Multiplex Poker sur WinamaxRadio Winamax  en direct de Las Vegas

Main Event - Day 2 - Par Benjo, Harper et Kinshu


Aller à la page 1, 2, 3 Suivant

10/07/2012 17:24 - Main Event - Day 2

Main Event des WSOP 2012 - Jour 2



Bonjour à tous ! De retour au Rio après une courte nuit de sommeil, nous rentrons aujourd'hui dans le vif du sujet avec les Day 2A et 2B. Comment ça marche pour disputer ces deux jours en simultané ? C'est très simple : les 657 joueurs du Day 2A bataillent au cœur de l'Amazon Room tandis qu'en parallèle les 1 387 participants du Day 2B sont eux répartis dans la Brasilia et la Pavilion Room. Quant aux joueurs du Day 1C, ils se reposent pendant ce temps et reprendront demain à l'occasion du Day 2C. Les survivants de ces deux Day 2 se retrouveront ensuite jeudi à l'occasion du Day 3 !

Au menu de cette nouvelle journée du Main Event des WSOP 2012 : des joueurs du Team Winamax (Gaelle Baumann, Marc Inizan, Michel Abécassis), des gros flips, des citations à la con, des mexicains et peut-être quelques chinois fous.

La structure du jour

Tapis de départ : ça dépend des joueurs
Niveaux : 120 minutes

Nous jouerons une nouvelle fois cinq niveaux aujourd'hui. Comme lors des Day 1, une pause de 90 sera instaurée à la fin du level 3.

Level 6 : 250/500, ante 50
Level 7 : 300/600, ante 75
Level 8 : 400/800, ante 100
Level 9 : 500/1 000, ante 100
Level 10 : 600/1 200, ante 200

Main Event - le programme

Samedi 7 juillet : Day 1A
Dimanche 8 juillet : Day 1B
Lundi 9 juillet : Day 1C
Mardi 10 juillet : Day 2A (survivants du Day 1A) et Day 2B (survivants du Day 1B)
Mercredi 11 juillet : Day 2C (survivants du Day 1C)
Jeudi 12 juillet : Day 3
Vendredi 13 juillet : Day 4
Samedi 14 juillet : Day 5
Dimanche 15 juillet : Day 6 (jusque 27 joueurs)
Lundi 16 juillet : Day 7 (jusque 9 joueurs)

Fin octobre : la table finale !

Kinshu

10/07/2012 22:08

Level 6, on reprend du service
Main Event - Day 2A + B

Un valet à son service



Michel Abécassis a vite doublé son capital de départ lors d'un coup où il aurait pu passer à la trappe ! Le professeur du Team Winamax 3-bet à 3 800 depuis la grosse blinde après un limp et une relance à 1 400 du bouton. Seul ce dernier paye la surenchère du Français. Sur un flop 3-4-6, Michel envoie 4 400 et fait alors face à un all-in adverse. Muni d'une paire de Valets, 'MIK.22' avance ses 15 000 restants au milieu. Confronté à une paire de 3, le pro Winamax trouve cependant l'un de ses deux outs sur la river !

À une table difficile composée notamment de Tom Schneider, Ali Eslami et du tricolore Elie Payan, Michel a depuis son double-up reperdu quelques pions. Il est tout de même assis derrière un tapis confortable de 80 blindes.

Baumann power



Dans la Pavilion Room, Gaëlle Baumann est en train de complètement dérouler : la joueuse du Team Winamax a déjà franchi la barre symbolique des 100k après une grosse heure de jeu.

"Je gagne tous les coups, mes adversaires ont peur de moi !" s'enthousiasme Gaëlle qui a remporté une multitude de petits coups dont un carré qui ne lui a toutefois rien rapporté.

Peu de temps après avoir parlé avec elle, c'est pourtant un énorme pot que 'O RLY' a encaissé : un A-K gagnant à l'abattage contre Q-Q alors qu'il y avait près de 60k au milieu !

Gaelle Baumann pointe maintenant à 135 000, soit 270 blindes dans ce sixième niveau de la compétition !

Mise au vert pour les PMU



La Team PMU a perdu d'entrée de jeu ses deux poulains : Philippe Ktorza et Rebecca Gerin.

Ravi de floper un set avec sa paire de Valets sur As-J-2, le pourfendeur des structures de paiement a vite déchanté en voyant que son adversaire, armé de deux flèches, avait lui floppé un set supérieur.

Pour la compagne de Stephan Gerin, c'est une bataille de blindes qui a mis fin à son tournoi : son A-K se faisant dégommer par A-6 suite à l'arrivée d'un 6 sur le tableau.

Statistiques et citations à la con

- Minutes restantes à jouer dans le premier niveau des Day 2A et 2B : 9
- Montant du tapis de Marc Inizan à neuf minutes de la fin du premier niveau des Day 2A et 2B : 101 000
- Nombre d’ennemis que s'est fait Gaëlle Baumann à sa table en moins de deux heures : 2

- Citation : "C'est Rhino ce soir !" - Signé : Nicolas Chappuis, tout content d'avoir doublé son tapis.

