masquer le menu
Jours :1A1B2
Affichage : Plus ancienPlus récent

- 22 septembre 2008 - Par Benjo DiMeo



La table finale est prête

J’avais tablé sur un finish à deux heures du matin... C’est un peu plus tôt, à 1h40 très précisément, que la table finale fut obtenue après l’élimination en dixième place de Christoph Bommes. Ne me demandez pas ce qui s’est passé, je n’en ai pas la moindre idée. Toujours est-il qu’en l’espace de douze heures, nous sommes passés de 88 à 9 joueurs, on a perdu nos deux français Rémy Biéchel (avant l’argent) et Xavier Laszcz (après l’argent), ainsi que plein de gens super connus comme Andy Bloch, Daniel Negreanu, Phil Laak, Erik Seidel ou encore John Juanda. Comme c’est triste.

Mais qu’en est-il du casting de la table finale. Hé bien, parmi les joueurs pouvant prétendre au bracelet lundi après-midi à partir de 13 heures (heure locale), on compte Neil Channing, Adam Junglen (en position de chip-leader), Jesper Hougaard (super short-stack après avoir été en tête assez longtemps) et une femme, Linda Lee.

Au niveau des tapis, on remarquera l’extrême disparité de la repartition des masses. Adam Junglen partira en position d’énorme favori avec un tiers des jetons. Six de ses adversaires n’auront qu’entre 8 et 20 grosses blindes pour se défendre (nous nous sommes arrêtés au niveau 5,000/10,000)



Adam Junglen 795,000

John Dwyer 511,000
Yevgeniy Timoshenko 345,000
Daniel Nutt 207,000
Neil Channing 199,000
Ian Woodley 153,000
Linda Lee 121,000
Jesper Hougaard 89,000
Fuad Serhan 61,000



Linda Lee



Neil Channing (ca se voit pas sur la photo mais l'anglais possède un rire sardonique tout à fait terrifiant qui fait immanquablement penser au Joker)

Alors, concernant la journée de lundi, c'est-à-dire aujourd’hui : en plus de la finale de l’épreuve qui nous occupe depuis déjà trois jours, nous allons assister au départ de l’Event #2 : un tournoi de HORSE coutant 2,500 livres. On le sait, les Européens ne sont pas de gros amateurs de variantes de Stud jouées en Limit. En 2007, à peine 100 joueurs étaient présents, dont une bonne partie d’Américains. Le chevalin fera t-il plus recette cette année ? Réponse lundi à 14 heures (soit 15 heures en France) Soyez au rendez-vous !

Digestion

- 21 septembre 2008 - Par Benjo DiMeo

Il ne reste plus que 18 joueurs répartis autour de deux tables. Jesper Hougaard est le chip-leader avec presque 400,000. Encore en course : le vainqueur de l'Irish Open Neil Channing, le roi des secondes places Andy Bloch, ainsi qu'Adam Junglen et le francophile John Kabbaj.

Le point à 20h30

- 21 septembre 2008 - Par Benjo DiMeo

Comme d’habitude, les frites sont un peu sèches, un problème qui n’est remédié qu’à moitié par une abondante quantité de sauce barbecue. Même constat en ce qui concerne les Chicken McNuggets (vendues par boîte de six) : on est généralement écoeuré après avoir fini la quatrième, mais on termine quand même la boîte, parce que sinon on aura encore faim en sortant de table. En revanche, il convient de plébisciter le Big Tasty, merveille invention culinaire réunissant tout un tas de trucs franchement sympatoches : de la viande, des rondelles de tomate, des oignons en pagaille mélangés à de la salade, et surtout une renversante sauce au poivre qu’on en pleurerait tellement qu’elle est bonne. Pour déglutir le tout sans difficulté, le Sprite semble tout à fait approprié.

Xavier Lazscz éliminé en 31ème position : c’en est fini des français dans l’Event #1

- 21 septembre 2008 - Par Benjo DiMeo

Ben oui, il fallait bien cela arrive un jour : le dernier français en course dans l’épreuve inaugurale des WSOP-E 2008 n’est plus. J'ignore encore ce qui s'est passé (j'étais absent au moment du drame, comme on dit dans la rubrique fait divers, mais toujours est-il que Xavier remporte 3,075 livres après s’être hissé jusqu’aux quatre dernières tables de l’épreuve. Ils ne sont plus que 27 à l'heure où j'écris ces quelques lignes.

Un tout petit résultat français pour la première épreuve WSOP de la quinzaine : gageons que l’Event #1 n’était que le prélude à de beaux résultats futurs à Londres pour nos joueurs.

Pour vous consoler, pourquoi ne pas aller faire un tour du côté du tout nouveau Blog du Team Winamax ? Arnaud, Nicolas, Manuel et les autres ont commencé à alimenter ce blog de fort belle manière, avec des articles relatant leurs prouesses à Cannes, Barcelone et Londres. J’ai particulièrement aimé l’article rédigé par Antony Lellouche : le bougre ne prend pas souvent la plume, mais quand il s’y colle, cela vaut le déplacement !

Rendez-vous sur www.team-winamax.com !

En éclatant, la bulle fait « plop »

- 21 septembre 2008 - Par Benjo DiMeo

On est rentré dans l’argent il y a une trentaine de minutes. Erik Seidel fut de l’un de ceux n’ayant pas réussi à franchir le cap décisif de la bulle. Surinder Sunar a lui réussi à s’y glisser, avant d’être éliminé peu après. Qui fut le plus malheureux ? Un joueurs anglais du nom de Pete Linton. Il est éliminé en 46ème place.

Xavier Laszcz est notre dernier et unique représentant français encore en course, assuré de repartir avec au moins 3,075 livres sterling. Xavier est toujours assis avec John Kabbaj et Daniel Negreanu : la partie est très tendue et notre tricolore est aux dernières nouvelles retombé à 25,000, soit moins de 10 blindes (nous sommes actuellement au round 1,500/3,000, ante 300)

Il reste 34 joueurs répartis autour de cinq tables. La partie se poursuivra ce soir jusqu'à ce qu'il n'en reste plus que neuf.



Adam Junglen fait toujours partie du peloton de tête



Neil Channing, qui vient d'envoyer tapis sur le flop 2-3-4 avec deux carreaux. "Ace-Queen no good", tance l'Anglais, qui aparemment n'a pas envie d'être payé. Son adversaire jette As-Valet : Channing montre une paire de 10


La dernière joueuse en course : Linda Lee, avec un tapis enorme