Semaine 2 – Épreuve 2 – Réponses de La Plume 81

Guillaume Diaz, le parrain de la 5e Semaine de la Top Shark Academy propose aux candidats une main, découpée en 3 parties et invite les aspirants Top Shark à nous faire part de leur réflexion argumentée sur chacune des situations.


Première partie



  • La main de volatile38 - Première partie



CONTEXTE :

Cette main se déroule lors du day 1 de l'EPT Prague. Le tapis de départ est de 30k. Notre adversaire vient d'arriver à table et les seules informations que nous avons sur lui est son âge (25/30 ans) et le fait qu'il porte un logo d'une room que je ne connais pas. Les blinds sont de 150/300 antes 25. Nous possédons 35k avant le coup, Vilain a le stack de départ, 30k.

Tout le monde fold jusqu'à nous et nous relançons 900 avec Q3ss en SB. Vilain call, en BB donc.

Remarque : le joueur contre lequel nous sommes impliqués porte un logo d’une room. Cela peut vouloir dire qu’il est sponsorisé, ou bien tout simplement qualifié. N’ayant pas eu d’informations concernant un patch « team pro » nous gardons l’hypothèse que le joueur est un qualifié online.
Nous n’avons donc pas d’information particulière quant à son niveau de jeu, il peut très bien être joueur amateur ou joueur confirmé voire professionnel.
A l’inverse nous portons un logo du team pro Winamax. Cette information n’est forcément pas mise de côté par vilain qui sait que nous sommes compétents.

FLOP : AdKsQd

Taille du pot : 2025.

ACTION :

Deux choix s’offrent à nous pour l’action au flop, le check ou le c-bet, nous allons les développer ultérieurement.

RANGE PERCUE PAR VILAIN SUR NOTRE OPEN 3X PREFLOP DE SB :

Logiquement, dans cette configuration vilain doit penser que nous avons une range assez solide. Nous n’avons pas encore joué de coups contre lui auparavant. Il n’y pas d’intérêt particulier à ouvrir des mains possédant une faible équité.

Nous allons détailler l’éventail de mains que nous pouvons posséder aux yeux de vilain dans cette configuration :

-    22+
-    A2s à AKs, A2o à AKo
-    K6s+, K8o+
-    Q7s+, Q8o+
-    J7s+, J8o+
-    T7s+, T8o+
-    97s+, 98o+
-    86s+, 87o
-    75s+, 76o, etc.
-    Tous les connecteurs assortis et les connecteurs assortis one gapper (65s, 42s, etc.)

REMARQUE : ceci est la range perçue par notre adversaire (sans historique).

RANGE DE NOTRE ADVERSAIRE APRÈS SON CALL PREFLOP DE BB :
Notre adversaire décide de call en position après que nous ayons open à 3X. De ce fait, nous estimons la range assez solide vu que n’avons pas encore joué de coups ensemble.

Voici l’éventail de mains probables de vilain :

-    22 à JJ
-    A2s à AQs, A2o à AQo
-    K8s à KQs, KTo à KQo
-    Q8s+, Q9o+
-    J8s+, J9o+
-    T9s, T8s, T9o
-    98s, 97s, 98o
-    87s, 86s, 87o
-    76s, 75s, 76o
-    65s, 64s, 65o
-    54s

ACTION AU FLOP :

Comme nous l’avons dis précédemment, deux choix s’offrent à nous, le check ou le c-bet. Nous allons détailler les raisons de ces deux choix.

Les raisons pour Check : L’avantage est d’obtenir une carte gratuite à la turn et de pouvoir éventuellement delayed c-bet la plupart des turns ou re-check, et ce dans l’hypothèse où notre adversaire ne bet pas le flop. Dans le cas contraire nous serions à l’aveugle, obligés de subir le coup et aussi perdre notre équité.
Mais grâce à un check de notre part, vilain peut-être enclin à vouloir bet en bluff pur ou en semi-bluff, et ainsi nous prendrions de la value sur toutes les mains que nous dominons au flop. Le seul mauvais point du check est que notre main n’est pas suffisamment forte pour payer deux autres barrels supplémentaires turn et river sans historique contre vilain.

C-bet : il va nous permettre de gagner le coup tout de suite la plupart du temps. Si vilain décide de call nous pourrons réévaluer sa range turn et décider de second barrel ou pas en fonction de la turn présente et de l’équité de notre main. Sur notre c-bet notre range perçue par vilain va se resserrer énormément. Sur un board AKQ nous allons c-bet une grande partie de notre range.
L’inconvénient du c-bet ici est de faire fold au flop toutes les mains que nous dominons, et ne pas prendre de value contre toutes ces mains là en lui laissant l’opportunité de bluffer si nous avions checké.

