masquer le menu

WSOP Circuit Marrakech : victoire de Ricardo Manquant

- 16 mars 2015 - Par Kinshu

Le vainqueur Ricardo Manquant et le directeur du Es Saadi Jean-Alexandre Bauchet (crédit : Casino Es Saadi)

A terme d'une finale qui aura duré près de dix heures, c'est Ricardo Manquant qui a finalement remporté le Main Event de cette première édition du WSOP Circuit Marrakech. Vainqueur ici-même du WPT National en 2013, et récemment auteur d'un joli deep run lors de la finale du Winamax Poker Tour, le régulier des tournois des circuits français et marocains a remporté au Casino Es Saadi la bagatelle de 1,3 million de Dirhams (122 000€ environ), un ticket pour le WSOP International Casino Championship 2016 et bien entendu la bague WSOP en or offerte à tous les vainqueurs.

WSOP Circuit Marrakech - 15 000 MAD - 484 inscriptions

Vainqueur Ricardo Manquant France 1 300 000 MAD
2e Miroslav Alilovic France 850 000 MAD
3e Antoine Rahal France 623 000 MAD
4e Matas Cimbolas Lituanie 455 000 MAD
5e Manuel Diego Aranzadi Espagne 345 000 MAD
6e Najib Bennis Maroc 265 000 MAD
7e Laura Ribot Gallardo Espagne 215 000 MAD
8e Fahd Kaabat Maroc 170 000 MAD
9e Ondrej Milabersky Rép. Tchèque 137 000 MAD

WPT Vienne : Gaëlle est en demi-finales

- 16 mars 2015 - Par Benjo DiMeo

Nouvelle finale en vue pour le Team W ? Ils ne sont plus que 17 en course pour le titre à Vienne, dans le cadre de l'étape World Poker Tour Autrichienne. 16 joueurs... et une joueuse que vous connaissiez bien : Gaëlle Baumann ! La future maman (le terme est prévu pour juin) a franchi le cap du troisième tour de l'épreuve et sera l'une des deux dernières représentantes Tricolores en demi-finale après l'élimination de Michel Abécassis en 23ème place - dans l'argent, la bulle ayant éclaté à 27 joueurs restants. Vous connaissez probablement l'autre chance Française de ce WPT Autrichien : Thomas Bichon, pourtant retraité des tournois. "L'occasion fait le larron", me souffle Mikedou qui lit mon écran derrière mon épaule. "Il a vu de la lumière, alors il est entré", ajoute t-il, faisant référence au fait que l'expert en cash-game habite depuis quelques années à Vienne. "Bon, tu finis ton texte ? J'ai envie de boire un coup là", conclut t-il sur un ton pressant. OK, OK, je conclus, mais pas avant d'avoir indiqué au lecteur qu'on connaîtra lundi soir les six finalistes de l'épreuve, je ne saurais vous dire avec précision leur identité vu que je ne suis pas devin, en revanche ce qui est sûr c'est qu'ils figurent dans cette liste : 

Fedor Holz 909,000
Josef Klinger 804,000
Thomas Bichon (France) 772,000
Pascal Hartmann 546,000
Gerald Karlic 500,000

Jan-Eric Schwippert 453,000
Jitka Seidler 396,000
Peter Jaksland 369,000
Konstantinos Nanos 326,000
Gaelle Baumann (Team Winamax) 311,000

Hans-Joachim Hein 257,000
Rumen Nanev 217,000
Frederik Jensen 192,000
Vladimir Krastev 158,000
Sotirios Koutoupas 152,000

David Boyaciyan 125,000
Alexander Freund 102,000

Pour le vainqueur : 150 000 euros, soit presque 3000 ans d'abonnement à Timbres Magazine, leader de la presse philatélique Francophone. Une affaire ! 


Gaëlle et Michel durant le Day 3 (merci au coach Matheu pour la photo)

Une finale avant de partir

- 16 mars 2015 - Par Benjo DiMeo



Au terme de sa première visite à Marrakech aux couleurs du Team Pro, Adrien Guyon plie bagage certes sans titre, mais avec de bonnes histoires à raconter et une table finale de plus à son palmarès, assortie d’un gain non-négligeable (60,000 Dirhams). 

