Semaine 2 – Épreuve 2 – Réponses de Elvanvan

Guillaume Diaz, le parrain de la 5e Semaine de la Top Shark Academy propose aux candidats une main, découpée en 3 parties et invite les aspirants Top Shark à nous faire part de leur réflexion argumentée sur chacune des situations.
 

Première partie



  • La main de volatile38 - Première partie


CONTEXTE

Nous sommes sur l’EPT de Prague.

Notre adversaire porte un logo d’une room que nous ne connaissons pas, fait-il parti de la team pro ou simple qualifié difficile de connaître le niveau réel de vilain.

Nous portons également un logo, de la team pro, celui de Winamax, que notre adversaire connaît à coup sur, et qui nous donne par voie de conséquence du crédit.

MAIN

Nous sommes dans les blinds 150/300 ante 25.

Dans cette bataille  de blinds,  nous sommes avec vilain tous les deux bien deep (115 bb chez nous, et 100 chez vilain).

Vilain paye notre bet à 900 (x 3)  

Le pot est à environ 2000 (Je suppose une table à 9 joueurs)

Nous avons Q3ss

Le flop tombe : AdKsQd

Action Cbet/Check ?

Notre vilain, pro ou qualifié compte bien défendre sa blind, j’estime sa range large à:

22+,A2o+, A2s+, K7o+,K2s+, Q8o+, Q4s+, J8o+,J7s+,T9o,T7s+, 97s+ et les suited connectors 56s+ et retire les TT+, AQo, AQs+ qu’il aurait probablement 3bet.

Notre range perçue est un moins large, du fait que nous sommes hors de position et  de notre bet (x3). Notre range perçue exclu notre main.

22+,A2o+,A2s+,K7o+K5s+,Q9o+,Q7s+,J9o+,J8s+,T9s,98s

Cbet : Nous avons ici un flop très drawy avec des scary cards qui touche plus notre range perçue que celle qu’on lui attribue.

Un Cbet à hauteur de 1100 nous permet de garder le lead et de récolter directement des informations sur sa range et selon les différents cas de figures :
 

  • 1.    Vilain a complétement loupé son flop, il fold, nous remportons le coup.
  • 2.    Vilain float et nous pouvons affiner sa range :
    ATo, AJo, A2s+, Kd7+,K2dd+, Q4dd+, JTo,J7dd+,T7dd+, 97dd+
    Cette line nous obligera souvent à 2 barell à la turn.
  • 3.    Vilain raise, et en fonction de sa relance nous conduira très souvent vers un fold.


Check : Nous permet de contrôler la taille du pot  et d’agir en fonction de l’action à suivre.
 

  • 1.    Vilain check back,  et il est alors difficile d’affiner sa range sachant qu’il contrôlerait les débat avec ses A et ses K.
  • 2.    Vilain Bet
    Il a :
    -    souvent une paire et alors nous sommes derrière, ou air et tente d’arracher sur ce flop.
    -    rarement double paire (KQo et KQs),
    -    jamais brelan, et exceptionnellement quinte.
    -    Il est également de temps en temps en semi-bluff avec ses flush draw.


Tout dépendra de sa mise mais 95% du temps nous callerons avec 4 outs qui améliore notre jeu directement et nous met quasi à coup sur devant vilain (deux Q, deux 3), et 10 outs qui nous donne de l’équité turn (flush draw back door).

Cette line nous fait subir le coup

Conclusion : je préfère sur ce flop choisir l’option Cbet, qui :
 

  • - peut nous permettre parfois de ramasser directement le pot,
  • - de garder le lead sur un board qui touche plus notre range que la sienne s’il float (il sera souvent à tirage)
  • - d’être fixé sur le fait qu’il soit devant nous au flop s’il venait à raise

 


Deuxième partie



  • La main de volatile38 - Deuxième partie


Flop : [AdKsQd]
Nous avons donc check, puis call la mise à 1200 de vilain.

