Multiplex Poker sur WinamaxRadio Winamax  en direct de Las Vegas

Main Event - Day 7 - Par Benjo, Harper et Kinshu


Aller à la page 1, 2 Suivant

25/06/2013 17:02 - Main Event - Day 7

Ils ont rendez-vous avec l'histoire !
Trois Français en demi-finales des WSOP

C'est la dernière ligne droite d'un marathon débuté il y a maintenant dix jours, l'ultime marche à gravir pour atteindre la finale du plus beau tournoi du monde. 27 joueurs ont rendez-vous avec leur destin aujourd'hui. A clé, le rêve de tout joueur de poker : une place en table finale des WSOP et une opportunité de devenir le prochain champion du monde. Mais il n'y aura que 9 élus et la lutte sera acharnée pour en faire partie. Pour la deuxième fois de l'histoire du poker, trois Français sont présents à ce stade de la compétition. En 2009, on s'était ému du parcours de François Balmigère, Ludovic Lacay et Antoine Saout. Ce dernier avait alors réussi l'exploit de se qualifier pour la finale, puis était revenu en Novembre jouer la partie de sa vie, qui s'était finalement conclue par une magnifique 3e place. Cette année, on vibrera aux côté de Sylvain Loosli, Clément Tripodi et Benjamin Pollak, trois excellents joueurs, dignes représentants du poker Hexagonal. Messieurs, faites-nous rêver !




Trois Français en demi-finales du plus beau tournoi du monde, comme en 2009 !

Les 27 joueurs

Anton Morgenstern (Allemagne) 21,955,000
Sylvain Loosli (France / Joueur Winamax) 14,125,000
Chris Lindh (USA) 12,030,000
JC Tran (USA) 11,970,000
Fabian Ortiz (Argentine) 10,810,000
Carlos Mortensen (Espagnol) 10,790,000
James Alexander (USA) 9,445,000
Jay Farber (USA) 8,975,000
Matthew Reed (USA) 7,705,000

Jason Mann (Canada) 7,500,000
Amir Lehavot (Israël) 7,385,000
Clement Tripodi (France) 7,135,000
Sergio Castelluccio (Italie) 6,560,000
Alexander Livingston (Canada) 5,800,000
Mark Newhouse (USA) 5,785,000
Marc McLaughlin (Canada) 5,415,000
Jan Nakladal (Rép-Tchèque) 5,360,000
Yevgeniy Timoshenko (Ukrainien) 5,310,000

Ryan Riess (USA) 3,830,000
Maxx Coleman (USA) 3,830,000
Bruno Kawauti (Brésil) 3,580,000
Benjamin Pollak (France) 3,230,000
Steve Gee (USA) 3,160,000
Rep Porter (USA) 2,675,000
Michiel Brummelhuis (Pays-Bas) 2,245,000
Jorn Walthaus (Pays-Bas) 1,900,000
David Benefield (USA) 1,840,000

Tableau de bord
27 joueurs restants (sur 6,352 au départ)
Tapis moyen : 7,06 millions
Blindes : 60,000/120,000, ante 15,000

La composition des tables

1. Matthew Reed (64 blindes)
2. Benjamin Pollak (27 blindes)
3. David Benefield (15 blindes)
4. Maxx Coleman (32 blindes)
5. James Alexander (78,5 blindes)
6. Yevgeniy Timoshenko (44,5 blindes)
7. Jan Nakladal (44,5 blindes)
8. Rep Porter (22,5 blindes)
9. Amir Lehavot (61,5 blindes)

1. Michiel Brummelhuis (18,5 blindes)
2. Fabian Ortiz (90 blindes)
3. Sylvain Loosli (117,5 blindes)
4. Jorn Walthaus (16 blindes)
5. Steve Gee (26,5 blindes)
6. Anton Morgenstern (183 blindes)
7. Jay Farber (75 blindes)
8. Mark Newhouse (48 blindes)
9. JC Tran (100 blindes)

1. Bruno Kawauti (30 blindes)
2. Clement Tripodi (59,5 blindes)
3. Chris Lindh (100,5 blindes)
4. Ryan Riess (32 blindes)
5. Sergio Castelluccio (54,5 blindes)
6. Carlos Mortensen (90 blindes)
7. Alexander Livingston (48,5 blindes)
8. Jason Mann (62,5 blindes)
9. Marc McLaughlin (45 blindes)

Les prix à distribuer
Vainqueur : 8,359,531$
Runner-up : 5,173,170$
3e : 3,727,023$
4e : 2,791,982$
5e : 2,106,526$
6e : 1,600,792$
7e : 1,225,224$
8e : 944,593$
9e : 733,224$

10e-12e : 573,204$
13e-15e : 451,398$
16e-18e : 357,665$
19e-27e : 285,408$

La structure du jour

60,000-120,000 ante 15,000
80,000-160,000 ante 20,000
100,000-200,000 ante 30,000
120,000-240,000 ante 40,000
150,000-300,000 ante 50,000
...


Main Event - le programme

Samedi 6 juillet : Day 1A
Dimanche 7 juillet : Day 1B
Lundi 8 juillet : Day 1C
Mardi 9 juillet : Day 2A et 2B
Mercredi 10 juillet : Day 2C
Jeudi 11 juillet : Day 3
Vendredi 12 juillet : Day 4
Samedi 13 juillet : Day 5
Dimanche 14 juillet : Day 6
Lundi 15 juillet : Day 7 (jusque 9 joueurs)

Kinshu

15/07/2013 22:34

Benjamin Pollak éliminé d'entrée de jeu
Day 7 - Blindes 60,000/120,000 ante 15,000

Pour ce Day 7, on vous propose chaque heure un résumé de l'action. Tour d'horizon de ce qui s'est passé durant les soixante premières minutes de la journée, avec notamment l'élimination rapide du Français Benjamin Pollak.



