masquer le menu

Un jour, un bracelet : Leo Margets est championne WSOP !

- 22 novembre 2021 - Par Veunstyle72

Tout simplement incroyable : Leo Margets remporte son premier titre WSOP
Le Team Winamax empoche un troisième bracelet en quatre jours !
Event#83 : The Closer 1 500 $

leo margets

Vous êtes au petit déjeuner, vous découvrez les nouvelles de la nuit du côté de Las Vegas et là... vous apercevez encore un joueur Winamax avec un bracelet dans les mains. Ne reprenez pas une tasse, vous êtes bien réveillé : Leo Margets a remporté ce soir son premier bracelet WSOP dans un scénario de finale totalement fou, ainsi que la bagatelle de 376 850 $, le plus gros cash de sa carrière.

Moins de 24h après son compatriote Adrian Mateos, et trois jours après Romain Lewis, Leo Margets rapporte un nouveau trophée pour son pays et pour le Team Winamax. Une joie comme on n'en voit que trop peu désormais, une fois la dernière river du tournoi posée par le croupier sur la table. La sympathique Leo pouvait sauter de joie dans les bras de ses proches, Borja Gross et Alex Hernando les premiers, coach Stéphane Matheu ensuite. Excitée comme jamais, Leo ne réalisait pas immédiatement ce qui venait de lui arriver : "Je n'y crois pas. J'étais déjà ravi de faire un petit deeprun, tout aussi ravie de pouvoir faire encore une table finale comme en 2018, mais alors là... le bracelet ! J'ai pas mal fait les montagnes russes dans ce tournoi, ce qui offre encore un peu plus de plaisir. Je suis monté haut... mais je suis aussi tombée très bas, j'aurais pu sauter depuis longtemps, c'est pour ça que même si j'avais perdu, je n'aurais pas été déçue. Un moment donné j'avais 4 millions quand il avait 43 millions en tête à tête !" 

alex_kulev
Alex Kulev, ultime adversaire de Leo Margets

Scénario improbable et petit coup du destin, c'est suite à une grosse erreur de sa part que Leo a bien failli disparaitre du tournoi. Bien failli seulement, puisque les Dieux du poker refusaient de se séparer d'elle aujourd'hui : "Je suis revenue dans la course grâce à une grosse bêtise de ma part. J'ai fait tapis en pensant que j'avais 2,5 blindes, et après décompte, il s'avérait que j'avais plutôt 7,5 BB. J'ai 9-4 à ce moment-là, et je me retrouve face à A-9. Et j'ai trouvé le 4 et ça m'a totalement lancé dans ce tête-à-tête. Les erreurs ça arrive, je ne voulais pas me torturer l'esprit avec ça, mais après cette bêtise, je me suis concentrée à 200% et ça m'a presque plus aidé. "

leo margets

Très proche de Borja Gross, un joueur que vous connaissez sûrement sur Winamax sous le pseudo Timotyy, le premier vainqueur de la Top Shark Academy espagnol et grand spécialiste de l'Expresso, Leo s'est retrouvée comme un poisson dans l'eau une fois le field de cette finale parfaitement écrémé : "Quand on est tombé à trois puis à deux joueurs restants, je me sentais très à l'aise. J'ai beaucoup travaillé le jeu Expresso ces dernières années et je savais que mon adversaire à la fin n'allait pas être préparé à ça. Et puis j'ai run good dans les coups à tapis, forcément, ça aide un peu. En 2018, je perds deux flips décisifs pour gagner le bracelet, aujourd'hui c'est un juste retour des choses."

Ça pourrait en étonner quelques-uns, mais demain ce n'est pas exactement la main sur le cœur que Leo Margets devrait vivre son hymne nationale. Ce chant, en tant que Catalane, elle ne le porte pas plus que cela dans son coeur : "Ce n'est pas que je me moque de l'hymne national qui sera diffusé demain, mais je suis beaucoup plus fière de rapporter un bracelet pour moi-même et pour l'équipe Winamax, que pour mon pays. Si j'avais le choix entre l'hymne de mon pays et l'hymne Winamax, s'il existait bien sûr, je choisirais le deuxième."

leo margets

Non loin de là, dans le tournoi à 100 000 $, Adrian Mateos s'est levé quelques instants de table pour venir féliciter sa collègue du Team Winamax: "Je suis super content pour elle, pour le Team, pour l'Espagne. La persévérance, c'est important à ce jeu. Je sais que Leo n'a jamais rien lâché pour en arriver là, elle vient tous les ans depuis des années, et elle a beaucoup travaillé son jeu. Elle mérite de gagner, cette année, c'est pour elle. C'était un gros tournoi, et je sais que c'est compliqué de gagner de gros tournois"

Hormis la gagnante du Ladies Event, aucun autre vainqueur de ces tournois WSOP n'est une femme. Leo Margets vient de réaliser un petit exploit qu'on n'oubliera pas. 12 ans après ses premiers pas aux WSOP et cette 27e place sur le Main Event, elle est de retour plus affutée, plus précise, plus prête pour le genre de mission qu'elle vient d'accomplir : "Je vois des millions de différences entre la jeune femme que j'étais en 2009, et aujourd'hui. Je suis beaucoup plus calme, beaucoup moins anxieuse. Je découvrais le poker à l'époque, j'avais beaucoup de faiblesses, beaucoup de choses à améliorer c'est évident. Là où ça me rassure, c'est qu'en 2021 j'ai toujours cette rage de gagner, la même qu'à l'époque, et je pense que c'est le jour où je perdrai cette rage de vaincre que j'arrêterai le poker."

Leo a promis qu'elle resterait sur ces même buy-in de tournoi à l'avenir, l'argent ne lui fera pas tourner la tête. Parfait ça, demain il y a un petit 5 000 $ qui débute.

À demain pour un nouveau bracelet Winamax... comme on a dit, non ?

adrian_leo_borja
Cette doublette espagnole aura laissé une grosse empreinte sur les WSOP 2021

Résultats de la table finale
Vainqueur - Leo Margets (Espagne) 376 850 $ 
Second - Alex Kulev (Bosnie) 232 920 $
3e - Stephen Song (USA) 172 855 $
4e - Arturo Segura (USA) 129 460 $
5e - Marc Lange (Allemagne) 97 865 $
6e - Cherish Andrews (USA) 74 680 $
7e - Aleksandr Shevliakov (Russie) 57 524 $
8e - Chris Moorman (UK) 44 740 $
9e - Benjamin Underwood (USA) 35 131 $

leo margets