WSOP 2022 : ce qui se passe à Vegas... on vous le raconte ici !

- 1 juin 2022 - Par Flegmatic

Les WSOP 2022 ont démarré !
Début de notre reportage sur place dès le 2 juin et jusqu'au 20 juillet
Infos, photos, interviews, chroniques : on vous raconte tout !

WSOP 2022 Coverage

Les World Series of Poker sont de retour, déjà ! Sept mois après une édition 2021 exceptionnelle pour le clan français et le Team Winamax, mais quelque peu tronquée à cause de vous-savez-quoi, les Championnats du Monde retrouvent leur programmation estivale pour redevenir jusqu'au 20 juillet l'épicentre du poker mondial. Les WSOP 2022, ce sont 89 tournois "en dur", douze épreuves en ligne, dont une poignée de nouveautés que nous découvrirons et vous ferons découvrir tout au long de l'été. Mais ils représentent aussi beaucoup plus que ça. Pour la première fois depuis trois ans, les joueurs de toute la planète vont enfin pouvoir se retrouver aux mêmes tables pour tenter de décrocher le trophée le plus prestigieux du poker moderne, qui plus est, dans un nouvel écrin : 53 ans après leur création, les World Series déménagent sur le légendaire Strip de Las Vegas. Après le Binion's du côté de Downtown, après le Rio, légèrement à l'écart de l'artère principale de la ville, place au diptyque Bally's/Paris et son gigantesque centre de convention, que l'on annonce encore plus grand que le précédent. Les organisateurs ne s'en sont pas cachés lors de la traditionnelle conférence de presse précédant l'événement : ils n'espèrent rien de moins que de faire tomber le record d'affluence du Main Event, datant de 2006 avec 8 773 joueurs.

Les deux commentateurs historiques des WSOP Lon McEarchern et Norman Chad vous offrent un tour du propriétaire

Mais avant cela, nombre de belles histoires s'écriront dans ces murs qui n'ont pas encore connu l'inimitable crépitement des jetons et le bruissement des cartes. Des petits nouveaux se révèleront, des superstars du jeu étofferont leur palmarès ; certains connaîtront leur one time, d'autres se rappelleront à notre bon souvenir ; de nouvelles pages d'histoires seront ouvertes, au milieu d'un fourmillement d'anecdotes plus ou moins (in)dispensables ; des Tricolores s'illustreront, au point espérons-le de faire résonner la Marseillaise (quoi de plus approprié au Paris ?) et des W rouges se montreront sous leur meilleur jour. Tout cela et tout un tas d'autres choses que nous n'imaginons pas encore. Quoi qu'il en soit, soyez-en sûrs : à chacune de ces étapes, il y aura un reporter Winamax dans les parages, calepin en main et appareil photo autour du cou. Du jeudi 2 juin au mercredi 20 juillet, ces colonnes seront alimentées en articles, photos et résultats en tous genres, signés, par ordre d'arrivée, d'une dream team composée de Fausto, votre serviteur, Benjo, Rootsah, et de notre inestimable photographe Caroline Darcourt.

C'est grand, c'est beau

Alors gardez cette page dans vos favoris de l'été, et revenez la consulter le matin avec votre café, dans les transports, au bureau, depuis votre transat, votre serviette sur la plage ou n'importe quel autre lieu de villégiature : vous ne trouverez pas de reportage en français plus complet consacré aux World Series. Et pour rester dans l'ambiance le soir, en attendant les premières updates nocturnes, vous pouvez même partir à la chasse au bracelet depuis chez vous grâce aux Mini WSOP, et être célébré ici même comme il se doit. Alors bonne chance à tous, bonne lecture et let's go!

Mini WSOP : ARBITROOOOOO coupe le sifflet au Team W

- 1 juin 2022 - Par Rootsah

Mini WSOP

Les World Series of Poker 2022 ont débuté ce mardi 31 mai à Las Vegas (notre reportage sur place commence jeudi), et par conséquent, les Mini WSOP ont fait de même sur Winamax ! Si vous n'avez pas pu vous rendre à Sin City, vous avez ici la possibilité de jouer tous les tournois des WSOP à l'échelle 1/100e, avec des buy-ins donc beaucoup plus abordables pour les joueurs online. On peut en effet affirmer que la majorité des joueurs présents sur l'Event #2, le Highroller KO à 1 000 €, n'auraient jamais pu s'aligner sur le 100 000 $ Bounty des WSOP...