Kinshu

10/07/2012 22:55

Retour sur le Day 1C
2 300 joueurs ont survécu



Eric Le Goff, plus gros tapis tricolore du Day 1C avec 134 000

Top 10 à la fin du Day 1C
Jason Laso (USA) 240 350
Randy Haddox (USA) 188 275
Erik Hellman (Suède) 175 950
Marco Bognanni (Italie) 169 600
Daniel Morgan (UK) 160 025
Mathias Maasberg (Allemagne) 159 150
Anthony Guetti (USA) 158 775
Joonhee Yea (Corée) 157 175
Max Ovseyevitz (USA) 156 300
Dag Martin Mikkelsen (Norvège) 155 900

Survivants Français du Day 1C
24. Eric Le Goff 134 000
53. Benjamin Saada 116 025
74. Serge Nadjar 110 225
86. Jonathan Bensoussan 106 300
89. Antoine Guyetant 105 325
90. Fabrice Soulier 105 225
194. Francois Tosques 85 750
232. Fabrice Bachellez 81 650
245. Ludovic Sultan 80 950
299. Giovanni Mirasola 75 325
311. David Lichentin 74 575
361. Ludovic Lacay (Team Winamax) 70 650
423. Tristan Clemençon (Team Winamax) 65 925
506. Edouard Mignotbonnefous 60 975
530. Youcef Benzerfa 59 725
627. Germain Gillard (Qualifié Winamax) 55 600
637. Hicham Hilmi 55 225
641. Sebastien Clot 55 000
642. Ronan Collet 55 000
643. David Colin 55 000
691. Fabien Perrot 53 100
702. Manuel Bevand (Team Winamax) 52 600
754. Jonathan Bavant 51 225
802. Christophe Gabriel 49 875
817. Nicolas Levi (Team Winamax) 49 500
897. Julien Claudepierre 46 600
1118. Raymond Santucci 40 400
1135. Rony Halimi 39 775
1164. Jean-Yves Ruaud 39 025
1194. Oliver Paris 38 375
1201. Hugo Lemaire 38 250
1206. Michel Bringuier 38 150
1234. Yorane Kerignard 37 400
1403. Gregory Benac 32 650
1409. Kevin Mahe 32 575
1489. Loris Courco 30 650
1562. Antonin Teisseire 28 675
1608. Ludovic Lignier 27 375
1611. Arnaud Mattern 27 300
1613. Stephane Benadiba 27 300
1710. Allan Faure 24 300
1730. Emile Petit 23 675
1761. Florian Denuc 22 850
1885. Geoffroy Guilpain 19 100
1899. Mesbah Guerfi 18 850
1903. Jacques Dermegreditchian 18 775
1965. Jean Paul Seatelli 16 750
1980. Bertrand Fleurose 16 400
2001. Nicolas Cardyn 15 775
2146. Nicolas Papy (Qualifié Winamax) 11 100
2166. Klaus Pautrot 10 425

Survivants notables du Day 1C
15. Bradley Booth (Canada) 146 025
32. Kenny Hallaert (Belgique) 126 525
35. Jake Cody (UK) 124 675
41. Ari Engel (USA) 120 500
45. Joe Cada (USA) 117 375
47. Anton Ionel (Roumanie) 116 950
58. Josh Arieh (USA) 114 175
60. Chris Moorman (UK) 114 100
71. Sorel Mizzi (Canada) 110 975
73. Viktor Blom (Suède) 110 225
94. Grudi Grudev (Qualifié Winamax, Bulgarie) 103 325
98. Dan Murariu (Roumanie) 102 650
384. Davidi Kitai (Team Pro, Belgique) 68 825
... et plein d'autres !

Kinshu

10/07/2012 23:31

Level 7, le miroir aux alouettes
Main Event - Day 2A+B

Chappuis sur le champignon



Tombé à 17 000 en début de journée, Nicolas 'Chawips' Chappuis a mis depuis un bon coup d'accélérateur : le régulier des tournois online de Winamax a été flashé à 50 000 lors du dernier contrôle radar.

Nicolas a tout d'abord doublé avec KCarreauKCoeur en se faisant payer son tapis river par ATrèfle8Trèfle sur un tableau affichant KTrèfleQTrèfleQCoeur7Trèfle3Carreau avant de s'adjuger un sympathique pot avec APiqueTPique à l'issue d'un board QPiqueTPique4Pique2Pique4Carreau face à un adversaire en possesion du KPique.

Dans la file d'attente pour les taxis

Ils ont déja sauté alors que ce Day 2A+B n'a débuté que depuis deux heures :

- David Williams
- Erica Schoenberg
-Mike Sexton
- Kevin MacPhee
- Philippe Ktorza
- Rebecca Gérin
- Alain Roy (malgré un très bon Day 1)



Potasser un manuel de backgammon au beau milieu d'un tournoi de poker, il n'y a que Guignol pour avoir des idées aussi farfelues. "Attends, avoir un truc à lire, ça aide pour la concentration tout de même", nous confie t-il cependant

En direct de la Poker Kitchen

Même lorsque les couvreurs prennent une pause pour se manger un gros burrito, ils continuent de travailler. Voici les infos que nous avons pu glaner en regardant à travers les vitres teintées de la Poker Kitchen, qui donnent sur le hall d'entrée des WSOP :

- Le départ précipité de Yann Brosolo en direction de la file des taxis, qui débouche sur deux éventuelles conclusions : l'oubli de son caleçon à l'hôtel (4% de chances) ou son élimination du tournoi (96% de chances)
- L'énervement du qualifié King5 Rémy Cucak, très agité tandis qu'il parlait à l'un de ses coéquipiers des Mary-Team. Notre avis : surement une sacoche partie un peu trop fort durant le premier niveau du Day 2. Allez, on se calme, il reste encore de looooongues heures à jouer avant d'arriver ne serait-ce qu'au Day 3.

