masquer le menu

ValueMerguez s'en regrille une !

- 12 juillet 2019 - Par Flegmatic

Deuxième finale de l'été pour Ivan Deyra
Le Girondin aura le troisième tapis des six finalistes
Objectif bracelet et 380 090 $
Event #79 : NLHE 3 000 $ (Fin du Day 3)

Ivan Deyra

"L'un de mes objectifs pour cet été était d'atteindre deux tables finales. Maintenant que j'ai réussi ça, je ne vise rien d'autre que le bracelet." Les mots d'Ivan Deyra au sortir de cette troisième journée de poker sur ce 3 000 $ fullring étaient on ne peut plus clairs. Après avoir goûté bien trop subrepticement aux joies d'une première finale WSOP il y a désormais près d'un mois, sur un Double Stack à 1 500 $ (8e pour 76 638 $), ValueMerguez avait comme un petit goût de reviens-y. À partir de 13 heures vendredi (22 heures en France), il pourra tenter d'assouvir sa faim de trophée, à partir d'un solide tapis de 39 blindes le plaçant en troisième position sur les six derniers finalistes.

"Je suis vraiment hyper investi sur ce tournoi, je focus comme jamais sur chaque main," a-t-il confié à Harper dans une interview que vous pourrez vite retrouver en intégralité dans le prochain numéro du Multiplex Poker. C'est un fait, Ivan est en mission sur cette épreuve, lui qui est suivi par les caméras de Dans la Tête d'un Pro depuis le milieu du Day 1. Les mauvaises langues se souviennent encore de ses paires d'As abandonnées sur les WSOP 2017. Dans un futur pas si proche - énormément d'épisodes de votre série préférée sont prévus entre temps -, elles devraient trouver de quoi les faire taire.

Toujours bien placé aujourd'hui au sein de la tête de course, Ivan s'est permis d'éliminer d'entrée de finale le danger suisse Diego Zeiter, avant de faire quelque peu le dos rond, alors que l'Américain David Gonzalez et le Canadien Guillaume Nolet s'échappaient dans les hauteurs du classement. De quoi modifier un peu sa tactique pour demain ? Pas vraiment, non. "Je vais me montrer patient jusqu'à ce que le short stack se fasse sortir, pour des raisons évidentes d'ICM, et ensuite la stratégie est claire : jouer la gagne. Clairement, je n'aurai pas peur de mettre les jetons au milieu."

Pour une fois qu'une journée de poker a la chance de se terminer tôt - un des avantages dirons-nous des nouvelles structures de tournois à quatre jours de cette année -, Ivan a prévu de légèrement décompresser ce soir, "sortir la tête de la finale," avant de repartir au charbon, pour notamment "étudier les ranges de 3-bet sur Patrick Leonard," excellent joueur online et grand pote d'Adrien Delmas, avec qui le barbu du Team partage d'ailleurs sa villa cette année. Ce soir, Ivan sera lui seul dans sa chambre d'hôtel mais demain, il pourra compter sur un rail français qui, s'il fait ne serait-ce que moitié moins de bruit que pour les finales de Jérémy Saderne et Pierre Calamusa, ridque fort de faire trembler les murs de l'Amazon Room. Le successeur de João Vieira au sein du Team sera-t-il connu tout juste une semaine après le bracelet du Portugais ? Nous ne souhaitons pas autre chose.

Le plan de la table finale

1/ David Dibernardi (USA) 1 365 000 (27 BB)
2/ David Gonzalez (USA) 4 295 000 (86 BB)
3/ Guillaume Nolet (Canada) 3 960 000 (79 BB)
4/ David Weinstein (USA) 515 000 (10 BB)
5/ Patrick Leonard (UK) 1 320 000 (26 BB)
6/ Ivan Deyra (France, Team Winamax) 1 975 000 (39 BB)

Échelle des gains

Vainqueur : 380 090 $
Runner-up : 234 882 $
3e : 162 575 $
4e : 114 347 $
5e : 81 749 $
6e : 59 421 $