masquer le menu

Le bracelet (et 850 000 €) pour Michael Addamo

- 26 octobre 2018 - Par Martin

Deuxième bracelet pour l'Australien
Les Français s'illustrent avec un podium (Pollak) et 2 ITM (Thorel, Loosli)
Solidité Allemande, comme toujours : 4 ITM, dont 3 en TF
Les records de fréquentation ont été battus
Event #8 : Super Highroller 25 500 €

Vainqueur Addamo

Le heads-up avait démarré sur un équilibre quasi parfait. 68 millions pour Michael Addamo contre 65 millions pour Christian Rudolph. Mais rapidement, la machine australienne est venue brusquer l'Allemand. Addamo qui était resté très en retard pendant tout le début de la table finale a su se remettre à l'endroit dans la dernière ligne droite. Si l'Allemand ne semblait pas atteint physiquement, il a eu nettement moins de chance que précédemment.

Table Finale
La table finale démarrait de façon très équilibrée. Quand poker rime davantage avec confort qu'avec élégance, Allemagne et Australie semblent faire jeu égal

Et assez rapidement, l'Australien récupérait tous les jetons. Jusqu'à ce qui semblait être le coup de grâce. Paire de Dames chez Michael contre 10 5 chez Christian. On pensait l'affaire réglée. Un 5 au flop pour le principe. Mais un 10 river offrait un premier double up pour l'Allemand, pour le plus grand plaisir de son clan, encore bien étoffé, à la différence de l'Australien qui visiblement a fait le voyage depuis l'hémisphère sud en solo.

Addamo
Michael Addamo

Rudolph
Christian Rudolph

Mais la bonne humeur d'Addamo ne flanche pas, tellement son avance est considérable. Deux double up plus tard, et Christian est désormais en tête. Le heads-up que l'on imaginait plié est complètement relancé !

On se demande l'espace de quelques instants si l'Australien ne s'est pas vu trop beau, trop vite. Mais non, en défintive c'est encore lui qui se remet à aller de l'avant et à nouveau, sur les coups de 6 heures du matin, le voilà en position de remporter ce bracelet tant convoité. Les joueurs sont à tapis préflop. Pour la dernière fois de ce tournoi (mais ça nous ne le serons qu'à la fin du coup), résonne dans la salle toujours fréquentée malgré l'heure matinale, le désormais célèbre "all-in and call".

Michael Addamo : 5 5

Christian Rudolph : A 7

Tableau complet : 8 Q 3 8 10

Main Finale

Cette fois, c'est la bonne, Michael est champion ! Les félicitations sont rapides et dans une ambiance très étrange, le protocole se met en place. Ni cri de victoire de l'Australien, ni déception marquée chez l'Allemand. Des joueurs qui sont venus par curiosité se demandent même qui est le vainqueur.

Christian retrouve ses potes Nitsche, Vogelsang et autres (à croire qu'il faut avoir des perf à six chiffres pour être ami avec lui...) tandis que Michael pose pour les photos et répond à quelques questions.

ITW
Passage obligé par les médias. Et avec le sourire en plus !

"Je suis très heureux de cette victoire, surtout que je commençais à fatiguer" nous confie-t-il. "Et puis j'avais prévu de participer au Super Highroller 100 K demain alors la nuit risque d'être courte."

Les plans sont identiques chez l'Allemand, qui rajoute : " Je ferai une inscription tardive. Là j'ai besoin de dormir et le tournoi démarre trop tôt."

On ne peut qu'applaudir de tels propos ! Les deux champions se retrouveront demain vendredi 26 octobre à partir de 14 heures, à nouveau autour des tables du King's Casino, pour le Super Highroller 100 K, et nous avec.

Il y aura un nouveau bracelet WSOP à décerner et peut-être de nouveaux records à battre.

Dans un dernier échange, Michael Addamo nous parle de sa confiance, dans un sourire timide "Je me suis senti bien très tôt dans le tournoi, tout allait dans mon sens et j'avais de bonnes sensations. J'espère revivre ça dès le prochain."

