masquer le menu

Ils ont joué comme personne, ils ont bust comme tout le monde

- 9 juillet 2019 - Par Flegmatic

Les éliminations se succèdent (logiquement) côté français... et ce n'est que le début

payout

Comme attendu, la file d'attente au bureau des payouts ne désemplit pas en ce début de Day 4. Ils sont nombreux à avoir atteint les places payées avec un petit, voire un tout petit tapis et à s'être fait rattraper aujourd'hui par la logique d'un tournoi de poker. On s'est postés devant le bureau pour prendre les réactions de ces quelques tricolores récompensés mais aussi rapidement éliminés. Petit point en Amazon, avant de passer à la Pavilion, dont les tables cassent à une vitesse supersonique.

Morgane de toi

Morgane Portier

Pour certains, le Main Event est un marathon, une épreuve de force physique avant d'être technique et mentale, sur laquelle il faut être capable de tenir plus d'une semaine, dix heures par jour, à enchaîner les décisions compliquées et les bad beats. Pour Morgane Portier, le Main Event, son tout premier, aura duré... deux jours ! "Je voulais me qualifier via un satellite, explique l'avant-dernière française de ce Big One 2019, mais je n'ai pas réussi alors je suis entrée au Day 2." Un choix finalement judicieux qui lui permet de repartir avec 15 000 $, de loin son meilleur gain en tournoi live. "J'ai pas mal swingué, avoue-t-elle. Je suis montée à 400 000 et j'ai perdu deux coups à tapis successifs, d'abord avec As-Roi contre paire de 2, puis avec As-9 contre As-10. Après ça, l'objectif était clairement de survivre jusqu'à faire l'argent."

Objectif remplie donc, pour celle qui partage sa vie avec un joueur allemand bien connu et reconnu, même s'il s'est fait discret cet été à Vegas, Dominik Nitsche. "C'est lui qui m'a appris à jouer, explique-t-elle. Je joue principalement en ligne sur à peu près tous les sites disponibles depuis l'Écosse, où on habite, des tournois de 5,50 à 20 €." Et Morgane d'oublier une fiche Hendon Mob à tout de même 22 000 $, collectés sur bon nombre de Side Events entre 150 et 1 100 eurodollars des principales étapes du circuit, entre Vegas, Macao, Monte-Carlo, Londres, Melbourne et Nassau. Si son Day 3, démarré avec 11 blindes, ne fut donc qu'un passage éclair dans l'Amazon Room (elle termine 1 255e), on se souviendra de son sourire et de sa bonne humeur. Avant de se recroiser à Barcelone ?

Chechin chafouin

Serge Chechin

Amateur éclairé depuis près de 10 ans désormais, que ce soit en France en Espagne ou en Italie, Serge Chechin vient de boucler son 3e Main Event à la 1202e place. "J'ai atteint trois le Day 3, et deux fois les places payées. Je suis content d’être arrivé jusque là, mais aussi déçu que ça s’arrête maintenant." Le diagnostiqueur immobilier dans la vie n'a pas osé bluff une main qu'il aurait pourtant fallu bluff pour gagner, et derrière ça, son aventure s'est achevée avec Roi-Valet contre As-Dame. "Ce qu'on notera c'est que j'étais à une table très difficile au Day 2, contrairement au Day 3. Ça c'est tout de même bien passé dans l’ensemble."

Pommier tombe de l'arbre

Christophe Pommier

"C'était un tournoi short-stack ninja, je n'ai jamais eu de 20 blindes !" Christophe Pommier semblait plus satisfait que déçu au moment de recevoir le petit ticket orange de sa 1 043e place. "En plus, j'ai passé le palier de 900 $. Je prends !" Joueur régulier depuis une quinzaine d'années, ancien de l'Aviation-Club de France - "Comme tout le monde." -, cet amateur éclairé, gérant de deux agences immobilières en région parisienne dans le civil, signe là sa première place payée sur le Big One, après avoir déjà deep run le Little One Drop ici en 2015 (76e et meilleur Français sur 4 500 entrées). "Il y a un 3 000 $ qui débute aujourd'hui non ? J'irai le jouer tout à l'heure." Vous l'avez compris, le vainqueur du High Roller du WPT-National Cannes 2015 a encore soif de cartes et de jetons. Bonne chance !

À noter en parallèle la sortie de Mathieu Rabalison (1 193e) et le très beau triple up de Davidi Kitai, avec un Roi-Dame qui passe devant une paire de 8 et tient contre Roi-Valet. Pendant ce temps, Romain Lewis a perdu un lancer de pièce avec Roi-Dame contre deux 5 mais continue de se maintenir autour des 40 blindes.

Il remporte 15 970 $
1 043e : Christophe Pommier

Ils remportent 15 000 $
1 193e : Mathieu Rabalison
1 202e : Serge Chechin
1 255e : Morgane Portier