Les trois mousquetaires du 6-max

- 23 juin 2022 - Par Flegmatic

Johan Martinet, Jonathan Pastore et Roger Taieb décrochent leur qualification pour le Day 3
Event #46 : NLHE 6-Handed 5 000 $ (Fin du Day 2)

Il commence à se faire presque tôt ici à Las Vegas, la climatisation du Bally's Event Center prend un peu plus la confiance à chaque jour qui passe et je viens de réaliser à l'instant qu'elle ne tourne plus que pour moi. Aussi nous contenterons-nous de vous présenter de la manière la plus simple et concise possible les rares tricolores qui reviendront en découdre jeudi sur ce "5K 6-max", après un Day 2 qui a fait bien des dégâts. De 277 en début d'après-midi, ils ne sont ainsi plus que 47, dont trois petits Frenchies, et pas forcément ceux que l'on attendait. Jugez plutôt.

Johan Martinet

Johan Martinet, 2 150 000 (86 BB) : "On est là pour grinder et on a grindé ! Là où je me débrouille le mieux c'est en short-handed et quand je suis deep. Ici j'ai les deux donc ça se passe très bien. En plus je suis content parce que j'ai eu des mauvaises rencontres en début de journée et ça ne m'a pas coûté cher. On peut dire que j'ai gagné gros quand j'ai gagné et que j'ai perdu petit quand j'ai perdu."

Jonathan Pastore

Jonathan Pastore, 1 340 000 (53 BB) : "J'ai pas mal swingué, comme prévu. J'ai joué et gagné pas mal de pots préflop, à part quand j'ai fait doubler un short qui avait 15 blindes avec paire de 10 contre paire de Rois. Et puis là j'ai pris un gros pot : le cut-off [João Simão, NDLR] ouvre à 45 000, je 3-bet paire de Rois au bouton. Flop Roi-9-7, il check/raise de 50 000 à 120 000. Turn 9 et il shove pour 450 000 avec Roi-Dame. C'était marrant, tout à l'heure à ma table précédente avec deux Français, on a fait jouer tout le monde en Show One pendant trois heures : quand tu gagnais un pot avec un As tu devais le montrer."

Roger Taieb

Roger Taieb, 905 000 (36 BB) : "Je n'avais pas dépassé les 300 000 de la journée et j'ai doublé contre Andrew Lichtenberger. Il open au hi-jack, un récréatif qui flattait un peu n'importe quoi paie au cut-off et je défends paire de 2. Flop Roi-8-2, tout le monde check. Turn Dame, il mise 90% du pot, je paie. River Roi ça part et il a Roi-Valet. Et à l'instant j'ai gagné avec quinte contre quinte. Je suis encore étudiant moi, je viens de terminer mes études de compta. Enfin, si je valide ma matière. Donc j'essaie de les rendre fou, de beaucoup parler. Je joue avec mes armes, quoi, à la parisienne. En tout cas, je suis content, c'est le plus gros tournoi que je cash."

Jimmy Guerrero

Nos Athos, Porthos et Aramis du jour auraient pu être rejoints par le d'Artagnan Jimmy Guerrero, mais le cash gameur a perdu un flip décisif pour remonter autour des quarante blindes avec une paire de 8 contre As-Dame. Il complète la liste des éliminés tricolores ITM, où figurent également Valentin Oberhauser, Sonny Franco, Ludovic Périaux et Cédric Schwaederle.

Elio Fox
Le high staker et double vainqueur de bracelet Elio Fox est venu scrupuleusement vérifier le nom du petit Français faussement récréatif qui lui a fait quelques misères aujourd'hui. Roger Taieb : retiens bien ce blase Elio.

Joe Cade
Après les éliminations dans l'argent de Damian Salas et Ryan Riess, le quota de Champions du Monde est respecté avec un Joe Cade short stack, mais bien présent.

Robert Mizrachi
La fratrie Mizrachi sera représentée au Day 3 par l'intermédiaire de Robert.

Tableau de bord
46 joueurs restants (sur 912 entrées)
Blindes au départ du Day 3 : 10 000 / 25 000 / 25 000
Tapis moyen : 1 000 000
Prix assuré : 15 482 $

Le chipcount complet à la fin du Day 2