Récapitulatif des places payées :

1 : Michael Addamo (AUS) 848 702 €
2 : Christian Rudolph (ALL) 524 532 €
3 : Benjamin Pollak (FRA) 370 219 €
4 : Mikita Badziakouski (BLR) 266 767 €
5 : Dominik Nitsche (ALL) 196 328 €
6 : Winfred Yu (HK) 147 642 €
7 : James Romero (USA) 113 505 €
8 : Manig Loeser (ALL) 89 253 €

9 : Matthias Eibinger (AUT) 71 821 €
10 : Timothy Adams (CAN) 71 821 €
11 : Jean-Noël Thorel (FRA) 59 176 €
12 : Vladimir Troyanovskiy (RUS) 59 176 €
13 : Rainer Kempe (ALL) 49 951 €
14 : Asaf Berman (SUI) 49 951 €
15 : Joni Jouhkimainen (FIN) 43 223 €
16 : Martin Kabrhel (RTC) 43 223 €
17 : Pavel Binar (RTC) 38 365 €
18 : Sylvain Loosli (FRA – Team Pro Winamax) 38 365 €

19 : Jun Wah Yap (MAL) 38 365 €
20 : Gianluca Speranza (ITA) 38 365 €

Bracelet WSOP

L'objet de toutes les convoitises : le Bracelet WSOPE

Le podium pour Pollak

- 26 octobre 2018 - Par Martin

Le Français remporte 370 219 € et se rapproche un peu plus d'ElkY au sommet de la All Time Money List
Place au heads-up !
Event #8 : Super Highroller 25 500 € (Finale)

Pollak out

Et bien ce ne sera pas pour cette année, le bracelet.

L'affiche finale de ce Super Highroller est enfin connue. Il est plus de 4h du matin lorsque Benjamin est éliminé en troisième position, pour un gain de plus de 370 000 €.

Michael Addamo et Christian Rudolph sont donc les deux finalistes. Et ils ont intérêt à nous offrir du beau spectacle pour nous faire passer la pillule de notre Français ! Car au-delà des conditions de sa sortie, c'est surtout la déception de ne pas le voir enfin ramener un bracelet.

Pour l'histoire, tous les jetons partent au milieu préflop. Benjamin pousse 24 400 000 sur un call de Michael, qui snap le tapis.

Benjamin Pollak : A Q

Michael Addamo : 7 7

Tableau complet : K 6 6 6 5

Jusqu'au bout Benjamin aura pu y croire, et nous avec. Mais le flip ne passe pas et c'est la sortie.

Il aura finalement fait moins bien que l'année dernière. Tout se jouait à une place près. Une de mieux pour gagner le titre ou une de moins pour le bronze. La pièce est tombée du mauvais côté. Pour cette fois. Et puis cette 3ème place n'en est pas moins splendide et ferait rêver bien d'autres joueurs.

Mais Benjamin ne pourra pas s'en satisfaire, tant il est compétiteur dans l'âme. Tout vers lui tend vers la victoire, sa préparation physique et mentale, le travail sur son jeu, son professionalisme envers les médias, les partenaires et les organisateurs.

"La déception est grande, je ne ramène pas de bracelet" nous confiera-t-il à peine sorti de table. Si quelques coups l'ont marqué, constituant pour lui autant de tournants qui ne lui ont pas souris, il se projette déjà vers l'avenir.

ITW

Sitôt sorti de table, Benjamin nous confie ses premières impressions. Et avant même d'aller chercher son chèque. Toujours très pro Benjamin !

Ses prochains tournois ? "Ici bien sûr. Il reste encore deux opportunités pour ramener un bracelet. Le casino est super, les conditions de jeu pour les joueurs sont idéales. j'ai déjà hâte de revenir l'année prochaine".

Bon, concernant cette dernière phrase, on n'est moins sûr déjà et on se dit que les nerfs lâchent un peu. On est quand même à Rozvadov, où la température oscille entre 3 et 7 degrés, le tout baignant dans une pluie fine ininterrompue. Mais Benjamin est un pro et un pro, ça ne fait pas le point météo en conférence de presse une fois le match fini.

Bravo à lui pour cette nouvelle ligne !

Il reste encore deux bracelets à distribuer, deux opportunités pour nos Français de renouveler la performance de Theodore McQuilkin l'année dernière.

Badziakouski au pied du podium

- 26 octobre 2018 - Par Martin

Event #8 : Super Highroller 25 500 € (Finale)

Mikita

Mikita Badziakouski n'aura pas su éviter la confrontation de trop

Le joueur de Biélorussie est éliminé par l'Australien Michael Addamo. A tapis préflop, les deux joueurs ouvrent leurs cartes et si le Biélorusse est devant, de peu, il va vite déchanter et comprendre dès le flop que son tournoi est sur le point de prendre fin.

Mikita Badziakouski : A 5

Michael Addamo : A 3

Tableau complet : 6 3 3 8 J

Board

Dès le flop, l'issue semble écrite...

Si Mikita pourra longtemps ruminer son fold avec As Dame dans le coup ayant entraîné l'élimination de Nitsche, il pourra aussi se consoler avec cette jolie 4ème place et les 266 000 euros et des poussières qui l'accompagnent, lui qui aura passé la plus grande partie de cette table finale avec un petit tapis.

