masquer le menu
Jour :12
Affichage : Plus ancienPlus récent

Didier Luel remporte le Main Event du WSOP Circuit Cannes

- 24 avril 2017 - Par Benjo DiMeo

Didier Luel
Photo : Florence Mazet / LivePoker


Il ne comptait jusque là qu'une seule place payée enregistrée sur les bases de données du poker live : Didier Luel s'est fait un nom hier en remportant le tournoi principal de la toute première édition du WSOP Circuit organisé à Cannes. Décrit comme un habitué du Cercle Clichy-Montmartre à Paris, Luel avait entamé le Day 2 en position de chip-leader : il a réussi à tenir le cap, et sortir vainqueur d'une finale où trois joueurs venus de l'Est s'étaient invités, dont le redoutable Maxim Lykov, vainqueur de l'EPT Kiev il y a mille ans de cela, à peu près (enfin, en 2009 quoi) et le champion WPT Vlad Darie, qui s'est incliné au terme d'un long match en heads-up.

Résultats - WSOP Circuit Cannes 1500€
509 inscriptions - Dotation 659 664 €

Vainqueur : Didier Luel (France) 121 864 €
Runner-up : Vlad Victor Darie (Roumanie) 82 450 €
3e : Arsenii Karmatckii (Russie) 57 450 €
4e : Malek Grabsi (France) 41 450 €
5e : Maxim Lykov (Russie) 31 450 €
6e : Jean Necco (France) 24 450 €
7e : Dominique Terzian (France) 20 150 €
8e : Cyrille Depessey 16 850 €
9e : Ricardo Manquant (France) 14 350 €

Le WSOP Circuit, c'est pas fini

La conclusion du Main Event ne veut pas dire que tout le monde a plié bagage à Cannes. Parmi les derniers tournois au programme, on retrouve le High-Roller à 2500€ dont la table finale se jouera aujourd'hui avec mal de joueurs bien connus de nos services, comme le vainqueur du dernier WPO Antonin Teisseire, l'ancien champion automobile Arnaud Peyroles, le Twitcheur fou Johan Guilbert, l'un des DJ à l'affiche du prochain SISMIX Victor Choupeaux, ou encore l'excellent Belge Bart Lybaert, trois fois finaliste lors de l'édition 2016 des WSOP. A la clé au bout de cette épreuve ayant rassemblé 92 joueurs : un chèque de 50 636€.

Ce week-end : double coverage !

Winamax vous gâte en reportages durant ce joli printemps : ce week-end, nous vous invitons à suivre deux coverages en simultané, sous forme de deux pôles complètement opposés : la grande réunion annuelle des associations de toute la France qu'est le Winamax Club Trophy, et le PokerStars Championship Monaco (ex-Grande Finale EPT), autrement dit le plus gros tournoi européen de l'année avec le Team Winamax au grand complet et un paquet de stars venues du monde entier.



 

La 13ème place pour Valentin Messina

- 23 avril 2017 - Par Harper

Le qualifié Winamax transforme 150 € en 7 550 €

messina

De son propre aveu, Valentin Messina est « passé à côté de sa demi-finale ». Ayant débuté hors de position sur Arthur Conan et face à Ricardo Manquant, le qualifié Winamax s'est fait bluffer par ce dernier dans un pot énorme qui l'a amputé d'une bonne partie de son tapis. Sur un tableau hauteur Valet, il a ensuite connu la pire sensation qu'un joueur de tournoi puisse ressentir : le call-muck river. Jean Necco lui a réclamé l'intégralité de ses jetons, Valentin a payé avec Roi-Valet mais est tombé contre deux paires. Éliminé en 13ème place, il remporte 7 550 € pour sa performance soit 50 fois sa mise de départ. Bravo Valentin !

16 joueurs au Day 3

- 23 avril 2017 - Par Harper

Chipleader à l'issue de la seconde journée, Ricardo Manquant vise un doublé sur ce WSOP-Circuit après sa victoire à Marrakech en mars 2015 ! Le Team Winamax débutant son séminaire dimanche aux alentours de Nice, je vais suivre l'équipe afin de narrer leurs aventures. Si Valentin Messina progresse dans le tournoi, c'est avec grand plaisir que je retournerai au Barrière Croisette Casino pour suivre la conclusion de ce Main Event ! Excellente nuit à tous.

manquant


Ricardo Manquant 2 090 000
Didier Luel 1 825 000
Vlad-Victor Darie 1 575 000
Arsenii Karmatckii 1 570 000
Maxym Lykov 1 550 000
Jean Necco 990 000
Dominique Terzian 900 000
Valentin Messina (Qualifié Winamax) 900 000
Arthur Conan 810 000
Vincent Verdickt 800 000