12h02 : Shuffle up and deal

Jack Effel s'empare du micro pour lancer le coup d'envoi du Day 7. L'action reprend aux blindes 60,000/120,000/15,000. C'est parti !

12h13 : Pollak : off

Après une ouverture de Benjamin Pollak au bouton, Maxx Coleman envoie son tapis depus la grosse blinde. Le Français, couvert avec 25 blindes devant lui, décide de jouer son tournoi avec une paire de 9. En face, l'Américain ne possède que As-4, mais a la chance de trouver une quinte sur le tableau ! Après 11 minutes de jeu, le Français est donc le premier éliminé de la journée. Forcément déçu, il remporte tout de même 285,408 dollars pour ce superbe parcours.



12h21 : Walthaus saute

Shortstack, le Néerlandais Jorn Walthaus profite d'un fold jusqu'à lui pour engager ses 14 dernières blindes au bouton avec As-9. En petite blinde, Steven Gee l'isole en faisant à son tour tapis, avec As-Roi, et l'élimine à la suite d'un tableau favorable. Walthaus rejoint le rail en 26e position (285,408$).

12h39 : Tran à grande vitesse

JC Tran remporte trois coups consécutifs, dont un pot 3-bet préflop gagné face à Sylvain Loosli grâce à une mise river sur un tableau 2-Valet-Valet-2-8. L'Américain reprend au Français la 2e place au classement avec 15 millions de jetons.

12h58 : Tripodi ébloui

Premier badbeat de la journée pour Clément Tripodi : le Français est ébloui. Pas par le talent de ses adversaires, mais par les spots de la table télévisée secondaire qui lui font mal aux yeux. Conséquence : Clément se lève très fréquemment de sa chaise pour s'éloigner de la table. Cela n'a pour le moment pas affecté le tapis du grinder tricolore qui possède toujours 7 millions.



13h02 : Un démarrage en douceur

Quarante minutes se sont écoulées depuis la dernière élimination alors qu'on attaque la seconde heure de jeu. Hormis les deux sorties, l'action a plutôt été pauvre durant ce début de journée.

Tableau de bord
25 joueurs restants (sur 6,352 au départ)
Tapis moyen : 7,62 millions
Blindes : 60,000/120,000, ante 15,000

Kinshu

15/07/2013 23:26

Clément Tripodi en danger !
Day 7 - Blindes 60,000/120,000 ante 15,000

Quatre éliminations en deux heures de jeu, Clément Tripodi dans la zone rouge, Morgenstern large chipleader : les dernières nouvelles en direct du Day 7 du Main Event.

13h21 : Action Mann

Eviction de Jason Mann en 25e place. Dans un pot 3-bet préflop, le Canadien a tout mis avec une paire de 10 suite à une mise de Chris Lindh sur le flop Q-5-5. Avec Dame-9 en mains, l'Américain a payé avec sa top paire et remporté le coup. Eliminé, Mann empoche 285,408 dollars.

13h24 : Blitzkrieg

Anton Morgenstern fait toujours la course en tête dans ces demi-finales. L'Allemand a d'ailleurs ajouté 1 million de plus à son imposant édifice, maintenant composé de 23 millions de jetons.

13h39 : Lindh le créateur

Bonne entame de Chris Lindh. Troisième du classement au départ de la journée avec 12 millions, l'Américain en possède désormais 18. Il a notamment fait mal à Carlos Mortensen, prenant 1,6 millions à l'Espagnol au cours d'un tableau 10-7-4-Valet-6, ses deux Rois battant aisément la paire de 9 du Matador.

13h53 : Gee git

Finaliste de l'épreuve l'an passé, Steven Gee ne rééditera pas cette performance. L'Américain a mordu la poussière en se frottant à l'ogre Anton Morgenstern, après avoir tenté un 4-bet hasardeux avec 10 et 7 assortis. Payé par l'Allemand en possession d'une paire de 8, Gee n'a pas vibré bien longtemps, un 8 faisant son apparition sur le flop. Il termine 24e et touche lui aussi un prix de 285,408 dollars. Quant à Morgenstern, la table finale ne semble pas pouvoir lui échappé, le Teuton culminant désormais à près de 30 millions !



14h01 : Un setup contre Clément

A table, Clément Tripodi est clairement tendu, rattrapé par l'enjeu. Ce qui ne l'empêche pas de rester sérieux et appliqué dans son poker. Ses potes nous apprennent qu'il a passé As-Valet face à Carlos Mortensen sur un tableau A72-5 : l'Espagnol avait relancé sa mise au flop, puis envoyé une praline au turn, sur laquelle Clément a préféré passer. Quelques mains plus tard, Carlos relance à 250,000 en milieu de parole, McLaughlin paie au cut-off, et le Brésilien Bruno Kawauti envoie 750,000 au bouton. Depuis la petite blinde, Clément se saisit d'une pile de jetons et place un 4-bet à 1,425,000… Les deux premiers joueurs passent mais pas Kawauti, qui pousse son tapis pour 3,225 millions. C'est payé par Clément, très mal embarqué avec ACarreauKPique contre ATrèfleACoeur. Le flop KCarreau3Coeur2Carreau est plein d'espoir mais le turn TCoeur et la rivière 6Trèfle ne l'aident pas : il chute à 2,4 millions, soit quinze blindes.



