masquer le menu

- 9 juillet 2008 - Par Reg da Fish

De retour a la maison, le team Winamax fait le bilan du Day 2A

WSOP 2008 MainEvent fin D1A
envoyé par win-a-max

- 9 juillet 2008 - Par Benjo DiMeo

Merci, public formidable ! Vos encouragements nous vont droit au coeur ! A bientôt !

Last minute news

- 9 juillet 2008 - Par Benjo DiMeo

Une heure et quart, en direct de Las Vegas : bienvenue au dernier post de la journée. Jomannix va vous raconter quelques unes des dernières mains qui se sont jouées ce soir. Ensuite, je prendrai le relais pour un récapitulatif de la journée, et le point sur les français encore en course.

Benjo

"Tallix" vous présente la blague du jour !

On aurait pu croire que xxTallxx, ManuB ou Stéphane Hornet allaient s'accrocher à leurs jetons comme des moules à leur rocher, mais ce serait mal les connaître.

Anthony Roux joue son meilleur poker, mieux, il s'amuse comme un gamin, par exemple avec cette bataille de blindes digne des plus célèbres affrontements du poker. Depuis la petite blinde, "Tallix" envoie 3,600 pour voler la grosse d'à côté (on parle des blindes toujours) et surprise, le joueur attaqué répond aussi violemment : relance de 10,100 ! Evidemment, là où 99% des joueurs laissent tomber, Anthony ne lâche pas l'affaire et sur-sur-relance (!) à, tenez-vous bien, 26,100 !

La grosse blinde commence à fatiguer et décide d'arrêter le massacre en payant juste. Le flop amène un 8, un 6 et un 5. Anthony Roux envoie 40,000 ! C'est "too much" pour l'autre qui laisse (enfin) tomber l'affaire.

La chute de la blague? Anthony avait 4-2 dépareilllés! Enorme, on vous dit !

Et voilà le travail, Manuel!

Pour Manuel Bevand c'est quand même plus classique avec paire de 6 en premier de parole il relance à 3,000 et se fait relancer par David Coclough (prononcer "cocloc") à 7,300, et il paie.

Le flop propose 7 - 8 - Dame, ManuB check, Coclough met 10,000 jetons supplémentaires dans le pot. "Je le met sur As Roi et donc je paie".

Le turn est un 3, la rivière double le 7, les deux font parole sur chaque carte, et ManuB empoche un joli petit tas de 35,000 jetons qui s'ajoutent à ses 145,000, je vous épargne le calcul à cette heure matinale, ça fait bien 180,000.

C'est facile, le poker, non ?!

Jomannix

Bonne journée pour les français

Ainsi se termine la première partie d’un Day 2 définitivement placé sous le signe du massacre, de la boucherie, du bain de sang, du suicide collectif et du meurtre de masse. Ils étaient 1,250 au départ à midi, plein de rêves et de promesses. Après dix heures de jeu, ils ne sont plus que 450 à peine. Ils ont joué un total de 20 heures, et sont pourtant encore loin de l’argent.

75% des partants ont sauté, ou presque. Au milieu de la zone de guerre, les français ont été relativement épargnés. En effet, seuls la moitié ont du rendre les armes : une petite douzaine se qualifient pour le troisième tour. De plus, la satisfaction est double, car pas mal des tricolores affichant ce soir un gros tapis avaient commencé le Day 2 avec peu de jetons. C’est le cas de Stéphane Hornet, Anthony Roux, Manuel Bevand, Elie Marciano et surtout Eric Bremond, probable chip-leader français au terme de la journée. Petite déception en revanche pour Thomas Fougeron, qui termine la journée avec moins que ce qu’il avait au départ. Michel Abécassis a effectué un bon parcours, compte tenu de la table de la mort qu’il a occupée toute la journée. Michel Leibgorin confirme son excellent premier jour en terminant avec deux fois plus de jetons qu’au départ.

Félicitations à tous les français encore debout dans le plus gros tournoi du monde ! Nous vous donnons rendez-vous à midi (21 heures en France) pour la deuxième partie du Day 2, qui sera assurément encore plus folle que la première : le Rio sera plein à craquer avec plus de 2,600 joueurs au départ ! Nous aurons plus de 25 joueurs français à suivre, dont Arnaud Mattern (avec un stack énorme), Guillaume Darcourt, Rui Cao, ElkY, Nicolas Levi, et plein d’autres. Soyez au rendez-vous : nous serons en direct du champ de bataille toute la journée, pour vous rendre compte heure par heure du massacre qui s’annonce !

