masquer le menu

- 5 juillet 2008 - Par Reg da Fish

Les membres du team se rendent au Rio.
Michel Abécassis "MIK.22" nous commente sa journée.


So long, Day 1B

- 5 juillet 2008 - Par Benjo DiMeo

Il est temps de se quitter : la deuxième journée de départ du Main Event des WSOP 2008 vit ses derniers instants. Elle fut somme tout assez intéressante, riche en coups sympathiques et en joueurs français. D’ailleurs, vous constaterez que la plupart de nos tricolores ont survécu à cette journée d’intro, comme le montre ce point effectué à quelques minutes du gong final, vers minuit et demie :

Anthony Roux 35,000
Manuel Bevand 33,000
Michel Abécassis 16,000
Stéphane Hornet (qualifié Winamax) 46,000
Gilles Winterberg (qualifié Winamax) 32,000
Tony Loré (qualifié Winamax) 23,000

Coverage par Winamax

Bonne journée pour le Team Winamax : trois de ses membres ont survecu, et aucune perte n’est à déplorer parmi les trois qualifiés

Gilles Smadja 102,000
Thomas Fougeron 75,000
Bruno Martin 18,300
Jean-Claude Perrot 55,000
David Jaoui 12,000
Elie Marciano 31,000

Coverage par Winamax

Gilles Smadja : probablement le plus gros tapis français à l’issue du Day 1B

Ils ont sauté aujourd’hui :

Stéphane Chevrier (durant la dernière heure)
Nicolas Atlan
Patrick Bueno
Bruno Fitoussi
Eric Koskas (Team Winamax)
Nicolas Ragot


On se retrouve samedi à partir de midi (21 heures) pour la troisième journée de départ consécutive du plus gros tournoi du monde. Jusqu’à présent, environ 2,350 joueurs ont pris part à l’épreuve durant les deux premiers Day 1. L’écran contrôle indique que 5,500 joueurs au total se sont inscrits au Main Event, et il est encore possible de s’enregistrer. Il faudra donc s’attendre à de gros Day 1C et Day 1D.

Bonne journée à tous !

Benjo

00h45
Joueurs restants : environ 627 sur 1,158
Blindes : elles seront de 250/500, ante 50, mais pas avant mardi
Tapis moyen : un peu moins de 40,000

One for the road

- 5 juillet 2008 - Par Benjo DiMeo

Le dernier niveau de la journée vient de commencer : dans deux heures, le Day 1B arrivera à son terme, et comme hier, seuls 50% des partants du jour auront survécu.

Au moins trois Alsaciens étaient au départ aujourd’hui... Et ils sont toujours en course au moment où j’écris ces lignes.

Les images suivantes le prouvent : les Alsaciens aiment jouer au poker coiffés de casquettes et de lunettes de soleil...

Coverage par Winamax

Le qualifié Winamax Gilles Winterberg, avec 25,000

Coverage par Winamax

Bruno Martin avec 32,000

Coverage par Winamax

Stéphane Chevrier avec un petit 4,000 : il faut agir !

Concernant les deux autres qualifiés Winamax du jour, les nouvelles sont plutôt bonnes : Stéphane Hornet possède 30,000, et Tony Loré survit avec 23,000.

Manuel Bevand a vu sa table devenir encore plus difficile avec l’arrivée de l’Anglais Neil « Bad Beat » Channing. Le membre du Team Winamax possède 40,000. Je viens de le voir tenter un squeeze depuis le gros-blind, pour se faire aussitôt relancer à tapis par Crister Johansson, qui avait limpé en premier de parole. « Il m’enerve à bien jouer, celui là » a commenté Manub pendant la pause.

Avec 27,000, Elie Marciano fait la moue : « je ne décolle pas. » Le français me confie jouer à une table ultra serrée, pauvre en jetons.

Chez Thomas Fougeron, c’est l’inverse. Certes, le boulonnais possède 65,000, un tapis largement confortable pour terminer tranquillement le Day 1, mais il faut cependant rester sur ses gardes : « J’ai une table de kamikazes. Ca envoie du lourd ! »

Jean-Claude Perrot (alias « le roi du Yo-Yo) pointe à 47,000.

Récemment éliminé : Patrick Bueno.

Benjo

23h18
Joueurs restants : 738 sur 1,158
Blindes : 200/400, ante 50 pendant 90 minutes, et après dodo
Tapis moyen : 31,000

Tall : de plus en plus grand

- 5 juillet 2008 - Par Benjo DiMeo

Anthony Roux relance à 800 (blindes 150/300 ante 25) en milieu de position. Deux joueurs suivent. Le BB relance à 1900. Tall et un autre joueur paient.

Le flop vient Roi de coeur Roi de carreau 7 de pique

Tout le monde checke.

8 de trèfle

La BB mise 3500.
Le joueur entre eux se couche.
Tall le relance à 11000.
Et la BB fold.

La main d'Anthony ? Valet de carreau 9 de carreau

Il me dit en rigolant: "Si je me trompais, j'avais toujours la gutshot!"

Un peu plus tôt, il jetait As Roi préflop. Après une relance de sa part, le joueur deux sièges à sa gauche le surelance. Et Tall se couche. Le joueur retourne sa paire de Dames. Il m'explique qu'il sait que ce joueur lui donne du crédit car quelques mains auparavant, il l'avait 4-bet préflop avec 7 et 5 et le joueur s'était couché, montrant sa paire de Valet.

