masquer le menu

Good Morning Vegas : nouveaux visages, patience et parapluie

- 5 octobre 2021 - Par Flegmatic

Si notre attention était toute tournée vers le "Final Five" du Highroller à 25 000 $, où Mustapha Kanit (5e) et Adrián Mateos (3e) ont dû se contenter de places d'honneur, le petit monde des WSOP ne tourne jamais autour que d'un seul tournoi. Nouvelle démonstration avec notre gazette du jour.

Le vainqueur du jour : Tyler Cornell

Tyler Cornell Winner Photo 25KAvec un seul bracelet décerné dans l'enceinte du Rio cette nuit, le choix du héros de ce paragraphe n'était pas bien difficile. Et si l'on aurait aimé voir le bijou attaché autour du poignet d'un joueur portant un W rouge sur la poitrine, il est finalement revenu à Tyler Cornell, en plus d'un chèque non négligeable de 833 289 $, après un duel final remporté par Michael Liang. Le nom de ce nouveau vainqueur ne vous dit rien ? Rien d'étonnant à cela. Malgré une première ligne live remontant à 2008 et de fréquentes escapades estivales à Vegas, Cornell ne s'était invité qu'une seule fois en finale, et brièvement, se classant 9e d'une boucherie de Hold'em à 1 500 $ en... 2010. Comme nous l'apprennent nos confrères de WSOP, c'est d'abord online que Tyler a fait ses armes, avant de passer au cash-game live. Un professionnel de l'ombre donc, qui a profité de l'édition en ligne des World Series l'an dernier pour décrocher ce qui était alors son meilleur résultat en MTT, une huitième place sur le Main Event GGPoker à 5 000 $ pour près de 330 000 $. Un high score explosé aujourd'hui donc, pour celui qui attaquait le Day 3 de ce "25K" avec un confortable chiplead, avant de faire face aux premiers assauts de Jonathan Jaffe et Adrián Mateos puis de parfaitement maîtriser la phase à trois. D'ores et déjà de quoi en faire l'un des hommes à surveiller pour la suite de ces WSOP.

La Française du jour : Lou Bohringer

D'accord, la vidéo ci-dessus ne date pas d'aujourd'hui, ni d'hier d'ailleurs, mais elle a le mérite de vous offrir un rapide tour du propriétaire des principales salles et couloirs du Rio cette année - que les vendeurs de chargeurs de téléphone semblent avoir enfin déserté, ouf ! - et du nouveau visage de PokerNews pour cette édition, la Française Lou Bohringer. Dans un anglais impeccable quasiment dénué de tout accent, celle qui est aussi à la ville la fille de l'acteur Richard Bohringer - et donc la sœur de Romane - part chaque jour à la rencontre des joueurs qui font l'événement, comme ce fut le cas samedi dernier avec la sensation virale du week-end, George McBride. En plus de son aisance face caméra, Lou semble également plutôt bien tenir les cartes, puisqu'elle a réussi à se glisser parmi les places payées de The Reunion, en compagnie d'une poignée d'autres Français (voir ci-dessous). Quant à savoir comment on passe des plateaux parisiens aux moquettes des ballrooms vegasiennes, on espère pouvoir lui poser la question en personne lors des semaines à venir.

La stat du jour : 12

Éplucher sur WSOP.com les (nombreuses) lignes de résultats des tournois les plus courus est toujours une bonne idée lorsque l'on veut se rendre compte du contingent tricolore présent sur place. Sur les 1 820 joueurs ITM de The Reunion, nos petits yeux fatigués ont ainsi repéré 12 Français, et non des moindres. Si nous n'avons pas encore la chance de connaître Christophe Enrici, Dominique Chouarnier, Cédric Adam, Maurice Talane ou encore Frédéric Maniez, certains usual suspects ont déjà ouvert leur compteur, à l'image de Jonathan Therme, Sonny Franco, Maxime ChilaudJulien Martini, Jérémy Saderne et Hugo Larachiche. Une liste bien garnie à laquelle s'ajoute Lou Bohringer (citée plus haut) ainsi que François Tosques et Samy 'miles cordis' Dubonnet, qui ont eux signé leur première ligne de l'automne sur le Deepstack à 600 $. Si vous lisez ces lignes et que vous faites partie de ces Frenchies que les WSOP n'ont pas affublé de notre beau drapeau bleu-blanc-rouge, n'hésitez pas à venir vous manifester sur nos réseaux. Pour info, sachez qu'en interne, les prédictions tournaient autour de 30 Français présents aux tables du Rio dès la première semaine. Avec encore plusieurs compatriotes à la recherche de leur première place payée et des arrivées en terre américaine qui se poursuivent au compte-gouttes, on devrait largement y être.

Tous les résultats français aux WSOP

Le(s) tweet(s) du jour

Et de deux Français en plus à Vegas. Good luck François et Bertrand !

