masquer le menu
Main Event :Finale1A1B234
Event 1 :1B2Finale1A
Event 2 :12Finale
Event 3 :12Finale
Affichage : Plus ancienPlus récent

Le bracelet pour Barry Shulman

- 2 octobre 2009 - Par Harper

Negreanu devient lui le plus grand gagnant de l'Histoire du poker de tournoi

Un tournoi de rêve clôturant deux semaines féériques ne pouvait se terminer que par la consécration d'un grand champion. La victoire de Daniel Negreanu semblait alors écrite. Mais au terme d'un heads-up à rebondissements, Barry Shulman est venu à bout du canadien.

Coverage par Winamax

Débutant le face-à-face final avec la stratégie tous-mes-boutons-seront-relancés, Daniel a pourtant vite dominé Barry. L'américain s'est étrangement laissé marcher sur les pieds, avec une part de bluff au compteur réduite à néant.

Au bout d'une heure, Barry a tenté de renverser la tendance avec son move préféré : envoyer tapis au turn. Et cela à plusieurs reprises : après une mise de 450,000 de Negreanu sur 8Pique8Coeur6TrèfleQTrèfle ; ou à l'occasion d'un « check-raise » sur 8Trèfle3Coeur6Carreau6Pique. A chaque fois avec succès.

Puis est venu ce coup clé où les tapis ont volé sur un flop 6Coeur8CoeurKCarreau. Daniel Negreanu possédait deux as noirs contre le tirage couleur à coeur de Barry. Un 2Coeur au tournant a permis à l'américain de prendre l'avantage pour la première fois en possédant deux tiers des jetons. Loin d'être destabilisé, Daniel Negreanu allait décuplé son agressivité par deux, remportant cinq des six pots suivant. Puis s'en est suivi une heure de néant. Des relances suivies mais ne générant aucune action au flop.

Les blindes ont alors augmentées. Barry Shulman s'est mis à toucher bon nombre de flops et Daniel Negreanu n'a alors plus eu d'autres choix : il lui fallait récupérer des jetons en envoyant son tapis avant le flop. Une technique qui a bien fonctionnée pour lui permettre de revenir à tapis équivalent.

Et puis est venue cette main. Daniel Negreanu paie une relance avant le flop et les deux joueurs se retrouvent sur 5Carreau8CarreauJTrèfle. Barry avance trois énormes piles formant 300,000, une mise que Negreanu décide de relancer à 900,000. « All-in ! » annonce rapidement Barry. « Vous pensez que je dois payer ? » demande Negreanu au public. « Oui ! » répond en cœur l'assistance. Et Daniel s'exécute, révélant QCoeurJCarreau. Il est plutôt mal embarqué face à la paire APiqueACarreau de Shulman. « Jack ! » demande un public nombreux, acquis à la cause du canadien. Des « One time ! » s'échappent des tribunes. Leur acharnement vocal est récompensé par l'apparition d'un JCoeur au tournant ! Daniel Negreanu est alors à une carte du sacre. Mais ce n'est pas fini... Rivière... ACoeur !

Ce pot ne laisse que quelques blindes au canadien, qui partiront rapidement avec une paire de quatre en mains. Barry Shulman révèle la main qui sera vu à la une des magazines durant tout le prochain mois : TTrèfleTPique. Un brelan au flop plus tard, il devient vainqueur du Main Event des World Series of Poker Europe 2009.

Coverage par Winamax

Débutant la finale avec le plus petit tapis, Daniel Negreanu avait pourtant connu une ascension constante. Le tout grâce à un rapide double-up sur un setup favorable : un brelan supérieur à celui touché par Jason Mercier. Dès lors, il fut inarrêtable, sortant tour à tour James Akenhead, Antoine Saout, Markus Ristola, Chris Bjorin, Jason Mercier et Praz Bansi, ne buttant que sur Barry Shulman. Six victimes sur huit adversaires, rien que ça !

