Winamax

Finale express

- 2 juillet 2024 - Par Fausto

Pas eu le temps de vibrer, sinon le temps d'un tapis-payé. Après une finale-éclair, Cécile Ticherfatine doit se contenter de la 6e place sur le Ladies, pour un peu plus de 32 000 $ de gains.

Event #71 : Ladies Championship 1 000 $ (Finale)

Ticherfatine

« Hé bien, c’était court ! » souffle Cécile Ticherfatine, au moment de quitter l’estrade télévisée. Effectivement, 20 minutes pour un “Final Day” de WSOP, c’est un peu léger. D’autant que Cécile s’était préparée pour livrer un gros combat. « Je suis levée depuis 6h ce matin, j’étais en mode “try-hard” à la salle, prête à boxer pour monter quelques blindes et me battre jusqu’au bout… On fera mieux la prochaine fois ».

La joueuse nous avait prévenus hier. L’objectif de ce Day 3 était de revenir dans la course, en grattant les quelques blindes qui lui permetteraient d’open, de 3-bet et de ne pas être cantonnée à une stratégie de “Push or Fold”. Mais le plan ne se déroule pas comme prévu.

Les cartes ne viennent pas et Cécile n’a pas d’autres choix que de passer et de laisser les choses se passer. Pas de spot de shove, même pas un spot de défense, la Française descend à neuf blindes.

« Il fallait toucher un petit peu de jeu pour me maintenir. J’avais vu avec cette configuration que j’étais bouton sur la blinde de l’autre short stack. C’était un bon spot, puisque c’était un profil qui n’allait pas payer light, donc j’allais pouvoir partir à tapis depuis le bouton. Et si je doublais contre elle, je revenais au-dessus des vingt blindes et je me relançais dans le tournoi. C'est ce que j'ai fait avec mon KJ, sauf que cette fois SB, la chipleader américaine a trouvé KQ ».

Cécile Ticherfatine

Domination-nation”, Cécile se lève rejoindre le rail français, qui s’apprête à vibrer pour la première fois de cette finale. Greg Fournier, Greg Ceran-Maillard, Clément Michaud, Hicham Mamouki et consorts appellent fort un Valet, qui ne vient pas sur le flop 1083… Les supporters ne lâchent rien et hurlent encore plus fort au moment de la turn… J !

« Ce Valet turn, il est extraordinaire, commente la joueuse après coup ! Je me dis “sérieux, je vais gagner un 70-30 maintenant, sur la table télé, avec tout le rail ? Bon, elle jouait encore pas mal de cartes, puisque c’est à carreau... mais on a le droit d’y croire à ce moment-là. »

Rail FR

Désormais, il faut tenir ! Pas de carreau, pas de Dame, et Cécile serait complètement relancée dans cette table finale… K. Flush, busto, c’est fini. Cécile Ticherfatine revient vers la table finale, salue ses adversaires une à une, passe dire un mot aux caméras de PokerGo et rejoint le clan bleu. Pour aujourd’hui, on se contentera d’une 6ᵉ place, pour 32 007 $.

« Ça ne sera pas dur à encaisser. C’est elle qui a la meilleure main. Je ne suis pas sorti sur un bad beat, ni sur une erreur », affirme Ticherfatine, qui relativise vite, en retenant sa belle performance, pour son deuxième tournoi du séjour, quatre jours après son arrivée à Sin City.

« J’avais deux objectifs sur ce Vegas, le Main et le Ladies. On va essayer de faire aussi bien sur le Main, plaisante la reg du circuit africain. Avec le boulot à côté (Cécile a des affaires dans la restauration et travaille également dans l'associatif), je n’ai pas le temps de me faire de gros Vegas. Je ne suis pas venu faire beaucoup de tournoi donc c’est déjà cool d’en perfer un ».

Cécile Ticherfatine

Et il en reste d’autres. Le plus beau tournoi du monde notamment, mais aussi l’un des plus originaux du monde, le Tag Team, sur lequel elle est déjà inscrite avec Clément Michaud. « D’ailleurs, il est où Michaud ?  Je vais pouvoir le relayer. J’suis prête à jump, d’autant que la journée commence, il est tôt ! »

WSOP 2024 : tous nos articles