Winamax

Jamais deux sans trois...

- 15 juin 2024 - Par Rootsah

À l'issue d'un duel interminable face à Antonio Galiana, Johan Guilbert chute pour la troisième fois sur la dernière marche d'un tournoi WSOP. S'il visait avant tout le titre, YoH ViraL encaisse 292 297 $ en récompense de ses efforts. Le deuxième bracelet français de ces WSOP 2024 attendra.

Event #34 : 2 500 $ NLHE Freezeout (Finale)

Yoh 4
"Ça sent le Poulidor..." Voilà ce que nous a lâché à la dérobée le Vice-Président des WSOP Grégory Chochon, quelques minutes avant le début du heads-up entre Johan "YoH ViraL" Guilbert et Antonio Galiana. Pourtant, on avait du mal à partir perdant côté tricolore : le Français n'avait que peu de retard en jetons sur son adversaire et possédait déjà l'expérience de deux ultimes duels WSOP, lui qui joue au poker depuis plus de 15 ans et évolue maintenant à un niveau high-stakes. En plus, le Lorrain affrontait un adversaire sans trop de références en live : seulement une grosse cinquantaine de milliers de dollars de gains, un joueur espagnol qui nous avait été décrit par un collègue ibérique comme susceptible de spew à tout moment. Mais Greg sait de quoi il parle : cela fait dix ans qu'il bosse sur les Championnats du Monde de poker. Et malheureusement pour le clan bleu, il a eu du flair : Johan Guilbert s'incline finalement en heads-up de ce 2 500 $ Freezeout. 

YoH
En tout cas, on ne peut pas dire qu'il n'a pas eu ses chances de conclure, dans un scénario au long court : ce dernier duel a duré plus de quatre heures, les deux joueurs l'ayant entamé avec une belle profondeur de tapis. Et YoH n'a jamais rien lâché, même quand il s'est retrouvé distancé au chipcount suite à ce qui s'apparente à l'un des bluffs de l'année signé Antonio, après 20 minutes de jeu. 

Sur un board tout à trèfle, les deux joueurs se sont ainsi embarqués dans une bataille de relances river, après avoir checké tout du long... Mise de l'Espagnol, relance de YoH, 3-bet d'Antonio, 4-bet de YoH... et pour terminer, all-in de l'Espagnol. Johan ne peut que jeter ses cartes dans le muck : il avait "air" total... Tout comme son adversaire, qui ne se fait pas prier pour montrer son jeu. "C'est la main qui m'a mis en dedans, analysait YoH au moment du débrief. J'aurai pu call sa première mise, mais je ne voulais pas payer pour partager. C'était la même main que Phil Ivey il y a 20 ans, mais on l'a fait à la river. Les joueurs ne font pas tous all-in dans ce spot, mais il n'a pas abandonné, bravo à lui. Je regrette de l'avoir playback, il ne faut pas le faire contre des mecs un peu fou comme lui. Et il était meilleur que moi techniquement."

Double-up
Mais YoH ne s'est pas laissé abattre pour autant, remontant progressivement un stack à la force du poignet, et aussi à coup de all-ins préflop gagnants, où il détenait toujours la meilleure main, qui restait toujours devant. Résultat : un double-up, puis un deuxième, puis un troisième... Et au bout de trois heures de jeu, YoH parvenait à passer devant pour la première fois, avec un tapis deux fois supérieur à celui de Galiana. Mais cela n'a finalement pas suffi : à 23h40, au bout de 4 heures de joutes acharnées, il se retrouvait une nouvelle fois à tapis couvert, encore une fois avec la meilleure main : A5 contre Q9.

Galiana 1
Sauf que cette fois, c'est bien la main dominée qui trouvait une Dame au flop finalement suffisante pour l'emporter. YoH prend donc la deuxième place sur 1 267 entrées et pour un gain de 292 927 $, une somme qui rentre directement dans le top 4 de ses gains lifetime en tournois live.

Tapis
Mais le prize money, ce n'est pas le plus important pour le Français, qui voulait le trophée, et succéder à Thibault Périssat au palmarès des Bleus sur ces World Series. Sa réaction de compétiteur quelques minutes après sa sortie en atteste : "Je suis un peu en tilt ! C'est la 3e fois que je fais deuxième aux WSOP. Je ne jouais pas trop pour l'argent, je voulais juste gagner le bracelet. Ce sont des très grosses sommes dans la vie réelle, c'est vrai. Et tu ressens l'adrénaline, c'est poussé au max quand tu joues pour un bracelet, plus qu'en cash-game." Habitué des plus grosses parties en Texas Hold'em à la Bobby's Room du Bellagio, YoH était cependant conscient d'être revenu du diable vauvert dans cette finale : "J'ai commencé la dernière table 10ème sur 10... J'ai eu un run indécent préflop. J'étais aussi atteint physiquement." Sans oublier qu'il n'avait pas tapé le carton depuis un bail : "Je n'avais pas joué depuis cinq mois. Mon temps libre, je l'utilise pour vivre."

HU
En tout cas, pas question pour YoH de céder à une quelconque malédiction après ces trois places de runner-up WSOP. "Il y en aura d'autres. Moi qui ai surtout joué en cash-game dans ma carrière, je me rends compte que c'est possible d'aller loin dans les tournois. Je sais que j'aurai un bracelet un jour, c'est une question de temps. Il faut être très patient. Dans le poker, il y a une frame qui se crée, et il ne faut pas la forcer. Ces derniers temps, j'ai choisi de surfer là-dessus en mode chill, et ça me réussit." YoH a également eu un mot pour son compatriote Romain Lewis, 5e mais qui pouvait légitimement viser la victoire : "Bravo à Romain qui a déchatté de fou, gros GG à lui." La suite de ces WSOP pour le coach ? "Cash-game à la Bobby's Room, et je vais ensuite partir en vacances à Austin et Miami. Je reviendrai pour le Mystery Bounty à 10 000 $, et le Main Event. D'ailleurs, j'ai presque envie de le late reg au Day 2, on commence tout de même avec 80 blindes." Qui sait si ce n'est pas à ce moment qu'il ira enfin au bout...

Champion
Félicitations donc à Antonio Galiana, qui a franchement dominé le tournoi dans sa globalité depuis le milieu du Day 2, n'ayant quasiment jamais lâché le chiplead depuis lors. L'Espagnol banque 439 395 $, de très loin son meilleur score en live.

Les résultats de la table finale :

Vainqueur : Antonio Galiana (Espagne) 439 395 $
Runner-up : Johan Guilbert (France) 292 927 $
3e : Jeremy Ausmus (USA) 209 358 $
4e : Juha Helppi (Finlande) 151 592 $
5e : Romain Lewis (France, Team Winamax) 111 222 $
6e : Joshua Reichard (USA) 82 702 $
7e : Patrick Leonard (UK) 62 334 $
8e : David Goodman (USA) 47 632 $
9e : Eoghan O'Dea (Irlande) 36 908 $

Potes

WSOP 2024 : tous nos articles