Le Top 10 selon pokernews.com

Anton Morgenstern (Allemagne) 29,325 m.
Chris Lindh (USA) 15,855 m.
Sylvain Loosli (France / Winamax) 13,6 m.
JC Tran (USA) 13,51 m.
James Alexander (USA) 13,14 m.
Fabian Ortiz (Argentine) 12,17 m.
Marc McLaughlin (Canada) 10,58 m.
Carlos Mortensen (Espagne) 9,56 m.
Segio Castellucio (Italie) 8,685 m.
Bruno Kawauti (Brésil) 7,235 m.


Tableau de bord
25 joueurs restants (sur 6,352 au départ)
Tapis moyen : 8,29 millions
Blindes : 60,000/120,000, ante 15,000

Harper & Kinshu

16/07/2013 01:36

Coup de théâtre : Morgenstern à la dérive
Day 7 - Blindes 80,000/160,000 ante 20,000

Aucune élimination à déplorer durant la dernière heure de jeu. L'action n'a pourtant pas manqué : Anton Morgenstern a redistribué 20 millions de jetons à sa table, l'équivalent d'un tapis moyen en finale !

15h20 : Sous le feu des projecteurs

Devant les caméras d'ESPN, Clément Tripodi revient , avec beaucoup d'émotion sur son beau parcours. Le tricolore a ensuite rejoint ses amis afin d'aller célébrer cette performance de haut vol.



15h32 : Le compte est bon

Sur le banc de presse, on sort les calculatrices : la moyenne de la table finale sera de 21,7 millions. A 21 restants, le Français Sylvain Loosli pointe à 18,7 millions ! On a envie d'y croire.

15h49 : Morgenstern sur une pente savonneuse

Rien ne va plus pour Anton Morgenstern ! Après avoir offert près de 4 millions à Sylvain Loosli (et on ne va pas s'en plaindre), le joueur Allemand a perdu 5,5 millions à la suite d'un énorme coin flip perdu contre Mark Newhouse, avec paire de 8 contre As-Dame. Morgenstern tombe à 15,5 millions tandis que Newhouse, au bord de la sortie il y a une heure de cela, grimpe à 11,5 millions.



16h12 : Morgenstern dégueule ses jetons

Il y a une heure, l'Allemand Anton Morgenstern était encore large chipleader avec 29 millions de tapis, le double de son premier poursuivant… Il est désormais shortstack avec 5,3 millions ! Derrière le coin flip perdu face à Mark Newhouse, Anton a disputé une nouvelle main face à l'Américain… et l'a de nouveau perdue.

Tout débute par une relance d'Anton à 325,000 payée par Mark au bouton. Le flop vient ACoeurAPique2Pique et Anton mise 425,000. C'est payé. C'est sur un turn 3Coeur que va se constituer le plus gros pot du tournoi : Anton mise 350,000, Mark relance à 2 millions, Anton pousse 3,9 millions et Mark envoie son tapis pour 10,095 millions. C'est payé dans la seconde !

Anton : ATrèfleJTrèfle
Mark : 2Coeur2Carreau

Quel spew ! Un 4Trèfle à la rivière laisse Mark Newhouse en tête : il grimpe à 22 millions de jetons pendant qu'Anton doit désormais se contenter de 25 blindes.

16h25 : Loosli avait bien deux As

Comme ses 20 adversaires, Sylvain Loosli part en pause pendant une quinzaine de minutes. Le joueur Winamax nous confie qu'il avait deux As dans le pot où il a 6-bet préflop à tapis l'Allemand Morgenstern. On s'en doutait.

16h29 : l'heure des nouvelles affinités



Quand on fait partie des quatre derniers français encore en course dans le Main Event, forcément, on se soutient. Et on se rapproche...

Le Top 10 selon pokernews.com

Mark Newhouse (USA) 21,99 millions
Sylvain Loosli (France / Winamax) 16,93 m.
Marc McLaughlin (Canada) 15,7 m.
Chris Lindh (USA) 14,525 m.
JC Tran (USA) 13,07 m.
James Alexander (USA) 11,9 m.
Fabian Ortiz (Argentine) 12,4 m.
James Alexander (USA) 11,9 m.
Carlos Mortensen (Espagne) 9,25 m.
Bruno Kawauti (Brésil) 8,69 m.

Les éliminés du Day 7
22e. Yevgeniy Timoshenko (USA) - 285,408$
23e. Clement Tripodi (France) - 285,408$
24e. Steve Gee (USA) - 285,408$
25e. Jason Mann (Canada) - 285,408$
26e. Jorn Walthaus (Pays-Bas) - 285,408$
27e. Benjamin Pollak (France) - 285,400$

Tableau de bord
21 joueurs restants (sur 6,352 au départ)
Tapis moyen : 9,07 millions
Blindes à la reprise : 100,000/200,000 ante 30,000

Harper & Kinshu

16/07/2013 02:50

Il reste 20 joueurs, Sylvain se maintient
Day 7 - Blindes 100,000/200,000 ante 30,000

Nouvelle élimination dans ce Day 7 avec la sortie de Maxx Coleman. Pendant ce temps, Sylvain Loosli poursuit sa progression...

16h49 : L'amour du Riess

A la reprise, sept joueurs ont débuté avec un tapis inférieur à 25 blindes… Une bonne partie d'entre eux a réussi à doubler ! Ryan Riess a été le premier, poussant son tapis avec ATrèfleQPique derrière une relance de Chris Lindh, qui décide de payer avec ACoeurTPique. Le tableau n'apporte pas de Dix ni aucune autre combinaison pouvant aider Chris, qui permet à Ryan de revenir à 5,1 millions.

