Le Défi ManuB_ - Par Manuel Bevand


16/10/2010 01:32

Jour 14 : Bilan à mi-parcours

Une fois de plus fort occupé aujourd'hui, je n'ai pu caser que deux sessions, une quinzaine de sit and go à 10€ et 20€ et un peu de cash game en NL20. Le bilan fût très positif et me voici désormais à:



Plus le bonus de 125€ qui sera en principe crédité demain, pour un total de 750€.

Voici mes courbes en sit and go et cash game depuis le début.



Je suis très satisfait de mes résultats en sit and go. J'ai run vraiment good à partir de mardi, tout en pratiquant un jeu proche de mon A+ game malgré le multitabling. Je pense définitivement avoir résolu l'équation des sng low limit. Cela ne me met pas à l'abri d'un bad run ou d'une baisse de mon niveau par excès de confiance, mais je reste vigilant.



Youpi je suis repassé en positif! Bon, rien d'extraordinaire, mais je vais m'appliquer à redresser cette courbe indigne dans les deux semaines restantes, sans pour autant abandonner les sit and go. Je suis relativement mécontent de mon jeu et de mon attitude en cash game depuis le début, j'ai peiné à trouver une posture équilibrée et où je me sens à l'aise. Pour l'avoir vécue à de plus hautes limites quand je me suis remis au CG après deux ans à jouer en MTT, je connais la situation: j'ai juste besoin de faire du volume et d'un petit good run pour enclencher la machine...

Comme je le déclarait récemment à CP Radio, je n'avais jamais joué en CG low limit avant ce défi! J'ai toujours joué en NL100+ depuis le début de ma carrière et les marques sont moins évidentes que je pensais à trouver. En revanche, je connais bien les sit and go low limit, puisque c'est ainsi que je suis monté à mes débuts. Un peu de travail sera nécessaire pour corriger tout cela.

Voici l'évolution de ma bankroll depuis le début du défi.



Pour ceux que ça intéresse, cela représente une augmentation moyenne quotidienne d'environ 21.4% . Si je poursuis ce rythme, je me retrouve à 16800€ en fin de défi Very Happy Evidemment ça ne risque pas d'arriver car ma progression n'est pas linéaire: au fur et à mesure que les parties deviendront plus dures, que le volume se fera moins intense et que les bonus se raréfieront, cette augmentation moyenne quotidienne va fortement diminuer. L'effet de la variance peut également jouer au maximum et me ralentir considérablement. Rajoutons à cela que je vais sans doute rater plusieurs jours de grind à cause de l'EPT Vienne, et me voilà bien embêté pour faire une projection. Je peux néanmoins dire aujourd'hui que mon objectif minimal de 1000€ sera vraisemblablement atteint, et que celui préférable de 2000€ est tout à fait envisageable.

Mais attention, rien n'est jamais garanti avec le poker... Tout est possible, en bien comme en mal. C'est cette incertitude qui est à l'origine à la fois du stress et du sel de la vie quotidienne du joueur pro.

Au cours de ces deux semaines, certaines critiques se sont élevées envers ma gestion plutôt conservatrice ou concernant mon choix de jouer préférablement en sng plutôt qu'en cg ("le vrai poker"). Si je peux être déchaîné à la table, il est néanmoins dans ma nature d'être prudent et de contrôler le risque au maximum dans ma vie en dehors du jeu, tout en suivant mon intuition. Peut-être me manque-t-il le soupçon de folie et d'ambition (et sans doute de talent!) qui caractérise les grands joueurs-météorites qui terrorisent les high stakes. C'est comme ça! Pour l'instant, en tout cas. Je me sens à l'aise avec le chemin que j'ai pris, je n'ai l'impression de faire la course qu'avec moi-même et je souhaite toute la réussite possible à mes co-challengers, présents et futurs.

Pour finir, un grand merci à tous ceux que je croise sur les tables et qui m'encouragent tous les jours. Encore une fois, à cause du multitabling intensif, je ne peux que rarement vous répondre, mais sachez que je lis tous les chats, alors continuez! Je vais en avoir plus besoin que jamais pour ces seize jours supplémentaires.