Winamax

Quatre mains c'est tout

- 28 juin 2024 - Par Flegmatic

La pente était trop raide pour David Benyamine, qui n'aura joué que quelques minutes aujourd'hui (5ᵉ, 265 054 $)
Event #58 : Poker Players Championship 50 000 $ (Day 5 et Finale)

David Benyamine OUT

Pouvait-il le faire ? Ou plutôt, avec deux petits big bets pour reprendre cette cinquième et dernière journée : allait-on lui donner la possibilité de le faire ? Passé entre les mailles du filet à un nombre incalculable de reprises lors de la deuxième moitié du Day 4, tandis que Johannes Becker, Phil Ivey et Jeremy Ausmus quittaient un à un la table finale, David Benyamine avait salué ses capacités de résistance, se félicitant d'en être arrivé là en touchant "zéro jeu". Pour aller plus loin aujourd'hui, il allait lui falloir un peu plus que ça. Un petit coup de pouce du croupier par exemple.

C'est exactement ce qui arrive dès la première main du jour, la dernière en Omaha High-Low. Le Français défend en grosse blinde suite à une ouverture de Dylan Smith au cut-off, relancée par Bryce Yockey au bouton. David mise 200 000 sur le flop K62, voit Smith payer à sa gauche, avant que Yockey ne double la mise. Le Français investit ses derniers 50 000 jetons et, après un fold du Canadien, se retrouve en heads-up avec Bryce pour un spot de triple up. Benyamine retourne alors AJ53, une très bonne main de départ en O8 devenue un monstre dans sa situation. Il doit cependant améliorer pour espérer prendre l'intégralité du pot à Yockey, son AK52 ayant floppé deux paires. Turn 6, river 8, le Français empoche la moitié du pot avec un meilleur low As-2-3-6-8 et repasse au-dessus du million de jetons.

PPC Table Finale

On passe alors au Razz et, après avoir mis deux fois le bring-in (la mise obligatoire pour le joueur qui affiche la plus "mauvaise" carte, soit la carte la plus haute dans cette variante) et abandonné dans la foulée, David paie le "complete", soit une ouverture, à 200 000 de Bryce Yockey encore lui. Le Français prend l'initative sur la quatrième street, rien n'est misé sur la cinquième et les derniers 650 000 de Benyamine partent sur la sixième. Avec 83 / 259J, il est devant le 43 / 2K910 de l'Américain, mais ce dernier tire un 8 pour améliorer tandis que David reçoit une Q.

L'inévitable n'a pas pu être évité. David Benyamine termine cinquième de ce Poker Players Championship pour 265 054 $ (le deuxième plus gros gain d'un joueur français sur ces World Series), échouant à une marche de son meilleur résultat sur ce tournoi, lorsqu'il avait fini quatrième en 2013. Un résultat qui ne changera ni la vie, ni la carrière de notre Frenchie, habitué à jouer les plus grosses parties de cash game de Vegas, mais qui devrait lui permettre de s'inscrire en maxi late reg au Pot-Limit Omaha Championship à 10 000 $, dont le Day 2 a repris à 13 heures. Et, si l'on en croit ses propres mots prononcés en début de Day 3, on devrait revoir David en Europe prochainement, sur les festivals EPT, mais pas que. "Je vais voyager. Le poker, c'est reparti pour cinq ans," nous avait-il annoncé. Au vu de ce qu'il nous a montré ces cinq derniers jours, on ne peut que s'enthousiasmer.

Daniel Negreanu

Attention mesdames et messieurs, le nouveau chipleader de ce PPC à quatre joueurs restants s'appelle... Daniel Negreanu ! Juste avant l'élimination de David Benyamine, le Kid s'est fendu d'un joli call en Razz avec 8-6-4-3-2, pour prendre un gros pot à Chris Brewer, alors en bluff avec trois paires. Non seulement le Canadien signera aujourd'hui quoi qu'il arrive son meilleur résultat sur ce tournoi, mais il vient de se mettre en position idéale d'aller chercher un septième bracelet, qu'il attend depuis bientôt onze ans. Comptez sur nous pour surveiller ça de près.

WSOP 2024 : tous nos articles