Statistiques et citations à la con

- Nombre de joueurs de l'Amazon Room ayant préféré rester assis durant l'hymne national allemand diffusé pour célébrer la victoire de Dominik Nitsche dans le dernier donkament des WSOP 2012 : 1
- Identité du joueur de l'Amazon Room ayant préféré rester assis durant l'hymne national allemand diffusé pour célébrer la victoire de Dominik Nitsche dans le dernier donkament des WSOP 2012 : Guignol. Il nous fout la honte, celui-là.

- Notre sweat à capuche préféré du jour : celui où il y a écrit en gros "COOL STORY BRO".

- Nombre de français que l'on connaît installés dans l'Amazon Room : 3 ou 4, pas plus. L'essentiel de l'action tricolore semble être localisée dans la Pavilion Room, ce qui ne facilite pas notre tâche car le banc de presse est installé dans l'Amazon.

- Citation : "Je rentrais à la maison après les WSOP, j'ai pris un virage un peu serré, et j'ai entendu mon fauteuil électrique dégringoler de l'arrière de ma voiture. J'espère que personne n'a été blessé, je n'ai pas pu m'arrêter à temps." - Signé : Doyle Brunson sur Twitter, qui va devoir s'acheter une nouvelle voiturette électrique pour parcourir les allées du centre de convention du Rio.

- Citation : "J'ai 32,000. Pour gagner, il va falloir monter jusqu'à 198 millions." - Signé : Erik Seidel sur Twitter, pas trop découragé le type.

Benjo, Harper & Kinshu

11/07/2012 01:10

Level 8, ils vont défendre avec Dame-Ouitre
Main Event - Day 2A+B

Les éliminations vont bon train dans les trois salles accueillant la première partie du Day 2. Les superviseurs ont passé l'intégralité du break a retirer de la circulation les jetons de 25. Les blindes sont désormais de 400 et 800 avec une ante de 100.

Dans le prochain article, on essaiera de vous donner une estimation du nombre d'éliminations depuis le début de la journée. Pour l'heure, le troisième niveau de la journée (Level 8) a débuté : il reste 2 heures à jouer avant le dîner !

Gaelle se donne des ailes



En rouge, le type qui en ce moment déteste le plus au monde les jeunes blondes portant des vestes Winamax

C'est un récital qu'offre Gaelle Baumann en ce début de Day2. Ayant débuté la partie avec 69 875, elle a déjà grimpé à 185 000 en quatre petites heures de jeu. « C'est la déroulade » sourit-elle, « ma table est géniale… » Qu'elle en profite, selon ma petite estimation, cette table devrait casser d'ici une heure et demi.

Il ne connait pas la crise



Notre qualifié Winamax Clément Genon fait des siennes ! Il faut dire que lorsque son pseudo est apparu parmi les listes des participants au Main Event sous nos couleurs, nous avions de quoi nous réjouir : ayant déjà remporté le Grand Prix et quelques majeurs syur Wina, le grenoblois a prouvé qu'il faisait partie des meilleurs joueurs de tournoi du site. « C'est un viol ! » apprécie-t-il en recomptant son tapis de 123 000.

Calling (Loc)Station



J'arrive à la table de Marc Inizan juste à temps pour le voir relancer à 1,375 en début de parole. C'est payé deux fois : par un joueur en milieu de parole, et le mec situé en grosse blinde.

Le flop tombe KPique9Coeur3Carreau et LocSta checke. Le joueur suivant mise 2,000. La BB folde et LocSta paie assez vite.

Même topo sur le turn, un ATrèfle : check/call rapide, pour 4,200.

La rivière est un 6Pique. Cette fois, LocSta va mettre un poil plus de temps à se décider à payer la mise de son adversaire (5,800 étant le montant). Mais le joueur du Team Winamax va prendre la bonne décision : son Roi-10 dépareillé constitue la meilleure main. "You're good", dit son adversaire au showdown, jetant ses cartes dans le muck sans les retourner.

Résultat : Marc Inizan grimpe à plus de 140,000. Le voilà en TRES bonne position pour faire un grand Day 2.

Pedro canalise



Déjà propriétaire d'un imposant tapis, Pierre Canali a ajouté quelques piles de jetons supplémentaires à son édifice. "J'ai effectué deux hero call qui se sont avérés bons" raconte Pedro qui est monté jusqu'à 160 000 dans ce Day 2B. "J'ai ensuite perdu 30 000 en faisant doubler un joueur. Les tapis ont volé sur un flop avec trois trèfles. J'avais ATrèfleJCoeur et lui KTrèfleJTrèfle" explique le Français qui conclut le septième niveau du tournoi avec 120 000.

MIK.22, v'la les flips

Sur l'avant-dernière main du niveau, Michel Abécassis a lui doublé son tapis. Bon, ne nous emballons pas, le doyen du Team Winamax était bien redescendu depuis son double-up avec les Valets. Assailli par ses opposants, notamment son compatriote Elie Payan ultra aggro avec plus de 120 000 devant lui, 'MIK.22' s'est retrouvé dans une zone relativement incommode avec à peine 30 blindes en guise de tapis. C'est donc logiquement que Michel shove ATrèfleQCoeur en petite blinde pour 15 000 après une énième ouverture à 1 400 du remuant Payan. En grosse blinde, Tom Schneider se réveille avec JTrèfleJPique et pousse également son petit tapis au milieu, ce qui a pour mérite de faire passer Payan, également titulaire de A-Q. Heureusement pour le joueur Winamax, le croupier lâche un petit ACoeur sur le tableau et permet à notre cher 'MIK.22' de partir en pause avec 32 000 !



