Cuts Killers – Le blog – Avec Ludovic Lacay - Par SirCuts


31/08/2013 11:00

5eme et dernier jour: Fin du challenge et conclusion avant la finale.

La dernière journée est terminée et je n'ai pas réussi à remporter le challenge malgré trois sessions positives, je termine à la 3eme place pour la NL30.

Félicitations donc à Joff74 et BMathieux qui sont les deux derniers qualifiés pour la finale.

Un petit screenshot de la session d'hier :




Les modifications apportées à mon jeu se sont avérées encore très utiles aujourd'hui. Je pense que si j'avais continué le challenge j'aurais probablement persévéré dans ce style, mais en foldant tout de même sur certains 3bets, surtout OOP.
Le problème est que comme tout le monde me 3bettait light et trouvait un moyen de ne pas me croire postflop pendant le challenge, il m'a semblé important de call beaucoup de 3bets (car ce sont évidemment les pots les plus gros et les plus disputés).

Quand à mes propres 3bets j'ai opté pour un style plutôt dynamique en mergant mes ranges, passant de périodes sans le moindre 3bet à 10mn ou je 3bet tout le monde. Ça fonctionne bien et je pense qu’il est important de retrouver de la crédibilité avant de recommencer, donc je vous conseille d'essayer.

Une autre modification qui a été essentielle, mais qui n'est pas en soi une révolution, a été de beaucoup plus call les 3bets avec des bonnes mains plutôt que de 4bet. Déformation du jeu de tournoi je suppose, j'ai énormément 4bet JJ/QQ/AK/AQ au début du challenge alors que ça n'est pas optimal a 100bb et plus de profondeur. Il m'a fallu un petit moment pour m'en rendre compte. En plus, il est important de protéger ses ranges de call de 3bet en incluant un max de mains très fortes pour pouvoir bluffer quand vous n'avez rien (vous comprendrez ça en montant de limites).

Slowplay postflop est aussi très important à ces limites et plus vous monterez, plus cela le sera.
Quand vous touchez une main très forte contre un adversaire agressif, relancer n'est souvent pas bon, vous lui enlevez une chance de barrel ou de légèrement améliorer sa main et d’ainsi le laisser se value cut.

Enfin, je trouve aussi que le groupe de joueurs réguliers tight de ces limites n'a aucune idée de comment utiliser son image. Quand vous êtes tight, tout le monde s'en rend compte assez rapidement et il vous faudrait une fois de temps en temps expérimenter des trois barrels bluffs ou raise des rivers all-in en bluff. Beaucoup trop de joueurs restent face up et ne tentent jamais rien, c'est dommage car c'est la clé pour monter a de plus hautes limites.



Les résultats complets du challenge:








En conclusion je pense avoir bien redressé la barre, mais je ne suis pas du tout satisfait de mes premières sessions.
J'aurais pu finir positif en NL2 et perdre un peu moins en NL10 et je m'en veux d'avoir été aussi bête et tendu parfois. C'est le jeu, et je pense que mes modifications après la NL10 pour enrayer le tilt ont été très efficaces.

C'était tout de même un super challenge ! Cela m'a permis de discuter avec beaucoup de joueurs, de me remémorer les heures passées a grinder ces limites il y a quelques années et je pense que c'était plutôt une bonne préparation pour Barcelone.
Je ne dirai rien sur le run ou l'EV ou des choses comme ça car cela ne sert à rien d'en discuter, puisque nous n'avons aucun contrôle dessus. J'ai juste inclus les stats dans les screenshots car je sais que vous aimez bien ça.


Je donne donc rendez-vous aux 234 qualifies dimanche pour la grande finale avec 5 000 euros de prizepool et un bounty de 50 euros sur ma tète !


A dimanche !