masquer le menu

Main Event - 1 500 € l'entrée - Résultats

- 5 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

811 inscriptions - Prizepool : 1 094 850 €

Marius Conan
Vainqueur : Marius Conan 200 000 €
Runner-up : Pierre Merlin 135 000 €
3e : Florian Duta (Roumanie) 95 000 €
4e : Carl Ohlund (Suède) 72 000 €
5e : Maxim Lykov (Russie) 55 000 €
6e : Ben Souriau 42 000 €
7e : Steaven Manga 32 000 €
8e : Madi Macalou 26 000 €
9e : Jean-François Senet 21 000 €

Un Conan peut en cacher un autre

- 5 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Marius Conan, étudiant de 19 ans et frère d'Arthur, remporte le WSOP Circuit Paris 2017

Marius Conan
On connaissait déjà Arthur Conan, 20 ans, déjà 350 000 dollars de gains sur le circuit live en trois ans, et d'innombrables perfs en ligne. Il faudra désormais compter sur Marius Conan, 19 ans, étudiant breton devenu lundi soir l'un des plus jeunes champions de l'histoire des World Series of Poker. Les initiés et réguliers des tournois français connaissaient déjà la bouille juvénile de Marius : en débarquant au Cercle Clichy-Montmartre la semaine dernière, à peine un an après avoir atteint l'âge minimum légal pour pénétrer dans un casino, Marius avait déjà signé deux victoires en live à Lille et Cannes. La troisième, d'une valeur de 200 000 euros, le fait entrer dans une autre dimension : celle des joueurs dont on va suivre de très près les progrès futurs... Même si Marius nous l'assure : les études vont rester sa priorité.

Marius Conan
Ce n'est probablement pas son papa, témoin attentif du parcours de son fils tout au long de l'épreuve en compagnie du grand frère, qui nous dira le contraire... Même si c'est bien lui qui a appris à ses deux fils les règles du Texas Hold'em.

Marius Conan
Impressionnant de solidité tout au long de la finale (et avant !), Marius a donné le crédit qui était du à Arthur au terme de la finale : "Il m'a pas mal coaché." Mais, en l'observant prendre le contrôle de la finale d'entrée de jeu, asphyxiant rapidement ses adversaires à coups de relances et 3-bets alors qu'il faisait face à un dangereux adversaire roumain au tapis énorme, on ne pouvait s'empêcher de penser que le jeune Marius était déjà affranchi du tutelage de son grand frère, déployant sous les feux des projecteurs des réflexes dignes d'un vétéran.

Marius Conan
Après avoir dominé la finale de bout en bout, Marius a attaqué le dernier duel d'un tournoi long de trois jours en position dominante, mais sa tâche était loin d'être terminée : face à lui se dressait un des grinders les plus célébrés sur le circuit français ces dernières années. Il faudra à Marius presque trois heures pour venir à bout d'un Pierre Merlin tout aussi affûté et alerte que lors de notre première rencontre, il y a trois ans, déjà au CCM, lors de la finale du Winamax Poker Tour qu'il avait brillamment remportée face à une certaine Gaëlle Baumann.

Marius Conan
Après avoir séché quelques journées, le temps de remporter 200 000 euros, Marius Conan devrait bientôt retrouver ses chères études. Mais l'impression qu'il nous laisse au soir de cette brillante victoire ne s'effacera pas de sitôt

Marius Conan
Un duel dont on se souviendra longtemps

Marius Conan
Le rail est resté attentif et joyeux malgré l'heure tardive

Marius Conan
Même topo à la table : les deux joueurs n'ont cessé de se vanner, comme s'il n'y avait pas en jeu une somme à six chiffres

Marius Conan


Marius Conan


Marius Conan


Marius Conan


Marius Conan


Marius Conan
Passage à la postérité : la première interview post-victoire avec Veunstyle pour le ClubPoker

Marius Conan
En compagnie de Thomas Gimie, arbitre en chef, et M. Richard, big boss du cercle Clichy-Montmartre

Marius Conan

Ils méritaient tous les deux de gagner

- 5 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Au terme d'un match impossible à finir, long de 150 minutes, c'est la chance qui a départagé deux excellents joueurs : Pierre Merlin est éliminé en 2e place
Marius Conan remporte le WSOP Circuit Paris 2017 au Cercle Clichy-Montmartre
Event #25 : Main Event 1 500 € (Finale)