Notre range perçue suite à notre call :

  • -    Vilain ne nous voit plus sur un flush draw ou gutshot avec les Tx et Jx que nous aurions Cbet avec de l’équité ou pour remporter le coup directement.
  • Nous représentons une paire minimum.
  • La range de vilain
  • -    souvent une paire et alors nous sommes derrière, ou air et tente d’arracher sur ce flop.
  • -    rarement double paire (KQo et KQs),
  • -    jamais brelan, et exceptionnellement quinte.
  • -    Il est également de temps en temps en semi-bluff avec ses flush draw et gutshot


Rappel de la range attribuée préflop : 22+,A2o+, A2s+, K7o+,K2s+, Q8o+, Q4s+, J8o+,J7s+,T9o,T7s+, 97s+ et les suited connectors 56s+ et retire les TT+, AQo, AQs+

Le pot est désormais à 4400

Turn : [AdKsQd] [Kc]

Check-check

Son check back me fait dire :

  • -    qu’il n’a pas une main sans aucune équité (97s+, et 56s+ que je mettais dans sa range préflop et qui n’étaient pas suitées à carreau) ou c’est qu’il give up, n’imaginant pas qu’il puisse bluff river avec ces mains.
  • -    Qu’il  peut garder son équité avec tous ses Ax, Qx


Je pense qu’il aurait Cbet 70% du temps avec un Kx, et le reste du temps checké ne me voyant plus à tirage.

Vilain nous voit maintenant soit sur une paire (A ou Q), ou le brelan de K

River : [AdKsQd] [Kc] [Qc]

Bet pour value river ?
Quel intérêt avons nous aux yeux de vilain pour bet ici ?

Essayer d’éviter le split s’il nous voit sur un As et qu’il en a un dans sa main, ou alors qu’il nous met sur un roi.

Evaluons les combos en fonction de la range que j’ai attribué a vilain.

- Les combos  que nous battons et susceptibles d’être payés river  (30% du temps):
Tous les A2 à AJ avec les As,Ac,Ah soit 3x40x0,3=40 combos

-Les combos qui nous battent et nous serons relancés a coup sur (100% du temps) avec les nuts :
Tous les K7o+ : 31 combos et les K2s+ : 21 soit (31+21)x1x0,3 = 15,6 combos
Le facteur 0,3 est le facteur de pondération que j’estime suite à son check turn.

- Les combos qui splittent et payés 90% du temps  :
Q7hh+ : 5 combos et Qh9+ : 9 combos soit (9+5)x0,9= 12,6 combos

Instinctivement j’aurai check call, pour contrôler mais suite à mon analyse, notre main à une équité de 59% (40/68,2x100). Nous allons donc opter pour un bet à hauteur de 1600 qui lui donne la côte pour récupérer ses 2000 du pot s’il pense spliter avec un as, ou même mieux pour lui s’il nous voit sur un As et possède la dernière dame, qui nous ferait réellement spliter. Et si il nous raise il faudra réévaluer ce que je laisse pour la partie3.
 

 


Troisième partie



  • La main de volatile38 - Troisième partie


River : [AdKsQd] [Kc] [Qc]

Nous misons donc 1300 dans un pot de 4400 et vilain se polarise avec un raise en overbet à 7000 pour un pot de 5700 portant ainsi le pot à 12700.

Avec un as ou dame, vilain aurait de la showdown value, il n’aurait donc jamais 3bet.

Vilain est donc soit en value avec un roi, soit en bluff avec des mains sans plus aucune équité.

Dans un coup où il n’a investit jusqu’ici que 2100, soit 7% de son tapis initial, vilain, s’il est en bluff, risque 23% de plus pour un gain de :
5700/30000x100 soit 19%

Si son bluff passe 2 fois sur 3 son action est largement EV+, ce qui je pense sera facilement le cas dans cette configuration, ou il aura compris que nous n’avions pas le roi.

De notre côté nous avons investit, 900+1200+1300 soit 3400 (10% de notre tapis avant le coup) et vilain nous demande de rajouter 5700 soit 16 % de plus pour un gain de : 12700/35000x100 = 36%.

Il faudrait donc que notre hero call soit bon une fois sur 3 pour être EV+/4%.

Mais j’estime qu’il est 8  fois sur 10 en value plutôt qu’en bluff , tenter un hero call ici est EV-,

Si vilain bluff bien joué à lui , mais n’ayant pas plus d’informations sur lui, je ne me risquerais pas dans un hero call et fold, avec un peu d’acting s’il le faut, mais sans trop d’hésitation.
 

Conclusion de la main de Guillaume


Le sizing de notre bet river a pour but de value sur les quelques Ax que peut avoir notre adversaire, mais aussi pour induire un bluff de sa part. Nous restons donc cohérent et payons pour voir notre adversaire retourner Jd8s.