masquer le menu
Jours :1A1B2
Affichage : Plus ancienPlus récent

Star Academy

- 29 septembre 2008 - Par Benjo DiMeo

Coverage par Winamax

Antoine Junillon passé la journée entière en table télévisée, et les choses ne semblent pas prêtes de changer, en majeure partie à cause de la présence de Phil Laak et Daniel Negreanu : le premier est short-stack, le second est chip-leader. Si cela va être un régal d'observer les joutes entre de tels géants du poker et notre qualifié Winamax lors de la diffusion sur ESPN dans quelques mois, il m'est en revanche difficile de pouvoir vous raconter ce qui se passe à la table pour le moment.

Coverage par Winamax

De loin, sur les écrans perchés au mur, j'ai vu Antoine relancer avant le flop, et obtenir le respect de ses camarades de jeu : le français remporte le pot immédiatement. A vue de nez, je dirais qu'Antoine possède un tapis de 60,000, en dessous de la moyenne, mais encore tout à fait jouable.

Logistique

Il ne reste plus que 11 tables encore actives, un chiffre qui devrait d'ailleurs rapidement chuter à 10. Il y a trois tables au rez-de chaussée, deux tables à l'étage, et six tables dans la PokerRoom qui est absolument blindée de monde : caméramans, perchistes, producteurs, scripts, masseuses, médias, vigiles... On ne respire plus et la température dépasse les 30 degrés. Cela m'étonne que personne ne se soit encore plaint, d'autant que Mike Matusow est dans la salle. Mais à part un DevilFish lancé dans une interprétation très personnelle de « I Just Called to Say I Love You », personne ne dit rien.

Coverage par Winamax

Un français sorti de nulle part avec un gros tapis et un style de jeu apparemment non-conventionnel (ma source restera anonyme) : Jean Thorel

Tableau de bord
90 joueurs restants sur 362
Blindes : 500/1,000 pendant encore une heure
Tapis moyen : 80,500