Sizing du c-bet : 950 (environ 45% du pot).

Pour nous la décision optimale est de check ce flop pour les raisons détaillées ci-dessus.
 


Deuxième partie



  • La main de volatile38 - Deuxième partie


CONTEXTE : " Nous décidons de check et Notre adversaire mise 1200. Nous payons, considérant que Vilain va miser avec une grosse partie de sa range, que ca soit avec des Jx ou Tx, des flushs draws ou même des mains sans aucune équité type 56o, 89o..."

TURN :  Kc, Check Check.

RIVER :Qc

Remarque : Nous allons considérer que vilain peut également avoir dans sa range des mains de types Ax, Kx, Qx, des doubles paires (type KQ, AQ) ainsi que Nuts (Jto), sachant qu'il est fort probable qu'il n'ai aucune premium dans sa range, on peut mettre de coté l'idée qu'il puisse posséder brelan sur ce flop.

Taille du pot : 4425

ACTION :

Deux choix s’offrent à nous pour l’action river, le check/bet, nous allons les développer ultérieurement.

RANGE DE NOTRE ADVERSAIRE RIVER :

- Suite a son check back turn la range de vilain se réduit, on peut considérer qu'il a stoppé un grande partie de ses bluffs, très souvent ceux sans équité tel que 67o, 89o, etc.
-on peut aussi réduire sa range de value, il n'aurait sûrement pas check back un Kx sur ce board et laisser un éventuelle tirage rentrer river.
-il peut posséder des mains fortes non nutsé du type JTo, JTs, KQo, KQs, Q8s+, Q9o+,AQs, AQo.

Voici l’éventail de mains probables de vilain :

-    22 à JJ
-    A2s à AQs, A2o à AQo
-    KQs, KQo
-    Q8s+, Q9o+
-    J8s+, J9o+
-    T9s, T8s, T9o
-    98s, 97s, 98o
-    87s, 86s, 87o
-    76s, 75s, 76o
-    65s, 64s, 65o
-    54s


RANGE PERCUE PAR VILAIN RIVER:

Après notre check call sur ce flop notre range perçue part notre adversaire s'est amplement resserrée, il est évident que toute les mains n'ayant pas connectée avec ce flop ne sont plus dans notre range.

-    AA, KK, QQ, JJ, TT.
-    A2s à AKs, A2o à AKo
-    K6s+, K8o+
-    Q7s+, Q8o+
-    JTo, JTs
-    Tous les connecteurs assortis et les connecteurs assortis one gapper a carreaux (65s, 75s, etc.) qui aurait trouvés tirage couleur au flop.

ACTION AU RIVER:

Comme nous l’avons dit précédemment, deux choix s’offrent à nous, le check/bet. Nous allons détailler les raisons de ces deux choix.

Les raisons pour Check :

    -Check- Call : nous pouvons prendre la décision de check call sur cette river pour control pot dans les rares cas ou nous aurions la main perdante contre des mains du type (AQ, KQ,).
Nous lui laissons par la même occasion la possibilité de pouvoir bet en bluff river.
    -Check-Raise : nous pouvons prendre la décision de check raise sur cette river pour value sur une infime partie de sa range et ainsi nous polariser sur des mains soient beaucoup plus fortes (nuts), soient beaucoup plus faibles (miss draw). Sachant que nous représentons très peu de Kx dans ce spot, notre adversaire peut être tenté de hero call river avec un As.

Les raisons pour Bet :

    - Mini bet : sizing entre 2 et 3bb pour tout simplement lui laisser une bonne cote de call pour partager le pot (vue que le board nous donne à tous les deux paires KK et QQ kicker As).
Mais aussi nous lui laissons par la même occasion la place de nous relancer en bluff (induce) dans l espoir de nous faire fold un partage ou un As.

    - 1/3 pot : Sizing entre 1300 et 1600 pour value contre tout ces Asx et aussi comme le mini bet lui laisser une petite place de call pour partager le pot.
 
    - 3/4 pot : sizing entre 3200 et 3800 pour se polariser et donc faire une grosse value sur une main type Ax ou JT qui aurait décidée de nous hero call.