16h52 : Parce que Lehavot bien

Joli coup de chance pour Amir Lehavot, vainqueur d'une épreuve de Pot-Limit Hold'em en 2011 pour plus d'un demi-million de dollars. L'Israélien pousse son tapis pour 2,1 millions avec As-Valet derrière une relance de Red Porter, mais a le malheur de voir Matthew Reed se réveiller avec une paire de Rois. Son bonheur est en revanche beaucoup plus grand quand tombe un As au flop : il double à 5 millions.

16h56 : Farber se sort des Ortiz

Pot massif sur la table télévisée ! Entre Jay Farber et Fabian Ortiz, tout l'argent a volé sur un flop 3Trèfle5Trèfle2Trèfle. Jay retourne ATrèfleTPique, Fabian 9Trèfle9Carreau. L'Argentin reste en tête sur le turn, un 2Coeur, mais la rivière est assassine : un TTrèfle ! Une fois de plus, les tapis s'équilibrent : Jay grimpe à 9 millions, il reste 8,3 millions à Ortiz.



17h24 : Une rivière disputée

Un pot multiway a permis à Sylvain Loosli de remonter à près de 20 millions. Alors que les quatre joueurs concernés par le coup ont check tout le long le tableau 9Carreau9Pique2Carreau7TrèfleTPique, le Français dégaine à 750,000 dans un pot de d'1,8 million. Fold rapide de Morgenstern, mais relance immédiate de Mark Newhouse qui avance 2 millions. Après un fold de JC Tran, le joueur Winamax se saisit d'une pile de jetons et surenchérit à 4,8 millions ! Son adversaire ne semblait pas s'attendre à ça et passe sa main en grimaçant.

17h28 : Max call, man !

Après deux heures sans élimination, un joueur a daigné prendre la sortie : Maxx Coleman. L'Américain n'a pas franchement eu de bol, car il a été victime d'une rencontre entre son brelan et un brelan supérieur. Derrière, David Benefield pousse son tapis depuis la petite blinde avec ATrèfle3Pique, et Maxx paie avec QCoeurJCoeur. Le tableau 2Trèfle4TrèfleTPique5Carreau7Trèfle n'est d'aucune aide pour Maxx, qui saute en 21e place pour 285,408$. Nous sommes à deux éliminations des demi-finales !

Tableau de bord
20 joueurs restants (sur 6,352 au départ)
Tapis moyen : 9,53 millions
Blindes : 100,000/200,000 ante 30,000
Prix assuré : 285,408$

Harper & Kinshu

16/07/2013 04:00

Anton Morgenstern K.O. debout, Sylvain Loosli chipleader !
Day 7 - Blindes 100,000/200,000 ante 30,000

Sur la pente glissante, Anton Morgenstern a fini par trébucher. En 120 minutes de jeu, l'Allemand a explosé en plein vol, passant de chipleader à busto en deux temps trois mouvements. L'élimination de l'Allemand en 20e position a été suivie par celle de l'Américain James Alexander à la 19e place. Nous tenons donc nos demi-finales ! Avec en tête du classement le Français Sylvain Loosli, du haut de ses 21 millions.

17h55 : Ortiz pique Morgenstern

Notre weak-nit Argentin a fait grand mal à Anton Morgenstern. Fabio Ortiz limp en début de parole, puis call la relance à 575,000 de l'Allemand au cutoff. Shortstack, le Sud-Américain décide cependant de payer. Le flop affiche alors JCarreauQCoeur4Carreau. Après un check d'Ortiz, Morgenstern shove, réclamant le tapis de son adversaire, qui ne se fait pas prier pour payer avec KCarreauQPique. Devant avant le flop avec son ACoeurKPique, l'Allemand est maintenant passé derrière. Il le reste jusqu'au terme du tableau et chute à 2,5 millions, tandis que l'Argentin remonte à 4,5 millions.



En deux temps, l'Argentin Ortiz a mis hors de nuire l'Allemand Morgenstern

18h03 : Les deux pires heures de sa carrière

Pire que de perdre en heads up de l'Expresso à 10,000€, avoir 30 millions de jetons à 23 joueurs restants du Main Event des WSOP, soit une fois et demi le tapis moyen de la table finale pour finalement sauter en 20e place après avoir vécu deux heures en enfer… Des mauvaises rencontres, des jetons balancés à tout-va, puis une tête bien basse à l'heure de quitter la table télévisée : Anton Morgenstern a vécu un véritable cauchemar.

Après avoir fait doubler une première fois Fabian Ortiz, il pousse son tapis pour 2,5 millions derrière une relance de l'Argentin à 400,000. Ce dernier paie dans la seconde avec APiqueACoeur et Anton est mal embarqué avec ACarreauJPique. Un tableau 4Trèfle3Carreau2Carreau6Pique9Coeur plus tard, celui qui était chipleader en début de journée nous quitte en 20e place pour 285,408$ !

18h29 : On tient les demi-finales !

Autre joueur énorme ayant perdu l'intégralité de son (beau) tapis : James Alexander, qui possédait pourtant 17 millions au sommet de sa forme. Après une succession de pots perdus (il est tombé aussi bas que 1,6 million et a doublé avec As-Neuf contre Roi-Dame), James a fini par pousser son tapis pour 2,4 millions avec As-Sept derrière une relance de Amir Levahot à 400,000. L'Israélien paie avec As-Dix et trouve un Dix dès le flop. Ils ne sont plus que 18 joueurs en course : place aux demi-finales !