Parmi les français installés dans la Pavilion Room, Bruno Martin (président d'Alsace Poker, régulier de Winamax et restaurateur dans le civil) fait partie de ceux pour qui la vie est belle en ce début de Day 2, avec un tapis confortable de plus de 100,000. A sa table, Liv Boeree est un peu moins bien lotie avec 40,000, et une jambe dans le plâtre.

Statistiques et citations à la con

- Nombre de joueurs avec une valise posée à côté de leur siège et déjà prêts à quitter la ville en cas d'élimination : 1
- Nombre de couvreurs ayant eu besoin de 4 minutes pour se rendre compte qu'ils regardaient le tournoi à 200$ des brokes plutôt sur le Main Event : 1

- Nombre de couvreurs français dormant sur leur clavier à 16h59 : 1
- Nombre de couvreurs américains exaspérés par toutes ces conversations en français sur le banc de presse : j'en ai repéré au moins 2
- Nombre de couvreurs russes à l'hygiène personnelle plus que douteuse : 1

- Pourcentage du temps de concentration d'Erik Seidel accordé aux cours de la bourse plutôt qu'au Main Event : 57

- LE SAVIEZ VOUS ? Aucun jeton de 25,000 n'a jamais été perdu durant les WSOP au Rio. Les jetons de 25 sont volés chaque année par dizaine, les jetons de 100 aussi, et quelques pions de 500 et 1,000 se perdent par-ci par-là. Mais jamais aucun pion de 25,000 ne s'est paumé en route dans la poche d'un joueur au tempérament de magouilleur. Je cite mon confrère Remko de PokerNews, à qui un superviseur a relaté ce bout d'information au moment de préparer le plus gros "chip-race" de l'année sur un tournoi : celui des jetons de 25, en circulation par dizaines de milliers sur les tables de Main Event. "Et les jetons valant 100,000 et plus ?" ais-je demandé. Ceux là sont tellement surveillés (superviseurs, caméras...) qu'il n'y a aucune chance que le moindre chip ne disparaisse.

Benjo, Harper & Kinshu

11/07/2012 02:39

Level 8, c'est bientôt l'heure de la cuite
Main Event - Day 2A+B

Nous avons compté 159 tables actives dans les salles Pavilion, Amazon et Brasilia aux alentours de 17h35. Multiplié par neuf, cela donne donc un chiffre maximal de 1,431 joueurs encore en course. Sachant que 2,044 joueurs étaient au départ des Day 2A et 2B, cela donne un taux d'éliminations qui donne le vertige : 613 sorties en cinq heures de jeu, soit plus de 120 par heure ! Et certains de nos pros Winamax en ont allègrement profité, comme vous allez le constater ci-dessous.

Gaelle ramasse les copies

Après avoir asphyxié ses adversaires durant les premières heures de jeu en multipliant relances et agressions, Gaelle Baumann récolte les fruits de son jeu offensif en touchant des petites mains. Enfin, des grosses mains.



Même plus le temps de twitter en paix...

#Main 1 : Derrière une relance du joueur premier de parole, Gaelle place un 3-bet en position avec deux As. « C'est un NIT… » confiera plus tard la joueuse du Team Winamax, « je n'aurais jamais fait ça sans une main. » Résultat : notre américain envoie son tapis avec As-Roi et Gaelle fait une première victime.

#Main 2 : Sur une relance du bouton, 'O RLY' défend sa blinde avec Roi-Dame et trouve un flop favorable : K72. Elle décide alors de check-raise son adversaire de 1 600 à 4 000 et se prend en retour un pruneau à tapis pour 20 000. C'est payé, monsieur, veuillez révéler vos papiers s'il vous plait. Dame-Neuf ? Vraiment ? Allez, circulez, y'a plus rien à voir pour vous ici.

#Main 3 : C'est au tour du joueur premier de parole de relancer. Gaelle défend sa grosse blinde avec 4Pique4Carreau et trouve un flop qu'on appellera favorable (c'est mignon comme petit nom favorable) : JPique4PiqueJCoeur. Gaelle se contente de check-call une mise de 2 000 au flop. Le turn 9Carreau est checké par les deux joueurs. Déception se dit-on, pas moyen de rentabiliser ses mains ! Gaelle mise alors 5 500 sur un 7Coeur à la rivière mais se fait relancer à 15 000. Doit-elle se contenter de payer ou mettre son adversaire à tapis ? C'est cette deuxième option que choisit la pro Winamax. En plein tilt et en balançant ses cartes (KTrèfleJTrèfle) à travers la table, son adversaire fait une donation de ses derniers 30 000 jetons, réalisant un bon fuck call des familles.



Allez, tout pour maman : Gaelle Baumann se hisse parmi les chipleaders avec 300 000 jetons alors que la moyenne ne doit pas excéder les 60 000… !

Quehen le survivant



Jeremy 'JayNissa' Quehen est ressorti vainqueur d'un énorme coup qui a fait au passage une victime en la personne de Scott Seiver.

Dans cette main : le runner-up tricolore de l'event #46 relance à 1 600 au cutoff avec JPiqueTPique et initie un 4-way pot puisque le bouton et les deux joueurs en blindes décident de payer.

Jeremy c-bet à 3 200 sur le flop KCoeur8Pique9Pique après un check des blindes. Le bouton fold et Seiver en SB choisit de directement shove pour 22 000. La grosse blinde flat le tapis de l'Américain. Avec son monstrueux tirage, 'JayNissa' fait de même.

