Leo Margets, alias LeoMargets

Leo Margets alias LeoMargetsSon talent a éclaté au grand jour lors du Main Event des World Series of Poker 2009, pour faire d’elle l’une des figures les plus reconnues du poker Espagnol. Cumulant près d’un million de dollars de gains en live, la Barcelonaise est parvenue à exporter ses talents bien au-delà des frontières du poker.

Devenir la toute première joueuse de poker professionnelle reconnue et médiatisée au sein de son Espagne natale : voilà un destin que Leo Margets n’envisageait pas le moins du monde au moment de disputer ses premières parties de Texas Hold’em en 2006. « Je ne me suis jamais dit que j’allais en faire mon métier ! Mais j’étais tellement fascinée par le poker que je voulais m’améliorer et devenir meilleure, encore et encore. Le résultat, c’est que je suis finalement devenue pro… mais ce n’a jamais été mon intention initiale. » Un discours qui résume plutôt bien la Barcelonaise, au poker comme ailleurs : motivée non pas par la destination, mais par le chemin à parcourir pour atteindre cette destination.

Leo a 22 ans lorsqu’elle découvre le poker : elle ne le sait pas encore, mais ce jeu va s’avérer être la réponse parfaite à son état d’esprit du moment. « A cette époque de ma vie, je n’avais pas vraiment de vocation, je ne savais pas ce que j’allais faire. J’avais obtenu mon diplôme à Londres, puis je m’étais mise à voyager, toute seule, ce qui fut pour moi la meilleure forme d’éducation possible. » Après quatre mois en Amérique du Sud puis six mois en Australie, Leo obtient une maitrise en management et communication, et commence à travailler pour la prestigieuse agence IMG, firme leader dans le domaine du management sportif. C’est là que le poker entre en scène : grâce à une bonne dose de passion, énormément de travail, et un petit peu de chance, Leo ne va pas tarder à faire parler d’elle.

« Le timing, c’est quelque chose de fondamental », se souvient-elle a posteriori. Une victoire sur un tournoi universitaire organisé à Barcelone va lui valoir quelques articles et un premier contrat de sponsoring. L’édition 2009 des World Series of Poker approche et, comme tous les joueurs de la planète, Leo ne pense qu’à une chose : s’envoler pour Las Vegas. « Tout le monde se préparait à partir. Sauf moi ! Je n’avais qu’un tout petit contrat. J’ai supplié, ils m’ont dit ‘Pas question’, j’ai supplié encore. Et au moment où j’avais fini par me résigner au fait que cela n’arriverait jamais, ils ont dit ‘OK’. Je me rappelle encore de ce jour : je n’avais jamais été aussi heureuse ! »

De fait, le meilleur reste encore à venir : arrivée à Vegas, Leo Margets prend part au plus gros et au plus beau tournoi de poker de la planète, le Main Event des WSOP. Inscrite parmi 6 943 autres compétiteurs, elle accomplira une performance de premier rang, tenant la distance tout au long d’un marathon de huit jours pour finalement décrocher la 27e place, le plus haut rang décroché par une joueuse cette année-là. Un résultat qui change une vie : à partir de ce moment, il y aura un « avant » et un « après ».

« J’avais débarqué à Vegas en me disant que tout était possible, du moment qu’on le désire et qu’on travaille pour y arriver. Et puis boum, je réalise mon plus gros résultat ! » Ne croyez pas pour autant que Leo est du genre result oriented : « Ce n’est pas un bon résultat qui fait de vous un pro, c’est l’attitude ! Après le Main Event, mon attitude vis-à-vis du poker a changé. J’ai commencé à focus à 100%. »

De retour en Espagne, la performance de Leo suscite l’intérêt des médias. Jeune, diplômée, sportive, ultra-motivée : elle ne ressemble pas à l’idée que l’on se fait d’un joueur de poker, et cela plaît. « Il y a peu de femmes dans le poker, et mon profil allait à l’encontre des clichés habituels sur les parties underground enfumées, avec du whisky et des gens qui perdent leur voiture à la fin. »

Désormais une figure établie dans le milieu du poker, Leo va passer les années suivantes à sauter de tournoi en tournoi – pas un problème pour cette férue de voyages – et collectionner de nouvelles performances : une finale en Australie, une victoire sur les Full Tilt Masters Series en Espagne pour 100 000 € (« l’un de mes plus beaux souvenirs, car le tournoi était joué en Winner Take All »), un titre Ladies à Monte Carlo, des deep runs à San Remo, Johannesburg, Marbella... On l’apercevra même dans quelques épisodes des Winamax Live Sessions, la série TV orientée cash-game tournée à Paris, où sa maitrise de la langue française ne passera pas inaperçue.

Leo en est convaincue : le poker, via ses multiples notions psychologies et mathématiques, peut aider à prendre de meilleures décisions dans la vie de tous les jours. Travail, négociations, relations, gestion de la pression, rapport au risque : ce sont quelques-uns des sujets abordés dans un livre publié en 2017 (¡Juega bien tus cartas!: En la vida y en los negocios) et au cours de conférences, séminaires et ateliers que cette oratrice éloquente et passionnée anime auprès d’entreprises et de grands noms du sport, comme l’équipe de F1 Sauber. « Dans la vie, il y a aussi de la variance ! Il ne faut pas être obsédé par les résultats : il faut être obsédé par le fait de devenir meilleur. »

Depuis février 2018, Leo Margets poursuit sa carrière de joueuse de poker au sein du Team Winamax, et approche du million de dollars de gains en live. « Rejoindre le Team, c’est plus que signer un contrat de sponsoring : chez Winamax, le joueur est au centre du projet, et dans l’équipe, je me sens déjà comme dans une famille, c’est très motivant ! » Sportive accomplie, habituée des salles de crossfit, elle compte dix marathons à ce jour, et affiche un objectif pour 2018 : courir le 10 000m en moins de 42mn30.

Celle qui se décrit comme une joueuse de poker « caméléon » continue de parcourir le monde à la poursuite de nouveaux titres, sans pour autant négliger Barcelone, où elle vit en compagnie de ses chats jumeaux Pep et Bauer : « Avec la quantité de voyages que j’ai faits ces dernières années, j’en suis venue à apprécier de plus en plus mon canapé ! »


Lien Facebook lien Twitter Lien Instagram

  •      Accomplissements majeurs en tournoi live

    01/2018 PCA Main Event 10 300 $ - Paradise Island 65e (19 760 $)
    08/2017 PS Festival Main Event 1 100 € - Marbella 3e (72 000 €)
    01/2014 PCA Main Event 10 300 $ - Paradise Island 143e (18 200 $)
    08/2012 European Poker Tour 5 300 € - Barcelona 42e (16 800 €)
    04/2012 European Poker Tour Grand Final 10 600 € - Monte Carlo 57e (20 000 €)
    08/2011 European Poker Tour 5 300 € - Barcelona 36e (16 000 €)
    12/2010 Full Tilt Master Series - Lloret de Mar Vainqueure (100 000 €)
    11/2010 European Poker Tour 5 300 € - Barcelona 80e (11 000 €)
    11/2010 Spanish Poker Tour Invitational - Lloret de Mar Vainqueure (15 000 €)
    05/2010 Spanish Poker Tour 1 100 € - Ibiza 3e (20 200 €)
    01/2010 Aussie Millions 6-max 2 200 AU$ - Melbourne 3e (54 270 AU$)
    08/2009 Full Tilt Poker Series 1 650 € - Malaga 6e (11 000 €)
    07/2009 World Series of Poker Main Event 10 000 $ - Las Vegas 27e (352 832 $)

 

La page du « Team »