Dans la Bulle d'un Pro

- 23 juin 2022 - Par Flegmatic

Guillaume Diaz couronné bubble boy sur un vilain bad beat
Onze Français et un W rouge entrent dans l'argent
L'un d'eux est co-chipleader
Event #46 : NLHE 6-Handed 5 000 $ (Day 2)

Guillaume Diaz

Ne vous fiez pas à la photo ci-dessus, elle est trompeuse. Guillaume Diaz s'est en effet fait sortir à la pire place de ce "5K 6-max" : la 139e. La dernière avant l'entrée dans les places payées. Le tout, devant les caméras de Dans la Tête d'un Pro, qui le suivaient suite à l'élimination de Davidi Kitai juste avant la précédente pause. Sans vous spoiler outre mesure des épisodes que vous ne verrez de toute façon que dans de longs mois, Volatile n'a semble-t-il pas gagné beaucoup de coups depuis qu'il a été propulsé au rang de héros de votre série préférée. Son tapis n'a fait que fondre, jusqu'à tomber à sept petites blindes.

Le Grenoblois reçoit alors AQ au bouton et décide de tenter sa chance. Un move voulant clairement dire qu'il n'est pas là pour se laisser mourir et se contenter d'un min-cash. Le plan réussit à la perfection, puisqu'en grosse blinde, Ezequiel Waigel et son gros tapis le paie avec A8. Le timing était bon, le résultat beaucoup moins puisqu'un 8 fait immédiatement irruption en doorcard pour sceller le sort du Top Shark 2014. 10/10 pour la dramaturgie, 0/10 pour la fin, beaucoup trop décevante. Pouce vers le bas.

Jonathan Therme

Les équipes de Régis, Paco, Junior & Co. vont tout de même pouvoir jeter leur dévolu sur João Vieira, assis devant quatre belles piles de jetons valant autour de soixante blindes. En face de lui, Jonathan Therme fait partie des premiers éliminés post-bulle...

Maxime Parys
...tout comme Sylvain Loosli, Johan Guilbert, Arnaud Enselme et Maxime Parys, qui avait franchi le cut avec un micro stack. "Je n'ai pas bien joué aujourd'hui," nous a confié le récent médaillé de bronze du 1 500 $ Freezeout. On te pardonne Dabou.

Johan Martinet

Mais la bonne nouvelle côté tricolore, parce qu'il y en a quand même une, c'est que parmi les leaders de ce somptueux tournoi figure un certain Johan Martinet (photo). Rencontré l'an passé à l'occasion de son deep run sur le Main Event (228e), ce joueur inconditionnel de live a rendu triste notre reporter espagnol Álex en faisant quelques misères à son petit chouchou Sergio Aido. "J'ai défendu Roi-10, nous raconte-t-il, puis check/call sur Valet-6-4, check/raise sur le 9 turn et value sur la Dame river. Quasi après, j'open Valet-10, il me 3-bet et fait tout petit sur As-Roi-brique. Turn Dame et je lui prends tout. C'est incroyable, ça fait dix ans que je joue et je n'avais jamais rentré deux gutshots comme ça coup sur coup."

Arrivé depuis une dizaine de jours à Sin City, Johan (prononcez "Jau-Anne") prend doucement ses marques. "Je n'ai fait que quatre ou cinq tournois. J'attendais les buy-ins un peu plus gros. Je n'aime pas trop ces petits buy-ins où les mecs font un peu n'importe quoi." Et de nous raconter tout ça en toute détente à la bulle de l'un des plus prestigieux tournois de l'été, remplis de têtes de série... et en prenant des walks. "Je vais tout leur mettre de toute façon. Aucun d'eux n'a de gros tapis, ils ne peuvent rien faire. C'est terrible le poker de tournoi quand c'est comme ça !," se marre-t-il, tout heureux de profiter de la situation, du haut de sa montagne d'1,7 million de jetons, soit plus de quatre fois la moyenne.

Christopher Frank

Le concurrent numéro 1 de Johan Martinet tout en haut du chipcount c'est lui, Christopher Frank, pointé sensiblement autour du même montant.

Alors que la pause dîner vient de démarrer, ils sont encore sept autres Français à pouvoir prétendre à une qualification pour le Day 3 : Jimmy Guerrero, Sonny Franco, Valentin Oberhauser, Jonathan Pastore, Roger Taieb, Ludovic Périaux et Cédric Schwaederle. À noter que ce tournoi particulièrement populaire auprès de nos petits grinders en particulier et du public européen en général, a pulvérisé cette année son record d'entrées. De 815 entrées en 2019, le compteur est aujourd'hui grimpé à 920. De quoi récompenser son futur vainqueur d'un chèque proprement démentiel de 771 765 $. J'ai la tête qui tourne, pas vous ?