Winamax

Une bien Joly perf'

- 22 juin 2022 - Par Flegmatic

Après une finale frustrante, Bastien Joly termine 8e et encaisse 138 821 $
Nouvelle place d'honneur pour le clan français
Event #37 : NLHE Millionaire Maker 1 500 $ (Day 4 et Finale)

Bastien Joly

Tous les espoirs étaient permis lorsque Bastien Joly a atteint la table finale du Millionaire Maker en ce milieu d'après-midi. Certes, le Français n'avait que 25 BB en sa possession, mais cela correspondait exactement au tapis moyen et suffisait à le placer en troisième position au chipcount. De plus, et malgré des écarts réduits, ils étaient trois à occuper la queue de peloton avec des stacks oscillant entre neuf et douze blindes. Mais preuve que rien ne se passe jamais comme attendu sur un tournoi de poker, les deux premiers à prendre la porte sont l'Espagnol Raúl Martinez, crucifié par deux coups à tapis préflop perdus d'affilée, et le Britannique Nick Marchington, qui a cru bon payer le tapis de Stanley Weng avec KJ sur un flop A9J. Une décision discutable, surtout quand se cachaient deux As en face. Une aubaine pour les short stacks.

Pendant ce temps, Bastien doit se contenter de folder. "Je suis complètement card dead, nous confesse-t-il au moment de partir en pause dîner, avec un tapis ayant fondu à 15 BB. Et en fullring, il faut être beaucoup plus serré." Les orbites défilent, la marge de manœuvre se réduit inexorablement, jusqu'à ce que notre Français ne se décide à mettre ses dix dernières blindes au milieu avec K9. Après avoir glané nombre de pots aujourd'hui sans devoir dévoiler ses cartes, il ne peut cette fois y couper, puisque Stanley Weng envoie à son tour la boîte avec deux beaux barbus. Le flop QT4 offre à Bastien une gutshot et un backdoor flush draw, mais rien ne rentre sur le turn 2 puis la river 9.

Déjà short stack durant la majorité d'un Day 3 passé sur la corde raide, Bastien Joly quitte donc cette table finale sans avoir réellement pu défendre ses chances. "Une TF cauchemar, nous a-t-il sobrement résumé. Je suis frustré, mais pas déçu disons. Je n'ai vraiment rien pu faire. Surtout, avec une paire de Dames, je n'ai pas eu de cartes du Day 2 au Day 4, donc c'est déjà un miracle d'être arrivé jusque-là. Il me fallait juste un poil plus de jeu pour espérer aller plus loin. Mais dans l'ensemble, impossible de me plaindre." Dommage, on aurait aimé voir ce joueur de cash game PLO évoluer avec un tapis plus conséquent et faire parler sa science du jeu postflop. Joueur de tournoi occasionnel, il profite de ce "faiseur de millionnaire" pour engranger 138 821 $, de loin sa meilleure perf' en MTT. "La vie c'est le cash game, pas ces tombolas !" À bon entendeur.

Tyler Gaston

Chipleader durant toute cette finale avant de perdre quelques plumes lors des dernières orbites, Tyler Gaston abordera ce mercredi le Final Five dans la peau du chipleader, avec le Bulgare Yuliyan Kolev sur ses talons.