masquer le menu
Jours :1A1B2
Affichage : Plus ancienPlus récent

- 30 septembre 2008 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Day 2 in the books : 65 joueurs en route vers les places payées

Hop, une (longue) journée de plus qui appartient au passé à l'Empire Casino de Leicester Square. La conclusion des World Series of Poker Europe approche à grand pas, mais il va encore falloir endurer trois longues journées pour voir finalement se dessiner un vainqueur, qui repartira avec un chèque de 868,000 livres sterling et le le bracelet, récompense suprême et rêve ultime de chaque joueur de poker.

Ils sont encore 65 (plus ou moins) à pouvoir prétendre à la gloire et l'argent. Parmi eux ne figure pas notre qualifié Winamax Antoine Junillon, lâchement assassiné durant la dernière demi-heure par un compatriote sans scrupule. Le coupable : Benjamin Toury, qui m'a raconté l'histoire à la fin de la journée, tandis qu'il comptait et ensachait son tapis de 110,000. Les deux joueurs ont partagé la même table durant l'ultime niveau de la journée.

« Antoine a relancé UTG assez cher, 5,000 aux blindes 600/1,200. J'étais de grosse blinde avec ATrèfleKCarreau. Je me suis contenté de payer. Au flop, un KCoeur et une QPique. Je checke... Il checke aussi. Le turn apporte un petit carreau. Je mise cher, 15,000 j'essaie de représenter un bluff. Il m'envoie le tapis pour 30,000 au total : bien sur, je paie, et Antoine révèle ACarreauQCoeur »

La rivière ne change rien et Benjamin prend un gros pot, aux dépends d'Antoine, mettant fin à son parcours au Main Event des WSOP- Europe.

Coverage par Winamax

Antoine Junillon : game over

En ce qui concerne les autres français, Jean Thorel a semble t-il fondu comme neige au soleil durant la deuxième partie de la journée : il attaquera le Day 3 avec un tapis de 66,000 après être monté aussi haut que 250,000. Philippe Rouas, lui, est resté stable avec 150,000. De son côté, Alexis Guinbal est remonté à 65,000 après un passage à vide post dinner-break.

Le haut du classement est saturé de grosses pointures, nous promettant une fin de tournoi passionnante : Andy Bloch (300,000), Erik Seidel (297,000), Daniel Negreanu (235,000), John Juanda (220,000), Brian Townsend (210,000), Mike Matusow (200,000)... Plus loin, des joueurs tels que Ross Boatman, Josh Arieh, Vicky Coren, Erica Schoenberg, Johnny Lodden ou encore Soren Kongsgaard conservent de bonnes chances.

Et c'est ainsi que se termine cette couverture des WSOP-Europe. Je vais prendre une journée de repos avant d'attaquer le gros morceau que sera l'EPT de Londres, dès mercredi, concluant le mois le plus chargé de l'année qui a vu s'enchaîner sans temps mort un PPT à Cannes, un EPT à Barcelone puis quatre épreuves WSOP à Londres. TOUT le Team Winamax sera au rendez-vous : ne manquez pas notre reportage exclusif mercredi à partir de 13 heures 30 (UK time), en textes et en images, agrémenté des vidéos de l'inestimable Paco.

A très bientôt !

Benjo

Tableau de bord
65 joueurs restants sur 362
Blindes : 800/1,600, ante 200 à partir de mardi, 13 heures
Tapis moyen : 115,000