Winamax
Main Event :Finale4321B1A
Event 3 :Finale21
Event 2 :Finale21
Event 1 :Finale21B1A
Affichage : Plus ancienPlus récent

Fabien Dunlop termine deuxième de l’Event #1

- 21 septembre 2009 - Par Benjo DiMeo

Retour sur une formidable aventure

Coverage par Winamax

Tout est parti d’une surprise. Un dimanche matin de septembre, où le listing des joueurs fait apparaitre un français en tête des chipcount, alors que nous nous apprêtons à disputer le Day 2 de l’event inaugural des WSOP-E. « Fabien Dunlop ». Un nom jusque là inconnu, et une personne jamais croisée auparavant. Son tapis de 65,000 le place dans le « top 3 » du tournoi. Son Day 1 a été fait « de moves audacieux et d’un maximum de réussite » selon ses dires. Il s’agit pourtant de son deuxième tournoi en dur seulement. Le terrain de jeu de Fabien, c’est plutôt internet, et les parties de « cash game ». Professionnel depuis deux ans, il se réjouit pourtant de découvrir les joies du live : « c’est très enrichissant car le jeu est totalement différent, et je pense qu’il peut me permettre de franchir un nouveau cap en ligne car il y a beaucoup à y apprendre ».

Son style est un cocktail explosif d’agressivité et de créativité. Une prise de risque de tous les instants avec un seul objectif en vue : la victoire. « Il est clair que ce style est très risqué » reconnait Fabien, « mais mêlé à un brin de réussite, il peut vous mener très loin en tournoi ». C’est ainsi que le joueur Winamax, à quatre places de l’accession en table finale, n’a pas hésité une seconde à envoyer son tapis avec une paire de sept dans un pot à trois fois la moyenne pour jouer un « coin flip » le portant en tête du tournoi.

Coverage par Winamax

Par la suite, plus rien n’a semblé l’arrêter : des relances incessantes, des continuation-bet et des « hero call » réussis, ce tournoi semblait être le sien. Puis est venu un premier tournant, alors qu'il ne restait plus que quatre joueurs autour de la table : l’heure de son premier « coin flip » important tombant du mauvais côté. La rivière complétait la quinte de Adnan Alshamah et venait renvoyer Dunlop dans les cordes, étourdi.

Le temps d’arriver au heads-up, sa maitrise semblait lui échapper. Le match était en train de tourner. Mais la fin, vous la connaissez déjà. « J’ai eu ma part de chance avant dans le tournoi… » reconnait Fabien. « Mais forcément, je reste déçu... Je viens de passer à deux doigts d’une occasion peut-être unique mais il m’a manqué ce dernier brin de réussite pour aller au bout. Il est trop difficile de gagner un face-à-face sans toucher la moindre carte ». Son avenir, Fabien le verrait bien sur le circuit professionnel, mais rapidement, la réalité prend le dessus : « payer des tournois à 5,000 ou 10,000 euros, cela reste encore trop cher pour moi. Je vais tâcher d’encore progresser en ligne mais bon, il y a également des chances pour que je me fasse un petit plaisir à l’occasion de l’European Poker Tour Londres ». Affaire à suivre…

Harper

JP Kelly remporte son second bracelet de l'année

- 21 septembre 2009 - Par Benjo DiMeo

Fabien Dunlop doit se contenter de la seconde place

L'affaire s'est réglée en une petite heure... Et le dénouement ne fut pas celui qu'on espérait dans ce tête à tête entre la France et l'Angleterre. JP Kelly a très vite trouvé une main pour envoyer son tapis, trois fois inférieur à celui de Fabien. Quelques minutes après le début du duel, et l'on assistait au premier d'une longue série de showdowns. ATrèfleTTrèfle pour Kelly, ACarreau5Carreau pour Dunlop. Le flop TCarreau8PiqueJCarreau a amélioré les mains des deux joueurs, mais Kelly allait rester en tête.

Les deux joueurs étaient à égalité avec un tapis identique : un nouveau match commençait déjà, qui tournera très vite à l'avantage de Kelly, d'abord grâce à un bon call avec hauteur As, puis avec une paire de Dames joliment slowplayée.

Dunlop, désormais en difficulté, n'avait pas dit son dernier mot, grâce à – encore – un peu de réussite. A tapis avec 73 contre une paire d'As sur un flop 9-2-3, Fabien trouva un 3 sur le turn pour repasser largement en tête.

C'est là que le français allait commettre sa plus grosse erreur, de son propre aveu, en tentant un bluff insensé avec A2 sur le flop Q-J-8. Le timing est désastreux : Kelly a floppé la main max avec T-9.

A nouveau, les joueurs sont a égalité. On rembobine, et on repart. On allait pas attendre très longtemps avant de voir se dérouler le dernier acte.

Coverage par Winamax

Le tournant du match

Fabien a relancé au bouton, et Kelly a payé. Jusqu'ici rien d'anormal. Le flop est tombé QCarreauTCoeur7Carreau. Kelly a « donk-bet » d'entrée – généralement signe d'un tirage couleur chez les bons joueurs. Fabien a sur-relancé, et Kelly a fait tapis. Comprenant qu'il était probablement loin derrière, Fabien n'était guère content de devoir payer avec JCarreau2Carreau, mais il n'y avait plus rien d'autre à faire, étant donné l'argent déjà investi. Kelly a retourné KCarreau8Carreau pour un tirage couleur supérieur, ne laissant que six outs au français, plus d'illusoires espoirs de quinte runner-runner. Des espoirs qui se sont envolés en fumée sur le turn et la rivière.