Le turn est un 7Carreau. Jeremy choisit de faire tapis pour 60 000 après un check du joueur en BB qui passe ensuite sur le shove du Français.

Seiver montre 8Trèfle8Carreau pour un joli set flopé, et n'a plus qu'à espérer une petite doublette. Le 4Pique river n'en n'est pas une et élimine le pro américain. Quant à Jeremy Quehen, il se retrouve propulsé à 135 000 !

Guilbert gère



Tombé au plus bas à 9 000, Johan Guilbert s'est bien retapé en remontant à 30 000. 'YoH_ViraL' a opéré son redressement par un double-up sur un coup all-in préflop avec A-K contre K-7 (non, ne riez pas).

Di Pace simple



À l'agonie depuis un moment, Julien Di Pace profite d'une relance à 1 700 avant lui pour pousser ses derniers 6 100 avec ACoeurQPique. Son adversaire rajoute logiquement le complément avec KCarreau9Carreau et touche un tableau KCoeur8Coeur9Pique7Trèfle5Coeur fatal au Français.

Les pros old-school ont leurs raisons que la raison ignore

Bon, je veux bien admettre que le mec est une légende, il a tout gagné, y compris 7 ou 8 bracelets en 25 ans de carrière, mais bon, ça n'excuse pas Erik Seidel de réfléchir une plombe avant de payer un tapis de 10,000 avec deux Valets après avoir 3-bet à 3,125 préflop, je crois que cela s'appelle un slowroll. Seidel sera d'ailleurs puni pour ne pas avoir snap-call : un As apparaît sur le turn. (Bon, OK, je sais, l'As serait tombé quand bien même il aurait snap-call, mais qu'importe)

A l'année prochaine les amis

Parmi les récentes éliminations :

- Julien Di Pace
- Loic Sa
- René le mari de Céline
- Scott Seiver
- Matthias de Meulder
- Allen Cunningham
- Justin Bonomo
- Darvin Moon
- Bryan Devonshire
- Aubin Cazals
- Tatayet la marionnette rigolote (As-Roi contre deux Dames)

Statistiques et citations à la con

- Nombre total de tables actives dans ce Day 2A+B à 17h35 : 159, soit 1,431 joueurs maximum
- Nombre approximatif de joueurs éliminés durant les 3 premières heures du Day 2A+B : 613
- Taux d'élimination par minute durant les 5 premières heures de jeu : 2

- Nombre de vendeuses de cigarettes ambulantes déguisées en lapines clignotantes se baladant entre les tables de l'Amazon Room : 1
- Pourcentage de joueurs draguant les masseuses durant leur massage : 87
- Pourcentage de joueurs draguant les masseuses arrivant à obtenir un numéro de téléphone : 17
- Pourcentage de joueurs draguant les masseuses arrivant à obtenir un numéro de téléphone valide : 0,4

- Nombre de montres portées au bras gauche de Johan Guilbert : 3

- Nombre de couvreurs français regardant des vieilles vidéos de poker de 2006 sur YouTube plutôt que le plus gros tournoi du monde en live dans la salle : 1

- Citation : « Allez, viens par ici mon petit » - Signé : Daniel Negreanu (en français s'il vous plait !) à Alban Juen alors que celui-ci se trainait à l'heure d'un changement de table des deux joueurs.

- Citation : "All-in". "Call". "All-in". "Call." "All-in". "Choucroute". "All-in". "Call" - Signé : des centaines de randoms à travers les 3 salles du Main Event.

- Citation : "Tu te rends compte que si ElkY venait de Morteau, on l'aurait appelé le 'so sick de Morteau' ?" - Signé : un reporter français qui enregistrait les spectacles de Guy Montagné sur une VHS de 4 heures.

- Citation : "Raise 1,9k co d un jeune. Call sb. J ai AK en bb avec 26k. Je fais 5,4k. Co fait 12k/call mon shove avec ATo. J92 T 9. #FindesWsop." - Signé : Aubin Cazals, seul vainqueur français d'un bracelet cet été

Benjo, Harper & Kinshu

11/07/2012 02:43

Level 9, vivement la teuf
Main Event - Day 2A+B

Cela fait désormais une heure que les joueurs ont repris la partie au terme de la pause-dîner, et il reste trois de plus à jouer ce soir. Je fus assez surpris de constater que la Pavilion Room ne comptait plus aucune table active. Ne restent donc en ce Day 2A+B que la Brasilia Room (91 tables) et l'Amazon Room (39 tables), ce qui nous permet d'estimer le nombre de joueurs restants à 1,170. J'avais prévu un taux d'éliminations de 50% aujourd'hui, mais le chiffre réel risque d'être un poil supérieur (Pour rappel 2,044 joueurs étaient sur la ligne de départ aujourd'hui)

Commençons cette fournée de news par les deux des français qui avaient le mieux entamé leur Main Event lors du Day 1A...

Le choc des Pollak



Assis à la table de l'acteur Kevin Pollak, un homonyme français : Benjamin, aka 'MagicDeal'. Parti avec le plus gros tapis français parmi les joueurs du Day 2A, ce dernier gérait tranquillement son tournoi jusqu'à prendre une horreur dans un pot de 230 000 (la moyenne ne doit pas excéder les 70 000). Tout l'argent est investi sur un turn 6CoeurKPiqueATrèfleJCarreau : Ben possède QCarreauTCoeur pour la quinte, son adversaire ACarreauKCoeur pour deux paires. Vous l'avez compris, la rivière est un cruel ACoeur qui faut chuter notre tricolore à 50 000. Au loin, j'entends Def s'exclamer "C'est horrible ma gueule, tu méritais."