Mais parmi les joueurs ayant atteint la finale de ce premier gros event Mini WSOP, Davidi Kitai est probablement le seul à pouvoir prétendre le contraire, lui qui a déjà joué ce 100k par le passé. Cette TF, Kitbul l'aborde avec un statut de shortstack (14 BB, 8e tapis sur 9) et dix fois moins de jetons que le chipleader, le top reg Le Baltic. Une finale où l'on retrouve un autre membre du Team W, le toujours en forme Top Shark 2022 _Winda, avec 67 BB. Les deux pros vont pourtant se rejoindre rapidement au chipcount : Loïc perd un très gros pot d'entrée avec brelan contre flush (main #5) avant que Davidi ne trouve un presque full double-up quatre mains plus tard pour remonter à 27 BB en éliminant l'autre shortstack de la table, le Danemark (9e). L'un des premiers tournants du match a lieu lors de la main #15, ou ARBITROOOOOO chatte un double-up contre Le Baltic, auquel il prend le chiplead par la même occasion. Puis 1plein1smic vide le reste de son réservoir dans le jerricane de Grand Squale (8e, main #18) avant que ximma51, tombé shortstack, ne soit éliminé par Le Baltic sur le plus classique des coinflips, après avoir pourtant reçu sa première main jouable de la finale (7e, main #30). Avec cette même "Anna Kournikova", Kitbul fait lui mentir l'adage (une belle main qui ne gagne jamais) dans la foulée en doublant contre les Dix de Grand Squale. Ce dernier ne se remettra jamais de ce lancer de pièce perdu, puisque malgré un double-up alors qu'il était tombé à cinq blindes, il se fait manger par _Winda (6e, main #49), alors qu'ARBITROOOOOO siffle la fin du match pour Le Baltic deux mains plus tard (5e). Il ne faut attendre que trois coups de plus pour que Kitbul ne croque craque les As du reg BientoTonton (4e) avec une jolie poubelle (main #53).

Vous l'aurez compris : deux joueurs du Team Pro W sont alors en lice contre ARBITROOOOOO pour ouvrir d'entrée le compteur de titres de l'équipe dans ces Mini WSOP, _Winda possédant 43 BB et Davidi 47, l'autre moitié des jetons en circulation étant la propriété de leur adversaire. Une tâche ardue pour les deux pros donc, d'autant que ARBITROOOOOO ne va leur laisser aucun répit, grignotant petit à petit leurs tapis au début du 3-Handed. Kitbul se retrouve ainsi shortstack, et doit prendre un spot de 3-bet shove contre un Top Shark 2022 bien armé, qui élimine le doyen du Team W, 3e pour 6 588 € + 2 760 € (et le respect des anciens, alors ?). C'est donc à la relève de finir le boulot, sauf qu'ARBITROOOOOO ne l'entend pas de cette oreille : même si Loïc revient très vite sur ses talons après un hero call raté de son adversaire (main #71), ce dernier reprend vite ses distances (main #74, pour les fans de home game), gagnant ensuite suffisamment de pots moyens pour conserver son avance, malgré quelques petits sursauts de _Winda. Le Sudiste tombe finalement à dix blindes, et doit rendre les armes après 32 coups dans ce duel, se consolant avec 9 223 € + 4 185 €, l'une de ses plus belles perfs sur Wina. ARBITROOOOOO encaisse lui 9 223 € agrémentés d'un énorme gain en bounties (15 081 €), le plus gros cash sur notre site de ce spécialiste des tournois Highstakes, qui avait déjà pris 14 350 € sur le Super Highroller Million des Series de janvier. _Winda et Kitbul ont en tout cas effectué un super échauffement avant leur départ pour Las Vegas : oui, le Team W est chaud bouillant pour la chasse au bracelets !

