La légende, le taulier et le prodige

- 2 juillet 2022 - Par Fausto

Deux Français à 26 left de cet énorme Freezeout. Un taulier du poker français et un jeune grinder bien connu de Winamax, qu’on voit perfer de plus en plus en Live, Samy Dubonnet. Le vainqueur du 4M Event jouera demain l’une des parties les plus importantes de sa carrière, en compagnie d’une légende qu’il a cotoyé toute la fin de journée, un certain Phil Hellmuth.

Dubonnet

« Il parle tout le temps. Parfois à lui-même, parfois aux autres, parfois il arrête de t’écouter d’un coup… Il est très étrange » analyse Samy Dubonnet au moment de ranger son sac de jetons. Durant toute cette fin de journée, le grinder français a affronté Phil Hellmuth, l’homme aux seize bracelets WSOP.

Alors qu’il venait de prendre place deux sièges à sa droite, Samy a fait connaissance avec Phil au cours d’un coup que l’Américain a eu du mal à digérer. Open de Hellmuth, et Samy défend avec 103. Le flop Q1010 lui offre un brelan et Phil snap-c-bet 2 blindes. Check-check sur la turn 6 puis sur la river 5, Samy envoie 3/4 pot. Le bet cause un petit mal de crâne à Phil, qui paie finalement la mise du Français, avant de muck ses cartes. 

« Il me chie à la tronche ! Avec 10-3, il est complètement dingue ! s’emporte l’Américain. Vous jouez avec 10-3 les Français ? Mais allez-y ! Je vais vous raise encore plus cher » peste le joueur, toujours aussi maître dans la discipline du tilt.

Hellmuth

Le cinéma Hellmuth a duré toute la soirée. Un coup, il pète un plomb, un coup, il rigole, entrecoupant ses sauts d’humeur par quelques commentaires pour rappeler qu’il a 13 bracelets en Hold’em ou pour se permettre de juger publiquement le niveau de ses adversaires, qu’il les connaisse ou non. Entre deux envolées lyriques, Phil a quand même fait parler sa science du jeu pour monter un tapis colossal de 3 100 000 jetons, un total qui le place parmi les chipleaders du jour, à 26 left d’un nouveau titre WSOP.

« Il le dit lui-même, il joue à l’instinct, rapporte Dubonnet. Il alterne ses ouvertures. Il peut faire deux blindes, trois blindes, limp-call, limp-raise, il varie énormément en fonction des situations. Et souvent, il sent bien les coups. Je l’ai vu faire plusieurs bluffs, dont un très gros contre Martini ».

Martini

Le Team Pro PMU accompagnera en effet le membre de la Team ATM au Day 3. Tombé à 120 000 jetons, soit moins de dix blindes, en début de soirée, Julien a trouvé trois spots à tapis pour ressurgir dans les hauteurs. Un premier shove avec 106 au bouton qui passe contre le KJ de la BB, un flip dans la foulée, et un duel As-Roi contre As-Dame. Derrière, le spécialiste de Mixed-Games a bien grindé pour se maintenir près des 2 millions. Il reviendra demain avec 25BB pour poursuivre sa route vers la table finale. C'est 4BB de moins que Samy Dubonnet, qui reviendra avec juste un peu plus de 2 millions de jetons.

Lewis

On notera également le très beau run de Romain Lewis. Le champion du Super Turbo montre qu'il est revenu en parfaite condition et avec de très bonnes intentions pour cette fin de Vegas. Cette fois, il se contentera d'une 33e place pour 16 733 $, en attendant les derniers gros rendez-vous du festival.

Dubonnet Deyra