Idris monte en Amazone



Changé de table à trois reprises au sein de l'Amazon Room, Idris Ambraisse peine à se forger une image et à connaitre celle de ses adversaires : « Je n'ai aucun read en arrivant, c'est compliqué… » dit celui qui verra sa table à nouveau cassée dans quelques minutes. Avec 70 blindes devant lui (70 000 sur 500/1 000 ante 100), la panique n'est néanmoins pas encore de mise pour 'ElquaIdris'.

Boyer du noir



Franck Boyer vient de perdre un coup sans queue ni tête qui a duré une bonne dizaine de minutes, enfin surtout sans tête vu qu’on n’a pas vu l'ombre d'un flop. Encore que, un flop est bien sorti mais il est reparti aussitôt... Explications.

L'action démarre par une ouverture à 2 200 d'un joueur en milieu de position. Celui au bouton call avant que le Français Boyer 3-bet à 6 800 depuis la petite blinde. La parole revient au joueur en MP qui passe vite. Le bouton se met alors à réfléchir une poignée de minutes, puis 4-bet ! Un petit New-York Back-Raise des familles à 13 500. Boyer se tâte un moment avant de clic-back. Sauf que personne, ou presque, ne voit la faible surenchère. Le croupier prend ça pour un call, ramasse les pions et retourne rapidement un flop 5Trèfle6Trèfle3Carreau. Le joueur tricolore s'insurge et le jeu s’interrompt.

S'en suit l'arrivée d'un floor et bien entendu d’un gros imbroglio de cinq bonnes minutes. Au final, le flop repart dans les mains du croupier et le clic-back se trouve validé, à hauteur de 20 200. Forcément, l'histoire ne s'arrête pas là : le joueur au bouton tank à nouveau puis dépose une grosse pile de jetons de 5k derrière la ligne ! Agacé par le déroulement de cette main, Franck Boyer souffle et passe sa main, préférant sagement garder ses derniers 40 000 pour une meilleure occasion.

Les MaryTeam, champions du King5 2012

Remy Cucak 95,000
Loic Csorgei 25,000 à la table d'Erik Lingren et Adam Roothlus

Et Pius si affinités



Le champion du monde 2011 Pius Heinz est toujours en course pour défendre sa couronne avec un tapis dans la moyenne : 70 000. Il va néanmoins falloir qu'il affute ses read pour réaliser le doublé. Je l'ai vu annoncer : « Je n'ai aucune paire mais je te paie tranquille » à son adversaire qui lui a retourné une couleur. Allez, salut.

Statistiques et citations à la con

- Nombre de pages de "Backgammon for Winners" lues par Guignol aujourd'hui : 174 ("Je l'ai presque fini", précise tt-il)
- Progression du tapis de Guignol aujourd'hui : +1%

- Nombre de pizzas livrées à la table 11 de la Brasilia Room par un homme boitant de manière tellement inquiétante qu'on pourrait le confondre sans peine avec une poule qui cherche un couteau : 1
- Nombre de mecs qui ont réveillé la salle durant la dernière heure en poussant des cris de bête sauvage après avoir doublé leur tapis : 3

- Citation : "On monte dans l'ascenseur, y'a Samir Nasri dedans, je le reconnais pas, je taille ses chaussures en français... Junior me regarde super gêné. Je pense qu'il comprend pas... J'en remet une couche "les sobates elles piquent !" Junior ne sait plus quoi faire. On sort, Junior me dit...lol" - Signé : notre caméraman Paco sur Twitter.

- Citation : "Ils sont vraiment cons ces Ricains, ils m'enervent de plus en plus" - Signé : notre confrère Jooles, agacé par l'attitude hautaine de Brian Hastings à l'égard d'un joueur Français.

Benjo, Harper & Kinshu

11/07/2012 07:16

Level 10, après on remballe
Main Event - Day 2A+B

Le dernier niveau de la journée vient de débuter dans l'Amazon et la Brasilia Room. Il est probable que l'on termine ces Day 2A et 2B avec moins de mille joueurs encore en course. Voici les dernières news fraîches comme la rosée du matin (un concept qui n'est guère en vogue à Las Vegas)

Ils se voyaient déjà en haut de l'affiche

Dans la Brasilia Room, certaines têtes de série ont pris un départ canon dans ce Main Event...



Shaun Deeb : 345 000
Aucune place payée sur le Main Event



Eugene Katchalov : 265 000
Meilleur résultat sur le Main Event : 39ème en 2009 (178,857$)



Daniel Negreanu : 260 000
Meilleur résultat sur le Main Event : 11ème en 2001 (63,940$)

Malherbe pousse



Jean-Yves Malherbe saute de son siège : "Hey, j'ai une main complètement folle à te raconter !. Bon, même si j'ai déjà entendu cette phrase des centaines de fois, allons-y. "Sur le niveau précédent, un type relance au bouton. Je call en grosse blinde avec 6-4 assortis. Sur le flop K-8-5, je check-raise son c-bet avec ma gutshot. Il call. Bon là, je give up. On check tous les deux sur le turn J et on check encore sur la river 9. J'annonce hauteur 6 et le mec muck... Il avait une paire de Dames ! Je me retrouve à gagner le pot avec ma hauteur 6 !. Effectivement, c'était bien une main de chinois fou. En tout cas, à l'orée du dernier niveau de la journée, le Belge de poche se porte bien avec un tapis mastoc de 250 000.