Le tournoi d'ouverture de ces Mini WSOP, l'Event #1 à 5 €, était lui calqué sur le Casino Employees des WSOP. On ne sait pas si LolSecret sévit dans les clubs de jeux de la capitale ou les casinos de France, mais il gagne en tout cas une jolie prime pour son travail de sape (2 590 €) lors d'une longue (171 mains) et indécise finale où il est tombé à moins de huit blindes à deux reprises, avant de venir à bout de Palax11 (runner-up pour 1 875 €) après un heads-up à rallonge (68 mains). Déjà vainqueur du Night Club en avril et second du Prime Time en 2020, il peut notamment dire merci au combo préféré de Davidi Kitai qui l'a sauvé sur la main #71...

Event Dotation Vainqueur
#1 - NLHE 5 €
REPLAY
15 507 € LoLSecret - 2 590 €
#2 - NLHE HIGHROLLER KO 1 000 €
REPLAY
87 400 € ARBITROOOOOO - 24 304 €

Nos pros W (et nos vainqueurs du jour) vont avoir l'occasion de prolonger leur good run dès ce mercredi avec un tournoi de No Limit Hold'em à 25 € et 20 000 € garantis, ainsi que la première épreuve de variantes de ces Mini WSOP, un 8-Game 6 Max à 25 € qui plaira aux fans de mixed games.

Mini WSOP : tous les résultats

Mini WSOP : des tournois tous les soirs jusqu'au 18 juillet

Mercredi 1er juin : demandez le programme !

- 1 juin 2022 - Par Rootsah

Ivey
Phil Ivey a t-il décidé de grinder à fond ces WSOP ? On le saura bientôt...
Crédit photo : Seth Haussler/Pokernews

11h (20h en France) : Event #3 - NLHE 2 500 $ (Day 1)

Un bon vieux Freezeout en No-Limit Hold’em prévu sur trois jours ouvrira cette seconde session des WSOP 2022. Un tournoi à 2 500 $ qui débutera avec des niveaux de 40 minutes et où l'on pourrait retrouver certains des Frenchies déjà présents à Las Vegas pour imiter Carlos Chang, vainqueur l’an passé pour 364 589 $ : le Taïwanais avait notamment dominé en finale notre ex-pro Adrien Delmas, 3e, et Arthur Conan, 5e…

12h : Event #1 - NLHE Casino Employees 500 $ (Day 2)

Une partie d'entre eux va bosser dur pendant sept semaines, alors ils ont bien le droit de se la croustiller avant d'aller au turbin ! Le tournoi des employés de casino, qui ouvre traditionnellement chaque édition des WSOP, a ainsi débuté ce mardi avec 842 joueurs au départ (presque deux fois plus que l'an passé), parmi lesquels quelques collègues journalistes comme notre compère Veunstyle. Mais Steven n’a pu atteindre l’argent au contraire de 125 joueurs, dont 82 reviendront jouer le Day 2 ce mercredi. Parmi eux, certainement l’un des meilleurs employés de casino du monde cartes en main : le Tournament Director Kenny Hallaert, finaliste du Main Event en 2016 et qui disposera du 3e tapis derrière le chipleader Shaun Colquhoun mais loin devant le champion en titre Jimmy Barnett. À la win ? Une très belle prime de 65 168 $ pour les vacances post-WSOP !

12h : Event #2 - NLHE High Roller Bounty 100 000 $ (Day 2)

C’est le tournoi le plus cher de ce début de WSOP. Si le field n’est logiquement constitué que de top players, seulement 45 inscriptions ont pour l’instant été enregistrées (il est possible de buy-in jusqu’au début du Day 2). Pour l’instant, ils ne sont plus que 15 pour se partager le prizepool actuel de 4 353 750 $, alors que la première place devrait être récompensée d’un bon million d’euros (sans compter les Bounties). Justin Young mène les troupes devant David Peters et le champion du monde en titre Koray Aldemir, tandis que Phil Ivey, en course pour un 11e bracelet et beaucoup trop rare aux WSOP ces dernières années, sera aussi au centre de l’attention. Notre Team Pro Adrián Mateos a lui déjà tenté sa chance sans succès. Si tout ce beau monde tient pour l'heure autour de trois tables, mieux vaut ne pas être trop pressé : le tournoi s’achèvera jeudi à l'issue d’un Day 3.