Il dit avoir une bonne table avec des mauvais joueurs et des joueurs très serrés et donc très faciles à lire.

Gilles Winterberg est descendu à 26000 après avoir, entre autres, perdu deux fois avec une paire de Dame qui rencontre une paire de Valet.

ManuB se trouve toujours autour de 50000 jetons. Il gagne un pot à 20000 avec un brelan de 8 face à une paire de Dame au flop qui finit en carré sur la rivière. Par contre, il perd beaucoup sur un bluff contre Christer Johansson.

Manu trouve 9 de coeur 10 de carreau. je n'ai ni les positions, ni le jeu préflop. Toujours est-il qu'il se retrouve avec Christer sur un flop:

Valet de coeur 5 de carreau 4 de pique

Tous deux check.

8 de coeur qui donne un tirage couleur

Manu check. Christer mise 1300. Manu relance à 3600. Christer paie.

Valet de carreau

Manu mise 5500. Christer suit après un léger moment d'hésitation avec juste une paire de 7.

Manu admet qu'il aurait du s'arrêter avant et ne pas perdre tant sur ce bluff et m'affirme: "Johansson sait que je n'aurai pas checké 2 fois un tirage. C'est pour cela qu'il suit à la turn."

Lucille

David Jaoui, un habitué des cercles Parisiens (il a gagné un Event des Hold'Em Series de l'ACF en 2007) remonte sensiblement après être tombé à 7500 avant la pause dîner. Il a maintenant 16000 jetons.

"C'est mon premier séjour à Las Vegas, je suis ici depuis une semaine et pour l'instant je suis vraiment "noir". En fait c'est bien simple, depuis 4 heures je n'ai joué que deux mains..."

Avec le maillot de l'Equipe de France sur les épaules, espérons qu'il fera mieux que ces derniers au dernier Euro et passera ce premier tour, bonne chance à lui!

Coverage par Winamax

David Jaoui

2 joueurs = 67 ans de WSOP!

Howard Andrew totalise 675,000$ de gains dans sa carrière. Il a remporté les deux premiers Events des World Series en... 1976! On peut dire que le joueur de Walnut Creek (près de San Francisco) est un habitué puisqu'il est présent aux WSOP depuis 34 ans! A ce titre il aura droit à un hommage appuyé de l'annonceur et aux applaudissements respectueux de tous les joueurs présents. "Good Game", Howard!

Coverage par Winamax

Howard "Tahoe" Andrew

Autre "old timer", Mickey Appleman a disputé ses premiers WSOP en 1975 et a glané 4 bracelets depuis. Entre autres anecdotes amusantes, il a un jour parié avec 32 autres joueurs qu'il descendrait sous la barre des 100 (une excellente performance) sur un parcours golf. Au 18ème trou Appleman envoya la balle directement dans le trou depuis plus de 40 mètres, réalisant un score de 99 et empochant donc 640,000$ au passage.

Jomannix

Coverage par Winamax

Mickey Appleman

22h22
Joueurs restants : 756 sur 1,158
Blindes : 200/400, ante 50 après une pause de 20 minutes
Tapis moyen : 30,000

2 monstres sacrés repérés dans la salle :

- 5 juillet 2008 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Patrick Antonius chip leader avec 90,000 jetons.

Coverage par Winamax

Avec 21,000 jetons avant le break, le Costaricien Humberto Brenes n'a aucune raison de s'affoler.

Michel Abécassis se refait une santé

Pas facile de suivre "Mik.22". En table télévisée depuis le début de son Main Event en compagnie d'Erick "E-Dog" Lindgren (actuel 6ème du classement général), Michel ne semble pas avoir beaucoup de mains jouables. Juste avant le break je l'ai vu remporter un petit pot pré-flop avec une relance de 800.

Dans la foulée, il rentre à nouveau dans un coup avec deux autres joueurs, tous font parole sur le board :

7 de coeur Dame de coeur Roi de pique

Le turn amène un "deuce" 2 de pique, le premier de parole check, Michel check, le joueur bouton mise 1300, le premier de parole passe et Michel paie. La rivière donne un tirage couleur avec 8 de pique, Michel fait une grosse mise de 9000 jetons sur laquelle le bouton se couche, et il remporte un joli pot de 9200 qui le fait remonter à 24750, quasiment dans la moyenne.

A chaque coup joué on voit "Mik.22" prendre des notes dans son carnet, peut-être nous dira-t-il plus tard ce qu'il avait en main?

Jomannix

Coverage par Winamax

Michel Abécassis résiste bien devant les caméras d'ESPN.

Rien ne va plus!

Bruno Fitoussi est apparemment out. Pas plus de détails pour l’instant.

Patrick Bueno vient de perdre la moitié de son tapis sur un bluff qui n'a pas fonctionné.

Le joueur UTG limpe. Patrick au bouton suit. Les blindes complètent.

Le flop tombe Valet de carreau 6 de carreau 3 de carreau

L'autre joueur mise 1500
Patrick paie juste.
Les blindes abandonnent.

10 de coeur

L'UTG check.
Patrick mise 2200.
Il suit.

5 de coeur

Check.
Patrick mise 3200.
L'UTG a mal à la tête. Il hésite longuement pour finalement suivre.
Patrick jette ses cartes aussitôt, sa tentative pour représenter la couleur ayant échouée.

Lucille

21h05
Joueurs restants : 881 sur 1,158
Blindes : 150/300, ante 25 pendant encore 90 minutes
Tapis moyen : 25,000 environ