Les 495,589£ accordés au runner-up de l'épreuve viennent placer Daniel Negreanu tout en haut de la « All-time Money List », un recensement de tous les gains obtenus en tournoi. Exit Jamie Gold. On va enfin pouvoir regarder cette page sans avoir l'impression d'être arrivé par hasard sur je-vous-ai-tous-owné-sur-un-tournoi.com. Avec plus de 12,400,000$ de gains, Daniel Negreanu devient le joueur ayant remporté le plus d'argent en tournoi. Un titre honorifique récompensant avant tout sa constance. Au delà de ses quatre bracelets, Daniel peut se targuer d'avoir une quarantaine de places payées aux WSOP et une quinzaine sur les WPT. Seul le circuit européen semble encore lui résister.

Mais Daniel Negreanu reste avant tout LA superstar du poker. Peut-être parce qu'il est le plus sympathique de tous les champions. Surement même. Mais aussi parce qu'il est un lien entre la « nouvelle » et « l'ancienne » école. Ni un Doyle Bruson, ni un Jason Mercier. Ni poker dinosaure, ni « 8-bet all-in light ». Un joueur ayant acquis de l'expérience aussi bien en ligne qu'en live, ayant su profiter des nouvelles techniques sans oublier les conseils des Sages. Difficile de ne pas être fan.

Coverage par Winamax

Huit ans après son premier bracelet en Stud, Barry Shulman décroche sa deuxième breloque en or. Le tout grâce à un jeu basé sur la patience, fait d'un minimum de prises de risque et il faut le dire également aujourd'hui, de pas mal de réussite.

Le directeur éxécutif de Card Player connait la plus importante victoire de sa carrière. De quoi se mettre à la Une de son propre magazine ? Réponse dans les prochains mois. La famille Shulman n'a quoi qu'il arrive pas fini de vibrer avec le poker : le fiston Jeff est l'un des « November Nine ». Ce début de saison 2009 pourrait bien être le leur.

La table finale en un clin d'œil

Vainqueur/ Barry Shulman – 801,603£
Runner-up/ Daniel Negreanu – 495,589£
3/ Praz Bansi – 360,887£
4/ Jason Mercier – 267,267£
5/ Markus Ristola – 200,367£
6/ Chris Bjorin – 150,267£
7/ Antoine Saout – 114,228£
8/ Matt Hawrilenko – 87,074£
9/ James Akenhead – 66,533£

Cette victoire vient conclure une nouvelle belle quinzaine de poker où un total de quatre bracelets auront été distribué. Piqûre de rappel.

Event #1 : No-Limit Hold’em 1,000£ : JP Kelly
Event #2 : Pot-Limit Hold’em/Pot-Limit Omaha 2,500£ : Erik Cajelais
Event #3 : Pot-Limit Omaha 5,000£ : Jani Vilmunen
Event #4 : No-Limit Hold’em Main Event 10,000£ : Barry Shulman

Alors, qu'est-ce qu'on fait ? On remballe, on se dit au revoir et on s'en va ? Pas si vite les amis. On se remet au boulot dans moins de cinq heures (!) avec la première journée de l'European Poker Tour Londres. De nombreux membres du Team Winamax y prendront part. J'assurerai la couverture du tournoi à partir de 12H. Benjo sera de son côté au micro pour commenter la table finale du High-Roller où Erik Cajelais, ici vainqueur de l'Event #2, est chipleader. Nous y retrouverons également Ilarie 'Ziigmund' Sahamies ou encore Dennis Phillips. Bon, je vais essayer de pieuter une heure ou deux. Bonne journée à tous !

La quinzième heure

- 2 octobre 2009 - Par Harper

Et oui. 12H – 04H, je vous laisse faire le calcul, ça commence à faire. Mais qu'on se le dise, ce n'est surement pas près de finir. Daniel Negreanu et Barry Shulman semblent décidés à ne rien lâcher. Et leurs tapis sont proches d'être revenus à égalité. Voici les derniers pots importants disputés entre les bonshommes.

