Winamax

Looking for Inaus

- 30 juin 2024 - Par Tapis_Volant

Et si Inaus venait de faire son entrée sur les WSOP 2024 ?
Event #73 : High-Roller Pot-Limit Omaha 25 000 $ (Day 1)

Salle Purple

Dans la vie d'un couvreur WSOP, tout est une affaire de timings. Pendant les temps morts, vous guettez les informations délivrées par le site officiel à la recherche de français qui auraient échappé à votre radar. C'est ainsi que je tombe sur le chip-count du 25 000 $ High-Roller PLO, en me disant qu'il ne risque pas d'y avoir beaucoup de tricolores dans cette épreuve de ballas, même si on attend l'arrivée imminente d'un certain Élie Nakache dans le field, prévue pour demain. Quelle n'est pas ma surprise quand je tombe sur le nom de Thomas Santerne dans le chip-count avec un stack de 108 000 jetons. Ni une ni deux, je décide de mener mon enquête. Comment se fait-il qu'on ait raté l'arrivée du jeune prodige actuel du poker héxagonal, celui qui s'est illustré entre autres en finissant runner-up du 100 000 € 8-Handed des Triton pour 1,7 millions en mai dernier, celui qui détruisait les 10 000 $ de GG.Poker online ?

PokernewsPourtant, croisé à Monte-Carlo, Thomas m'avait avoué qu'il ne pouvait pas venir sur les WSOP. Une petite bêtise de jeunesse l'empêcherait de traverser l'Océan Pacifique et de pénétrer aux Etats-Unis, un truc tellement anodin que je me dis qu'il est possible que l'interdiction ait été levée (on sait jamais, Grégory Chochon a le bras long, il paraît). Donc, j'y crois à cette nouvelle, peut-être que Thomas est là sur ce tournoi réservé aux fines lames du PLO. Deuxième petit problème que je vois, je n'ai pas le souvenir qu'il ait déjà joué au poker à 4 cartes, mais bon, connaissant l'animal, il pourrait très bien avoir appris les règles avant de s'envoler pour Sin City et nous faire une ElkY qui avait remporté son bracelet en Stud en apprenant les règles la veille. 

Je retrouve mon collègue Fausto pour un dinner-break bien gargantuesque au restaurant japonais Umiya et me remettre de mes émotions après la victoire d'Élie Nakache sur le 10 000 $ PLO Championship et lui fait part de la nouvelle. "Y a pas moyen, en plus s'il était là, il irait jouer le 10K$ du Wynn, il joue pas en PLO !", tranche-t-il. Entre deux sushis, les paris sont pris, je mets 10 balles sur la table (et oui, on n'est pas balla, même si on deep run des tournois !) avec l'envie de croire à cette bonne surprise.

Fitoussi_Hansen

De retour à mon bureau, je m'en vais découvrir la zone Purple du Paris, zone réservée pour les tournois high-roller, une zone où les sièges sont un peu plus confortables et les masseuses un peu plus présentes. Comme je suis le roi du timing, j'arrive bien sûr en plein pendant la pause. Difficile de retrouver la trace d'Inaus dans le field, je checke un peu les dernières tables qui jouent, découvre un Daniel Negreanu en train d'essayer de deviner la main de son adversaire, je vois Gus Hansen en train de parler de l'Aviation Club de France avec Bruno Fitoussi. Aucune trace de Thomas Santerne.

Chaise vide

Je cherche les couvreurs Pokernews pour tenter d'en savoir plus, mais sans succès. Après tout, ils ont relaté un coup entre Danny Tang et Thomas Santerne. A la reprise et après m'être renseigné sur l'apparence de Danny Tang sur Google, je trouve sa table. Une table où je ne vois personne qui ressemble à Inaus... mais une chaise est vide. Et s'il avait bust dans mon dos et que je n'allai jamais avoir de réponse à la question qui me taraude depuis quelques minutes ? Je ne m'en remettrais sûrement pas.

Sonny Franco

Et puis, alors que le jeu vient de reprendre, je parcours toute la salle en scannant chacune des tables, m'arrêtant pour prendre en photo Phil Ivey ou taper la discute avec Sonny Franco. "Et, tu sais s'il est là, Thomas Santerne ?", me demande Sonny. Je rigole intérieurement. Ça tombe bien, je le cherche. Sonny semble persuadé qu'il s'agit d'une erreur d'un couvreur de Pokernews. "S'il était là, il jouerait le 10K$ du Wynn, il joue pas PLO". Décidément, est-ce que Fausto aurait savamment organisé ce plan machiavélique pour me soutirer 10 balles qu"il splitterait avec un couvreur de Pokernews dans le coup ?

Inaus 2.0

Je continue mes investigations et tombe sur un grand mec de dos qui va s'asseoir sur une table dans le coin de la salle. Je l'observe minutieusement et m'approche, prêt à aller le saluer. "Salut Thomas - Euh, I'm Parker, sorry". Il ne s'agit pas de Inaus, mais il y a comme un petit air de ressemblance. On pourrait imaginer que quelqu'un ait pu le prendre pour lui. Je le prends en photo et me dis que si j'allais balancer ce sosie sur Facebook, on me mettrait peut-être bien des 6/10.

Pokernews

Finalement, je retrouve un des couvreurs Pokernews, et lui demande s'il peut m'éclairer sur la présence de Thomas Santerne dans le coverage. Visiblement un peu gêné, il me dit qu'il s'est trompé et que ce n'est pas lui, il a pris quelqu'un d'autre pour le grinder français et vient de réparer son erreur. Amusé, je lui montre la photo que je viens de faire. Il me dit que c'est effectivement ce mec-là qu'il a pris pour Thomas et me demande pourquoi j'ai été le prendre en photo. Je lui explique que je vais faire un article pour se foutre de sa gueule et il me met une droite (non, ça, c'est inventé !)

Enquête résolue, Détective_volant, une enquête qui m'aura coûté une bonne heure de temps et 10 balles. Merci Inaus et à bientôt sur Vegas, on l'espère !

WSOP 2024 : tous nos articles