15h : Event #4 – Dealers Choice 6-Handed 1 500 $ (Day 1)

Les WSOP, ce sont aussi l’une des seules occasions de l’année de disputer un max de tournois de variantes. Et pour 2022, ça commence avec un Dealers Choice 6-Handed où les inscrits pourront choisir leur jeu favori dès qu'ils auront le bouton parmi un panel de 20 variantes ! (on vous laisse la liste ici pendant qu'on révise pour la énième fois les différences entre le Badugi, le Badeucy et le Badacy). Il faudra là aussi trois jours pour trouver un successeur à Jaswinder Lally, lauréat surprise pour une petite centaine de milliers de dollars l’an passé.

Mini WSOP : -Megabasic- avait plus que les bases en variantes

- 2 juin 2022 - Par Flegmatic

Mini WSOP Bandeau

Chaque année, les World Series of Poker représentent l'une des rares - sinon la seule - occasions de disputer de très beaux tournois dans tout ce que notre jeu compte ou presque de variantes, quand elles ne sont pas carrément toutes réunies au sein d'une même épreuve. Forcément, notre déclinaison à 1/100e des Championnats du Monde ne fait pas exception et propose dès son deuxième jour un 8-Game à 15 € calqué à notre façon sur le Dealer's Choice à 1 500 € qui se joue actuellement au Paris. Chez nous pas de Badugi, Badeucy, Ace to 5 ou 5-Card Draw mais un savant mélange de Limit et No-Limit Hold'em, Deuce to Seven, Razz, Stud Hi et Hi-Lo, Limit Omaha Hi-Lo et PLO.

À ces petits jeux, c'est -Megabasic- qui s'est montré le plus fort. Parti avec le cinquième tapis sur six au départ de la finale, loin derrière son voisin de gauche et chipleader Hauteur7, il tombe pourtant à moins d'un big bet en Razz après quarante mains avant de se refaire la cerise en PLO puis de passer devant en Stud8. Mais alors qu'on le pense parti pour enchaîner, il fait doubler deux short stacks en NLHE puis perd de nouveau deux coups à tapis en Stud pour rebattre complètement les cartes. Les marges de manœuvre de chacun sont réduites et c'est finalement en Limit Hold'em qu'il fait la différence, grâce à un coup de pouce du croupier (#91) puis en jouant ultra agressivement une paire de 2 (#92). Ne lui reste plus qu'à finir le travail, ce qu'il réussit sans peine en 2-7, face à un Jazzer32 fort démuni, même après avoir doublé deux fois. Jusqu'alors inconnu de nos services, il entre avec fracas dans la cour des grands, avec un titre à 1 411 € et bientôt un bracelet de Mini Champion du Monde.

Se jouait en parallèle un tournoi de Hold'em sans limite de pot à 25 € beaucoup plus classique. Avec des tapis oscillant entre 7 et 26 BB au départ de la table finale, mieux valait avoir révisé ses ranges préflop et bossé un minimum son ICM pour s'en sortir. Ce fut le cas de GrandPapa, alors qu'il aurait tout aussi bien pu se faire sortir dès la 15e main s'il n'avait pas rentré son 35/65. Sans parler de ce 3-way all-in à suspense à quatre joueurs restants (main #74 en cliquant sur le lien du replay ci-dessous). Déjà vainqueur d'un WSeries à 20 € en avril dernier, papi ajoute une deuxième corde à son arc et un peu plus de 5 000 € à sa bankroll.

Event Dotation Vainqueur
#3 - NLHE 25 €
REPLAY
26 932 € GrandPapa - 5 087 €
#4 - 8-Game 6-max 15 €
REPLAY
6 561 € -Megabasic- - 1 411 €

Place aujourd'hui à deux tournois aux antipodes : d'un côté le Heads-up Championship à 250 €, paradis des spécialistes ballas du format ; de l'autre le premier des quatre jours de départ du Housewarming, tournoi de Hold'em ultra accessible à 5 €, doté d'une très belle structure deepstack. Bonne chance à tous !

