masquer le menu

Belle performance des Team Pro !

- 29 octobre 2018 - Par Martin

Le Main Event a finalement atteint sa garantie de 5 000 000 € sans overlay

Les Team Pro sont cinq à se qualifier pour le jour 3 (sur les sept engagés)

165 joueurs peuvent encore rêver du bracelet et des 1 122 239 € qui vont avec

Team Pro

Quatre garçons dans le vent (Joao Vieira, Adrian Mateos, Sylvain Loosli, Mustapha Kanit). Guillaume Diaz est aussi qualifié

 Un Team Pro out

Malgré le très joli tir groupé des Team Pro (nous allons y revenir), on déplore néanmoins l'élimination de Romain Lewis lors des toutes dernières mains. Avec les Rois, il avait pourtant le spot pour tripler et se remettre à l'endroit pour le jour 3, mais les cartes en ont décidé autrement.

Sur un open raise de Bulcsu Lukacs à 9 000, Romain 3-bet pour 30 000 du hijack. Jakob Miegel s'invite au bal pour 190 000 et tapis du cutoff et Lukacs et Romain s'empressent d'accepter l'invitation, chacun pensant avoir ses chances.

Romain Lewis : K K

Jakob Miegel : A K

Bulcsu Lukacs : Q Q

Mais un Dame vient tout de suite frapper le flop et Lukacs enverra ses deux adversaires dans le rail en conclusion de ce jour 2, à l'issue d'un tableau Q 5 4 8 4 !

Superbe parcours néanmoins pour Romain, même si la fin est un peu brutale. Avec ses performances en Omaha (ITM et podium dans l'Event 3), il y a de quoi repartir avec le sourire. GG !

Les autres éliminés notables de la journée

Jan-Peter Jachtmann, Dominik Nitsche, Winfred Yu, Michael Addamo, Anatoly Filatov, Tony G, Mathijs Jonkers, Robin Hegele, Fabrizio Gonzalez, Steve O'Dwyer, Michael Soyza, Bertrand Grospellier, Matthias Eibinger, Kalidou Sow, Martin Kabrhel, Dutch Boyd, Christian Rudolph, Will Kassouf, Paul Michaelis

Dominik Nitsche

Dominik Nitsche a sombré en peu de temps. L'équipe allemande a perdu beaucoup de représentants

Michaelis

Paul Michaelis a été un des premiers Allemands à disparaître

Anatoly Filatov

Anatoly Filatov out

Dans le bas du classement, on retrouve

David Peters, Victor Choupeaux, Teun Mulder, Ole Schemion

Ole Schemion

Ole Schemion va devoir se donner du mal

Tout en haut, les étoiles du jour 2

Dario Sammartino (chipleader), Marco Slacanac, Jack Salter, Rainer Kempe, Sylvain Loosli, Timothy Adams, Niall Farrell, Alex Foxen

Dario Sammartino

L'Italien Dario Sammartino est énorme chipleader. Tout lui a souri aujourd'hui. Même la masseuse.

Sylvain Loosli

Sylvain Loosli peut avoir le sourire. Il aura emballé un maximum de jetons et emmènera les troupes de la Team Pro en jour 3 !

Alex Foxen

Alex Foxen a connu un coup de moins bien en fin de journée mais reste un solide prétendant

Le point sur les Team Pro

Sylvain Loosli 638 000

Mustapha Kanit 626 000

Tapis moyen 320 000

Adrian Mateos 245 000

Joao Vieira 169 000

Guillaume DIaz 81 000

Et donc Romain Lewis éliminé. Davidi Kitai avait rendu les armes un peu plus tôt dans la journée.

Le jour 2 démarre mardi 30 octobre à 12h avec au programme, un jeu sur six niveaux, toujours de 90 minutes et toujours entrecoupés de pause de 15 minutes. On devrait assister à la bulle et donc découvrir la liste des 81 joueurs à rentrer dans l'argent. Belle perspective !

