- 23 septembre 2008 - Par Benjo DiMeo



Fin du Day 1 : Fitoussi survit avec un petit tapis

J’ai passé la dernière heure de la journée dans le casino pour observer nos deux français. Un seul d’entre eux était encore debout quand le gong a retenti : Bruno Fitoussi, avec un tapis de 6,700.

David Benyamine, lui, fut éliminé au milieu du dernier niveau lors d’un coup de Omaha-Low contre David Williams. A ce moment là, le meilleur joueur français du monde ne possédait plus qu’un tapis de trois ou quatre grosses blindes. Le gros du travail a été effectué lors d’un terrible coup de Hold’em où les deux paires de Benyamine se sont heurtées à la couleur backdoor de son adversaire.

Bruno Fitoussi a eu une journée des plus difficiles, son tapis n’ayant jamais dépassé les 15,000. Son plus gros pot, il l’a joué avec Roi-Valet en trouvant la top paire sur le flop, puis le brelan sur le turn. Manque de bol, son adversaire possédait As-Roi pour le même brelan avec un meilleur kicker : le coup lui a couté 5,000 de tapis.

En fin de journée, le sort s’acharnait contre lui dans les coups de Stud : il tirait presque à chaque fois la low card (ou high card, selon la variante) qui le contraignait à poser une ouverture forcée, assassinne pour son tapis. Un coup de Stud remporté contre Barry Greenstein à deux minutes de la fin de la journée lui permit de respirer un peu. Bruno restait cependant philosophe au moment d’emballer son maigre tapis : « mieux vaut être pauvre et en vie que riche et mort... »

On retrouvera le dernier français encore en course dans cette épreuve HORSE cet après-midi à partir de 14 heures pour le Day 2. Un peu plus de 50 joueurs tenteront de se faire une place en table finale : seuls 8 d’entre eux y parviendront. Des joueurs tels que Phil Ivey, Phil Hellmuth ou Robert Williamson ont de bonnes chances d’y parvenir : ils figurent parmi les chip-leaders en fin de Day 1. Mais le HORSE est l’un de ces jeux qui sait réserver des grosses surprises : leur avantage ne tiendra qu’à un fil cet après-midi, augmentation croissante des blindes aidant.

Ami lecteur, je prendrai une pause cet après-midi. En effet, les deux prochaines semaines s’annoncent des plus chargées, et il convient de recharger les batteries une dernière fois avant le marathon qui m’attend. Jetez un œil à mon programme, ca me rappelle les WSOP cet été :

24/09 - 26/09 : WSOP-Europe Omaha 5,000£
27/09 - 02/10 : WSOP-Europe Main Event 10,000£
01-10 - 05/10 : EPT Londres

Ce qui donne, en théorie, douze journées consécutives passées à couvrir trois tournois différents. On verra si l’actualité m’oblige à tenir ce rythme. Je me demande d’ailleurs comment je vais faire pour être en même à l’Empire et au Vic lorsque se jouera, d’un côté, la finale des WSOP-E et de l’autre, le coup d’envoi de l’EPT Londonien.

En attendant, rendez-vous mercredi pour l’épreuve de Omaha des WSOP-Europe, où l’on retrouvera les membres du Team Winamax Michel Abécassis, Guillaume de la Gorce et Antony Lellouche. Si vous voulez absolument suivre le Day 2 du HORSE cet après-midi, je ne peux que vous conseiller de vous rendre chez mes amis de PokerListings (www.pokerlistings.com), des amis de longue date sur le circuit.

A très bientôt !