Mini WSOP : tous les résultats

Mini WSOP : des tournois tous les soirs jusqu'au 18 juillet

Jeudi 2 juin : demandez le programme !

- 2 juin 2022 - Par Flegmatic

10h (19h en France) : Event #5 - NLHE The Housewarming 500 $ (Day 1A)

Tout est dans le nom ! Ce premier tournoi de No-Limit Hold'em à trois chiffres accessible à tous, c'est un peu la pendaison de crémaillère des World Series of Poker dans leur nouvelle maison du Bally's. Quatre journées de départ jusqu'à dimanche, un billet de 500 $ en guise de droit d'entrée et cinq millions garantis : ce Housewarming est taillé pour tous les one timers qui se rendent à Vegas chaque été en quête du gros coup qui pourra changer leur vie. À moins qu'un pro ne finisse par rafler la mise, en profitant du re-entry unique offert sur chaque flight. Un premier temps fort pour ces World Series, qui sera aussi l'occasion pour l'organisation de rentrer rapidement dans le vif du sujet.

David Benyamine

Photo : WSOP 2021

12h : Event #3 - NLHE 2 500 $ (Day 2)

Ils étaient 752 au départ, ils ne sont plus que 113 à l'issue de la première journée, tous ITM. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que tous les bons sharks sont (déjà) là : Shannon Shorr, Chris Hunichen, Dylan Linde, Harry Lodge, Scott Seiver, Sergio Aido, Shaun Deeb, Nick Schulman, Marton Czuczor, Joe Cada ou encore David "Bakes" Baker, ils n'ont pas tardé à se mettre en action et auront dans le viseur le bracelet et les 320 059 $ à la gagne. Côté français, nos espoirs se tournent vers l'inévitable David Benyamine (9e, photo) et Sébastien Grax (72e), tandis qu'Adrián Mateos (15e) représentera le Team Winamax, suite aux éliminations de François Pirault, Pierre Calamusa et Romain Lewis.

13h : Event #2 - NLHE High Roller Bounty 100 000 $ (Day 3 et Finale)

Un Final 5 aux allures de heads-up. Avec respectivement 143 et 89 blindes contre moins de 20 pour leurs trois derniers adversaires, Chance Kornuth et David Peters - qui s'est fendu d'un génial tweet en "hommage" aux troubles gastriques de Phil Hellmuth - font figure d'ultra favoris pour les 1 166 810 $ de la première place. Mais quand ses voisins se nomment Ali Imsirovic (qui se fait attaquer de toutes parts par ses pairs à propos des allégations de triche dont il fait l'objet), Dario Sammartino et Koray Aldemir, on ne saurait rester trop sur ses gardes.

14h : Event #4 - Dealer's Choice 6-max (Day 2)

Les spécialistes de jeux exotiques étaient de sortie pour constituer un joli field de 430 joueurs sur cette épreuve mélangeant pas moins de vingt variantes. Parmi les prétendants aux 65 places payées sur les 123 survivants - avant de penser aux 126 288 $ on top -, on retrouve forcément beaucoup de noms ronflants, à l'image de John Monnette, Ben Yu, Brian Rast, Adam Friedman, Robert Campbell, Matt Waxman, Nathan Gamble, Norman Chad, Dan Zack, Todd Brunson, Brandon Shack-Harris ou John Racener. Only in America!

15h : Event #6 - NLHE Heads-up Championship 25 000 $ (Day 1)

Poser une somme astronomique sur la table pour avoir le droit d'affronter en un contre un quelques-uns des meilleurs joueurs de la planète : l'épreuve de HU des World Series est toujours un moment à part, une occasion unique d'assister à des affrontements épiques entre ballas, des étoiles plein les yeux. L'an passé, l'épreuve avait permis à Jason Koon d'enfin décrocher son premier bracelet, en plus d'un petit billet pas piqué des hannetons de 244 000 $. Vainqueur de ce tournoi en 2017, on souhaite à Adrián Mateos d'être trop occupé sur le 2 500 $ pour venir tenter le doublé.