Jour 5 : crash and burn

Par dans Cash Game Online il y a plus de 5 ans.

Je rentre la voiture au garage après avoir parcouru les routes de la NL50 !

Je ne suis pas fier de l’avouer, mais je considère ma performance sur ce défi comme un semi-échec. Après un départ tonitruant, je viens d’enchainer trois journées perdantes de suite en petites limites. Mon ego en a pris un coup.

La session du jour: - 8 caves… (graphique en BB)

Pas le meilleur run évidemment, mais j’ai connu bien pire et je ne pense pas que l’explication soit dans la variance. Globalement, j’ai eu l’impression que quelque chose ne tournait pas rond. Je soupçonne que mes adversaires ont mieux reussi à me lire que je n’ai pu le faire moi-même. Ils ont fait de bons folds, ne se sont pas laissés facilement emmener à "value town" et ont bluffé dans des spots bien construits. Je me suis aussi pris quelques value bets très fins qui m’ont surpris pour ces limites. Surtout, j’ai eu l’impression de devoir infliger un gros setup pour pouvoir prendre une cave à quelqu’un, alors que l’inverse n’était pas toujours vrai... Je vais tenter de faire un petit bilan de ce qui m’a manqué pour éviter le crash.

La différence de jeu entre les micro-limites est flagrante à partir de la NL10. J’ai trouvé que cela jouait vraiment pas mal et que le niveau avait beaucoup augmenté. Il faut relativiser un peu car beaucoup de joueurs confirmés sont descendus pour participer au challenge et j’ai croisé des réguliers de mes limites habituelles à plusieurs reprises (kroktachon, fritzlm et consorts, si vous me lisez !), donc le niveau réel des tables doit être un peu plus faible, mais néanmoins, pas comme en NL5 et en-dessous.

Je n’ai pas réussi à m’adapter correctement à cette difference de niveau : avec le recul, j’aurais dû mettre un degré d’agressivité... Lire la suite

Jour 4 : panne de moteur

Par dans Cash Game Online il y a plus de 5 ans.

J’ai payé cher mon good run de début de challenge... Malgré de longues heures de jeu, je n’ai réussi à disputer que 6 000 mains aujourd’hui, au lieu des 8 000 coutumières. La faute à une connexion internet capricieuse en début d’après-midi, et aussi du fait qu’il y a moins de joueurs en Go Fast NL50 que plus bas. Du coup, les tables se remplissent moins vite et il m’est même arrivé (pendant deux brèves secondes cela dit) d’être en attente sur mes quatre tables !

Niveau résultat, c’est pire que tout. Non seulement les cartes n'étaient guère avec moi, mais j’ai également plutôt mal joué (je me suis notamment level dans pas mal de spots pourtant assez évidents...) Allez, on va mettre ça sur le compte de l’envie de trop bien faire !

Sans plus attendre, les montagnes russes (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

Bref, j'ai perdu 5,5 caves, tout en EV. Mais j’aurais du perdre moins ! Il y a notamment eu ce combat de blindes 200BB deep où j’ai fini par engager mon tapis pré-flop avec une paire de Valets... Mon adversaire avait évidemment les As. Ce gros craquage m’a fait très mal.

Il y a aussi eu cette main en début de session :

Winamax Poker - Go Fast "Californie 4" - HandId: #6471846-4010-1408019041 - Holdem no limit (0.10€/0.20€)
Table: 'Californie 4' 6-max (real money) Seat #6 is the button
Seat 1: superflus (46.62€)
Seat 2: lawliet07 (46.48€)
Seat 3: rhumagricole (20.72€)
Seat 4: SteelPanther (19.90€)
Seat 5: sidluis (57.21€)
Seat 6: manub_ (20€)

ANTE/BLINDS
superflus posts small blind 0.10€
lawliet07 posts big blind 0.20€
Dealt to manub_ 2 2

PRE-FLOP
rhumagricole folds
SteelPanther folds
sidluis folds
manub_ raises 0.20€ to 0.40€
superflus raises 0.80€ to 1.20€
lawliet07 folds
manub_ calls 0.80€

FLOP
A K... Lire la suite

Jour 3 : sortie de route

Par dans Cash Game Online il y a plus de 5 ans.



N’y allons pas par quatre chemins, la variance a fini par me rattraper mercredi ! Malgré plus de 8,000 mains jouées à la limite NL10 du GO FAST, je n’ai pas réussi à finir la journée gagnant. Au final, je perds environ cinq caves.

Une longue journée à batailler, donc, pour tenter de remonter un déficit rapidement creusé. Je n’ai pas à me plaindre de mon EV (la journée fut neutre de ce côté-là), mais les setups dont j’ai profité les deux premiers jours se sont retournés contre moi en ce troisième ! J’ai également joué un poil trop agressif en début de session, et un chouia trop curieux ! Il y a une raison à cela : les bluffs pour le moins créatifs auxquels je suis régulièrement confronté.