HU final
Place Clichy, 4 heures 42. Pierre Merlin est au bouton et annonce "all-in", pour 6,775 millions. Cela représente un peu plus de huit blindes. En face, Marius Conan jette un coup d'oeil vers son frère et son papa, debout derrière le cordon rouge, et éclate de rire. Merlin fait de même. L'ensemble du duel fut très détendu, disputé entre deux joueurs ne se connaissant guère mais respectant le niveau de jeu de chacun, face à un public où les supporters de l'un et de l'autre se connaissaient tous, formant une joyeuse famille que l'adversité n'a pas divisée.

Finalement, Conan annonce son intention en balançant nonchalament un unique jeton derrière la ligne de démarcation. C'est payé !

Les jeux sont retournés, le public se rapproche, les photographes arment leur boîtier, Veunstyle rapproche sa caméra diffusant en direct les images sur le Facebook du ClubPoker :

Q8 chez Merlin.
Q10 chez Conan, qui est donc en position pour, enfin, terminer ce duel qui a commencé deux heures et trente minutes plus tôt.

Le croupier retourne un flop 7710. Parfait pour la main de Conan. "Ca sent la fin", commence Veunstyle à chaud.

HU final
Le turn est retourné : un A. Cette fois, c'est vraiment fini : aucune rivière ne pourra changer les positions établies : le Main Event du WSOP Circuit Paris 2017 s'achevait par la victoire de Marius Conan. Sa troisième, déjà, sur le circuit live, à l'âge tendre de 19 ans.

Une dernière main somme toute anecdotique, tant la progression rapide des blindes (30 minutes par niveau durant le heads-up) a accentué le facteur chance, mais de toute manière, il en aurait été ainsi quelle que soit la structure : quand de très bons joueurs de poker s'affrontent en duel, sans commettre d'erreurs, en jouant une partition parfaite ou presque, c'est plus souvent que jamais la chance qui vient les départager, cette chance qui vient se rappeler au bon souvenir de joueurs qui passent leur vie à essayer de l'écarter de l'équation.

Ainsi, même si cette soirée appartient à Marius Conan, même si c'est son nom qui restera gravé au sommet du classement de l'épreuve dans les livres d'histoire du poker, j'espère que la dite histoire laissera un peu de place à Pierre Merlin : il méritait tout autant de gagner que son adversaire.

HU final
Malgré les enjeux, le dernier duel du WSOP Circuit 2017 fut resté très décontracté


Car avant cette ultime main, c'est à un duel aussi long que passionnant auquel nous avons pu assister : 150 minutes, montre en main, remplies de rebondissements, de passages de témoins, de moves énormes sur la rivière, de tank folds, de décisions compliquées. Chacun des deux joueurs a eu sa chance, chacun des joueurs a eu l'occasion d'achever son adversaire sur un coup à tapis, chaque joueur est passé devant avant de retomber, puis de repasser devant.

HU final
Dans un tournoi, il ne peut en rester qu'un. Que cela n'enlève rien au mérite de celui qui a perdu le combat de boxe ! D'autant que le perdant en question est arrivé fortement mal en point au Cercle Clichy-Montmartre en début de soirée : Pierre Merlin possédait en effet le plus petit tapis parmi les neuf finalistes. Huit blindes à peine, alors que son voisin de gauche Florian Duta en possédait 170. Au final, le roumain s'inclinera en troisième place, laissant Merlin attaquer le duel avec un tapis autrement plus conséquent, ayant remporté un nombre incalculable de coups à tapis tout au long de la finale.

"Quand je suis arrivé, je n'avais pas perdu dans ma tête", nous expliquera Merlin après la finale. "Je voulais gagner. J'ai eu beaucoup de chance dans l'ensemble, j'ai gagné tous mes coups à tapis, cela m'a un peu rappelé la finale du Winamax Poker Tour [remportée par Merlin en 2014]. Je la voulais cette bague ! Mais Marius a été très, très solide tout au long de la finale." Trois ans après la victoire qui l'a révélée aux yeux du public, Merlin se contente d'une seconde place, la même qu'il a décrochée début novembre lors du Barrière Poker Tour de Deauville. Elle lui rapporte tout de même 135 000 euros, autrement dit le plus gros gain de sa carrière en live. La bague, elle, devra attendre...

