Winamax

C'était tout ou rien

- 15 juin 2024 - Par Rootsah

Romain Lewis prend un gros coinflip contre le chipleader pour jouer la gagne, et le perd
Pour sa troisième table finale en un mois, le pro W termine finalement 5e (111 222 $)
Event #34 : 2 500 $ NLHE Freezeout

Lewis
Pour lui, c'était le titre ou rien. Troisième en jetons au départ de la journée à 13 joueurs restants, Romain Lewis s'était maintenu dans le peloton de tête lors des premières heures de jeu, abordant la finale avec le second tapis en circulation. Et évidemment, le but était si possible de passer en tête à un moment où un autre, pour caresser l'espoir de gagner ce second bracelet WSOP après lequel il court. Alors quand il a vu le chipleader Antonio Galiana le mettre à tapis depuis la BB après sa relance au bouton avec AQ, Romain a pris la décision qui lui semblait la bonne : payer pour son tournoi.

Opposé à une paire de 6, Romain voit une Dame apparaître en door card, provoquant quelques cris dans le public... Sauf que le flop apporte également un 6. Q69 : Romain est finalement mal embarqué, et ne trouve pas de miracle pour repasser devant.

Au bout du compte, Romain Lewis prend donc la 5e place de cet Event #34, sans regretter son play. "C'était un pot énorme, j'étais deuxième en stack. Un pot à 17 millions, pour le chiplead. Je l'avais déjà vu 3-bet shove pour 33 ou 34 blindes avant. Je me suis dit que j'étais prêt à accepter de jouer ce coup, pour peut-être passer énorme chipleader à cinq joueurs left. Je pense que c'était le bon play, à tous les niveaux, car il aurait cherché à induce s'il avait As-Roi."

Lewis9
Forcément déçu de terminer une troisième fois en un mois à quelques marches d'un gros titre, Romain, qui soufflait après ce coup du sort, trouvait cependant la force de glisser un "ce n'est que le début de l'été." Car oui, les WSOP sont encore longues, et il y aura évidemment d'autres occasions pour le résident londonien de claquer un nouveau gros deeprun et d'aller chercher une seconde breloque. Et ce d'autant plus que Romain confirme qu'il tient une forme étincelante en ce moment, avec donc une troisième finale sur ses trois derniers festivals joués (EPT Monte-Carlo, SISMIX et WSOP). Oui, l'été est loin d'être terminé...

Reichard
Quelques minutes avant Romain, c'est Joshua Reichard qui a rendu les armes en 6e place, victime notamment du talent de Jeremy Ausmus. Un coup qu'on se doit de vous raconter : relance du multiple champion WSOP à 500 000, et call de Reichard en SB. Le flop 3210 entraîne une nouvelle mise d'Ausmus, pour 300 000, qui est suivie. Les deux joueurs checkent le turn 7, et sur le 2 river, Reichard utilise la manière forte : un énorme overbet à 2,1 millions, en se laissant 25 000 derrière. Ausmus commence alors à réfléchir longtemps, très longtemps, puis finit par prendre une décision : ce sera le call, avec AQ, pour une simple hauteur As. Une très belle inspiration : son adversaire était en pampa avec J8 et un gros tirage manqué. Il sautera peu après.contre YoH ViraL, mais encaisse 82 702 $ pour sa quatrième place payée de l'été sur les WSOP.

Tableau de bord
29 minutes à jouer au level 32 (blindes 125 000 / 250 000 / 250 000)
4 joueurs restants (sur 1 267 entrées)
Tapis moyen : 11 086 250
Prix assuré : 151 192 $

WSOP 2024 : tous nos articles