Bon, parfois ça marche…

Winamax Poker - Go Fast "Floride 10" -  Holdem no limit (0.05€/0.10€)
Table: 'Floride 10' 6-max (real money) Seat #6 is the button
Seat 1: manub_ (10.66€)
Seat 2: NunoMeister (18.83€)
Seat 3: tealc1 (9.78€)
Seat 4: Micco30 (9.65€)
Seat 5: Grinderdon (11.04€)
Seat 6: mero88 (15.73€)

ANTE/BLINDS
manub_ posts small blind 0.05€
NunoMeister posts big blind 0.10€
Dealt to manub_ 6 6

PRE-FLOP
tealc1 folds
Micco30 calls 0.10€
Grinderdon folds
mero88 folds
manub_ raises 0.30€ to 0.40€
NunoMeister folds
Micco30 calls 0.30€

FLOP 10 4 3
manub_ bets 0.60€
Micco30 calls 0.60€

TURN 10 4 3 Q
manub_ bets 1.40€
Micco30 calls 1.40€

RIVER 10 4 3 Q 9
manub_ checks
Micco30 bets 5€
manub_ calls 5€

SHOW DOWN
Micco30 shows A 5 (Hauteur As)
manub_ shows 6 6 (Paire de 6)
manub_ collected 13.93€ from pot
Total pot 13.93€

Je transforme ma main en bluff des le turn, et fais face à une mise “pot” river, sur une des pires cartes possibles. J’ai estimé qu’avec un gros tirage couleur, mon adversaire aurait... Lire la suite

Jour 2 : Virage négocié

Par dans Cash Game Online il y a plus de 6 ans.



Mardi, je me suis attaqué dès le réveil aux tables de GO FAST NL5. En confiance après un bon départ en NL2, j’ai tout d’abord opté pour une approche similaire à la veille. Au bout d’une centaine de mains, j’ai réalisé qu’un changement était nécessaire. Sans doute que mes adversaires ont revu l’intégrale de Vin Diesel avant d’ouvrir les tables hier, car la dynamique y était résolument rapide et furieuse ! Le jeu préflop, en particulier, était incroyablement agressif, contrastant avec le festival de limps observés le jour précédent : soudain, quasiment tous les pots étaient sur-relancés et mon approche ne convenait plus du tout.

J’ai perdu quatre caves en un temps record avant de comprendre ce qu’il m’arrivait. J’ai donc attaché ma ceinture (et donc resserré mon jeu), avant d’appuyer sur le champignon (en augmentant mon agressivité avant le flop).

Voici un comparatif de mes stats sur les deux limites (cliquez sur l’image pour l’agrandir).



J’ai joué un peu plus serré mais 3bet plus souvent pour reprendre l’initiative, placé quelques 4-bets light sur les joueurs que j’avais repérés comme « abusant » avant le flop (grâce à l’onglet Opponents dans Hold’em Manager, en classant mes adversaires par taux de 3-bet). En bref, un travail d’adaptation classique mais indispensable.

Ce deuxième jour du Challenge fut, comme le premier, fructueux : je le termine avec un profit de 9 caves, ce qui me place en huitième place au classement. Les 7 premiers qualifiés pour la finale freeroll à 5,000€ sont donc KT_CrazyR, MonkitO, MoovUpU2, tonio5612, LaSireneDu93, muse-59 et PechMelba. Félicitations à eux !

Voici le graph du jour (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

Une fois de plus, j’ai eu pas mal de réussite, comme le montrent les 4 caves... Lire la suite

Jour 1 : Démarrage en trombe !

Par dans Cash Game Online il y a plus de 6 ans.

Ca y est, on a passé la première !

Pour ne rien vous cacher, je redoutais un peu cette première journée du challenge. Non pas que le GO FAST en NL2 me paraisse si terrifiant, mais mon précédent défi orienté « bankroll » s’était mal passé (à jeu après 11,000 mains !). La NL2 est une limite que je n’ai jamais réellement pratiquée, et qui comporte certains aspects fort singuliers.

Ma première constatation est que l’environnement de GO FAST en NL2, c’est encore une autre histoire. Les tables sont en réalité plutôt serrées, car la possibilité de « fast fold » jusqu’à l’arrivée d’une jolie main de départ réduit de beaucoup les craquages avec un Valet-4 dépareillé dus à l’ennui (même s’il reste encore quelques rares joueurs au style particulièrement loose). On y voit toujours pas mal de limps, beaucoup de craquages avec top paire ou moins bien, beaucoup de tirages ventraux tentés et des bluffs fantaisistes, mais en proportion moindre. Ça ouvre aussi souvent á tapis avec les As, ce que j’ai mis quelques minutes avant de comprendre !

Mon approche pour cette première journée, comme évoqué dans mon petit blog d’introduction, fut de jouer un poker le plus “inexploitable” possible. Qu’est-ce donc que ça ? L’explication théorique est qu’on cherche à établir une stratégie (donc des ranges associées à des lignes) “parfaite”, gagnante (ou au minimum ne produisant pas de pertes) dans toutes les situations, peu importe le style ou les tendances de l’adversaire. Tactiquement, cela revient à peu près a jouer ainsi :

  • Jouer des petits pots avec des mains faibles et des gros pots avec des mains fortes
  • Bluffer souvent mais toujours avec de l’équité
  • Défendre assez largement ses blindes et faire un peu la calling station hors position
  • Varier... Lire la suite