Il ne restait plus qu'une poignée de jetons à Dunlop, à peine de quoi poser la grosse blinde. Un douple-up dès la main suivante n'allait pas suffire, loin de là, et quelques minutes plus tard, on tenait le premier champion des WSOP-E 2009.

Coverage par Winamax

L'anglais John-Paul Kelly remporte ainsi son second bracelet de l'année, égalant la performance de Jesper Hougaard en 2008 en remportant deux breloques, une de chaque côté de l'Atlantique. Une récompense méritée pour un joueur qui – tout comme Fabien Dunlop – figurait en tête du classement depuis le premier jour de l'épreuve.

Benjo

Résultats
World Series of Poker Europe 2009
Event #1 : No Limit Hold'em 1,000£


Coverage par Winamax

Vainqueur : JP Kelly (UK) 136,803 £
Runner-up : Fabien Dunlop (Joueur Winamax) 84,512 £
3. Adnan Alshamah (Syrie) 55,468 £
4. Richard Allen (UK) 38,499 £
5. Anthony Roux (Team Winamax) 28,181 £
6. Neil Suarez (UK) 21,700 £
7. William Martin (UK) 17,535 £
8. Thor Drexel (Danemark) 14,835 £
9. James Tomlin (UK) 13,115 £

Tête à tête final !

- 21 septembre 2009 - Par Harper

Bracelet en vue pour la France

Adnan Alshamah relance au bouton. JP Kelly passe et, de grosse blinde, Fabien Dunlop envoie le tapis. Adnan paie aussitôt avec KCoeurQPique (il ne possède qu'une dizaine de grosses blindes), il est derrière le ACoeur8Coeur du français.

Le flop KTrèfle5Carreau2Trèfle donne l'avantage au syrien, mais la réussite est décidement du côté du joueur Winamax cette semaine, avec l'apparition d'un ATrèfle sur le turn. La rivière ne change rien, et Adnan est éliminé en troisième position. Il remporte 55,468 livres sterling, laissant Fabien et JP en tête à tête.

Notre français est largement en tête avec 1,37 millions contre 450,000 pour son adversaire anglais. Les blindes vont bientôt passer à 8,000/16,000.

Quinze mois après la victoire de David Benyamine aux WSOP de Las Vegas, nous n'avons jamais été aussi proches d'un cinquième bracelet français !

Benjo

Down to 3

- 21 septembre 2009 - Par Harper

Coverage par Winamax

Au plus les heures avancent, au plus la perspective de voir un français remporter pour la première fois de l’histoire un bracelet en No-Limit Hold’em se précise. L’élimination récente de Richard Allen ne laisse plus que trois joueurs en course. Le français Fabien Dunlop y fait plus que jamais figure de chipleader assis derrière plus d'un million de jetons. Sans pour autant être à l'origine de l'élimination de Allen.

C’est à nouveau JP Kelly qui s’est chargé de faire le travail. Trouvant encore une fois une paire, cette fois 9Trèfle9Coeur lorsque Allen possédait APique4Coeur, il a profité d’un board sans péripétie pour augmenter son tapis à 500,000 jetons. Allen repart avec 38,499£ pour sa performance et nous connaissons le podium de cet Event 1, reste à établir la hiérarchie :

Fabien Dunlop (Joueur Winamax) : 1,100,000
JP Kelly : 500,000
Adnan Alshamah : 200,000

Sortie de Roux-te

- 21 septembre 2009 - Par Harper

Coverage par Winamax

Les espoirs de voir Anthony Roux remporter son premier bracelet se sont brutalement éteint à 16h15. Au bouton, « Tall » trouve TPiqueTCoeur et envoie logiquement son tapis pour une quinzaine de blindes. Et puis vient le terrible réveil de JP Kelly depuis la grosse blinde avec KCarreauKPique. Malgré les appels répétés des membres du Team Winamax dans les tribunes, aucun dix n’apparaîtra au board.

Pour sa deuxième table finale d’un World Series of Poker, Anthony Roux termine à nouveau en cinquième position, cette fois pour 28,181£. Une place laissant toujours un sentiment amer : à mi-chemin entre réussite et impression d’être passé à côté de quelque chose de grand. C’est sourire aux lèvres qu’il allait néanmoins récupérer son prix : ayant débuté la journée shortstack, Anthony Roux savait bien qu’il faudrait passer par ce genre de confrontation à un moment ou un autre. Il s'agissait ici de son premier et dernier WSOP-E 2009, le membre du Team Winamax s'en allant profiter de deux semaines en Thaïlande pour décompresser.

Coverage par Winamax

Son élimination devrait laisser place à un bel affrontement entre le joueur Winamax Fabien Dunlop et John-Paul Kelly, qui possèdent respectivement 900,000 et 480,000. La suite du tournoi s’annonce effectivement très difficile pour les deux autres survivants Adnan Alshamah et Richard Allen, dont les tapis n’excèdent pas la vingtaine de blindes.