Cyrille Dupessey 650 000
Malek Grabsi 455 000
Mourad Falfoul 370 000
Thierry Morel 280 000
Sonny Franco 270 000
Yves Hallague 155 000

Tableau de bord
16 joueurs restants (sur 509 entrées)
Prix assuré : 7 550 €
Blindes 15 000/30 000 ante 5 000 pour 42 minutes
Tapis moyen : 954 375

Le festin Val de Cannes

- 22 avril 2017 - Par Harper

valvegas

Au classement des joueurs français ayant accumulé le plus d'argent en tournoi, Valentin Messina est 43ème. Ce qui est loin d'être négligeable quand on voit qu'un petit demi-million de dollars le sépare d'un Top 20 dominé par des joueurs comme Bertrand Grospellier, Sylvain Loosli ou encore Antoine Saout. C'est que depuis sa première place payée, une victoire sur le France Poker Tour 2010 pour 131 000 € de gains, le bonhomme a parcouru du chemin. Ce jour-là, il avait enlevé une sacré épingle du pied à celui qui rédige ses lignes. Alors que nous avions entrepris le pari fou de raconter l'ensemble des mains du heads up en compagnie de Benjo, une question nous est venue à l'esprit lorsqu'on s'est penché sur la nationalité de l'adversaire de Valentin, l'Américain Freddy Deeb : comment communiquer si le vainqueur du championnat de France n'est pas Français ? Intérieurement, nous poussions alors dans la direction de Valentin quand les joueurs étaient à tapis et c'est avec un grand soulagement que nous avons immortalisé sa victoire

Durant les sept ans qui ont suivi, Valentin s'est imposé comme une valeur sûre du circuit, accumulant 1,1 million de dollars grâce notamment à un principal fait d'armes : une seconde place à l'EPT Malte 2015 pour 615 000 euros. Depuis, le résident maltais multiplie les performances sans néanmoins réussir à claquer un gain significatif, la faute à de nombreuses places frustrantes à quelques encablures des demi-finales. Et si vous vous demandez pourquoi un joueur possédant un palmarès à sept chiffres joue des satellites sur Winamax pour un tournoi à 1 500 €, la réponse est simple : les joueurs ne possédant pas de sponsor ont rarement l'intégralité de leur action quand ils débutent un tournoi. Et il n'y a pas de petit profit !

« Run good, c'est avoir une bonne table »

Gagner un satellite permet ainsi de débuter ces tournois prestigieux sans la moindre pression financière. Ayant débuté la journée avec le septième tapis alors qu'il restait 135 joueurs sur les 509 entrants, Valentin est resté dans le Top 10 tout au long de la journée. En plus de sa faculté à mettre la pression sur ses adversaires dans les moments cruciaux comme la bulle, Valentin considère avoir eu de la chance : « je ne parle pas de bonnes cartes mais j'ai eu les meilleures tables à chaque fois qu'il y a eu des tirages au sort, ce qui est primordial sur un Day 2 » analyse le grinder français. 

Qualifié le 26 février dernier sur Winamax, Valentin n'a pour l'heure pas envie de dévoiler son pseudonyme : « Je le révèlerai à l'occasion du lancement de ma chaîne Twitch » confie-t-il. Ayant investi 150 euros pour participer au satellite, il est d'ores et déjà assuré de remporter 7 550 € tout en ayant un regard sur les 121 864 € promis au vainqueur.

À 16 joueurs restants, Valentin débutera avec un poil moins que la moyenne. « J'étais beaucoup plus haut mais j'ai perdu un pot important contre Didier Luel » confie-t-il. « Je relance avec une paire de Sept, il me 3-bet et je paie hors de position. L'air de rien, il y a déjà 300 000 au milieu. Le flop est Q94 avec deux coeurs, je check-call 110 000. Je le sens faible avec une si petite mise... Scénario identique lorsqu'il envoie 150 000 sur un turn 5 et on check tous les deux une Dame sur la rivière. Il a paire de Huit... ! »

Le qualifié Winamax aura tout de même trente blindes à faire fructifier sur un Day 3 où il sera entouré de joueurs habitués des tournois se déroulant en France à ce prix d'entrée comme Ricardo Manquant, Sonny Franco ou encore Arthur Conan.

