masquer le menu

Benyamine en finale du Deuce to Seven 5,000$ : la France frappe à nouveau

- 11 juin 2008 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Et de deux ! 24 heures à peine après la neuvième place de Nicolas Levi dans l’épreuve de No Limit à 2,500$, un joueur français obtient à son tour un ticket pour le bracelet tant convoîté. David Benyamine a mis fin à la journée en éliminant celui qui fut chip-leader pendant la majeure partie de l’épreuve, Tom « durrr » Dwan.

Et quelle finale excitante en perspective ! Il s’agit sans aucun doute du casting le plus relevé jamais observé de mémoire de reporter, dans une épreuve difficile et chère, reservée à l’élite fortunée. Pour vous donner une idée, les finalistes totalisent huit bracelets WSOP à eux sept ! David Benyamine n’a jamais touché du doigt le précieux bijou. Après deux jours d’un poker fin et maitrîsé de bout en bout, Benyamine est au top de sa forme. Ses chances dans cette épreuve de Deuce to Seven No Limit sont réelles. Habitué à jouer contre les meilleurs du monde, au Bellagio et sur Internet, notre français ne sera pas le moins du monde intimidé par le calibre des adversaires qu’il aura à affronter.

Erick Lindgren, Mike Matusow, Jeff Lisandro, Barry Greenstein, Tony G, Tom Schneider et le meilleur joueur français du monde seront réunis mercredi à 14 heures autour de l’ultime table, se battant pour le bracelet et le premier prix de 537,000 dollars. Un rendez-vous à ne pas manquer, à partir de 23 heures, heure française !

Event #19 : Pot Limit Omaha 1,500$ (Day 1)

- 11 juin 2008 - Par Benjo DiMeo

On est rentré dans l'argent il y a peu. Les Européens confirment leur excellente réputation à cette variante riche en sensation fortes. Parmi les payés : Rolf Slotboom, Rob Hollink, le Devilfish, Max Pescatori...

Event #18 : No Limit Deuce to Seven with rebuys 5,000$ (Day 2)

La table finale se rapproche. 10 joueurs autour de table. Plus que trois ! Dernières éliminations en date : Michael Binger, Nikolay Evdakov, Nick Shulman, Chad Brown et David Gray. Doyle Brunson a sauté à la bulle, comme par hasard.

Quoi qu'il arrive, David Benyamine est assuré de remporter au moins 34,000 dollars. Une sixième place (ou mieux) le ferait entrer directement en tête du classement des gains français aux WSOP 2008.

Event #20 – Limit Hold’em 2,000$ (Day 1)

- 11 juin 2008 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Nadim Shabou a revêtu son plus beau maillot des Bleus, et, avec un tapis de 15,000, en profite pour squatter la place de chip-leader dans l’épreuve de Limit à 2,000 dollars commencée à 17 heures. 460 joueurs étaient au départ : ils ne sont plus que 290 à la fin du niveau cinq.

Event #18 : No Limit Deuce to Seven with rebuys 5,000$ (Day 2)

- 11 juin 2008 - Par Benjo DiMeo

Avec quinze joueurs restants, c’est l’heure de la bulle dans l’un des tournois les plus chers des World Series. Les trois tables restantes rassemblent un véritable who’s who du poker professionnel, et les spectateurs ne s’y sont pas trompés, se massant par dizaines derrière les barrières de sécurité.

Voici le casting complet :

Table 13
Mike Matusow
Erik Lindgren
Tony G (short-stack)
David Benyamine (chip-leader)

Table 5
Nick Schulman
Chad Brown
Doyle Brunson (short-stack)
Tom Schneider (chip-leader)
Nikolay Evdakov

Table 10
Tom Dwan (chip-leader)
Jeff Lisandro
David Grey
Barry Greenstein
Dario Alioto

David Benyamine s’est chargé de la dernière elimination en date. Un joueur Asiatique (le seul joueur que je ne reconnaissais pas dans le tournoi !) a poussé tapis pour 60,000 (dix fois le gros blind), et David a payé, demandant une carte et montrant

7 de trèfle 2 de carreau 3 de carreau 5 de pique : il tirait pour les nuts !

Son adversaire a montré

10 de pique 6 de trèfle 2 de trèfle 3 de carreau et avait donc non seulement besoin de s’améliorer, mais aussi que David ne rentre pas son tirage.

Le croupier a procédé au tirage : l’Asiatique a montré le

6 de coeur. Il ne pouvait être sauvé que si David tirait un sept.

David a retourné le 8 de coeur, remportant le pot pour passer à 450,000, assez pour s’assurer le titre de chip-leader de la table.

Quelques minutes plus tard, Benyamine, très actif, s’est frotté à l’autre massif stack de la table, Mike Matusow. Le coup s’est déroulé de manière simple : Mike relance, David surrelance gros. Mike, l’avocat du jeu sérré en tournoi réflechit, et jette ses cartes.

Coverage par Winamax

Some heavy sweating

- 11 juin 2008 - Par Benjo DiMeo

Durant la dernière heure, l'action s'est quelque peu ralentie dans l'épreuve de Limit à 2,000 dollars se tenant dans la zone orange de l'Amazon Room, face au banc de presse. De nombreux joueurs se levaient régulièrement pour jeter un oeil au score de la troisième des sept manches des NBA Championships entre les Lakers de Los Angeles et les Celtics de Boston.

Un joueur, en particulier, ne perdait pas une miette de l'action, ne prêtant aucune attention à son tournoi : des sources crédibles affirment qu'il aurait misé 2 millions de dollars sur la victoire de l'équipe favorite de Jack Nicholson.

Notez les différentes émotions traversant le visage à mesure de l'évolution du score : la poker face n'était plus de mise !

L'issue du match fut indécise jusque dans les dernières minutes, mais les Lakers ont fini par gagner. Score à l'issue des trois premières manches : 2-1 en faveur des Celtics.

Coverage par Winamax

Coverage par Winamax

Coverage par Winamax

Coverage par Winamax

Coverage par Winamax

Coverage par Winamax

Coverage par Winamax

Coverage par Winamax