masquer le menu

Adrien Delmas réalise sa deuxième TF de l'été

- 2 juillet 2019 - Par Tapis_Volant

De retour à Vegas, Adrien Delmas termine 3e du 1k$ Wynn pour 28k$
Retour avec notre Team Pro sur cette nouvelle perf'

Delmas

Adrien Delmas sur le 5k$ 6-Max aujourd'hui

8e sur le 3 000 $ Shootout des WSOP pour 21 501 $, Adrien Delmas avait déserté le Rio pendant plusieurs jours en compagnie de deux amis pour un road-trip bienvenu. " J'avais envie de couper un peu avec le poker, me confie-t-il. Le programme des tournois n’était pas dingue donc on est parti avec Ivan et un pote de fac. "

De retour après avoir notamment visité le Grand Canyon en réalisant quelques « défis Camembert » assez priceless mis en ligne sur Instagram, Adrien me raconte que ça lui avait fait beaucoup de bien de ne pas parler de poker pendant quelques jours. " Le break, c’était indispensable. Quand c'est fini, t’as l’impression de re-venir à Vegas, c’est un nouveau départ. Y avait une certaine baisse de motivation. Pendant cette pause, tu revis, et surtout tu penses plus du tout au poker. Avec Ivan, de toute façon, on parle quasiment jamais de poker. C’est surtout sur le mindset qu’on échange. Pour la technique, il y a les softwares, il y a moins d’edge à gagner techniquement que mentalement, de toute façon. "

Après avoir bust rapidement du 10k$ PartyPoker Millions de l’Aria pour sa reprise, Adrien ne savait pas trop vers quel tournoi se tourner. Ayant déjà coché à son programme le 5k 6-Max qui débutait le lendemain au Rio, il n’a trouvé que le 1k$ Wynn à se mettre sous la dent. Un petit field à 300 joueurs, des niveaux de 30 minutes, un bon moyen de se chauffer avant les grands événements prévus début juillet. " J’ai quand même mis 3 bullets. J’avais seulement 16bb quand j’ai mis la troisième. Mais ça s’est bien passé. J’ai fait 20k to 160k. A la bulle, j’ai shove AK pour 18bb au bouton, je me suis fait snap par JTo chez la petite blinde. Flop T82… turn K, ouf ! J’ai profité un peu de la bulle, j’avais une image assez agressive, on m’a resteal 58o quand j’avais deux valets, par exemple. "

Arrivé avec deux averages en table finale, Adrien terminera finalement 3eme pour un gain de 28k$ après avoir perdu 66 contre KJ en bataille de blindes. 69k$ étaient promis au vainqueur de l'épreuve. 

" C’est pas une grosse vibration comme sur un event WSOP, parce qu’il n’y a pas énormément d’enjeu financier, mais c’est cool pour la confiance, t'as l'impression que tu progresses. Quand t’es en TF, t’as la possibilité de voir comment les joueurs jouent en fonction de l’ICM. T’emmagasines de l’expérience. Si tu ne progresses pas après ce genre de situation, c’est qu’il y a un problème. "

Cette année, Adrien Delmas a choisi de faire une coloc’ avec des grinders avec qui il travaille toute l’année, à base de reviews, de simulations PioSolver, de discussions sur des mains. Patrick Leonard, €urop€an, Sam Grafton sont ses colocataires le temps d’un été à Vegas. Bien entouré, Adrien a préféré fuir le désordre et le chaos de l'an passé, où il était dans une villa bien trop grande avec beaucoup de joueurs français dont tous ses collègues du Team. " L’an dernier, c’était la colonie de vacances, là, c’est beaucoup plus professionnel ! A Vegas, on travaille moins que toute l’année, mais chacun respecte les routines des autres. C’est clairement plus pro. "

Très heureux de voir que le travail paye enfin en live, Adrien ne cachait pas son plaisir d'avoir réussi à accrocher deux tables finales en un mois. " 2 TF en un mois, ca fait vraiment plaisir, ça doit être au moins autant qu’en trois ans. J’ai l’impression de beaucoup mieux jouer en live, je progresse tous les jours, c'est ça qui compte. C’était cool d’aller en TF sur le Shootout. Maintenant, je connais le chemin. "

Aujourd'hui, Adrien Delmas dispute le Day 1 du 5k 6-max, un tournoi qui fait clairement partie de ces priorités sur ce Vegas 2019. Souhaitons lui au moins autant de réussite que sur ses deux précédents deep run de l'été.