Cet automne à Vegas comme durant le reste de l'année, le compte Twitter de Pierre Calamusa est un must follow pour qui aime l'auto-dérision et les tilts sous contrôle. Allez Pierrot, il va bien finir par arriver ce premier ITM !

On le pensait mort et enterré, surtout au temps du Covid, de ses fameux gestes barrière et autres distances de sécurité, mais non : le poker 10-handed est bel et bien vivant aux tables des WSOP. Amis joueurs, soyez prévenus et armez-vous de patience.

Qu'est-ce que ce sera pour vous ? On sent déjà le brocolis d'ici...

"Il est temps de reconnaître et d'accepter que les WSOP ont changé. Ce n'est plus "notre" (les professionnels) festival. C'est un événement pour les rêveurs, ceux qui veulent en découdre le temps d'un week-end et les nouveaux venus. Et nous, en tant que communauté devrions être reconnaissants de ça. D'année en année, les WSOP restent la meilleure chance pour le poker de croître." Merci Matt Berkey pour ces bons mots. Et dans le cadre de nos reportages sur les WSOP ou ailleurs, vous pouvez compter sur nous pour faire autant la lumière sur les amateurs que les pros.

La photo du jour

Toute la pluie tomberait-elle sur Brandon Shack-Harris, même au beau milieu de l'Amazon Room ? Ou le double détenteur de bracelets chercherait-il à se protéger des bad beats ? On vous laisse chercher de votre côté, nous on sèche...

L’info qui fait chier du jour

Travel tiltLa nouvelle, préoccupante pour les Européens projetant d’arriver à Vegas juste à temps pour le Main Event des WSOP, est relayée ce matin par SuperCaddy sur le ClubPoker et nous provient du site HighStakesDB : la fenêtre de tir de « début novembre » annoncée par l’administration Biden quant à la réouverture des frontières US serait en train de se transformer en un « aux alentours du 8 au 13 novembre ». Bien sûr, ces dates ne sont que de pures rumeurs à ce stade - plus de deux semaines après la bonne nouvelle initialement lâchée par la Maison Blanche, on attend encore sa concrétisation en un décret officiel et tamponné par Tonton Joe. Mais si cette rumeur se vérifiait, alors le Main Event passerait à la trappe pour les nombreux joueurs du Vieux Continent (et de tout un tas d’autres pays du globe) qui n’étaient pas enclins à aller passer deux semaines au Mexique, au Canada ou à Dubai pour contourner le règlement encore en vigueur. Car les inscriptions pour le Big One fermeront en début d’après-midi le 9 novembre, quatre heures après le coup d’envoi du Day 2…

Mardi 5 octobre : demandez le programme !

Le premier Event à 25 000 $ des WSOP est terminé, et un autre prend le relais, et non des moindres : le Heads-Up Championship débute à 23 heures en France, avec une tripotée de stars au départ, sans doute quelques membres du Team W qui tenteront de faire mieux qu’Alexandre Luneau, demi-finaliste en 2016, et on l’espère quelques Français, en plus de Johan Guilbert, qui a déjà annoncé sa participation sur les réseaux. N’est-ce pas Arthur Conan, vainqueur du bracelet WSOP Online sur ce Heads-up Championship il y a un mois ?

Un autre tournoi estampillé Championship, mais à 10 000 $ celui-là, est également à l’affiche : on entamera ainsi le Day 2 du Omaha Hi-Lo 8 or Better Championship. Sur les 72 joueurs en lice (128 inscriptions au total), on retrouve évidemment du lourd avec le chip-leader Michael Noori, David Benyamine (tiens tiens) en 3e place, ainsi que Mike Gorodinsky, Dylan Linde, Brandon Shack-Harris, Mike Matusow ou encore Daniel Negreanu dans le premier tiers du classement. Quand au Deepstack à 600 $, il a attiré pas moins de 4 527 joueurs : ils ne sont plus que 216, dont une palanquée d’Américains et deux petits Français répertoriés : Hannes Jeschka (dans le Top 20) et Damien Gayer, plutôt shortstack. La belle histoire pourrait venir de Tony Miles, qui n’a plus qu’une blinde et demi…

On connaitra aussi la conclusion de deux tournois : celle du Dealer’s Choice à 1 500 $, où ils ne sont plus que 11 joueurs en course pour les 97 915 $ promis à la gagne. Ray Henson mène la danse alors que 4 vainqueurs de bracelets WSOP sont en course pour le doublé : Andrew Kelsall, le bien nommé Nathan Gamble, Naoya Kihara et Adam Friedman. On suivra aussi la fin de l'énorme tounoi The Reunion, où cinq Américains tenteront de transformer leur chèque initial de 500 $ en premier prix de 513 604 $.

Enfin, le Super Turbo Bounty sur un jour promet du beau poker panache, tandis que débutera également un 1 500 $ Limit Hold'em sur trois jours.

Flegmatic, Benjo & Rootsah