Une soirée au Maschou

- 22 avril 2017 - Par Harper

Dans le vie du Team, il y a des cartes, beaucoup de cartes et puis il y a aussi et surtout tous ces moments privilégiés sur le circuit. À Cannes, c'est Caro, la compagne de Davidi Kitai, qui nous a dégoté un restaurant qu'on ne peut que trop vous conseiller : Le Maschou, situé 15 rue Saint-Antoine. Avec un menu unique et convivial, la bonne humeur et la satisfaction des papilles sont assurées. Je vous glisse quelques belles photos de cette soirée passée en compagnie de Gaëlle Baumann, Guillaume Diaz, Xavier, un ami d'enfance de Guillaume, Victor Choupeaux, joueur/DJ qui sera présent au SISMIX, Davidi Kitai et sa compagne Caro ainsi que la petite Léa. Si vous voyez uniquement des photos de légumes, c'est volontaire, le Coach n'est jamais très loin. Replongeons-nous désormais sur le tournoi où nous allons recueillir les impressions de Valentin Messina à quelques minutes de la fin du Day 2 !

volatile


davidi


gaelle


famille

MrChewbacca, fin de saga

- 22 avril 2017 - Par Harper

chew

Le 12 mars dernier, Cyril MrChewbacca serrait le poing devant son écran. Il venait de décrocher un package pour le Main Event des WSOP-C Cannes contre seulement 150 euros. « Je privilégie les destinations au soleil » disait avec le sourire notre qualifié qui avait déjà connu une expérience similaire du côté de Punta Cana. « Même si j'avoue ne pas encore avoir trop respiré l'air extérieur ici » poursuit-il. Ce qui, lorsqu'on est sur un tournoi de poker, est bon signe. 

Lancé sur cette journée grâce à un brelan de Huit parfaitement rentabilisé contre une paire d'As chez Gaëlle Baumann, Cyril s'est ensuite montré patient, entrant dans l'argent sans réellement se mettre en danger. Puis il est tombé dans la zone rouge (onze blindes) après avoir gratté quelques paliers de gains. Il trouve finalement une main idéale pour pousser son tapis : AK. Un de ses adversaires engage la somme avec As-Dame mais une Dame vient frapper le flop pour l'envoyer bouler en 36ème place pour un gain de 4 250 €. « C'était une superbe expérience » conclue Cyril avec le sourire. Alors que 32 joueurs restent en course, il n'y a plus qu'un qualifié Winamax en jeu : Valentin Messina avec un tapis de 910 000 le plaçant en troisième position.

conan

Amis dans la vie, Arthur Conan (photo, à gauche) et Sonny Franco (à droite) ont tous deux un imposant tapis. Connu pour avoir réalisé un triplé lors d'une édition des Winamax Series, Arthur est assis derrière 548 000 tandis que Sonny, surnommé le petit Prince de Marrakech, a 676 000 jetons. Les survivants vont prochainement profiter d'une pause dîner. Je vais faire de même en compagnie des joueurs du Team Winamax qui semblent avoir déniché une délicieuse adresse. Je vous laisse avec le chipcount complet des 32 joueurs encore en course et vous retrouve durant la soirée.

32 prétendants pour 1 bague
Merci à ma collègue Florence pour le classement

Arsenii Karmatckii 1 382 000
Didier Luel 1 004 000
Valentin Messina (Qualifié Winamax) 910 000
Ricardo Manquant 810 000
Vlad-Victor Darie 808 000
Jean Necco 717 000
Mourad Falfoul 703 000
Sonny Franco 676 000
Stephane Conqui 603 000
Sergei Petrushevskii 580 000

Arthur Conan 548 000
Denys Shafikov 537 000
Cyrille Dupessey 493 000
Arnaud Peyroles 493 000
Anthony Zinno 478 000
Maxim Lykov 449 000
Thierry Morel 424 000
Vincent Verdickt 421 000
Yves Hallague 414 000
Kristof de Bruycker 368 000

Cedric Angosto 330 000
Omar Lakhdari 326 000
Roger Tondeur 274 000
Marco Della Tommasina 252 000
Eric Sfez 237 000
Malek Grabsi 223 000
Dominique Terzian 211 000
Anthony Cruz 195 000
Christophe Bouziane 175 000
Saied Lege 117 000

Nouredine Aittaleb 81 000
Pierre Chiarelli 46 000

Tableau de bord
32 joueurs restants (sur 509 entrées)
Prix assuré : 4 250 €
Blindes 8 000/16 000 ante 2 000
Tapis moyen : 477 187

Valentin Messina met la pression

- 22 avril 2017 - Par Harper

cruz

« Tu vas voir toi, une fois que la bulle va exploser, tu vas te faire raser ! » Voyant Valentin Messina relancer à tout va et empiler les jetons durant la période pré-argent, Anthony Cruz (photo, à droite) faisait de la prévention - avec le sourire, précisons-le - en direction du runner-up de l'EPT Malte 2015. Et il a tenté de mettre ses menaces à exécution une fois tombé à 45 joueurs. Derrière une relance de Valentin au cut-off, Anthony opte pour un 3-bet en petite blinde tout en conservant 26 blindes derrière. C'est payé par Valentin.

