Semaine 3 – Épreuve 2 – Réponses de FILAILVIT


Introduction :
A travers cette main, nous allons aborder plusieurs thèmes qui me semblent essentiels pour être gagnant au poker :
•    Le jeu en position
•    Estimer la range* adverse et notre range perçue
•    Les sizing et timing tells*
•    Le héro fold

Le contexte :
 Nous sommes sur un deepstack 1€. J'ai un tapis de 181k au début du coup. Il reste 230 joueurs pour 115 itm et l'average est à 90k.
 J'ai joué tight agressif depuis le début du tournoi et par conséquent j'ai une image d'un joueur solide à la table.
« rosette53 vient d'arriver à la table, mais d'après mon tracker, je dispose tout de même de quelques informations qui pourrons m'être utile pour l'analyse du coup  :

C'est un joueur loose aggressif  vu ses stats » : Vpip* 33, Pfr* 25, Agg* 90, % donkbet au flop :15%


Le Préflop :
Vilain décide d'open 3x au high jack. Je décide de juste call au cut off pour les raisons suivantes :
•    Je n'ai pas envie de go broke aussi deep avec cette main qui joue bien en position contre un joueur présumé faible.
•    Je veux induce* un shove light des plus petits tapis restants à parler.
•    Je suis en position sur mon adversaire et à ces limites, les joueurs commettent beaucoup d'erreur postflop. ( notamment parce ce que je garde dans sa range des mains dominés du type QK, JQ)

Malgré le peu d'infos sur Vilain, on estime qu'il joue loose aggro et vu son sizing à 3x alors qu'il y a 3 joueurs dans la zone à 20bb à parler après lui ,  qu'il va open au high jack une range du type : 22+, A9+, KJ+, QT+, JT, 56s+ .

Ma range perçue est plutôt tight,  étant donné les short stack qui doivent parler après nous . Nous l'estimons donc à 22+, ATs+, KTs+, QTs+, JTs, T9s, AJo+, Kqo.

(Attention ! : Beaucoup de joueurs récréatifs  ne prennent pas en compte cet aspect de range perçue. C'est pourquoi il est difficile de pouvoir représenter une main face à ce type de joueur et par conséquent il est déconseillé de bluffer mais plutôt de miser en value).

Le flop :
Qh 9s 9c
Le pot est de 16,4k
Mon adversaire décide de donk bet très rapidement à 3bb.

Comment interpréter cette mise ?

Durant cette épreuve, j'ai pu remarquer qu'en basse limite les joueurs « récréatifs » adorent donk bet pour infos avec des bottoms paires, des tirages, des as high etc.. J'interprète clairement  cela comme un signe de faiblesse.
Nous affinons  sa range pour le moment à 22+, A9+, KJ+, QT+, JT+, 89
Tandis que la mienne ne change quasiment pas :  77+, ATs+, KTs+, QTs+, JTs, T9s, AJo+, Kqo.

Mes options :

*Fold: inenvisageable avec top paire top kicker sur un min donk bet

*Raise : On lui fait fold une trop grande partie de sa range de semi bluff et air. Et on se value cut face à ses combos de « nuts »

*Call : On masque la force de notre main et on garde ses mains dominées.

La turn : 4c.

Le pot fait désormais 28,4k.
Vilain donk bet une nouvelle fois à 3bb mais cette fois çi j'opte pour un raise à 18k pour value.
Le call n'est pas mauvais en soi, mais j'ai estimé pouvoir prendre plus de value à raise face à ses mains faibles ou dominés. Surtout que les joueurs à ces limites sont très calling station et ne lâcherons pas une paire ou un tirage.

Je raise donc à 18k et Il call instantanément.

Pour moi, c'est un timing tell de faiblesse ( probablement un tirage)
J'exclu donc de sa range tous les combos avec un 9.

Sa range : 77+,  AT+, KJ+, QT+, JT+

Ma range perçue est maintenant mergée* entre mes combos de semi bluff ( TJ, KJ..) et mes combos de mains fortes (99, QQ, KK, AA, AQ..).

-Mon plan d'action river est évidement de bet pour value sur la quasi totalité du paquet et probablement de raise pour value sur un nouveau min donk bet de Vilain.
En cas de check raise, le fold serait sans aucun doute la meilleure option.


La river : 8d

« rosette53 » mise une nouvelle fois très rapidement à hauteur du pot (64,4k).

Il s'agit une nouvelle fois d’interpréter le montant et la vitesse de sa mise.
Il faut également réfléchir avec quels types de mains Vilain va bet aussi cher et aussi vite sur cette river.
A basse limite, j'ai noté qu'une mise à hauteur du pot signifie à 90% du temps les « nuts ».
Dans la range présumée de Vilain, il y a désormais 16 combos de TJ et 3 combos de 88 qui nous battent. (soit 19 combos)

Nous avons 3 options possibles :

Raise : Comme expliqué précédemment, le donk bet pot chez un joueur amateur est très souvent signe de mains très fortes.
Le pot est déjà très gros et nous avons seulement top paire top kicker.  Relancer n'a donc pas d'intérêts.

Call :  Nous avons une cote de 2 contre 1. Pour être break even* si on call son pot size bet, nous avons besoin d'au minimum 30% d'équité.
Or, j'estime que Vilain ne va bluff que 10% dans ce spot et bet pot 90% du temps avec les (quasi) nuts.
Notre call ne serait donc pas rentable sur le long terme.

Fold : C'est la solution la plus sage et mathématiquement la plus rentable. On conserve malgré tout un stack de 75bb.


Conclusion :

Ainsi, j'ai voulu démontrer que les analyses de la range adverse et de notre range perçue, ainsi que celles des sizing et timing tells, nous permettent de réévaluer nos plans d'action sur chaque street et ainsi, nous forcer à choisir la solution la plus rentable possible.
Même si,je vous l'accorde, cela fait mal au cœur, il faut savoir folder ses grosses mains quand tous les indicateurs sont au rouge et préserver notre stack pour la suite du tournoi.

J'ajouterai également que pour être gagnant sur ces basses limites  (où la plupart des joueur sont catégorisés comme « récréatifs » et « calling station »), il faut appliquer un poker solide en sélectionnant correctement ses mains préflop, laisser votre égo de côté en évitant de surjouer vos mains et de bluffer trop souvent, ainsi que de jouer en position au maximum pour exploiter au mieux vos adversaires.`






Lexique :

*VPIP : Pourcentage de mains auxquelles prend part un joueur qui doit miser pour y participer

*PFR : Pourcentage de mains qu'un joueur a relancées preflop.

*Agg : Facteur d'agressivité

*Timing tell : Littéralement indice donné par le temps de réaction. Selon qu'un joueur agit instantanément ou en prenant beaucoup de temps, on peut amincir son éventail de mains plausibles.

*Induce : Inciter

*Range : Ensemble des cartes fermées qu'un joueur est susceptible de posséder dans une situation donnée, au vu de ses actions sur le coup et de son profil.

*Break Even : signifie que les coûts et les bénéfices sont égaux : il n'y a ni pertes, ni gains.

*Range mergée : Composer (une range de mains) de mains fortes et de mains moyennes

*Calling station : Joueur qui suit quelle que soit la mise adverse, et quel que soit son jeu. C'est le type de joueur vous permettant d'extraire un maximum de valeur de vos mains faites. C'est également le type de joueur qu'il ne faut pas essayer de bluffer.