Le classement selon PokerNews.com

Les plus gros tapis se tiennent dans un mouchoir de poche... Sinon, sick remontée d'Amir Lehavot, qui a multiplié son tapis par 10 durant les deux heures qui viennent de s'écouler !

Sylvain Loosli (France) 20,97 millions
Jay Farber (USA) 18,715 m.
Marc McLaughlin (Canada) 18,38 m.
Amir Lehavot (Israël) 17,55 m.
JC Tran (USA) 17,43 m.
Sergio Castellucio (Italie) 12,555 m.
Michiel Brummelhuis (Pays-Bas) 10,325 m.
Matthew Reed (USA) 10,055 m.
Carlos Mortensen (Espagne) 9,76 m.

Les récentes éliminations
19e. James Alexander (USA) - 285,408$
20e. Anton Morgenstern (Allemagne) - 285,408$
21e. Maxx Coleman (USA) - 285,400$

Tableau de bord
18 joueurs restants (sur 6,352 au départ)
Tapis moyen : 10,58 millions
Blindes à la reprise : 120,000/240,000 ante 40,000
Prix assuré : 357,655$

PAUSE DINER, A TOUT A L'HEURE !

Benjo, Harper & Kinshu

16/07/2013 06:13

Fête du bruit !

20h10 : Le combat reprend

De retour de pause dîner, les 18 demi-finalistes prennent place autour des deux dernières tables du tournoi. La moitié d'entre-eux deviendront les prochains « November 9 »... Et accéderont à l'immortalité pokérienne !

20h11 : La compo des tables

Découvrons la composition des deux dernières tables. Chipleader, le Français Sylvain Loosli a évité les gros tapis !

1. Ryan Riess (USA) 4,845 millions
2. Rep Porter (USA) 7,45 m.
3. Bruno Kawauiti (Brésil) 7,78 m.
4. Michiel Brummelhuis (Pays-Bas) 10,325 m.
5. Carlos Mortensen (Espagne) 9,76 m.
6. David Benefield (USA) 8,625 m.
7. Sylvain Loosli (France / Joueur Winamax) 20,97 m.
8. Mark Newhouse (USA) 5,955 m.
9. Alexander Livingston (Canada) 5,28 m.

1. Sergio Castelluccio (Italie) 12,55 m.
2. Jay Farber (USA) 18,715 m.
3. Amir Lehavot (Israël) 17,55 m.
4. Marc McLaughlin (Canada) 18,38 m.
5. Matthew Reed (USA) 10,055 m.
6. Chris Lindh (USA) 3,945 m.
7. Jan Nakladal (Rép-Tchèque) 3,16 m.
8. JC Tran (USA) 17,43 m.
9. Fabian Ortiz (Argentine) 7,745 m.



20h26 : Reed crève Nakladal

Trente minutes de digestion furent nécessaires avant d'assister à la première élimination. Sur la table télévisée secondaire (il n'y a pas de gradin, et il faut se battre pour s'y frayer un chemin), Marc McLaughlin lance la main en ouvrant à 480,000 en début de parole. A sa gauche, Matthew Reed place un 3-bet à 1,1 million. Au bouton, Jan Nakladal pousse son tapis pour 2,53 millions avec QPiqueQCarreau. Si Marc passe rapidement, Matthew engage lui la somme avec ATrèfleACarreau et reste en tête à l'issue d'un tableau 4Trèfle8Coeur2Coeur5Coeur9Carreau. Jan empoche 357,655$ pour sa 18e place : nous sommes à 8 éliminations de la finale !

20h39 : Loosli s'envole

Sylvain Loosli ne perd pas le rythme : le Français a rapidement accru son chiplead en remportant un pot conséquent. Suite à une ouverture à 500,000 de David Benefield au bouton, Sylvain 3-bet à 1,5 million depuis la petite blinde et se fait payer. Check des deux joueurs sur le flop KCoeur[QPique4Trèfle. Sur le turn 7Pique, l'Américain call une première salve à 1,45 million, puis fait de même sur la river 8Coeur en payant cette fois 2,5 millions. Le joueur Winamax révèle KPiqueKCarreau pour le top set et passe à 26,5 millions. Enorme !

21h : Rei, rei, rei, rei

Bruno Kawauti ouvre à 500,000 et David Benefield envoie son tapis pour 3,365 millions. Les autres joueurs passent et la parole revient au Brésilien qui décide de payer.

Les jeux sont retournés, le public se lève, on plisse les yeux pour apercevoir les cartes sur les écrans :

3Trèfle 3Pique pour Benefield
APiqueQCarreau pour Kawauti.

Les (nombreux) supporters Brésilien se mettent à gueuler comme des putois, on se croirait au Maracana, et le croupier retourne un flop

JPique3PiqueTTrèfle

Benefield a trouvé son brelan, les Brésiliens ne peuvent plus appeler un As ou une Dame, il ne reste plus que le Roi pour sauver Kawauti.

"Rei, rei, rei, rei" chantent en coeur le kop tout de jaune vêtu, certains ont bu, et ça s'entend, la bande est menée par les pros Felipe Ramos et Andre Akkari.

Turn 8Trèfle

"Ronaldo, Ronaldo", se mettent t-ils à crier, car les 9 sont désormais gagnants.

Rivière 6Pique

Les Brésiliens se taisent : David "Raptor" Benefield vient de doubler son tapis à 7 millions, tandis ue Kawauti tombe à 3,6 millions.



