche 24 septembre, depuis les Midnight Deglingos à 10 € (tapis obligatoire dès la première main !) jusqu’au High-Roller à 1 200 € en passant par l’Irish, le Ladies Event, le Face the Pros (des heads-up contre les pros du Team), et même un tournoi Zone 30 calqué sur le tout nouveau format de MTT lancé en ligne en juin.

 

J’ai entendu parler de primes spéciales offertes durant le Main Event. Qu’en est-il ?

Winamax met la main à la poche pour vous offrir des bonus tout au long du tournoi. Par exemple, le premier éliminé lors des Day 1A et 1B se verra inscrit au tournoi annexe à 300 € programmé le samedi. Eliminer un pro du Team Winamax vous donnera droit à un ticket online à 50 € ainsi qu’un bouton « Dealer » personnalisé. Quant au malheureux finissant à la bulle, il sera invité pour l’édition 2018 du tournoi. Il y en a d’autres : vous pouvez consulter la liste complète des primes sur cette page.

 

Y’a pas que le poker dans la vie ! Y’a quoi de sympa à faire à Dublin ?

La capitale Irlandaise est réputée pour être une destination festive, jeune, sympa, voire même carrément au top, OKLM. Nous vous avons concocté un mini-guide touristique de Dublin dans la section « Infos pratiques » afin de vous donner quelques pistes. Rendez-vous au Temple Bar ?

 

Je ne peux pas venir cette année. Je pourrai quand même suivre mes potes à distance ? Y’a un streaming ?

Bien sûr ! Notre équipe de journalistes couvrira comme chaque année l’intégralité du Main Event avec des tonnes d’articles, photos, interviews, vidéos, et anecdotes mis en ligne en flux tendu, depuis les premières mains de l’épreuve jusqu’au sacre du vainqueur. N’hésitez pas à venir leur raconter votre bad beat, ils sont payés pour ça. Et oui, un streaming dédié sera mis en place avec une table TV à regarder en direct, commentée par des experts (en poker et/ou en jeux de mots vaseux).

 

Bon, vous parlez à tout bout de champ de « Tournoi le plus fun de l’année » dans vos pubs, mais comme je ne suis jamais venu j’aimerais bien avoir un ou deux exemples…

De la Guinness qui coule à flots, des parties de fléchettes endiablées, un karaoké géant rythmé par Michel Sardou, des litres de cidre à la pression, un Quiz géant d’anthologie, un blind test à 100 décibels, des fous rires au kilo, un Team Pro qui tombe la veste pour lever le coude en votre compagnie, un tournoi de beer pong qui rivalise avec le Main Event en termes d’intensité : le Winamax Poker Open, c’est tout ça, et bien plus encore. Cette année, entre autres nouveautés on vous prépare un tournoi de foot… En version golf !

Plus généralement, le WPO est un évènement incontournable pour des centaines de joueurs de poker français, les pros comme les amateurs : on y revient chaque année parce que c’est une affaire conviviale, tellement conviviale que le poker semble parfois plus être un prétexte que la raison principale de venir. C’est une réunion annuelle de potes qui grossit d’année en année : des amitiés s’y nouent, on peut mettre une tête sur de nombreux pseudos croisés en ligne. Cette remarque est valable aussi pour nous, membres du Staff Winamax : on ne manquerait ce rendez-vous pour rien au monde.

Si n’êtes pas encore convaincu, jetez un œil aux images, articles et vidéos consacrés à l’édition 2016 du Winamax Poker Open.

 

D’autres questions ? Contactez-nous à support@winamax.fr