masquer le menu

Le Day 4 s’éteint doucement

- 3 juin 2008 - Par Benjo DiMeo

Event #4 : Mixed Hold’Em 5,000$

Après un petit détour par le bar pour reprendre des forces, je reviens dans l’Amazon Room pour constater que David Benyamine n’avait pas lâché l’affaire de l’épreuve de Mixed Hold’Em. Le français se débat avec 25,000.

98 joueurs sont encore en course dans le tournoi, qui ne va pas tarder à se terminer. Bien evidemment, les stars abondent : Gavin Griffin, Jimmy « Gobboboy » Fricke, Ted Forrest, Maria Ho, David Williams, et bien d’autres encore.

Event #2 : No Limit Hold’Em 1,500$

Cette épreuve interminable a récemment du subir une halte après qu’un joueur ait apparemment reçu trop de jetons après un coup qui l’avait vu doubler son tapis. Les joueurs prennent leur mal en patience, sachant pertinnement que dans tous les cas ils sont loin d’être couchés. 54 joueurs encore en course : il va falloir descendre à neuf avant de pouvoir rentrer se reposer. Notre français Nassim Shabou est encore en course avec 70,000 (bien en dessous de la moyenne, désormais)

Bonne journée/nuit à tous !

Coverage par Winamax

Il est maintenant plus de deux heures du matin ici au Rio, en direct de Las Vegas. La journée a été longue et le jet-lag commence à faire sentir ses effets. Je vais rentrer me reposer, et serai de retour demain à 21 heures (midi en France).

C’était une bonne petite journée, j’ai envie de dire. Trois français dans l’argent, des anecdotes sympas, du poker varié et une bonne ambiance : un excellent départ pour un festival qui se prolongera durant presque sept semaines. A très bientôt !

Benjo

Event #2 : No Limit Hold’Em 1,500$

- 3 juin 2008 - Par Benjo DiMeo

Mauvaises nouvelles, communiquées par mes collègues de PokerNews : Arnaud Mattern a été éliminé aux alentours de la 80e place.

Sur un flop Valet de coeur 9 de carreau 2 de coeur, Arnaud a envoyé son tapis (montant indeterminé) avec

9 de coeur 7 de coeur

Il joue une tonne de cartes contre la petite blinde qui a payé avec

8 de pique 9 de pique

Malheureusement, pas de miracle sur le turn (Roi de trèfle) et la rivière (3 de pique)

Il reste 60 joueurs dans l’épreuve, dont le français Nadim Shabou avec un tapis tout à fait correct de 100,000.

Nollan Dalla, le directeur média des WSOP, est venu nous informer que, malgré le grand nombre de joueurs en course et l’heure déjà tardive (presque une heure du mat), le tournoi se poursuivra quoi qu’il arrive jusqu’à l’obtention d’une table finale de neuf joueurs. Finale qui débutera exactement dix heures après la conclusion de ce Day 2.

Event #4 : Mixed Hold’Em 5,000$

J’ai vu le tapis de David Benyamine de 11,000 à 6,000 en trente minutes sans qu’il ne fasse quoi que ce soit d’extravagant. Le fait est que les blindes augmentent rapidement dans ce tournoi à la structure pas si lente que ça : les joueurs évoluent actuellement en Limit à des blindes de 500 et 1,000.

Event #3 : Pot Limit Hold’Em 1,500$

Les superviseurs viennent de mettre un terme à cette épreuve boucherie. De 713 au départ à midi, ils ne sont plus que 63, tous payés. Parmi eux, le fameux David Singer, avec un gros tapis qui a effectué une promesse rarement observée : faire l’argent deux fois dans la même journée. En effet, plus tôt cet après-midi, l’Américain sautait en 353e position dans l’Event numéro 2, pour un gain de 2,949 dollars. Aussitôt après son élimination, David a pris son siège dans l’Event numéro 3. Douze heures plus tard, il est dans l’argent une seconde fois.

Une bonne journée pour les français

Il n’aura fallu que trois jours dans ces WSOP 2008 pour voir apparaître un résultat français, ou plutôt trois : les places payées de Nicolas Dervaux, Nassim Shabou et Arnaud Mattern dans l’épreuve numéro 2. On récapitule :

Nicolas Dervaux : 314e, gain de 3,217$
Arnaud Mattern : 78e, gain de 8,044$
Nassim Shabou : encore en course, il remportera au moins 9,653$

Event #2 : No Limit Hold’Em 1,500$

- 3 juin 2008 - Par Benjo DiMeo

On est passé sous la barre des 100 joueurs dans le plus gros donkament de l’histoire des WSOP. Le tapis moyen est maintenant de presque 120,000.

Arnaud est retombé à 60,000. Il a subi notamment l’infortune de trouver un brelan de quatre sur la rivière : « Problème, c’était un 4 apportant un quatrième cœur, et mon adversaire a cru bon de miser deux fois la taille du pot. J’ai passé, abandonnant une coquette somme. »

Plus loin, j’observe un pot assez incroyable. Un joueur envoie le tapis UTG. Un autre paie deux places derrière. Ca passe jusqu’au bouton qui réfléchit cinq bonnes minutes. Il couvre les deux joueurs. Finalement, le premier joueur à tapis demande la « clock », histoire d’abréger le supplice.

A la dernière seconde de la minute qu’il lui reste, le bouton annonce, confiant, « I’m all-in. » Il est payé, après une courte réflexion de son adversaire.

Showdown :

Le petit tapis UTG : Roi de coeur Valet de coeur

Le payeur au milieu : As de trèfle 10 de trèfle

Le mec qui a attendu une plombe : As de pique As de carreau (petit malin !)