HU final
Nombreux maux de tête pour Pierre Merlin tout au long du duel, qui a du abandonner à de nombreux reprises face aux mises de Marius Conan. Morceaux choisis : "Tu me donnes mal au crâne !", "Tu m'en as fait folder, des mains !", etc.

Un heads up médiéval

- 5 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Event #25 : Main Event 1 500 € (Finale)

Le dernier duel du WSOP Circuit Paris 2017 s'annonce épique, voire heroïque : il oppose en effet...

Marius Conan
Marius Conan avec 16,275 millions

Pierre Merlin
Pierre Merlin avec 8,05 millions


La baguette ou l'épée ? Difficile de se prononcer. Pierre Merlin dispose d'une expérience considérable : son premier vrai succès en live remonte à 2014, c'était déjà au Cercle Clichy-Montmartre, lors de la deuxième Grande Finale du Winamax Poker Tour. Mais L'enchanteur est derrière en jetons, et fait face à un jeune joueur ayant déjà gagné deux tournois live à 19 ans seulement, dans la lignée de son frère Arthur, lui aussi un des grands talents pokéristiques ayant emergé en France au cours des dernières années.

En jeu : 200 000 euros pour le vainqueur, 135 000 euros pour le dauphin.

Blindes : 125 000 / 250 000, ante 25 000 pendant encore trente minutes.

Florian décampe

- 5 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Florian Duta éliminé en 3e place (95 000 €)
Event #25 : Main Event 1 500 € (Finale)


Une fois encore, il va nous falloir faire l'impasse (temporairement) sur les nombreux rebondissements qui ont émaillé les 90 dernières minutes (on n'a pas vu de coup à tapis payé, mais les jetons sont passés de main en main à toute vitesse, chacun des trois derniers joueurs ayant occupé le poste de chip-leader chacun à son tour), pour laisser la priorité au direct : le dernier duel du Main Event sera 100% français après l'élimination du roumain Florian Duta en troisième place !

Après avoir vu des tas de relances et sur-relances préflop depuis une heure et demie, des hero calls, des bluffs manqués, des confrontations entre grosses mains, bref des démonstrations de force en tout genre, c'est un coup tout simple qui a précipité la sortie de Duta, sans aucun doute le joueur le plus impressionnant lors des demi-finales hier soir.

Après une relance de Marius Conan au bouton, Duta envoie la boîte pour six millions (24BB) environ. Conan ne pouvait pas payer plus vite avec ses deux Dames ! En face, Duta est mal en point avec sa minuscule paire de 2. Elle restera toute petite tout au long des cinq cartes du board : Duta remporte 95 000 euros pour cette place sur le podium.

Duta OUT
Duta ajoute 95 000 euros à un palmarès comportant déjà plus de 500 000 dollars de gains : c'est la plus belle perf' de sa carrière jusqu'à présent. On ne le perdra pas de vue...

Duta OUT
Marius Conan et Pierre Merlin peuvent célebrer : il s'apprêtent à disputer un dernier duel valant 200 000 euros...

3 handed
Un peu plus tôt, Pierre Merlin a perdu son chip-lead suite à de nombreux coups casse-tête, où il a tour à tour payé perdant et abandonné un gros pot sans savoir si c'était la bonne décision ou pas.

Le trio final : Pierre Merlin est chip-leader !

- 5 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Event #25 : Main Event 1 500 € (Finale)

Pierre Merlin / Florian Duta
Combien de fois Pierre Merlin a doublé aujourd'hui ? Réponse à peine exagérée : à chaque fois

Incroyable, mais vrai : celui qui avait débuté la table finale en position d'ultra short-stack (8BB) attaque le "duel à trois" en tête ! Ce n'est pas un mince exploit qu'a accompli ce soir Pierre Merlin. Regardons les positions, alors que les blindes passent à 100K/200K, ante 25K :

1/ Maxime Conan 5 950 000 (30BB)
2/ Pierre Merlin 9 700 000 (49BB)
3/ Florian Duta 8 675 000 (43BB)


Que s'est-il passé ? Vous avez peut-être l'impression d'avoir manqué un épisode, voire trois. Normal : les coups à tapis ont été tellement nombreux au cours de la dernière heure que j'ai volontairement escamoté la plupart de ceux qui n'ont pas résulté en une élimination.

