masquer le menu

Phil Hui remporte le Poker Players Championship

- 29 juin 2019 - Par Tapis_Volant

Le grinder de l'ombre remporte la plus prestigieuse épreuve des WSOP
Il encaisse 1 099 311 $ et remporte son deuxième bracelet
Event #58 : Poker Players Championship 50 000 $ (Finale)

Hui_Win

Des six joueurs présents au départ de cette table finale du Poker Players Championship, c’était sans doute le moins attendu, coincé entre la superstar des high-stakes online Daniel « Jungleman » Cates, le vainqueur du Player of the Year 2018 Shaun Deeb ou la légende Josh Arieh. Et pourtant, après un heads-up dantesque de près de cinq heures contre Josh Arieh, c’est Phillip Hui qui remporte le bracelet le plus prestigieux de l’été, succédant au palmarès de l’épreuve à l’ogre Michael Mizrachi, et remportant 1 099 311 $ pour son plus gros gain en carrière.

Grinder de l’ombre, encore méconnu du grand public malgré 149 places payées sur le circuit live depuis ses débuts en 2009, Phillip Hui est pourtant un expert en variantes depuis de nombreuses années.

D’abord joueur de No Limit Hold’em pendant ses premières années sur le circuit, où il accumule les places payées sur le circuit parallèle des WSOP-Circuit, lors de tournois à 365 $ l'entrée, Phil se met prograssivement à l’Omaha et empoche en 2014 son premier bracelet sur le 3 000 $ Omaha Hi/Lo pour 286 976 $.

C’est en 2015 que les plus fins observateurs du poker commencent à reconnaître son talent dans les mixed games, quand il réalise 3 places d’honneur sur les Series dans des épreuves de spécialistes, finissant 10eme du 2-7 Triple Draw à 1 500 $, 10e du Seven-Card Stud Hi/Lo à 10 000 $ et 11e du H.O.R.S.E Championship à 10 000 $.

En 2017, il passe à un cheveu d’un nouveau bracelet en terminant runner-up du 3 000 $ H.O.R.S.E pour 158k$ avant de connaître une année plus compliquée sur le circuit en 2018.

Cette régularité sur le circuit WSOP se confirme en 2019 où il se rapproche dangereusement de la première place du classement du Player of the Year, avec 9 places payées, 4e sur le 1 500 $ H.O.R.S.E pour 63 860 $, 7e sur le 10 000 $ Dealers Choice Championship pour 38 238 $, 3e sur le 2 500 $ Mixed Big Bet pour 51 346 $ et donc vainqueur sur le 50 000 $ Poker Players Championship pour 1 099 311 $.

Hui_Emotion

Petit ami de Loni Harwood, qui détient elle aussi deux bracelets, et écume le circuit depuis des années, Phillip Hui est le prototype du grinder américain habitué à tout jouer, pour gagner de l’expérience et apprendre à devenir meilleur jour après jour.

Après sa victoire, il nous confiait que cette performance est surtout le résultat d’un travail acharné.
" Je me sens très à l'aise dans les mixed games. J'ai beaucoup travaillé le PLO et le No Limit Hold’em, grâce à l'aide de ma petite amie Loni, que je considère comme l'un des meilleurs joueurs du circuit. Je pense avoir un avantage vis-à-vis de mes adversaires dans les jeux de limit, j’ai essayé de réduire au maximum la variance dans les autres jeux. J’ai travaillé très dur ces derniers mois, jouant de nombreux tournois à faible buy-in pour préparer ce moment. L'été dernier a été très mauvais pour moi. C'était la première fois où j’ai perdu beaucoup d’argent pendant une année. J’ai commencé à travailler, à étudier le jeu, à m’améliorer. J'ai regardé tous les replays de PokerGO où figuraient les meilleurs joueurs de Mixed Games : Shaun Deeb, Phil Ivey, autant de joueurs que j'admire. Tout cela m'a beaucoup aidé. En août dernier, je participais à des tournois NLHE à 150 $ pour apprendre et progresser. Aujourd’hui, j'ai gagné le Poker Players Championship. Ce qui se passe est fou. J'aimerais avoir les mots pour décrire ce sentiment. C'est mon rêve, le tournoi que j'ai toujours voulu gagner, encore plus que le Main Event. Bien évidemment, gagner le Main Event serait fantastique, mais c’est ce tournoi que j’ai toujours voulu gagner. Il faut savoir jouer dans toutes les variantes. C'est un rêve devenu réalité. "