    - Pot/Overbet : sizing entre 4000 et 6000 pour se polariser et représenter un bluff sachant que vilain n'a probablement pas de K dans ce spot. Il pourrait être tenté de nous hero call avec As ainsi que JT.


Notre décision : Mini Bet pour les raisons ci-dessus mais aussi pour la simple et bonne raison que si vilain prenait la décision de nous sur-relancer river nous pourrions payer sans trop d’hésitation.
 

 


Troisième partie



  • La main de volatile38 - Troisième partie


CONTEXTE : "Nous décidons de bet 1300, soit à peu près un tiers du pot."

Hero bet 1300 et Vilain raise a 7,000.


Remarque : Comme nous l'avions expliqué dans la 2ème partie, le fait de mini bet pouvais entraîner vilain à nous raise en bluff, maintenant nous allons devoir calculer notre côte face à la range de notre adversaire pour voir si notre call est EV+ ou non.

Taille du pot : 12 725

BOARD : Ad, Ks, Qd, Kc, Qc.

NOTRE MAIN : Qs, 3s.

ACTIONS POSSIBLES :

Deux choix s’offrent à nous pour l’action river, le call/fold, nous allons déterminer la plus profitable de ces deux décisions ultérieurement.

RANGE DE NOTRE ADVERSAIRE APRES SON RAISE RIVER :

Voici l’éventail de mains probables de vilain :

-    22 (6 combos) à JJ 60 combos
-    AQs (1 combo), AQo (2combos) 3 combos
-    KQs (1 combo), KQo (1combo) 2 combos
-    J8s (4 combos), J9s, J9o (12 combos) 20 combos
-    T9s, T8s, T9o 20 combos
-    98s, 97s, 98o 20 combos
-    87s, 86s, 87o 20 combos
-    76s, 75s, 76o 20 combos
-    65s, 64s, 65o 20 combos
-    54s 4 combos

RANGE PERCUE PAR VILAIN APRES NOTRE BET RIVER:


-    AA, KK, QQ
-    A2s à AKs, A2o à AKo
-    Q7s, Q8s, Q9s, QTs, QJs, Q8o, Q9o, QTo, QJo
-    JTo, JTs
-    Tous les connecteurs assortis et les connecteurs assortis one gapper à carreaux (65s, 75s, etc.) qui auraient trouvé tirage couleur au flop.

ACTION RIVER:

Comme expliqué plus tôt deux choix s’offrent à nous pour l’action river, le call/fold, nous allons expliquer les raisons de notre décision finale.


Notre décision : call

Si nous choisissons le call ici, et que ce dernier est perdant, nous tomberions à environ 25k jetons, ce qui nous laisse toujours dans un bloc confortable d'environ 80BB. Si nous foldons nous nous laissons à 30k soit 100BB, la décision importe peu par rapport à notre stack size.

Comme on l’a explicité dans la deuxième partie, notre bet river peut induce énormément de bluff de sa part. Dans ce spot, nous n’avons pas ou très peu de K dans notre range puisque nous aurions très probablement c-bet celui-ci au flop. De ce fait, comme nous représentons souvent un A, une dame, ou une main qui miserait pour éviter le partage, vilain a toute la latitude pour transformer sa main en bluff dans l’espoir de nous faire fold le type de mains cité juste avant.
Le fait de bet petit oblige vilain à ne pas pouvoir raise trop cher. Ainsi nous gardons l’opportunité de call sans que cela n’impacte trop fortement notre stack et ainsi notre survie dans le tournoi.
L’avantage d’avoir check-call flop nous permet de garder 100% de sa range, et ainsi 100% de sa range de bluff.

Vilain a clairement très peu de combo de value dans sa range.


Nous sommes battus par 5 combos et nous dominons 184 combos (cf. range de notre adversaire après son raise river)

Nous avons 5700 à rajouter dans un pot contenant 12725. De ce fait, notre call doit être bon 45% du temps pour que notre call soit EV+. Vu le nombre de combos que nous dominons (184) par rapport à ceux qui nous dominent (5) aux vues de la range adverse, notre call est gagnant. Par une simple division (184/(184+5))  nous pouvons établir que nous sommes 97% du temps devant sa range. Par ce constat la décision de call est facile.
 

Conclusion de la main de Guillaume


Le sizing de notre bet river a pour but de value sur les quelques Ax que peut avoir notre adversaire, mais aussi pour induire un bluff de sa part. Nous restons donc cohérent et payons pour voir notre adversaire retourner Jd8s.