La saison de foot a déjà repris : nos oreilles souffrent



21h04 : Riess à la dérobée

Les transferts de masse se poursuivent ! Ryan Riess (à gauche, serrant le poing) a obtenu son second double up en deux niveaux. Avec une paire d'As en main, l'Américain engage ses jetons et parvient à se faire payer par le As-Dame de Alexander Livingston, qui possédait As-Dame. Un tableau hauteur Dix plus tard, les tapis s'inversent entre les deux joueurs : Ryan grimpe à 7,8 millions pendant que le Canadien Livingston chute à treize blindes.

Tableau de bord
17 joueurs restants (sur 6,352 au départ)
Blindes 120,000/240,000 ante 40,000
Tapis moyen : 11,209 millions

Benjo, Harper & Kinshu

16/07/2013 07:35

Sylvain toujours en tête à 15 joueurs restants !

Avec les éliminations de l'Argentin Fabian Ortiz et de l'Américain Chris Lindh, ils ne sont plus que 15 à pouvoir rallier la finale du plus beau tournoi du monde. Parmi eux, le Français Sylvain Loosli, actuel chipleader en demi-finales avec près de 30 millions de jetons !

21h15 : La fin des espoirs argentins

Un de moins ! Figurant parmi les plus petits tapis au retour de la pause diner, Fabian Ortiz a pris des risques en tentant un bluff face à JC Tran. Ce qu'il ne savait pas, c'est que c'est une mauvaise idée de bluffer JC, l'Américain ne savant pas trop où se trouve le bouton fold.

Premier de parole, Fabian relance à 500,000 et JC Tran défend sa grosse blinde. Le flop est KPique9Trèfle7Pique et Fabien place un c-bet à 500,000. Il est payé. Le turn 4Coeur est checké par les deux joueurs et la parole est à nouveau rendue à Fabian, sur un 6Coeur à la rivière. Il pousse son tapis pour 2,78 millions et JC paie avec 9Pique8Carreau ! Sa deuxième paire est bonne : Fabian ne peut montrer mieux que ATrèfleQCoeur et est éliminé en 17e place. Il remporte 357,665$.

21h25 : Le meeeeec, il est lent, le meeeeec

PokerNews.com abat un boulot de titan en retranscrivant absolument toutes les mains jouées autour des deux dernières tables. Cette couverture exhaustive de l'action nous a permis de remarquer quelque chose d'étrange : les tables ne vont pas au même rythme !

Ainsi, en table télé principale, 185 mains ont été jouées entre midi et 21h39. En temps de jeu, cela correspond à un peu plus de 7 heures et demie.

Pendant ce temps, sur la deuxième table télé, seulement 130 mains ont été jouées durant le même laps de temps !

Comment se fait-ce ? Chaque table utilise un mélangeur automatique, et les meilleurs croupiers de Las Vegas sont à leur poste aujourd'hui. Mais un certain Sergio Casteluccio, "tankeur" notoire, évolue sur la table télé secondaire... Je ne veux pas accuser à la légère, mais je ne pense pas que ce soit une coïncidence.

21h39 : Marc des points

Sur la table secondaire, Marc McLaughlin a amassé du pion. Le Canadien ouvre à 500,00 UTG, puis call un 3-bet à 1,15 million de Sergio Castellucio. Le flop APique7Carreau6Trèfle n'entraine pas d'action. Sur le turn 3Pique, McLaughlin prend alors l'initiative en misant 800,000. Payé, il remet une couche en lâchant 3 millions sur la river 9Carreau. L'Italien tank-call, puis muck en voyant son adversaire retourner 8Carreau5Carreau pour la quinte. McLaughlin se place dans la course à la finale en passant à 22 millions.



21h40 : Jusqu'où ira Loosli ?

Gros pot pour notre espoir Français sur le podium ESPN ! Carlos Mortensen envoie de belles sacoches sur le flop (600,000) turn, (1,25 millions) et rivière (2,3 millions). Le board final est ACoeurJCarreau6Carreau2Pique2Coeur. Sylvain possède APique6Pique et paie sans broncher tout au long du coup. Bien vu : Mortensen est en bluff complet. Sylvain est plus que jamais en tête avec 15% des jetons du tournoi en sa possession.

21h45 : Nouvel arrivant à table

Le superviseur "Rebdull" Robbie annonce au micro l'arrivée d'un nouveau croupier, le présentant comme "Dealer of the year 2013". Le mec est donc super calé, mais cela ne l'empêchera pas de retourner par erreur une carte dès sa première main, provoquant une nouvelle donne alors que Mortensen avait les Rois. Détendez-vous, on déconne.

- "Il vend quoi, de la coke ?" - Signé : Harper en entendant que le dealer de l'année venait d'arriver.

21h48 : Sylvain danse avec Carlos

Non, ce n'est pas sur Big Bisou mais dans un pot sur-relancé par Sylvain Loosli depuis la grosse blinde, de 500,000 à 1,250,000. Carlos Mortensen paie et les deux joueurs voient un flop KTrèfle9PiqueJTrèfle. 1,2 million chez Sylvain, c'est payé par l'Espagnol. Arrive le turn 6Trèfle, sur lequel Sylvain ralentit l'action en checkant. Mortensen envoie alors son tapis pour 4,76 millions, un montant assez dissuasif pour faire passer le Français. Carlos est de retour à 10 millions.