Flop 8 de trèfle Roi de pique 9 de trèfle 6 de trèfle 2 de carreau

Coverage par Winamax

Et PAN couleur pour péter les As du bouton. Le chattard commente : « Ha ben, s’il avait pas attendu aussi longtemps avant de faire tapis, bah j’aurais p’tete jeté ma main. »

Coverage par Winamax

Un mec qui a pas eu de bol

Event #4 : Mixed Hold’Em 5,000$

David Benyamine (14,000) a trouvé une nouvelle table assez affutée, avec Anna Wroblewski, le online wizard Matthew « mattg1983 » Graham, et Phil Ivey. Ce dernier est en charge de tenir le registre des « props », ces paris effectués en cours de partie sur la couleur des flops, les cartes qui tombent. Les joueurs du « Big Game » en sont friands, trouvant que c’est pratique pour rester en éveil lors des parties qui s’eternisent. Je me rappelle d’une scène une nuit, au Bellagio il y a deux ans. J’avais demandé à David si sa (grosse) partie se passait bien : « Super, qu’il me répond. Je gagne 300,000 dollars ce soir. » Ah, c’est bon, ça, que je réponds. « Ouais, mais j’ai perdu 330,000 dollars en props contre Eli Elezra », qu’il complète en faisant la moue.

Coverage par Winamax

Phil Ivey tient les comptes

Event #3 : Pot Limit Hold’Em 1,500$

Pas de pot en pot limit : Bill Gazes se retrouve à tapis avec

7 de pique 7 de carreau sur le flop

2 de pique 7 de coeur 10 de trèfle

Son adversaire joue deux cartes avec

Valet de pique Valet de carreau

Turn 10 de coeur
Rivière Valet de coeur

Coverage par Winamax

Tu vas nous manquer, Billou

Event #2 : No Limit Hold’Em 1,500$

- 3 juin 2008 - Par Benjo DiMeo

Après un détour au Fatburger (une chaîne de fast-food tout à fait excellente, pour peu que vous soyez porté sur la junk-food) en compagnie de mon estimé collègue Pauly (http://www.taopoker.com), j’ai retrouvé Arnaud qui avait lui aussi pris un break.

Notre FrenchKiss préféré pointe à 60,000. Il a trouvé une nouvelle table en compagnie de joueurs que je ne connais pas. Nadim Shabou possède 75,000.

Comparez ces chiffres à l’average, désormais égal à 77,000. Il reste 152 joueurs en course et nos deux grenouilles sont assurées de repartir avec au moins 4,559 dollars. Ce qui est bien, mais pas top, en tout cas pas aussi top que le premier prix : 831,000 dollars.

EDIT : Julien, mon collègue de PokerNews me signale qu’Arnaud est passé à 110,000 après une confrontation en batailles de blindes : paire de 9 pour Arnaud contre Roi-Valet pour son infortuné adversaire. Ship ship les coin-flips !

Event #4 : Mixed Hold’Em 5,000$

Notre meilleur joueur français du monde, David Benyamine, a semble t-il plus que doublé son tapis en mon absence, montant à 25,000. Comme à son habitude, David ne lâche que rarement un mot, tout concentré qu’il est sur la partie en cours.

L’épreuve à pris une pause de 30 minutes au moment où j’écris ces lignes.

Event #4 : Mixed Hold’Em 5,000$

- 3 juin 2008 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Avec les collègues de la presse francophone, on désespérait de trouver un joueur tricolore dans la très relevée épreuve de Mixed Hold’Em. C’est désormais chose faite : j’ai fini par trouver un compétiteur dont je savais pertinemment qu’il serait au rendez-vous, David Benyamine himself.

Les lecteurs fidèles savent que je ne taris jamais d’éloges sur David, notre meilleure vitrine française à Las Vegas, où il habite depuis deux ans. Est-ce l’année du bracelet pour l’expatrié ?

Si Benyamine ne fait pas partie de l’élite des joueurs de No Limit Hold’Em, il a prouvé dans le passé qu’il savait tirer son épingle du jeu en tournoi (WPT Paris 2003). Sa réputation en Limit Hold’Em, en revanche, est sans tâche. [Et je ne parle même pas de Pot Limit Omaha, où David est considéré comme le meilleur des meilleurs – j’attends avec impatience de le voir disputées les épreuves consacrées à cette variante.

Le tapis de David n’a pas fait de vagues pour le moment, est se situe aux alentours de 10,000, le montant de départ alloué aux joueurs. Le chiffre définitif de la participation est tombé : 328. Pour info, ils étaient 451 lors de l'édition 2007.

Coverage par Winamax

Event #2 : No Limit Hold’Em 1,500$

Petit à petit, le field se réduit dans le plus gros side event jamais organisé aux World Series. 210 joueurs au compteur… Rappelons qu’ils étaient presque 4,000 au départ.

J’ai fini par retrouver Nadim Shabou au fond de la salle. Voici un cliché du Français, qui dispose d’un bon gros tapis comme on les aime :

Coverage par Winamax

Quand à Arnaud Mattern, il est dans la moyenne avec 54,000.

Gallerie de portraits

Voici quelques une de nos championnes évoluant aujourd’hui dans les différentes épreuves en cours…

Coverage par Winamax

Erica Schonberg, dans l’argent dans l’épreuve de No Limit à 1,500$

Dans le Mixed Event :

Coverage par Winamax

Liz Lieu

Coverage par Winamax

Anna Wroblewski

Coverage par Winamax

Maria Ho, meilleure joueuse classée au Main Event 2007

Coverage par Winamax

Isabelle Mercier