Everyday I'm Guignoling

"Zut, j'ai pas réussi à terminer mon livre", nous dit Guignol. Mon collègue et voisin de bureau au 1er étage de chez Winamax a sauté durant l'avant-dernier niveau de la journée. Je vous livre son récit lapidaire : "La table était très difficile. J'avais plus que 30,000, je 4-bet all-in avec ACoeur8Coeur, il me paie avec As-Roi. Les montants ? 2,200, 5,600, tapis, payé. Allez, a plus."

C'est vous qui Boyer

Franck Boyer s'est apparemment bien remis du coup étrange qu'il a disputé tout à l'heure. Le Français possède désormais plus de 80 000.

Il vient de s'adjuger un petit pot : Franck ouvre à 2 300 au cutoff et se fait payer par le joueur en BB. Ce dernier check-call ensuite la mise à 4 100 du tricolore sur le flop 9Coeur4CarreauTCoeur. L'action ralentit sur un KTrèfle turn puisque les deux larrons tapotent rapidement sur la table. Sur la river, un TCarreau, Franck avance 11 000 après un troisième check adverse. Son opposant call très vite avant de muck en voyant le joueur hexagonal retourner APiqueTTrèfle.



Sinon, on a perdu Tatjana Pasalic, son Roi-Da... Ouais, nan, avouons-le, on s'en fout de la main.

Le sondage grivois du soir

La question posée aux couvreurs ce soir était : "Maria Ho, vrais ou faux ?"

9 votes ont été comptabilisés parmi la presse française et américaine, voici les résultats :

"Mais bien sur qu'ils sont faux, arrête de déconner là" : 66%
"Honnêtement, y'a moyen que ce soient des vrais" : 33%

Concernant la réponse à une question subsidiaire évidente :

"Bien sur que je snap" : 89%
"Non, ça ira" : 11% (c'était une fille qui répondait, vous l'avez deviné)



Maria Ho - Bon, j'avoue, c'est pas avec un tel cadrage qu'on va se faire une idée plus précise

Statistiques et citations à la con

- Temps passé à mourir de rire sur ce site durant la dernière pause : 19 minutes

- Premier truc qu'à fait Guignol après avoir sauté : préparer les dés pour la partie de Yam du soir avec Chawips.

- Nombre de joueurs portant le pseudo 'LevLaKuis' encore en course : 0, après l'élimination du membre du King5 Loïc Csorgei avec As-Dame contre As-Neuf.

- Citation : "Le retour en France sans la moindre ITM va être pénible. La sensation d'être un looser, d'avoir laissé mes proches en France pour rien. Les pertes sont élevées et le moral à zéro après ces 2 mois... Je ne réalise pas que je viens d'utiliser ma dernière cartouche mais si, c'est réellement fini ce soir" - Signé : un Adrien Allain visiblement écoeuré de ses championnats du monde.

- Citation : "J'ai tapé Robert Hue dans Hendon Mob, ça donne rien." - Signé : Pierre, couvreur chez PMU, qui voulait se soulager d'un doute.

- Citation : "Hé, si je tape 'Inspecteur N'Guma Winamax' dans Google, on est premiers." - Signé : un Harper frappé par la toute-puissance du SEO.

Benjo, Harper & Kinshu

11/07/2012 08:33

Level 10 : il est temps d'envoyer les dernières sacoches
Main Event - Day 2A+B

On sait déjà qui va terminer en 3e place

A raison de 600$ prélevés sur chacun des 6,598 buy-in de 10,000$ enregistrés pour ce Main Event des WSOP 2012, ce sont 3,958,800 dollars de rake qui ont été collectés par Caesar's Entertainement, propriétaire et opérateur de la marque WSOP depuis 2005. C'est à peu près ce que va remporter le joueur qui terminera en troisième place du tournoi ! Et je vous rappelle que 60 tournois officiels ont été organisés avant celui-ci cet été au Rio, plus tous les satellites, side-events de broke et tables de cash-games 24/24. Du coup, on est dors et déja en mesure de vous donner l'identité du plus gros gagnant de l'été :



Répartition du rake : 4,2% du prize-pool pour Caesar's, 1,8% pour le staff (croupiers, superviseurs...)

Chip-count français - Amazon Room

Cette salle regroupait au départ les joueurs ayant survécu au Day 1A... A 40 minutes de la fin de la journée, il ne reste plus qu'une trentaine de tables actives. Je n'y ai reconnu qu'une poignée de tricolores :

Idris Ambraisse 90,000
Thibaud "thibavol" Guenegou 55,400
Benjamin Pollak 40,000
Nicolas "chawips" Chappuis 28,000

Dugast pillage

"Un dernier A7<KQ pour en finir avec ce cauchemar. Les US c'est fini je me barre ASAP." : c'est en ces termes qu'Antoine Dugast a commenté son élimination dans ce Day 2B du Main Event. Ciao bro !

Roro miné



Un joueur français de plus a ajouté son nom à la longue liste des éliminés du jour : il s'agit de Ronan Monfort. 'Flushroro' (ou 'Roroflush', ça marche dans les deux sens, comme les t-shirts Celio) avait pourtant trouvé un spot parfait pour doubler son tapis : le parisien découvre KTrèfleKCarreau et relance à 2 500 en milieu de parole. Tout le monde fold jusqu'au joueur en petite blinde qui 3-bet joyeusement à 7 500. Ronan met alors peu de temps à shove pour 24 000 au total. Son adversaire se tâte mais paye tout de même relativement vite avec ATrèfleJCoeur, une main qui se transforme en flush max au terme du board 5Trèfle8Trèfle4TrèfleACoeur3Trèfle.