22h01 : Lindh a fondu

Longtemps chipleader durant la sixième journée de compétition, Chris Lindh a rendu les armes en 16e place. Il faut dire que l'Américain était mal embarqué avec un tapis de quinze blindes. Il les pousse au milieu depuis la petite blinde avec TPique9Pique. Depuis la BB, Marc McLaughlin paie avec ACoeur9Carreau et trouve une couleur à l'issue d'un tableau 4CarreauQPiqueKCarreau2Carreau5Carreau. Chris empoche 357,655$ pour sa seizième place, et tous les joueurs sont désormais assurés d'empocher 451,398$. Le banc de supporter de Chris - portant tous un couleur jaune à son nom - a quitté la salle sous les applaudissements du rail brésilien, qui est désormais seul à mettre l'ambiance.



22h05 : Ola oops

Sur-excités par le vol de blindes que vient de réaliser leur favori, le rail brésilien se met à lancer une ola. Sans succès.

22h20 : Loosli mène toujours

A la fin du niveau 33, Sylvain Loosli est toujours chipleader du tournoi avec environ 30 millions. Ça commence à sentir bon pour le Français !

Le classement selon Pokernews.com

Sylvain Loosli (France / Joueur Winamax) 29,785 millions
Amir Lehavot (Israël) 25,525 m.
Jay Farber (USA) 24,855 m.
Marc McLaughlin (Canada) 22,635 m.
JC Tran (USA) 18,825 m.
Matthew Reed (USA) 13,205 m.
David Benefield (USA) 11,19 m.
Michiel Brummelhuis (Pays-Bas) 8,775 m.
Carlos Mortensen (Espagne) 8,29 m.
Mark Newhouse (USA) 7,265 m.
Ryan Riess (USA) 5,11 m.
Sergio Castellucio (Italie) 4,95 m.
Red Porter (USA) 4,285 m.
Alexander Livingston (Canada) 4,02 m.
Bruno Kawauti (Brésil) 3,025 m.

Tableau de bord
15 joueurs restants (sur 6,352 au départ)
Blindes à la reprise : 150,000/300,000, ante 40,000
Tapis moyen : 12,7 millions
Prix assuré : 451,398$

Benjo, Harper & Kinshu

16/07/2013 08:34

Ca part dans tous les sens
Level 35 : Blindes 150,000/300,000 ante 50,000

22h40 : Le cinquième niveau de ce Day 7 peut débuter. Les blindes sont désormais de 150,000 et 300,000 avec une ante de 50,000.

22h41 : Bruno low pèze

Rep Porter ouvre à 600,000. Derrière, Bruno Kawauti envoie direct son tapis pour 2,95 millions, moins de 10 blindes. Les autres joueurs s'écartent du chemin, et un nouveau showdown se dévoile devant nous.

Kawauti : en tête avec une paire de 10.
Porter : paire de 7.

Je vous laisse imaginer la clameur dans le très bruyant clan brésilien, leur héros est sur le point de doubler son tapis !

Ou pas : le flop tombe 5Carreau7Coeur4Carreau. Porter a floppé le brelan magique. Les cris redoublent, mais le soutien du Brésil tout entier ne pourra pas persuader le croupier de retourner autre chose que deux Dames en guise de tournant et de rivière.

Bruno Kawauti est éliminé en 15ème place, pour un prix de 451,398 dollars. Meilleure performance de l'histoire du Main Event pour un Brésilien ? Je n'ai pas consulté le palmarès des 43 éditions précédentes, mais ne vous gênez pas pour le faire.

22h52 : Sergio taquiné



Le sosie italien de Fabsoul vient de nous quitter en 14e position : ce bon poto de Sergio Castellucio a profité d'un fold jusqu'à lui pour engager ses 15 dernières blindes avec As-5. Manque de bol, Amir Lehavot se réveille en grosse blinde avec deux Rois et élimine Castellucio qui remporte un prix de 451,398 dollars.

22h59 : En plus, le mec fait des brelans

Sylvain Loosli continue d'accumuler les pions ! Depuis le cut-off, Michiel Brummelhuis relance à 600,000 et voit Sylvain défendre sa grosse blinde. Sur le flop KPique4Carreau7Pique, Sylvain check-call une mise de 600,000. Le turn est une QCoeur entrainant deux checks et Sylvain décide alors de miser 1,2 million sur un 7Coeur à la rivière. Immédiatement payé, il retourne 9Carreau7Trèfle pour un brelan !

23h03 : Brrrrrrrr

Le diable en personne fait son apparition dans l'Amazon Room. Enfin, notre diable à nous des World Series of Poker, ce mystérieux chevelu venu du Texas, surnommé "The Devil" par les confrères Américains. "Il a failli me toucher en passant, j'ai fait un bond de deux mètres en arrière", dit Harper en frissonnant. J'adore le fait que ce joueur, qui a sauté depuis longtemps du Main Event, vienne encore traîner dans l'Amazon Room, alors qu'il devrait être rentré chez lui depuis longtemps, afin de faire planer son aura diabolique autour des deux dernières tables du plus gros tournoi du monde.

23h05 : Amis de 30 ans



Phil Hellmuth, le joueur le plus titré de l'histoire des WSOP est venu saluer une dernière fois son pote Kinshu, ayant appris que le reporter de Winamax allait bientôt quitter Vegas. Les deux sont très bons amis, et se connaissent depuis le Main Event 1989. Encore enfant, Kinshu jouait à l'époque dans les casinos de Dowtown avec une fausse moustache et un chapeau Chinois, de manière tout à fait illégale mais personne n'avait rien remarqué. C'est à une table de roulette high-stakes que Kinshu et Hellmuth ont forgé une amitié qui perdure encore 24 ans plus tard.

