masquer le menu

Le Main Event passe à la vitesse supérieure

- 8 novembre 2021 - Par Flegmatic

Près de 4 000 joueurs ont grossi les rangs du Big One ce week-end
Plus de 40 Français déjà au rendez-vous du Day 2 en attendant les nouveaux venus

Main Event 10 000 $ (bilan des Day 1B/C/D)

Amazon Room Day 1D

Crédit photo : Erwin Dionisio / PokerNews

845 joueurs sur le Day 1B, 600 tout rond pour le Day 1C et 2 550 ce dimanche à l'occasion du Day 1D : la planète poker peut arrêter de se poser la question qu'elle avait en tête depuis l'annonce de son retour au Rio. Non, le Main Event des World Series of Poker 2021, dans son contexte si particulier fait d'automne, de pandémie et de travel ban ne sera pas un complet fiasco. Au contraire, avec 4 518 inscriptions déjà enregistrées dans la machine, encore deux Day 1 au programme et des avions pleins à craquer de joueurs européens en mal de cartes et de jetons, une excellente surprise n'est pas à exclure.

L'organisation des WSOP n'a d'ailleurs pas manqué d'envoyer plusieurs signaux allant dans le sens d'un gigantesque raz-de-marée mardi sur le Day 1F, en encourageant fortement les joueurs qui le peuvent à s'inscrire sur le Day 1E, s'ils souhaitent éviter de jouer à dix par table ou de se retrouver sur liste d'attente. "Les chiffres sont plutôt très bons (sic), a commenté Grégory Chochon, le directeur français des WSOP au micro du RMC Poker Show ce dimanche, bien meilleurs que ce que l'on pensait. Avant le début des Series, on aurait été content d'avoir 5 000 joueurs. Au vu de la tournure des événements, on sera très content avec 6 000." S'il est évidemment difficile d'estimer la force du contingent européen qui débarquera du côté de Sin City dans les heures à venir, nous on est prêt à prendre le pari que les 7 000 ne seront pas loin, pour une affluence sensiblement équivalente à celle de 2017, année qui avait d'ailleurs porté bonheur au clan français.

Ces Français, parlons-en justement. À l'heure où bon nombre de nos compatriotes piquent un roupillon plusieurs kilomètres au-dessus de l'Atlantique, ils sont plus de quarante à avoir composté leur ticket pour le Day 2. Du côté de nos W rouges, François Pirault, Kool Shen (qui pour le clin d'œil a bouclé sa journée avec 93 000 jetons), Aladin Reskallah ainsi que les vainqueurs du KING5 Rosalie Petit, Nicolas Vayssières et Cédric Danneker ont rejoint Pierre Calamusa, Mustapha Kanit et Adrián Mateos, au contraire de João Vieira, éliminé lors du Day 1D.

Pour l'heure, les forces tricolores sont emmenées par Maxime Canevet (9e au chipcount cumulé provisoire, toujours derrière notre Italien préféré), devant notamment l'un des trois derniers Français de 2019 Grégoire Auzoux, l'un de nos héros de cet automne Alexandre Réard, ElkY, Clément Van Driessche, Florian Ribouchon, Clément Richez, Antoine Saout, Jérémy Saderne, Benjamin Chalot, Samy Dubonnet, Adrien Delmas, Victor Choupeaux, ou encore François Tosques. À l'inverse, l'aventure est déjà terminée pour Sylvain Loosli, Julien Martini, Erwann Pécheux ou encore... Tony Parker, invité de marque pour donner le shuffle up & deal du Day 1B, et dont le passage en table télévisée fut de courte durée.

Tony Miles

Crédit photo : PokerGO.com

À l'international non plus, les pertes de choix ne manquent pas, à commencer par celles des anciens vainqueurs Greg Raymer et Joe McKeehen, Brian Rast, Shaun Deeb, Nick Schulman, Jay Farber, le "Poker Hall of Famer" Ted Forrest, Bryce Yockey, Shannon Shorr, Joseph Cheong, Brandon Shack-Harris, Esther Taylor, Phil Laak, David Williams ou encore Jason Sommerville. Ça passe en revanche pour le Champion 2019 Hossein Ensan et son runner-up Dario Sammartino, le vainqueur de 2016 Qui Nguyen, James Chen, Cliff Josephy, Matt Affleck, Maria Ho, Anthony Zinno, les frères Lucas et Sam Greenwood, le récent double vainqueur de cet automne Josh Arieh, le meilleur poto du VietF0u Tony Miles (photo), Vanessa Kade ou encore Erik Seidel. Si vous aimez les chiffres ou que vous avez besoin de compter les jetons pour vous endormir, on vous renvoie vers nos différents bilans chiffrés (Day 1B / Day 1C / Day 1D) publiés ces derniers jours.

En guise de conclusion, on s'en voudrait de ne pas vous offrir l'un des coups de ce début de Main Event, une rencontre brelan contre brelan contre top paire/top kicker, qui s'achève étonnamment bien !

WSOP : le coverage Winamax