J97

Anthony mise 54 000 (5,4 blindes) et voit le qualifié Winamax longuement hésiter. Après une minute trente, Valentin jette un regard en direction du croupier et annonce « all in » d'une petite voix, avançant par la même occasion l'intégralité de ses jetons de 25 000. Anthony reste impassible puis se met à recompter ses jetons. Il a 200 000 derrière, ce qui n'est pas rien à l'heure où le tapis moyen est de 355 000. Il trie à nouveau ses piles mais ne fait guère illusion, il semble acté qu'il va passer sa main depuis le moment où le tapis a été annoncé. C'est le cas après soixante secondes et Valentin peut s'emparer de ce pot pour grimper à 750 000, un stack qui le place dans l'actuel Top 3 de l'épreuve.

La méduse est neutralisée

- 22 avril 2017 - Par Harper

meduse

Qualifié pour seulement 150 euros sur Winamax le 12 mars dernier, Julien Duveau a livré une belle bataille de jeu shortstack pour réussir à atteindre les places payées. Avec un tapis de 15 blindes, Jellyfish (son ex-pseudo sur les tables en ligne) envoie l'intégralité de ses jetons avec une paire de Valets. Pépin : un de ses adversaires possède une paire de Rois et l'élimine. Il ajoute 3 050 € à son palmarès et passe la barre du quart de million de dollars (oui, ça se célèbre) en tournois live grâce notamment à ses deux demi-finales EPT atteintes à Deauville et Malte en 2015.

3 qualifiés dans l'argent !

- 22 avril 2017 - Par Harper

Comme souvent, la période de la bulle a été fatale à certains qualifiés. La raison ? Nombreux sont ceux à espérer décrocher une place dans l'argent quitte à se laisser mourir... et les blindes les rattrapent.

alsace

Ce fut le cas pour Alain linlin68. « Jouer plus serrure, je ne pouvais pas » confie-t-il à l'issue de son tournoi. Problème : son tapis a fondu jusqu'à ce qu'il envoie tout avec Valet-Dix. Malgré un tirage couleur sur le flop, il ne parvient pas à améliorer et s'incline contre une paire de Six qui trouve un full. Résultat : 65ème, à quatre places de l'argent.

pecheur

Si David Pêcheur est plus habitué à ces tournois, il a dû lui aussi se résoudre à patienter une fois tombé sous les vingt blindes. Mais il n'a pas hésité à tout envoyer avec As-Dame malgré l'approche des places payées. Il tombe contre As-Roi et, malgré le coup de la veste, ne double pas son tapis. Résultat : 63ème, à deux places de l'argent.

3 qualifiés transforment 150 € en 3 050 €

Quelques mains plus tard, Igor Merda (je n'invente rien), joueur le plus mal en point du tournoi avec 18 000 jetons, se retrouve à tapis avec 55 contre le KT d'Anthony Zinno. Le croupier offre du suspense avec un flop 789 mais fait retomber la pression sur un 5 au turn avant de le twist final à l'arrivée d'un J à la rivière ! 61 joueurs exultent, ils sont tous assurés de prendre 3 050 € ! Parmi eux, on retrouve Florence Allera, Sonny Franco, Arthur Conan, Julien Sitbon, Gilbert Diaz, Michel Pomaret, Johan Guilbert, Florian Ribouchon, Jonathan Therme ou encore Maxim Lykov... Et, surtout, trois qualifiés Winamax qui ont seulement déboursé 150 € pour arriver jusque-là !

Valentin Messina 510 000
Cyril MrChewbacca 260 000
Julien Duveau 90 000

Tapis moyen : 259 000

Froid comme le Pierre

- 22 avril 2017 - Par Harper

Nouvelle désillusion pour Pierre Merlin : le vainqueur du Winamax Poker Tour 2014 a été éliminé à huit petites places de l'argent sur ce Main Event des WSOP-C Cannes. Avec 28 blindes devant lui, il a décidé de pousser son tapis avec une paire de Dames derrière une relance et un 3-bet. Mauvais timing : un des relanceurs initiaux possède une paire d'As pour venir l'éliminer. Alors qu'il ne reste plus que 69 joueurs en course pour 61 payés, ils ne sont plus que 5 qualifiés Winamax en course emmené par un Valentin Messina tutoyant le demi-million de jetons.