masquer le menu

On remballe

- 16 juin 2008 - Par Benjo DiMeo

Le Day 1 de l’épreuve 29 appartient à l’histoire. Le rythme du jeu s’est énormément ralenti durant les deux derniers niveaux, contredisant les prédictions qui annonçaient un éclatement de la bulle pour ce soir. Ce sont 81 joueurs qui reviendront demain à 14 heures pour la suite de la partie : neuf d’entre eux repartiront les mains vides.

Coverage par Winamax

Le membre du Team Winamax Nicolas Levi est (probablement) le dernier français en course. Ayant vécu une seconde partie de journée moins prolifique que la première, c’est avec un petit tapis de 15 blindes (19,500) qu’il se battra pour atteindre les places payées. Mais, précise Nicolas, « si je trouve une bonne situation pour faire tapis avant la bulle, je n’hésiterai pas ! » Nous voilà prévenus…

Lucide, Nicolas a rajouté : « J’ai monté un gros tapis à de nombreuses reprises lors de la saison écoulée, pour ensuite le perdre sur des coups de malchance. Cette fois-ci, je ne peux m’en prendre qu’à moi-même, avec ce stupide bluff impossible qui me coûte 30,000. »

Il est temps pour moi de rentrer à la maison... L’épreuve de Limit à 10,000 dollars va se prolonger durant encore deux heures : Patrick Bueno y figure en très bonne place avec 3,5 fois sa cave de départ, soit 70,000. Dans la Brazilian Room, les chances de table finale aux accents tricolores sont toujours présentes : 20 joueurs subsistent autour de trois tables, parmi lesquels Emmanuel Sebag et David « meilleur joueur français du monde » Benyamine. Vu le calibre des joueurs présents (Hellmuth, Negreanu, Johnny Chan...) le chemin est encore long avant la finale...

Je vous donne rendez-vous demain aux alentours de midi (21 heures en France) pour la suite des jeux olympiques du poker… Bonne journée à tous !