Addamo


Michael Addamo récupère les jetons adverses et s'apprête à livrer bataille dans la dernière ligne droite

En attendant, nous connaissons désormais le podium de cette Event. Reste à savoir dans quel ordre il devra être complété... Mais d'ores et déjà, on ne peut que saluer l'immense performance de Benjamin Pollak, runner-up du même tournoi l'année dernière et sur le point de rééditer un bel exploit. Et sinon, il vend des parts sur ses prochains tournois ?

Pollak

Benjamin Pollak peut sourire : il est sur le point d'écrire une nouvelle belle ligne à son palmarès !

Christian Rudolph met Yu et Nitsche à la porte

- 26 octobre 2018 - Par Martin

6ème : Winfred Yu (147 642 €)
5ème : Dominik Nitsche (196 328 €)

Event #8 : Super Highroller 25 500 € (Finale)

Rudolph

Christian Rudolph sort ses adversaires les uns après les autres. De quoi avoir le sourire

Décidément, cette table finale semble prendre conscience qu'il se fait déjà tard. Certains ont peut-être déjà dans l'idée de s'inscrire au Super Highroller 100 000 € qui débute demain après-midi. On pourrait presque parler de free roll pour les joueurs encore en lice...

Winfred Yu est éliminé par l'Allemand Christian Rudolph. Du hijack, Benjamin Pollak ouvre à 1 600 000, payé par Rudolph du cutoff et Yu du bouton.

Flop : 2 8 9

Check chez Pollak, mise à 2 600 000 chez Rudolph. Yu réfléchit puis avance 8 500 000. Si le Français se couche rapidement, l'Allemand envoie son tapis et se voit payé par Yu à qui il restait environ 15 000 000 derrière.

Winfred Yu : A 10

Christian Rudolph : 9 9

(pour info : Pollak : A K)

Malheureusement pour le joueur Hong-kongais, son tirage couleur ne rentre pas et le brelan max floppé par l'Allemand élimine Winfred et offre au tournoi un nouveau chipleader.

Yu

Winfred Yu au micro au sujet de son beau parcours lors de Super Highroller

Et quelques mains plus tard, c'est toujours Christian Rudolph qui est à la manoeuvre, en éliminant son compatriote Dominik Nitsche. Ce dernier en position UTG envoie ses 13 000 000 au milieu et Rudolph de small blind décide de payer. La parole est désormais à Mikita Badziakouski qui semble bien embêter mais opte pour un fold.

Christian Rudolph : A J

Dominik Nitsche : 8 8

(pour info : Mikita Badziakouski : A Q)

Si le Biélorusse regrette déjà sa décision, le board va encore davantage l'enfoncer...

Tablea complet : 5 Q Q K 7

Seul un Allemand pouvait éliminer un autre Allemand dans cette main. Mais Mikita peut ruminer ce fold, qui l'aurait propulser tout en haut du classement et aurait cassé la dynamique infernale imprimée par Rudolph depuis le début de cette table finale.

Ils ne sont plus que quatre désormais.

Nitsche

Nitsche n'était pas un Surhomme...

Pour rappel, les dernières places payées rapportent :

1 : 848 702 €
2 : 524 532 €
3 : 370 219 €
4 : 266 767 €

Les petits tapis Loeser et Romero rapidement éliminés

- 26 octobre 2018 - Par Martin

8ème : Manig Loeser (89 253 €)
7ème : James Romero (113 505 €)
Event #8 : Super Highroller 25 500 € (Finale)

Loeser

Manig Loeser est le premier sortant de la table finale

L'interruption du jeu liée à l'installataion de la table finale n'aura que peu réfreiné les ardeurs des finalistes. A peine constituée, et sitôt les sourires de circonstance affichés pour les photos officielles, les combats ont repris.

Il fauit dire aussi qu'avec un joueur tel que Pollak à la table, assis devant un tel tapis, ses adversaires ont vite compris qu'il leur fallait eux aussi monter des jetons pour avoir une chance de remporter le titre.

Et ce sont bien les petits tapis qui se retrouvent impliqués dans les deux premières éliminations.

Tout d'abord, Manig Loeser se fait sortir en 8ème place (89 253 €) par Winfred Yu. K 8 contre A 8, vous avez compris que la messe a été vite dite et l'on perdait un premier Allemand. Il en reste deux encore, avec Nitsche et Rudolph.

Et c'est un autre Allemand, Christian Rudolph, qui est impliqué dans la seconde élimination, mais cette fois du bon côté de la pièce de monnaie. Christian avec A Q sort Romero qui possède A 10. Là encore, pas d'horreur et la logique est respectée. James Romero sort 7ème (113 505 €).

Romero

James Romero (à droite) sous le regard gourmand de l'Allemand Christian Rudolph, son bourreau