Mustapha Kanit, alias lasagnaaammm

 

Mustapha Kanit, alias lasagnaaammmA 26 ans, le jovial numéro 1 italien est un véritable OVNI parmi les pros : charismatique mais redouté aux tables, on le craint autant qu’on l’aime

Pour Mustapha Kanit, la rencontre avec le poker s’est faite dès l’adolescence. Dès dix ans, l’italo-marocain se passionnait déjà pour un autre jeu de cartes majeur du 21ème siècle, Magic : The Gathering. « J’étais toujours le plus jeune au sein de mon groupe d’amis. Un soir, ils m’ont invité à les rejoindre sur leur partie de poker hebdomadaire. Le buy-in était de 30 €, autrement dit tout l’argent du monde pour moi. L’un de mes potes était réputé pour être très fort. Je l’ai battu à plate couture ! » Une famille dispersée, des cours peu passionnants et une jeunesse vécue en liberté donneront à ce féru de mathématiques quantité de temps libre pour explorer la complexité du poker et ses possibilités stratégiques quasi-infinies.

Malgré les mises en garde de son entourage, Mustapha envisage rapidement un avenir avec des cartes en main. Pourquoi pas ? Le jeu le passionne et lui permet de commencer à gagner sa vie sans avoir l’impression de véritablement bosser. « Mes amis et ma famille me disaient que j’étais fou, mais j’ai très vite cru en moi, en mon potentiel. Quand j’ai fêté mes 18 ans, je savais déjà que mon futur passerait par le poker. » D’autant plus que le jeune homme a la bougeotte. Cela tombe bien : le poker va se révéler le parfait moyen d’assouvir sa soif de voyages. Mustapha fait ses valises, et testera très jeune tout ce que l’Europe compte de destinations poker, remportant ses premiers succès à Malte, Barcelone, Madrid, Cannes… Mieux encore : à la table, celui qui fut un ado plutôt timide découvre sa vraie nature, celle d’un compétiteur jovial, curieux d’autrui, pas avare de bon mots, catalyseur de fous rires. Sa victoire sur le tournoi Italian Poker Tour de Nova Gorica en mars 2011 le fera connaître auprès des joueurs de son pays, avant que les pros européens ne découvrent son talent six mois plus tard lors de la finale du Partouche Poker Tour.

Il ne faut pas croire, cependant, que l’ascension de Mustapha vers les sommets s’est faite sans embûches : « A 21 ans, j’ai tout perdu. J’ai fait de mauvais investissements avec mes gains et traversé une très mauvaise période aux tables, en ligne et en live. Pendant un an, un an et demi, je ne gagnais plus. J’ai dû tout recommencer à zéro, mais ce n’était pas si grave. J’avais vécu de pires moments dans la vie ! » Pas découragé, Mustapha garde la tête haute, et poursuit son travail d’apprentissage. « Cette période m’a forcé à trouver, et corriger, les défauts de mon jeu. » C’est à ce moment-là, aussi, qu’il se transformera en un véritable spécialiste des tournois multi-tables. « Jusque-là, je jouais à tous les formats : Sit&Go, heads-up, cash-games… Je me débrouillais bien partout, mais je sentais que les tournois étaient mon meilleur terrain de jeu. Tour à tour, les meilleurs joueurs se spécialisaient tous dans un domaine spécifique. A partir de là, je me suis dit, OK, moi je vais mettre toute mon énergie dans les MTT. »

Le travail de Mustapha portera rapidement ses fruits : sa créativité aux tables se développe, et les résultats reviennent pour faire de nouveau gonfler sa bankroll. Arrive alors 2015. L’année la plus fructueuse de sa jeune carrière (jusqu’à présent !), celle qui le verra planter son drapeau sur les cimes du poker professionnel. Au cours de douze mois magiques, Mustapha va remporter deux des plus gros tournois de poker des sphères online, les SCOOP et les FTOPS, pour un total de 1,5 million de dollars, puis triompher à Monte Carlo sur l’un des tournois les plus difficiles de l’année, le Super High Roller à 50 000 €, et remporter le High Roller de l’EPT Barcelone trois mois plus tard. « Je suis particulièrement fier de ma victoire à Barcelone, car j’ai gagné la grande majorité des coups sans avoir à montrer mes cartes. Et j’ai aussi réussi à jeter des grosses mains lorsque je me sentais battu. » Un an plus tard, en avril 2016, Mustapha réédite son exploit sur le Super High Roller de Monte Carlo, dont le prix d’entrée a été doublé à 100 000 €, ajoutant une ligne à 1,462 million d’euros à un palmarès déjà bien riche.

Au moment de devenir le premier pro italien du Team Winamax, Mustapha Kanit est fermement installé dans le cercle très fermé des high rollers : les joueurs qu’il admirait quelques années plutôt, tels Jason Mercier, Benny Spindler, et Daniel Negreanu, le traitent désormais d’égal à égal. Ils apprécient sa bonne humeur constante, son fair play sans pareil, mais redoutent ses stratégies, qui prennent souvent à contre-pied les tendances établies, et sa capacité d’adaptation à tous les types d’adversaires qu’il rencontre. Neuf ans après ses débuts, le jovial Mustapha trône en tête du “Hall of Fame” des joueurs de son pays, ayant dépassé en 2017 la barre des 9 millions de dollars de gain de carrière en live, auxquels il faut ajouter plus de 4,5 millions de dollars engrangés en ligne. Il appartient à une espèce rare : celle des joueurs très difficiles à battre, mais dont on accueille tout de même avec plaisir l’arrivée à table.



  •      Accomplissement majeurs en tournoi live

    03/2017 PSC Panama High Roller 25 500 $ - Panama 3e (161 700 $)
    01/2017 PCA High Roller 50 000 $ - Bahamas 2e (695 740 $)
    04/2016 EPT Grand Final Super High Roller 100 000 € - Monte Carlo 2e (1 462 000 €)
    02/2016 European Poker Tour High Roller 25 750 € - Dublin Vainqueur (501 640 €)
    01/2016 PCA Super High Roller 100 000 $ - Bahamas 4e (596 360 $)
    10/2015 WSOP Europe High Roller 25 600 € - Berlin 3e (227 145 €)
    08/2015 European Poker Tour High Roller 10 300 € - Barcelona Vainqueur (738 759 €)
    05/2015 EPT Grand Final Super High Roller 50 000 € - Monte Carlo Vainqueur (936 500 €)
    08/2014 European Poker Tour Super High Roller 50 000 € - Barcelona 9e (105 455 €)
    06/2014 World Series of Poker 5 000 $ - Las Vegas 5e (128 862 $)
    06/2014 World Series of Poker 1 500 $ - Las Vegas 5e (117 079 $)
    04/2014 FPS High Roller 2 200 € - Monte Carlo 3e (57 900 €)
    04/2014 European Poker Tour High Roller 10 300 € - Sanremo 5e (77 700 €)
    01/2014 Aussie Millions 6-max 1 100 A$ - Melbourne Vainqueur (90 698 $)
    01/2014 Aussie Millions 1 100 A$ - Melbourne Vainqueur (173 517 $)
    01/2014 PCA High Roller 25 500 $ - Bahamas 4e (492 600 $)
    09/2011 Partouche Poker Tour 8 500 € - Cannes 6e (190 000 €)
    03/2011 Italian Poker Tour 2 200 € - Nova Gorica Vainqueur (200 000 €)
    11/2009 Malta Poker Dream 1 100 € - Malte 2e (53 500 €)

     



La page du «  Team  »