Revenons sur les trois plus importants d'entre eux, qui n'avaient pas été racontés jusqu'à maintenant :

1/ Pierre Merlin doublant (une fois de plus ! Il faudra que l'on détermine le total, une fois que cette histoire sera terminé) sur Florian Duta avec une paire de Valets gagnante contre As-10. Au pot : presque six millions.

2/ Ensuite : désormais short-stack, Florian Duta évite la correctionnelle avec une paire de 7 tenant contre le As-Roi de Marius Conan, qui perd là son premier coup majeur de la finale. Perte sèche pour le français : 2,3 millions.

3/ C'est pas fini, écoutez bien : Florian Duta limp de petite blinde. Marius Conan relance à 500,000 de BB. C'est payé. Flop 3A4. Florian checke, Marius mise 475,000, Florian check/raise pour 1,175 million, c'est... payé par Marius ! Sur le turn, une Q, Florian envoie la boîte et Marius se tâte longuement avant de payer avec la top-paire As-9. Florian est en tête avec 43 et la rivière est un 10 qui ne change rien. Marius Conan n'est plus chip-leader !

C'est après toutes ces émotions que Pierre va éliminer Carl Ohlund (encore une fois avec deux Valets contre As-10), et se propulser en tête avec seulement deux adversaires devant lui. Que d'émotions.

A toutes fins utiles, rappelons que les deals ne sont pas autorisés au cercle Clichy-Montmartre. Nos trois derniers guerriers jouent pour les sommes suivantes :

Vainqueur : 200 000 €
Runner-up : 135 000 €
3e : 95 000 €

La Suède a le blues

- 5 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Carl Ohlund est éliminé en 4e place (72 000 €)
Event #25 : Main Event 1 500 € (Finale)


Malgré plusieurs double ups (le dernier, qu'on n'a pas eu le temps de vous raconter proprement tant l'action fut folle au cours de l'heure qui vient de s'écouler, contre Marius Conan), Carl Ohlund n'aura jamais possédé asez de jetons pour représenter une véritable menace sur cette finale.

Carl Ohlund
Le suédois a joué son dernier coup avec une quinzaine de blindes et un As et un 10.

Carl Ohlund
Il se heurte à la paire de Valets servie de Pierre Merlin (LE revenant de cette table finale) et ne trouve aucune aide sur le board.

Carl Ohlund
Pour ses efforts, Ohlund quitte le CCM enrichi de 72 000 euros.

La chute de la tête de série n°1

- 4 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Maxime Lykov éliminé en 5e place (55 000 €)
Event #25 : Main Event 1 500 € (Finale)


Le poids lourd incontestable de ce Main Event du WSOP Circuit Paris, dont la présence même au CCM constituait une surprise - on à plutôt l'habitude de le croiser lors de tournois bien plus chers un peu partout dans le monde - a quitté la partie en cinquième place après un tournoi dominé presque de bout en bout. Presque, car après une longue traversée dans le fauteuil du chip-lead durant le Day 2 et le Day 3, le double champion EPT/WSOP Maxim Lykov a commencé à montrer des signes de fatigue peu avant la finale, face à des adversaires aux dents aussi longues que les siennes.

Le russe n'aura pas grand chose à se reprocher quant à sa prestation en finale, n'ayant pas eu beaucoup de marge de manoeuvre face à un Marius Conan très agressif et un Florian Duta bien mieux stacké. Malgré un tapis jamais très gros, on l'a vu s'engager dans nombre de pots : Lykov a réussi à éliminer un joueur (Steavan Manga), mais en a aussi fait doubler d'autres.

Maxim Lykov
Piégé par l'augmentation des blindes et une agressivité constante autour de lui, sa dernière main s'est jouée avec un peu plus de dix blindes, et un J10 avec lequel il open shove de petite blinde. Derrière, Marius Conan décide que son Roi-6 dépareillé dispose d'une certaine équité : sa décision est bonne. Conan trouve un 6 au flop, et ni le turn ni la rivière ne viendront aider Lykov, dont les trois millions de dollars de gains de carrière vient s'agrémenter d'un "petit" billet à 55 000 euros.

