Winamax

Fausse João sur le PPC

- 27 juin 2024 - Par Flegmatic

João Vieira bulle la table finale du PPC (9ᵉ, 130 943 $)
David Benyamine est en finale, avec l'un des plus petits tapis

Quoi qu'il arrive, le plus beau tournoi mixed games du monde couronnera un champion inédit
Event #58 : Poker Players Championship 50 000 $ (Day 4 et Finale)

João Vieira

D'accord, on l'avoue : à l'aube de cette quatrième journée de Poker Players Championship, le scénario était déjà écrit dans notre tête. Pour la première fois de son histoire, le légendaire PPC allait voir un joueur floqué du W rouge s'asseoir autour de sa table finale. Un stakhanoviste des WSOP qui joue tout ce que le festival lui propose d'été en été, que ce soit en No-Limit Hold'em, en variantes ou en mixed games. Mieux, il allait être accompagné par un Français, et pas n'importe lequel. Une sommité du jeu à Las Vegas, rare, pour ne pas dire seul, tricolore à avoir ses entrées depuis des années dans les parties de cash game les plus chères de la ville, là encore dans tous les jeux possibles et imaginables. Problème : notre prophétie ne s'est réalisée qu'à 50%. Entre João Vieira et David Benyamine – puisque c'est bien d'eux qu'il s'agit – seul un a réussi à s'inviter en finale... et avec l'un des trois plus petits stacks.

Renan Bruschi OUT

Il faut dire qu'avec un tiers des joueurs restants à sortir pour atteindre la TF à huit, le long de niveaux de cent minutes chacun, tout était possible, même cette série d'événements pas loin d'être catastrophique. Ainsi, après la sortie rapide du short stack Michael Mizrachi (12ᵉ, 102 299 $), la situation a mis du temps à se décanter. Il a fallu un 4-bet shove en No-Limit Hold'em de James Obst avec As-Valet, qui s'empale contre le As-Roi de Johannes Becker dans un pot énorme (11ᵉ, 113 028 $), pour accélérer le processus. Sur la sellette depuis le milieu du Day 3, c'était ensuite au tour de Renan Bruschi de faire ses bagages (10ᵉ, 113 028 $, photo), sur un ultime coup de Pot-Limit Omaha. Après avoir 3-bet depuis la grosse blinde avec AJJ8, il engage le reste de son tapis sur un flop A52 mais ne peut rien faire contre le AQ99 de Phil Ivey.

Daniel Negreanu - Phil Ivey

À ce moment-là, João et David sont tous deux confortablement installés dans le milieu du peloton. La lanterne rouge circule alors entre Bryce Yockey, Daniel Negreanu et Phil Ivey. Bubble boy de la finale tout désigné avec une poignée seulement de big bets devant lui, le Canadien parvient à scoop pour sa survie en Stud High-Low, trouve les nuts en Deuce to Seven Triple Draw pour presque doubler à nouveau et remporte dans la foulée un énorme pot 4-bet en 3-way, toujours en 2-7, pour passer chipleader de sa table. Tombé sous les dix blindes après ça, Phil Ivey survit à un tour de No-Limit Hold'em avant de doubler en Stud. Le vent a clairement tourné autour du vaisseau amiral de l'Event Center du Horseshoe. Un peu plus de cinq heures après le lancement de la journée, c'est au tour de João de se retrouver dans l'œil du cyclone.

João Vieira - Dylan Smith

Il joue sa dernière main du tournoi dans la variante qui lui a le mieux réussir, pour lui avoir offert sa première (et seule donc à ce jour), finale du festival : le Pot-Limit Omaha. Premier de parole, Naza annonce pot et se fait payer au bouton par Bryce Yockey. Tout va ensuite très vite une fois dévoilé le flop 1076. Check, pot, check/raise all-in et call. Avec AKQQ, João est techniquement devant le 8654 de l'Américain, mais est en danger immédiat face aux multiples tirages de Yockey. Le 5 turn offre tout de suite à ce dernier la quinte. João doit absolument trouver un pique pour rester en vie, mais la river amène un 3. Le meilleur joueur portugais de l'histoire va devoir attendre un an de plus pour devenir finaliste du Poker Players Championship. Il termine neuvième pour 130 943 $. Une place et un gain anecdotique pour celui qui ne visait, on s'en doute, rien d'autre que la gagne.

David Benyamine

En prenant le verre à moitié plein, on peut tout de même se féliciter de la présence d'un Français en finale de ce tournoi mythique. Lui aussi bien ballotté par les flots lors des demi-finales, David Benyamine retrouve la dernière table de ce PPC, onze ans après une belle quatrième place. Un retour en catimini, avec le septième tapis des huit finalistes, juste devant Bryce Yockey et au coude à coude avec Phil Ivey, mais qu'importe. La structure ayant un peu souffert durant la première moitié de ce Day 4, les écarts entre les stacks sont bien moindres que quelques heures auparavant. Multiple finaliste des tournois de variantes les plus chères des WSOP depuis plus de quinze ans, titré sur un Omaha High-Low Championship en 2008, David Benyamine a l'expérience de ces grands rendez-vous. La France du poker peut donc avoir toute confiance en lui pour renverser la situation et se placer, pour commencer, parmi les cinq joueurs qui reviendront pour en finir demain jeudi. Ensuite, on pourra tranquillement penser au bracelet et aux 1 178 703 $ à la gagne.

Chris Brewer - Johannes Becker

Chris Brewer et Johannes Becker se sont un temps envolés en tête du classement, avant d'être freinés par le retour tonitruant de Daniel Negreanu. Ce qui n'a pas empêché les deux hommes d'atteindre aujourd'hui leur deuxième TF de PPC, l'Américain ayant terminé cinquième en 2021, et l'Allemand runner-up en 2017.

Jeremy Ausmus
Cinquième table finale cet été pour Jeremy Ausmus ! Quatrième, troisième, deuxième puis septième, l'Américain est en bonne position pour aller chercher ce qui serait son septième bracelet. De surcroît, il se livre à un match dans le match avec Phil Ivey, sur ce tournoi qui pourrait être déterminant dans la course au titre Player of the Year. Actuel troisième du classement, Ausmus compte 300 points de retard sur le leader Chris Hunichen et 300 d'avance sur Ivey. Pour l'heure, ils sont tous deux assurés de 329 points, tandis que le vainqueur empochera près de 1 200 points.

Dylan Smith
Un mot tout de même sur le chipleader Dylan Smith, sans nul doute le moins connu des huit finalistes. À son palmarès en tournois live, un peu plus de deux millions de dollars avec, comme meilleur résultat, une victoire sur le High Roller PLO à 25 000 $ de la PCA en 2023. Autant dire que le voir soulever le Chip Reese Trophy demain serait une immense surprise.

Le seat draw au départ de la finale

PPC Table Finale

# Joueur Tapis Big Bets
1 Bryce Yockey (USA) 2 055 000 10
2 Johannes Becker (Allemagne) 3 420 000 17
3 Jeremy Ausmus (USA) 4 625 000 23
4 Chris Brewer (USA) 4 355 000 22
5 Phil Ivey (USA) 2 140 000 11
6 David Benyamine (France) 2 135 000 11
7 Daniel Negreanu (Canada) 3 260 000 16
8 Dylan Smith (Canada) 4 835 000 24

L'échelle des gains

Position Prix
Vainqueur 1 178 703 $
Runner-up 768 467 $
3e 519 158 $
4e 363 914 $
5e 265 054 $
6e 200 896 $
7e 158 719 $
8e 130 943 $

WSOP 2024 : tous nos articles