Dames roumaines et Valets irlandais

- 29 octobre 2018 - Par Martin

Andy Black élimine son adversaire sur la rivière en table TV

Niveau 13 - 2000/4000

179 joueurs (534 entrées)

Andy Black

Andy Black est heureux de s'en être sorti !

Dames roumaines et Valets irlandais, ça aurait aussi pu être le titre d'une fable. Les mêmes mains pour une issue opposée.

Sur un pot déjà bien ouvert, le Russe Oleg Netaliev check sur un un board quasi complet 6 5 4 4. Son opposant, le Roumain Ion Tabacaru, propose une enchère à 37 000, tout de suite relancée à tapis par Netaliev. Le Russe semble un peu chatouilleux. Et la manoeuvre parvient à plonger le Roumain dans un interminable temps de réflexion. A tel point qu'ils sont deux à table à simultanément demander le time, Steven Warburton et Jason Wheeler pour ne pas les citer. Le décompte est lancé et il faut attendre les trois dernières secondes sur les trente accordées pour que Tabacaru envoie tout ce qu'il a, à savoir 114 500.

Ion Tabacaru : Q Q

Oleg Netaliev : J J

Oleg doit l'avoir un peu mauvaise... Ion double sa mise initiale et repart de plus belle.

Netaliev

Pour Oleg Netaliev, ça pique un peu...

En table TV, situation quasiment similaire, mais là tout se passe préflop. Andy couvre de peu son adversaire mais enfin il joue gros sur ce coup, et ça ne part pas en sa faveur lorsque les jeux sont dévoilés.

Andy Black : J J

Opposant : Q Q

Tableau complet : 9 5 A 6 J

Et Black river le tout ! Même lui a du mal à s'en remettre. Pourtant l'Irlandais en a vu d'autres.

Andy Black debout

Debout, Andy Black peut se prendre la tête à deux mains. Il a touché sa rivière miracle, son petit deux outers !

D'ailleurs, deux Team Pro étaient aux premières loges pour assister à ce coup. Joao Vieira et Mustapha Kanit sont eux aussi en table TV et tout se passe bien pour le moment.

Kanit

Mustapha Kanit a bien rigolé de ce coup du sort avec Andy Black

Rendez-vous à l'aéroport

- 29 octobre 2018 - Par Martin

Filatov

Anatoly Filatov est toujours agréable devant une caméra. Et derrière aussi. Mais il est éliminé et c'est dommage.

Pour eux, c'est vraiment fini. Plus de re-entry, plus de bracelets à espérer. Il reste bien quelques tournois et du cash-game mais enfin bon... Il y a tout de même comme une odeur de fin de règne à Rozvadov. Alors certes l'épreuve phare, le Main Event, n'en est qu'à son prologue (ou presque) mais le festival lui a démarré depuis quasiment un mois. Et certains joueurs sont rincés, au sens propre comme au figuré.

Alors ce sera direction la maison pour eux.

Michael Addamo. Pour Melbourne, le vol risque d'être un peu long, mais avec ce qu'il a gagné à Rozvadov, la Première Classe est en free-roll ! Un bracelet sur le Super Highroller 25K et une 8ème place sur le Super Highroller 100K. Bilan des courses : 1 100 000 €

Anatoly Filatov. Le Russe toujours aussi facétieux sait se tenir sur une table de poker, même s'il repart bredouille du Vegas tchèque

Et aussi : Aaron Duczak, Aleksandar Tomovic

Ils sont mal en point et ont déjà un pied dans l'avion

Victor Choupeaux, Orpen Kisacikoglu, Viktor Blom, Teun Mulder ou encore David Peters

Mulder

Le Néerlandais Teun Mulder n'est pas au mieux...

Tony G a gamblé cinq minutes

- 29 octobre 2018 - Par Martin

NIveau 12 : 1500 / 3000

211 joueurs

Tapis moyen : 254 000

Tony G

Tony G, joueur gambler

On a mentionné l'inscription très tardive de Tony G mais on ne vous a pas encore mentionné sa sortie. Et son inscription a été auss tardive que sa sortie a été précoce !