Le classement français à l’issue du Day 2B, relevé 20 minutes avant la fin de la journée :

Coverage par Winamax

Stéphane Hornet (qualifié Winamax) 200,000+

Eric Bremond 240,000
Anthony Roux (Team Winamax) 190,000
Manuel Bevand (Team Winamax) 190,000
Michel Leibgorin 160,000
Elie Marciano 125,000
Thomas Fougeron 64,000
Michel Abécassis (Team Winamax) 64,000
Pierre Marceau 58,000
Romain Despres 50,000

Sylvain Coeur : pas relevé

Benjo

01h10
Joueurs restants : 469 sur 2,455 (le total des joueurs des Day 1A et B)
Blindes : 800/1,600, ante 200 au départ du Day 3, jeudi
Tapis moyen : environ 103,000

Day 2A = (almost) dunzo

- 9 juillet 2008 - Par Benjo DiMeo

On attaque la dernière heure du Day 2A. Comme d’habitude, je publierai en guise de conclusion un récapitulatif quasi exhaustif des français encore en course. En attendant, Jomannix nous raconte ce qui s’est récemment passé à la table de Michel Abécassis. Dans la prochaine update, notre reporter de choc nous parlera de Thomas Fougeron et Manuel Bevand.

Mik reprend la main

Ah mes amis ! Quel plaisir d'être coincé entre les tables de ManuB et Mik.22 au moment où nos deux protagonistes mettent le feu aux tables ! A tout seigneur tout honneur, je vous raconte la série de Michel Abécassis.

Michel est déjà en confiance avant même d'attaquer sérieusement cette fin de niveau : "Je joue bien en ce moment, j'ai gagné des petits pots, je remporte un coup avec la quatrième paire, et je prends des jetons sur un bon value-bet sur la rivière".

Un joueur en milieu de parole relance à 3,000, et Michel paie au bouton. Le flop tombe :

8 de pique 8 de trèfle Dame de carreau

Les joueurs checkent le turn

4 de pique et la rivière

8 de coeur

L'autre joueur montre une paire de 5, battue par la paire de 7 de Michel. Un value bet n'aurait bien sûr rien changé, à la limite c'est pas si mal d'avoir à montrer.

(Oh, j'ai oublié de vous dire qu’entre temps Dario Alioto, "short stack", avait sauvé sa tête avec 6-8 offsuit qui bat Roi-Dame grâce à un double paire on ne plus "backdoor")

Ricky "la belle vie" ? Plutôt Ricky "par ici la sortie" !

Un nouveau coup va attirer la faune médiatique : Richard Forenbach a relancé préflop à 2,800, une mise que Michel paie sec.

Flop 10 de coeur 4 de coeur 2 de carreau

On se rappele le brelan infligé par Mik.22 au pauvre Ricky, cette fois sur une relance de Michel à 7,000 Forenbach pousse son tapis, il reste donc 19,000 à payer, ce que Michel fait sans l'ombre d'une hésitation avec :

Roi de coeur Roi de carreau

Ricky a encore une chance infime avec

As de trèfle Dame de pique mais le turn anodin, et surtout la rivière (un Roi de pique) coule par le fond l'un des acteurs les plus dangereux de la table. Avec Alioto qui surnage péniblement en cette fin de Day 2A, et Forenbach out, l'horizon se dégage sérieusement pour notre "Coach" !

Je n’ai même pas trop envie de vous raconter le coup tout pourri où Michel entre contre un joueur qui envoie 5,000 préflop avec As-Dame alors qu'il lui reste 20,000 de tapis. Sur le flop As-9-Dame ça part à tapis car Michel possède As-9 à cœur.

Il perd un cinquième de ces jetons là-dessus, mais je préfère m'en tenir à sa remontée de 35,000 à 84,000 en une heure !

00h10
Joueurs restants : 513 sur 2,455 (le total des joueurs des Day 1A et B)
Blindes : 600/1,200, ante 200 pendant encore une heure
Tapis moyen : environ 95,000

Two hours to go

- 9 juillet 2008 - Par Benjo DiMeo

Une heure de passée, 100 joueurs de moins : comme un disque rayé, la même rengaine me revient en permanence aux oreilles depuis le banc de presse. Une musique lancinante, rythmée par les cris des croupiers : « tapis payé ! », « place libre ! » Parmi les éliminés récents : le chip-leader au départ de la journée, Gilles Smadja.

Anthony Roux pointe à 170,000, plus de deux fois la moyenne. Il a notamment pris un bon pot (40,000) avec deux Dames, sur relancant préflop et envoyant la boîte sur un flop hauteur 10. Son adversaire abandonne, préferant conserver ses derniers 40,000.

Ensuite, Tallix est rentré dans un coup juteux avec

7 de trèfle 4 de trèfle, floppant la quinte max sur le flop

3 de pique 5 de trèfle 6 de carreau

Le membre du Team Winamax s’est fait grassement payer par une paire de Valets d’un joueur serré.

Stéphane Hornet : 234,000
Manuel « Manub » Bevand : 134,000 (Jomannix vous racontera ce qui s’est passé dans la prochaine news)
Thomas « Fougan » Fougeron : 110,000
Pierre Marceau : 35,000

On attaque le dernier niveau... Ils seront moins de 500 quand le Day 2A arrivera à son terme.

Benjo

23h02
Joueurs restants : 549 sur 2,455 (le total des joueurs des Day 1A et B)
Blindes : 600/1,200, ante 200 pendant deux heures, et après dodo
Tapis moyen : presque 89,000