Le Défi ManuB_ - Par Manuel Bevand


08/10/2010 01:20

Jour 6 : fin d'un challenge, début d'un nouveau...

J'ai pris un peu de repos aujourd'hui, ne réservant au challenge que la soirée. J'ai passé du temps avec mes proches, je suis sorti flâner à l'air libre, et surtout, j'ai rangé mon bureau qui s'était transformé en un véritable champ de bataille de notes, cartes à jouer, pièces de diverses nationalités et pelures de mandarines.



Voilà comment se terminent mes six premières journées de grind en micro limit SNG. comme vous pouvez le voir, j'ai pas mal galéré sur la fin, avec une série de sessions tout bonnement atroces. Ironiquement, ma toute dernière session fût exactement le contraire: 15 sit and go de rêve ou j'ai run comme j'ai rarement eu l'occasion de le voir dans ma carrière, infligeant un nombre de bad beats impressionnants. Cela a suffit à rattraper la journée et à finir avec un petit profit.

La bankroll pointe désormais à :



Auxquels il faut rajouter 25 euros de bonus liés à ma quatrième place finale dans le sng challenge hebdo, pour un total de 212 euros.

Je suis un peu déçu de terminer 4eme mais il apparaît que je n'avais pas les meilleures chances face aux grinders de double or nothing et/ou de déglingos de dernière minute. En tout cas, la lutte fût belle et le challenge réalise visiblement ses scores les plus élevés depuis sa création! Bon, ça me fait une belle jambe, mais je suis content de constater que mon petit défi donne de la motivation à beaucoup d'entre vous.

Il est maintenant temps de passer aux choses sérieuses. La semaine qui vient va être critique. Je suis tenté par un bankroll management un peu plus agressif afin d'utiliser pleinement mon capital . Dès demain, j'attaquerai progressivement des limites un peu plus chères, sans risques excessifs, mais avec un peu plus d'ambition.

J'ai également envie de varier les plaisirs, de m'essayer à un peu de PLO, de heads up sng ou cash game, ou encore de MTTs divers, tout en respectant mes règles de gestion évidemment. Ce n'est peut-être pas la manière la plus efficace de grimper en apparence, mais ça me paraît important pour ma motivation à jouer (et ma santé mentale au passage).

J'ai aussi décidé de jouer un peu moins d'heures et de progressivement réduire mon nombre de tables afin de pratiquer un poker moins robotique et plus proche de mon A-game.

Je vous quitte sur ces bonnes résolutions. Que le flop soit avec vous ! (et la river avec moi)