Le dernier des Top Sharks s’est incliné en huitième place du tournoi High-Roller de ces WSOP à la sauce Marocaine, jouant un dernier gros pot sur une confrontation inévitable : paire de Dames contre la pointure du dessus, les Rois, à tapis avant le flop bien sûr. Le point culminant d’une finale des plus folles pour Adrien, mélange de gros pots (une quinte qui rencontre une flush), de bad beats (un As-Valet qui ne tient pas le Roi-3 d’un joueur en tilt), des retournements de situation en pagaille, et de trash-talk à foison - un exercice dont raffolent les habitués du Es Saadi, et un domaine où Adrien ne manque pas de répondant. Notre Top Shark aura été confronté en prime à une situation inédite lorsqu'il aura payé le tapis d'un joueur après avoir demandé le compte au croupier. Adrien est favori mais perd le coup : c'est le moment où l'organisation se rend compte que le joueur possédait 50% de jetons en plus (289,000 contre 186,000, une différence bien entendu incommensurable à ce stade de la partie et avec de tels enjeux). Les règles des WSOP sont claires sur ce point : le joueur est bien tenu de s'assurer du chip-count adversaire, la parole du croupier ne s'apparente pas à la vérité absolue. Un gros pot perdu, donc, mais une situation heureusement rarissimme. 

Prochaine destination pour shakkkiraa, comme pour la quasi-totalité du Team Winamax : Malte, où notre attention sera à la fois occupée par le premier EPT organisé sur l’île, et le Global Poker Masters, Coupe du Monde du poker d’un genre inédit où Sylvain Loosli et Patrick Bruel uniront leurs efforts avec ElkY, Erwann Pecheux et Paul-Francois Tedeschi, représentant la France face à sept autres nations majeures du poker. Rendez-vous samedi !

[Pendant ce temps, la finale du Main Event se poursuit à rythme de fourmi - il est presque une heure du matin et nous venons d'assister à la première élimination en trois heures, celle de Laura Gallardo en septième place. A vue de nez, le vainqueur sera couronné peu avant le level du soleil.]

Les neuf finalistes du WSOP Circuit Marrakech

- 15 mars 2015 - Par Benjo DiMeo


Encadrés par le staff et rejoints par le DG du Es Saadi Jean-Alexandre Bauchet, les neuf prétendants au titre

Siège 1 : Laura Ribot Gallardo (Espagne) 295,000
Siège 2 : Fahd Kaabat (Maroc) 880,000
Siège 3 : Ricardo Manquant (France) 2,695,000
Siège 4 : Miroslav Alilovic (France) 2,905,000
Siège 5 : Antoine Rahal (France) 1,220,000
Siège 6 : Najib Bennis (Maroc) 1,180,000
Siège 7 : Manuel Diego Aranzadi (Espagne) 1,790,000
Siège 8 :  Matas Cimbolas (Lithuanie) 2,705,000
Siège 9 :  Ondrej Milabersky (Rep. Tchèque) 845,000

Blindes : 20,000/40,000, ante 5,000

La table finale est prête

- 15 mars 2015 - Par Benjo DiMeo



Anouar Mehlil
n’en croit pas ses yeux. La tête entre les mains, il peine à diriger ce qui vient de lui arriver. Le Marocain vient de perdre le plus terrible des coin-flips : un coup de pile ou face synonyme d’élimination à la bulle de la finale de ces premiers WSOP organisés au Maroc. 

Quelques minutes après avoir fait doubler son voisin de gauche Ondrej Milabersky (sur un coin-flip perdant, déjà), Anouard pousse 825,000 et tapis (21BB) de petite blinde après une relance au bouton de Diego Aranzadi. Pour ce dernier, muni d’une paire de 99, la décision est difficile : son tapis est équivalent à celui de son adversaire, perdre ce coup serait à coup sûr synonyme d’élimination en dixième place. Faut-il tenter le tout pour le tout, où attendre sagement que sa compatriote Laura, en grande difficulté avec 8BB, sorte avant lui ? Finalement, l’Espagnol avance les jetons au milieu.

Anouar retourne AQ et triomphe sur le flop A22.

Mais le turn est un 7 qui redonne moult chances à Diego. La rivière, un 9, lui rendra définitivement l’avantage.

Anouar Mehlil est éliminé en dixième place : il remporte 118 000 Dirhams.

La table finale est prête : on y retrouvera les Français Miroslav Alilovic (en position de chip-leader), Antoine Rahal, et Ricardo Manquant (auteur d’un deep-run lors de la finale WiPT), le Lithuanien Matas Cimbolas, les Espagnols Laura Gallardo et Diego Aranzadi, le Tchèque Ondrej Milabersky, et deux joueurs locaux : Fahd Kaabat et Najib Bennis.


Laura et Diego, les deux Espagnols de cette finale