23h09 : Livingston le goélan



Sylvain relance à 600,000 (le minimum, quoi) deux crans avant le bouton. A sa gauche, Alexander Livingston envoie directement son tapis pour 3,25 million. Sylvain ne va pas réfléchir bien longtemps avant de payer, il ne va même pas réfléchir du tout, puisqu'il possède les As.

Le board reste logiquement favorable au Français : As-3-6-9-9, provoquant l'élimination d'Alexander Livingston en 13ème place. Son prix : 451,398 dollars.

23h14 : Loosli embrumé

Mauvais coup encaissé par Sylvain Loosli. Le Français était pourtant loin devant au moment de mettre les jetons au milieu. Sur un flop JTrèfle6PiqueTTrèfle, Sylvain attaque à 750,000 puis réclame le tapis de 4,8 millions de Michiel Brummelhuis après une relance à 2,1 millions du Néerlandais. Ce dernier paye vite avec JCarreau9Carreau, une main complètement dominée par le ACoeurJCoeur du joueur Winamax. Mais le facétieux croupier fait apparaitre un 8Coeur turn puis un 7Pique river, offrant une quinte à Brummelhuis ! Un coup d'arrêt pour Sylvain qui retombe à 28,5 millions.

23h20 : Causons statistiques un moment avec l'évolution du tapis de Sylvain Loosli au cours des 7 journées du Main Event :

Day 1 : 30,000
Day 2 : 46,675
Day 3 : 271,500
Day 4 : 500,500
Day 5 : 877,000
Day 6 : 5,690,000
Day 7 : 14,125,000

Tout comme Antoine Saout en 2009, Sylvain a vécu un tournoi très linéaire, progressant sans coup férir de jour en jour. De là à y voir un signe... Quoi qu'il en soit, son tapis actuel est de 28 millions, juste derrière le nouveau chip-leader Amir Lehavot.

Tableau de bord
12 joueurs restants (sur 6,352 au départ)
Blindes : 150,000/300,000, ante 40,000
Tapis moyen : 15,88 millions

16/07/2013 09:38

La finale est très, très proche
11 joueurs restants

Beaucoup d'action sur le podium télévisé, et Sylvain Loosli est loin de rester en retrait !

23h41 : Le Canada n'a pas dit son dernier mot

Parmi les hommes de tête, on retrouve un Canadien, Marc McLaughlin. Le mec envoie des salves et, pour ça, on l'aime bien. Au cut-off, Marc envoie 600,000 et est payé par Farber. Il va alors envoyer deux pralines : 750,000 sur 9Trèfle3Carreau6Pique, puis 1,6 million sur un ACoeur au turn, une mise qui lui suffit pour prendre le pot. A noter qu'il avait déjà terminé 30e du Main Event en 2009 et 86e en 2011. Avec 26 millions de tapis, il est en passe d'enfin atteindre la table finale.

00h04 : Carlos te baise

Vol de blindes réalisé par Carlos Mortensen. On dirait pas comme ça, mais cela fait un bien fou au Matador qui, si la situation n'évolue pas durant les prochaines trente minutes, n'aura plus qu'une dizaine de blindes au départ du prochain niveau.

00h15 : Loosli se frotte au Matador

Sur la rivière, Sylvain mise avec la troisième paire et un 10 comme kicker. Carlos le paie avec la troisième paire, mais son kicker est un As. Enfin un pot de bonne taille remporté par le Matador, qui remonte à 8,5 millions.

"Il se value-cut tellement souvent là" - Signé : Harper, depuis quand il a appris des termes techniques autres que "one beer please" celui-là ?

00h17 : Loosli fait tapis

Ryan Reiss relance à 600,000. Michiel Brummelhuis 3-bet à un virgule quelque chose million (pas entendu le montant exact). Derrière, Sylvain annonce tranquillement tapis, ce qui a pour effet de faire taire rapidement ses deux adversaires.

00h22 : Riess tourne

Chaud d'action Ryan Riess qui squeeze deux fois d'affilées sans se faire payer. Cela permet à l'Américain d'amasser 3 millions sans difficulté, et surtout sans montrer ses cartes. Pépouse.

00h29 : Rep Porter sans frontières



Ryan Reiss ouvre à 600,000. Derrière, Rep Porter, le mec au nom qui nous fait bien rire sur le banc de presse (à quoi pouvaient bien penser les parents ?) envoie sont tapis pour 6,5 millions, soit 21 blindes.

Reiss demande le compte, se tâte un peu, puis paie avec une paire de 9. Porter montre KPiqueJPique. Le board laisse les choses en l'état, c'est donc tintin pour Rep Porter, qui quitte le Main Event en 12ème place. Il remporte tout de même 573,204 dollars.

La finale est proche, très proche pour notre Français Sylvain Loosli !

Les deux plus petits tapis : Mark Newhouse (3 millions) et Michiel Brummelhuis (8,175 millions).

Les dernières éliminations
12e. Rep Porter (USA) - 573,204$
13e. Alexander Livingston (Canada) - 451,398$
14e. Sergio Castelluccio (Italie) - 451,398$
15e. Bruno Kawauti (Brésil) - 451,398$
16e. Chris Lindh (USA) - 357,665$
17e. Fabian Ortiz (Argentine) - 357,665$
18e. Jan Nakladal (Rép-Tchèque) - 357,665$

Tableau de bord
11 joueurs restants (sur 6,352 au départ)
Blindes : 200,000/400,000, ante 50,000 après une pause
Tapis moyen : 17,32 millions

Benjo, Harper & Kinshu

Aller à la page 1, 2 Suivant