masquer le menu

Le dîner d'après midi

- 11 juillet 2019 - Par Veunstyle72

15h20, c'est l'heure de la pause diner - 75 minutes break
Main Event 10 000 $ (Day 5 - 259 joueurs restants moitié du second niveau)

Romain Lewis se régale

romain lewis
Alors que les 259 survivants de ce Main Event passaient une après midi plutôt tranquille, les organisateurs ont eu la bonne idée d'annoncer un dinner break pour tous les joueurs... à 15h20. "Un jour c'est 21h, un jour c'est 15h, je ne comprends rien", me glissait Romain Lewis, qui va profiter de ces 75 minutes de pause pour retourner à sa villa, histoire de souffler un peu. Va-t-il manger ? Pas sûr, son ventre est probablement déjà bien rempli, vu le nombre de jetons que Romain a encore avalé dans ce second niveau. Le voilà désormais à près de 5 millions ! Pour en arriver là, on l'a notamment entendu prononcer des mots qu'il n'a pas dû sortir souvent de sa bouche depuis 5 jours, le fameux "I'm All in". Je dois avouer avoir avoir senti un léger frisson me traverser le dos, mais finalement, son adversaire a passé. Romain a open et les deux joueurs en BB ont défendu. Puis sur 55997, Romain a c-bet 70 000 avant de se faire check/raise par le joueur en BB, à 210 000. On s'arrête là ? Non, puisque Romain a de nouveau cliqué, à 370 000. C'est payé. Check check sur la turn. Sur la river, l'adversaire de Romain va miser 500 000. Romain a réfléchi quelques instants, avant de regader la croupière, et d'annoncer tapis : snap fold chez son adversaire.

Pêche infructueuse

david pecheur
Avec un maillot aussi beau sur le dos, on ne bust que trop rarement. Normalement. David Pecheur n'aura pas eu cette chance là aujourd'hui, son aventure s'est terminée en 284e position, pour 43 935 $ de gains. Forcément déçu, il a quitté le navire WSOP après être tombé dans un bon bourbier : "Je n'ai pas gagné beaucoup de coups, j'étais entre 20 et 10 blindes tout le temps. Et là, UTG 1, j'ouvre Roi-Valet. Je crois que je ne peux pas fold cette main." Il appuie sur la détente et... se fait call deux fois, oups, par une paire de Dames et As-Roi. Un Valet est venu sur la table, mais ça n'a pas suffi. Pour son premier Main Event américain, Pecheur a le sentiment d'avoir été comme un poisson dans l'eau : "C'est un vrai tournoi de livetard, j'adore ! On a passé 50h à table là, ce ne sont pas les petits jeunes du online qui feraient tous ça."

Et maintenant, le show va commencer

seymour
Il est tard en France, nous sommes au beau milieu de la semaine, et vous n'arrivez pas à dormir. La session ne s'est pas très bien passé, et TF1 diffuse encore Cold Case toute la nuit. Ça suffit, rendez-vous sur le streaming de PokerGo, le poker à la télé va bientôt commencer. Au menu du jour, vous aurez du Mike Matusow (soutenu par son vieux pote Phil Hellmuth) et du Richard Seymour (le champion de NFL, photo ci-dessus) avec Dario Sammartino. Tout cela débutera à la reprise de cette pause diner.

matusow
C'est subtil, mais si vous cherchez bien, vous croiserez le regard envieux de Phil Hellmuth

Chipcount des Français à la fin du level 22 (pause dîner)

Romain Lewis : 4,9 millions
Grégoire Auzoux : 4,1 millions
Benjamin Souriau : 2,5 millions
Olivier Chaume : 1,7 millions

Ils remportent 43 935 $

272e : Alex Dovzhenko
284e : David Pecheur
286e : Bart Lybaert

La partie reprendra sur les blindes 15 000/30 000 BB ante 30 000