On avait déjà eu un aperçu des qualités de patience du monsieur sur le Super Highroller 100 000 €, où le Lituanien avait busto très rapidement, alors on se doutait bien que sur un petit 10 000 €, les choses n'allaient pas traîner. En revanche, dès qu'il s'agit d'une jolie PLO 1000€/2000€, la patience de Tony retrouve toutes ses couleurs !

Toujours aussi souriant dès qu'une caméra pointe le bout de son nez (et ça c'est vraiment agréable), Tony semble bien installé en siège 9, et une masseuse s'occupe de le détendre. Finalement, il est peut-être venu pour jouer. Et non, bingo. Il est venu pour gambler. Deux!ème main à laquelle j'assiste, et voilà notre Tony européen qui s'envoie en l'air du bouton. 4-bet shove pour un stack quasi-plein et c'est snap-call par son voisin de gauche qui avait déjà 3-bet. On se dit que c'est mal engagé comme histoire, et on ne se trompe guère...

Tony G : 8 8

Son adversaire : J J

Tableau complet : 5 5 7 K 3

Tony G met déjà fin à son massage et se lève, l'air résigné mais aucunement contrarié. Je décide donc de changer de table, puisque l'action a eu lieu et la dead money est envolée, quand je passe devant la place encore chaude du Lituanien et remarque un jeton sur sa chaise. Que je m'empresse de signaler et de remettre au floor. Il s'agissait non plus d'un jeton de tournoi, mais d'un jeton de cash-game. Tony est déjà loin, alors la floor le conserve et va très certainement le lui remettre. On espère bien. Parce que sinon, il est à moi dans un an et un jour non ?

L'histoire gardera pour elle la valeur dudit jeton...

Il y a toujours une histoire sympa qui se trame quand Monsieur Tony G est dans le coin !

Des chiffres et des chiffres : infographie du Main Event WSOPE

- 29 octobre 2018 - Par Martin

Les chiffres officiels sont tombés et ça y est vous allez tout savoir !

534 entrées, y compris celle de Tony G à la dernière minute

Prizepool : 5 073 000 €

81 joueurs dans l'argent

Le vainqueur deviendra millionnaire (s'il ne l'est pas déjà) avec un gain de 1 122 239 €

Payout

Les places payées


1 : 1 122 239 €

2 : 693 573 €

3 : 480 028 €

4 : 337 778 €

5 : 241 718 €

6 : 175 965 €

7 : 130 350 €

8 : 98 287 €

9-10 : 75 461 €

11-12 : 59 011 €

13-14 : 49 019 €

15-16 : 38 187 €

17-24 : 31 623 €

25-32 : 26 712 €

33-40 : 23 025 €

41-48 : 20 262 €

49-56 : 18 210 €

57-64 : 16 723 €

65-72 : 15 700 €

73-81 : 15 074 €

Pour mettre ces chiffres en perspective, voici ci-dessous un récapitulatif des Main Event WSOPE. Et ce cru 2018 se place en deuxième position pour les entrées et fort logiquement le prizepool et le prix remporté par le vainqueur. Pour le coup, on a vraiment été mauvaise langue à parler d'overlay encore ce matin !

Autre remarque d'importance : ne figure dans la liste des vainqueurs aucun Français. Et si on s'y mettait dès cette année ?

Année Lieu Entrées Prize-pool Vainqueur/a 1er Prix
2007 Londres 362 3.676.990£ Annette Obrestad 1.000.000£
2008 Londres 362 3.620.000£ John Juanda 868.800£
2009 Londres 334 3.340.000£ Barry Shulman 801.603£
2010 Londres 346 3.460.000£ James Bord 830.401£
2011 Cannes 593 5.692.800 € Elio Fox 1.400.000 €
2012 Cannes 420 4.032.000 € Phil Hellmuth 1.058.403 €
2013 Enghien-les-Bains 375 3.600.000 € Adrián Mateos 1.000.000 €
2015 Berlín 313 3.067.400 € Kevin MacPhee 883.000 €
2017 Rozvadov 529 5.025.500 € Martí Roca 1.115.207 €
2018 Rozvadov 534 5.073.000 € 1.122.239 €