Comme souvent sur ce tournoi, le tête-à-tête finale a duré de longues heures, Phillip Hui et Josh Arieh se rendant coups pour coups dans les huit variantes proposées. L’avantage était de 3 pour 1 pour Josh Arieh au début du heads-up, mais Phil Hui est parvenu à combler son retard, avant de voir de nouveau son tapis fondre, puis retrouver un deuxième souffle pour prendre enfin l'ascendant sur son adversaire.

Heads-Up

Tout s’est terminé sur une main de Deuce-to-Seven Triple Draw, après que Josh Arieh ait doublé une première fois son short-stack. Phillip Hui décide de rester «  Pat » sur le dernier draw avec 9-5-4-3-2 en main, tandis que Josh Arieh tire encore deux cartes avec 6-5-2. Il reçoit alors un 3 et va donc devoir trouver un 7 ou un 8 pour survivre, mais c’est finalement un As qui viendra cloturer ce heads-up de cinq heures.

Arieh

Josh Arieh, dont la première ligne Hendon Mob remonte à sa victoire sur le 3 000 $ Limit Hold’em des WSOP et dont le fait d’arme le plus marquant remonte à l’année 2004, quand il avait terminé 3e du Main Event des WSOP remporté par Greg Raymer, doit se contenter d’une belle place de runner-up, lui qui avait fini 13e en 2011 lors de la victoire de Brian Rast.

Phillip Hui reviendra brièvement sur ce heads-up à notre micro : " Je ne peux pas me plaindre. Les croupiers m’ont donné beaucoup de bonnes cartes. Josh Arieh a très bien joué les mains de PLO et de NLH. En fait, on m'a dit qu’il m’avait 5-bet avec 10-4 ou une main de ce type, alors ma stratégie a été d'essayer de jouer surtout des petits pots, de réduire la variance, de prendre mon temps et de tirer le maximum de ma confiance sur les jeux en limit. Je pense que c'était le meilleur moyen pour gagner. "

Désormais, Phillip Hui a les yeux rivés vers le classement du Player of the Year. " Je veux me battre pour gagner le titre de joueur de l'année. Disons que c'était déjà mon objectif principal lorsque je suis arrivé à Las Vegas cet été. "

Retour sur la table finale du Poker Players Championship

Cates_Hui

Démarrant la table finale avec le plus petit tapis, Dan « Jungleman » Cates est le premier à abandonner son rêve de victoire sur ce 50k$ Championship. C’est sur une main de PLO que la terreur des High-Stakes a pris la porte. Suite à une ouverture à 130k de John Esposito, Josh Arieh paye de petite blinde, et Dan Cates défend sa grosse blinde.

Sur le flop 7Q6, Cates annonce « Pot » et place 415k devant lui. Arieh relance à son tour à hauteur du pot, mettant Cates à tapis. C’est payé très rapidement.

Les jeux :
Dan Cates : J975
Josh Arieh : AT84

Même si Cates est pour l’instant devant avec sa paire de sept, les deux joueurs possèdent de nombreuses pistes d’améliorations avec leurs tirages couleur et quinte, Josh Arieh étant largement favori pour l’emporter. Le 2 apporte la couleur à Josh Arieh et scelle le sort de Dan Cates en 6e place de ce PPC, bon pour 168 305 $, son meilleur résultat à ce jour sur les WSOP, mais pas de quoi enthousiasmer cet habitué des grosses parties de cash-game de la Bobby’s Room. Interrogé à la sortie, Dan Cates dira simplement que les dieux du poker n'ont pas été avec lui sur cette finale, et qu'il allait profiter de son élimination pour rejouer en cash-game.

