masquer le menu

Le plus petit PPC de l'histoire

- 26 juin 2019 - Par Veunstyle72

Les inscriptions sont terminées : 74 joueurs seulement !
Où sont donc passés tous les gambleurs ? 
Event #58 : Poker Players Championship 50 000 $ (Day 2)

tom dwan

Quand on évoque les WSOP 2019, on envisage souvent de parler des milliers de joueurs dans les petits tournois, entre 400 $ et 1 000 $. Quand on évoquera à l'avenir les WSOP 2019, on pourra aussi dire qu'ils ont accueilli le plus petit Poker Players Championship de l'histoire, avec seulement 74 inscriptions au compteur. Mais qu'a-t-il bien pu se passer ?

On fonce tout de suite direction la déception : nous n'avons pas la réponse à cette question. Il est un peu compliqué d'analyser à chaud cette faible affluence sur l'un des tournois majeurs de l'année. Mais les faits sont là : le vainqueur n'empochera pas plus de 1,1 million de dollars (12 joueurs payés) ce qui en fera du même coup, le plus petit gain pour un PPC.

Jetons un oeil à l'historique de ce tournoi :

Année  Entrée Prize Pool Vainqueur Prix 
2006 143 6 864 000 $ Chip Reese 1 716 000 $
2007 148 7 104 000 $ Freddy Deeb 2 276 832 $
2008 148 7 104 000 $ Scotty Nguyen 1 989 120 $
2009 95 4 560 000 $ David Bach 1 276 806 $
2010 116 5 568 000 $ Michael Mizrachi 1 559 046 $
2011 128 6 144 000 $ Brian Rast 1 720 328 $
2012 108 5 184 000 $ Michael Mizrachi 1 451 527 $
2013 132 6 336 000 $ Matthew Ashton 1 774 089 $
2014 102 4 896 000 $ John Hennigan 1 517 767 $
2015 84 3 696 000 $ Mike Gorodinsky 1 270 086 $
2016 91 4 176 000 $ Brian Rast 1 296 097 $
2017 100 4 800 000 $ Elior Sion 1 395 767 $
2018 87 4 176 000 $ Michael Mizrachi 1 239 126 $
2019 74 3 552 000 $  ??? 1 099 311 $

Observez bien les années 2007 et 2008 : il y avait deux fois plus de joueurs ! Mais pourquoi, comment ? "Le fait le plus inquiétant", me chuchotait Paul, l'un des directeurs de ce tournoi, "c'est surtout qu'il n'y a pratiquement aucun nouveau joueur si tu regardes bien..."

Il y avait au moins un petit nouveau cette année, un certain Julien Martini, mais hormis notre compatriote qui n'a pas fait long feu, tous les visages présents ont déjà participé à ce Poker Players Championship. 

Qui manque à l'appel cette année ? Phil Hellmuth est au Rio, mais plus pour whine sur Abou Sy apparemment. Brandon Shack Harris (runner up en 2014) dispute également ces World Series, mais pas à 50 000 $ l'entrée visiblement. Quid de Scotty NguyenAndy BlochChris Klodnicki, Barry Greenstein, Jean Robert BellandeHuck SeedAbe MosseriJohn Juanda, Doyle et Todd Brunson... la liste des absents est forcément grande dans ce genre de cas. Tous ne sont pratiquement pas là. La roue est-elle en train de tourner, ou tout le monde est-il finalement broke ?

Alors bien sur, le vainqueur ne crachera probablement pas sur un million de dollars tout frais, mais le prestige dans tout ça, qu'en fait-on ? Non pas que remporter ce tournoi ultra sharky deviendra un peu inutile, mais le charme a quelque peu été esquinté, qu'on se le dise.

vitch

En attendant, ceux qui sont dans ce tournoi ne doivent certainement pas penser à ça maintenant, et ils ont bien raison, comme le chipleader actuel par exemple, un certain... Phil Ivey ! Et dire que certains bruits de couloirs au Rio l'annonçaient broke et en déprime, on dirait bien qu'Ivey a encore quelques bons restes, une fois installé à une table de poker.

Il est poursuivi au classement, par un spécialiste du Mixed Game, l'homme à la coiffure de Tahiti Bob, l'Américain Chris Vitch. La bonne nouvelle, c'est la remontada de David Benyamine, 4e au classement pour le moment, qui s'est bien fait peur hier, avant de magnifiquement redresser la barre aujourd'hui. 

Mais calmons nous, malgré la faible affluence, ce tournoi est tout de même programmé pour durer 5 jours au total, rappelons le. Si Benyamine veut faire mieux que sa 4e place en 2013, il va falloir encore se déchirer un bon moment.

Ils ne sont plus dans ce tournoi :

Dan Smith, Daniel Alaei, Ben Yu, Paul Volpe, Randy Ohel, Stephen Chidwick, Benny Glazer, Scott Seiver, Ray Dehkharghani, Michael Mizrachi, Matt Glantz, David Bach, Bryn Kenney, Cary Katz, Anthony Zinno, Brock Parker, Nick Schulman, Jake Schwartz ou encore Roman Yitzhaki font partie de la liste des éliminés du jour. 

benyamine

Seul rescapé Français, David Benyamine a réussi une très belle journée pour remonter dans les hauteurs du classement