Boyer, suite et fin

Le parcours de Franck Boyer se sera finalement arrêté au cours du dixième level du Day 2B. À une table très agressive, le Français est tombé à 20 blindes en perdant un coup à tapis préflop avec les Dix contre les Rois. Il a ensuite tenté de resteal all-in un joueur actif en plaçant un 3-bet à tapis avec Q-6 mais c'était sans compter sur le réveil d'un troisième larron armé d'une paire de Rois.

Coup de pompe



Dès qu'il double son tapis, ce joueur lance une série de dix pompes. Sortons les calculatrices. Avec 170 000, on peut considérer qu'il a déjà fait un peu plus de 20 pompes. Pour remporter le tournoi, il lui faudra accumuler un total de 197 millions de jetons… et donc doubler environ 11 fois ! Hé, franchement, 135 pompes pour devenir multi-millionnaire, je veux bien les faire.

Chaps perché



Bien qu'ayant délaissé Carly Rae Jepsen et son Call me maybe pour du Skrillex remixant Avicii, ses performances ne s'améliorent pas : à moins d'une heure de la fin du Day2, Nicolas 'Chawips' Chappuis pointe à un faiblard tapis de 28 000.

Sous France

Avec un tapis de 120 000 au départ de la journée, Idris Ambraisse faisait partie des plus beaux tapis tricolores. Il est désormais dans le ventre mou avec 70 000 unités devant lui. « C'est vraiment une souffrance » avoue 'ElquAIdris', « vivement le Day3, c'est là qu'il faudra chatter ! » En plaçant de nombreuses relances excessives et overbets dès son arrivée à une nouvelle table, Idris a néanmoins réussi à se construire une image de fish et espère la rentabiliser sa fin de journée. Il a d'ailleurs bien failli doubler son tapis en se retrouvant dans une situation enviable : brelan contre brelan. Hélas, pas de gros pot à raconter : le board final ressemblait à 7-8-10-As-9 et les deux joueurs ont checké la rivière, ne permettant pas au français de rentabiliser sa paire d'As.

Statistiques et citations à la con

- Temps restant encore à jouer dans ce Day 2A+B : 18 minutes
- Heure locale de Las Vegas au moment où j'écris cette ligne : 00h27
- Nombre de fois que les animateurs radio Winamax ont entendu la chanson "Somebody that I used to know" dans les couloirs du Rio pendant l'émission quotidienne : BEAUCOUP TROP BORDEL Y'EN A MARRE (pareil pour David Guetta)

Benjo, Harper & Kinshu

11/07/2012 09:30

Gaëlle Baumann est chip-leader !
Main Event - Fin du Day 2A+B



C'est le rêve de tout joueur de poker qu'a vécu Gaëlle Baumann en cette seconde journée du Main Event des WSOP : démarrant la partie dans le peloton, la joueuse du Team Winamax a fait parler la poudre en utilisant les nombreux atouts composant son jeu pour terminer en position de chipleader du tournoi !

Sa première table fut un véritable vivier de jetons : Gaëlle a réussi à rendre fou des adversaires peu enclin à laisser une femme dominer la table. Mais bien inférieurs techniquement, ils ont livré leur tapis un à un 'O RLY', qui fut bien aidée par des setups favorables : As-Roi contre deux Dames qui touche un As dans un pot 3-bet, deux As contre As-Roi, un Full contre Brelan ou encore deux As contre deux Rois. Mais ces mains n'auraient jamais été rentabilisées sans un important travail de sape rendant dingue ses adversaires. Relances, 3-bet, float, check-raise : Gaëlle a sorti toute la panoplie du parfait grinder pour mettre à mal l'ensemble des compétiteurs qu'elle a affrontés. Avec un tapis de 505 800, la pro Winamax sera à suivre de très près au Day3 de ce Main Event.

« Quelle journée incroyable » sourit une Gaëlle émerveillée à l'issue de la journée. « Tout s'est passé comme dans un rêve : j'ai eu les bonnes cartes, les bons setups, j'ai très bien joué et j'ai réalisé des bluffs catch en fin de journée. » Un rêve duquel on ne veut pas descendre : il reste six jours de compétition pour garder la tête dans la nuage.

Gaelle Baumann (Team Winamax) : 505 800
Alban Juan : 325 000
Gwen Grandmougin : 310 000
Alexis Bouchouiane : 203 000
Gilbert Diaz : 200 000
Marc Inizan (Team Winamax) 187 000
Philippe Narboni : 165 000
Clément Genon (Qualifié Winamax) : 160 000
David Pagnard : 130 000
Marc Bariller : 125 000
Jérome Naye : 110 000
Rémy Cucak (King5) : 110 000
Giuseppe Zarbo : 100 000
Bruno Martin : 80 000
Yohan Guilbert : 110 000
Guillaume Jenner : 100 000
Jeremy Quehen : 80 000
Nazim Guillaud : 72 300
Elie Payan : 65 000
Gaetan Balleur : 60 000
Valentin Messina : 55 000
Stéphane Gérin : 51 900
Ayaz Badrudin (Qualifié Winamax) : 45 000
Michel Abécassis (Team Winamax) : 25 000

Anthony Picault : 20 000

Harper

Aller à la page 1, 2, 3 Suivant