Maxim Lykov

Le coup le plus important du tournoi ?

- 4 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Marius Conan rafle le chip-lead à Florian Duta
Event #25 : Main Event 1 500 € (Finale)


Nous nous demandions hier si le chip-lead de Florian Duta allait rester incontesté tout au long de la finale. Si, avec 41% des jetons, Duta pouvait parvenir à naviguer tranquilement jusqu'au titre. Peu importe le résultat final de ce Main Event, nous avons maintenant la réponse : non ! Le roumain a flanché... en faisant doubler celui qui est incontestablement le joueur le plus impressionnant de cette finale jusqu'à présent : Marius Conan.

Depuis l'entame de la finale, le jeune grinder a réussi à se constituer un tapis représentant une sérieuse menace pour le chip-leader : à ce titre, le coup auquel nous venons d'assister est d'autant plus crucial.

Muni d'une paire de Rois, Conan à 3-bet préflop à 775,000 après une ouverture de Duta au bouton. Ce dernier paie et un flop 3K8 est retourné.

Bingo ! Conan est max, tendance de chez max.

Aucune raison de se priver de faire grossir le pot : Conan mise 675,000. Le futur ex-chip leader reste dans le coup.

Le turn est un 5. Conan a toujours "100%" écrit à côté de son nom. Cette fois, il opte pour un check piégeur.

La manoeuvre fonctionne à la perfection : Duta envoie la boîte en overbet !

Forcément, Conan ne pouvait pas payer plus vite. Mais il se rend compte que malgré son avantage, il est encore trop tôt pour sauter de joie : Duta retourne A2 pour un double tirage. Les piques, plus la ventrale !

Plus gros pot du tournoi
Le sweat est énorme : Conan vient d'engager 4,55 millions de jetons. C'est le plus gros pot du tournoi, assurément le plus important, pour un joueur comme pour l'autre.

Showdown
Les secondes passent, interminable. Puis la rivière est retournée.

Une Q !

Rail Conan
Le rail de Marius - son frère Arthur, son père, Sonny Franco - exhulte : le kid de 19 ans vient de remporter un pot de plus de 10 millions. Il s'empare du chip-lead et prend une sérieuse option sur la victoire, tandis que Florian Duta tombe à 5,5 millions.

Marius Conan
Le soulagement est palpable chez Marius Conan

Souriau, vous êtes busto

- 4 décembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Ben Souriau éliminé en 6e place (42 000 €)
Event #25 : Main Event 1 500 € (Finale)


Benjamin Souriau
Steaven Manga n'avait pas encore quitté la salle de tournoi que déjà, dès la main suivante, les spectateurs se levaient pour apercevoir de plus près un nouveau coup à tapis. Short-stack officiel après la sortie de Manga, Ben Souriau était à son tour à tapis, avec Roi-Dame pour 10BB face au As-Valet de Marius Conan.

Benjamin Souriau
Vierge de toute figure, le board ne sauvera pas le parisien, qui s'était vu offrir le buy-in du Main Event grâce à une importante quantité de points de fidélité du CCM accumulés en cash-game. Interrogé s'il compte disputer plus de tournois après cette accession en finale, Souriau est catégorique : "J'aime trop les bluffer ! Et bluffer en tournoi, c'est plus compliqué en cash-game, on a moins de profondeur et on peut pas recaver [rires] !"

Souriau remporte néanmoins 42 000 € pour cette sixième place.

Juste derrière, on a bien failli assister à une troisième éliminations en trois mains, mais non : Carl Ohlund a réussi à doubler, son Roi-Dame s'améliorant contre le As-10 de Florian Duta. Quelques minutes plus tard, même topo du côté de Pierre Merlin, toujours face à Duta : le français bénéfice d'un joli coup de pouce des Dieux du pokpok' avec un K8 trouvant la couleur pour battre le Roi-Dame (encore ! Ils ont toujours Roi-Dame à ce jeu) du même Duta qui doit commencer à en avoir un peu marre de tous ces coups à tapis perdus.