Sur un board TPique2CoeurQCarreau3Trèfle2Carreau et alors que le pot fait 1,200,000, Barry Shulman se lève de sa chaise, regarde le canadien et annonce : « All-in ! » Il réclame trois millions à Daniel. Alors, une raison à cet overbet ? « C'est un bluff » me dit mon collègue scandinave. Avec tout le cinéma de seconde zone fait par Barry, je n'y crois pas un instant. Pour moi, il est max le bougre. « On parie 20£ ? » Tenu. Mais Daniel se couche, il faudra attendre la diffusion télévisée.

Ce coup ne semble pas tellement affecter le canadien. Il paie une relance et fait une mise d'âne (un donk-bet quoi) de 250,000 sur le flop 2PiqueACoeur2Trèfle. Shulman paie. QTrèfle Après le check de Daniel, l'américain mise 400,000 et est rapidement payé. Le 5Coeur est checké par les deux joueurs et Daniel Negreanu révèle un ATrèfleQCarreau finement joué.

Quelques mains plus tard, Negreanu sur-relance avant le flop et est payé. Sur TPiqueKPiqueTTrèfle, KidPoker mise 600,000. Shulman paie et il décide alors d'envoyer tapis sur le tournant QCarreau. C'est suffisant pour remporter le pot. Qu'est-ce qu'il avait notre petit Daniel ? Deux as, rien que ça.

Barry Shulman : 5,300,000
Daniel Negreanu : 4,700,000

On n'est pas couché

- 2 octobre 2009 - Par Harper

La dernière heure fut... bizarre. Une quarantaine de mains jouées sans qu'aucune n'entraine un pot à plus d'un million. Bien qu'on ait vu un flop sur pratiquement chacun d'entres elles. La séquence la plus vue a sans conteste été : relance-au-bouton-suivi-d-un-continuation-bet. Cela a marché dans 90% des cas. Alors je pourrais bien vous faire une énumération fastidieuse de chacun de ces coups mais on va s'éviter cela hein. C'est mieux pour vous. Et pour moi aussi.

Du coup, on s'occupe comme on peut ici. Mes collègues danois ont commandé une bouteille de champagne et arrosent la salle de presse. Balla. Jason Mercier et Humberto Brenes ont fait leur apparition dans le rail. « Où est-on ton requin ?! » a plaisanté Jack Eiffel. Enfin, un type s'est littéralement endormi debout au milieu des spectateurs. Il est tombé sur quelqu'un qui, logiquement, s'est poussé (vous feriez quoi vous en sentant une masse derrière vous ?). Je vous laisse imaginer la scène : PAF, le bonhomme s'est retrouvé le nez écrasé contre la moquette de l'Empire. Un peu trop de bière pour ce monsieur, raccompagné quelques minutes plus tard vers la sortie par la sécurité. Ah, Londres...

Barry Shulman – 6,500,00
Daniel Negreanu – 3,500,000

Blindes 50,000/100,000 ante 10,000

Mystère et suspense

- 2 octobre 2009 - Par Harper

Voilà près d'une heure et demie que le face-à-face final a débuté. Et difficile de prédire une fin. C'est bien simple : aucun tapis n'a été payé jusqu'à maintenant. Les joueurs se rendent coup pour coup. Alors que Daniel Negreanu relance tous ses boutons, Barri Shulman « check-raise » un flop sur deux. Et ça marche.

Sans grande inspiration, j'étais prêt à cliquer sur « Publier ». Puis des cris sont venus interrompre mon action. Nous sommes sur un flop 6Coeur8CoeurKCarreau. Les tapis viennent de voler. Barry Shulman est à tirage avec ACoeur5Coeur contre les flèches APiqueATrèfle de Daniel Negreanu. Si aucun cœur ne vient compléter le tableau, le canadien sera désigné vainqueur. Mais le tournant apporte tout de suite un 2Coeur. « Drawing dead ! » s'écrit quelqu'un dans le public. La rivière ACarreau vient chambrer un peu plus Daniel. Tout est à refaire pour le canadien.

Barry Shulman : 7,000,000
Daniel Negreanu : 3,500,000

Ambiance

- 2 octobre 2009 - Par Harper

Coverage par Winamax

Coverage par Winamax

Coverage par Winamax

Coverage par Winamax

Coverage par Winamax