Deeb

C’est ensuite au tour de Shaun Deeb de prendre la porte sur cette table finale du PPC, sur un coup de Omaha Hi/Lo. Phillip Hui relance au cut-off, est payé par John Esposito au bouton et Shaun Deeb complète de grosse blinde. Sur le flop 4A5, Deeb se retrouve à tapis avec le peu de jetons qu’il lui reste et T874 en main, pas vraiment favori face au AK62 de John Esposito.

Un 8 sur la turn et un 3 sur la rivière plus tard et Shaun Deeb pouvait dire adieu à ses rêves de victoire, terminant 5e pour 232 058 $. Grâce à cette performance, l’américain se replace à la deuxième place du classement Player of the Year, juste derrière Daniel Zack.

Yockey

Démarrant la table finale avec le 2e tapis, Bryce Yockey échoue au pied du podium, après une main de 2-to-7 particulièrement difficile à encaisser contre le chipleader Josh Arieh, une main qui a été déjà fait couler beaucoup d'encre - ou de tweets - dans la planète poker, puisque Bryce Yockey avait 99,84% de chances de gagner cette main selon les spécialistes.

Avec le deuxième jeu max servi en Deuce-to-Seven, soit 7-6-4-3-2, il annonce « Pat » et voit Josh Arieh changer deux cartes (avec A-Q-6-5-3 en main), puis une (avec Q-6-5-3-2), puis une (avec 6-5-4-3-2), le tout pendant une séquence de mise où Bryce Yockey met son tapis en jeu. Après ces trois tirages, Josh Arieh termine avec la meilleur main de ce jeu, 7-5-4-3-2, un scénario rocambolesque et sans doute très compliqué à digérer tellement ce bad beat d'une autre planète intervient sur un des moments les plus importants de la carrière de Bryce Yockey. Même si ce coup irréel lui restera pendant longtemps en travers de la gorge, Bryce Yockey se souviendra qu'il avait doublé à plusieurs reprises avant cette élimination brutale et était en danger depuis un bout de temps à 4 left. Bryce Yockey termine donc à la 4e place de ce PPC pour un gain de 325 989 $, pour sa 9e table finale de WSOP.

Esposito 2

Probablement le joueur le moins au point techniquement sur cette table finale, John Esposito va à son tour subir le run de Josh Arieh. Les deux joueurs partent à tapis en PLO sur un flop 8K7, Esposito révèle son AAK4, mais Arieh a trouvé deux paires sur flop avec K764 en main. Rien ne vient sauver John Esposito termine donc sur la troisième marche du podium, bonne pour 466 407 $, son meilleur résultat financier à ce jour, lui qui avait rapporté un bracelet sur un 2 500 $ Limit Hold’em au siècle dernier, il y a vingt ans déjà.

Le heads-up final entre les deux hommes débute avec un large avantage en jetons pour Josh Arieh, 16,2 millions contre 6 millions chez Phil Hui. Après plus de 5 heures de mano à mano entre les deux hommes, c'est Phillip Hui qui en sortira vainqueur, après une dernière main disputée en 2-7 Triple Draw.

Les résultats du 50 000$ Poker Players Championship :

Hui_Harwood

Vainqueur : Phillip Hui (USA) 1 099 311 $
Runner-up : Josh Arieh (USA) 679 426 $
3e : John Esposito (USA) 466 407 $
4e : Bryce Yockey (USA) 325 989 $
5e : Shaun Deeb (USA) 232 058 $
6e : Dan Cates (USA) 168 305 $
7e : David Oppenheim (USA) 124 410 $
8e : Phil Ivey (USA) 124 410 $
9e : Dario Sammartino (Italie) 93 764 $
10e : Christopher Vitch (USA) 93 764 $
11e : Talal Shakerchi (Royaume-Uni) 72 078 $
12e : Andrew Brown (USA) 72 078 $